0% Apple

Bruxelles donnerait son feu vert à l'acquisition de Nokia par Microsoft



Bruxelles ne se mettra pas en travers du chemin de Microsoft pour son acquisition d'une partie de Nokia. Deux sources au fait des discussions ont indiqué à Reuters que cette opération de 5,4 milliards d'euros recevrait un feu vert sans condition de la part de l'Europe. L'annonce officielle doit avoir lieu le 4 décembre.

Les instances de régulation russe, turque, indienne et israélienne ont déjà accepté cette acquisition. Les actionnaires de Nokia ont fait de même en début de semaine. Microsoft est bien partie pour récupérer l'activité des mobiles, accompagnée d'une licence sur 10 ans, renouvelable à volonté, sur les brevets de Nokia et l'usage de son service de cartographie.

La partie restante de Nokia en Finlande vivra de ses équipements réseau, des revenus sur les licences de sa propriété intellectuelle et de Here, son service de cartographie.

32 000 salariés de Nokia devraient passer sous le pavillon de Microsoft (entre autres, 4 700 personnes en Finlande et 18 300 autres à travers le monde qui travaillent dans la fabrication des terminaux et leur vente). Cette activité a pesé pour quasiment 50% des ventes de Nokia en 2012, précisait le communiqué en septembre dernier (lire Microsoft achète l'activité portables de Nokia).

Vos réactions

RBC [23.11.2013 - 16:19] via MacG Mobile

@SRC :
Attends un peu avant de crier victoire ?
Personne ne connait ce que fera Microsoft si par malheur la greffe ne prends pas et si ça va mal les ex Nokia seront les premiers a en faire les frais.
La dernière fois que Microsoft a acheté un constructeur de téléphone on sait tous ce qu'il en est advenu alors avec un dans une sale passe ça va être très très très dur à moins de cloner à des millions d'exemplaires Mandaniso pour qu'il porte la bonne parole.

Le_iPodeur [22.11.2013 - 23:20]

En quoi les instances "russe, turque, indienne et israélienne" ont leur mot à dire ?
On parle d'une boite US et d'une boite Finlandaise. Donc que les autorités US et EU (ou Finlande) aient leur mot à dire, pourquoi pas… mais les autres ?

oomu [23.11.2013 - 04:11]

Les pays où ces entreprises font du commerce et ont certainement des actifs.

Les nations ont leur mot à dire.

platj21 [23.11.2013 - 00:50] via MacG Mobile

Euh... Juste une question: qu'est-ce que Nokia ça faire sans mobile ? o.O

platj21 [23.11.2013 - 00:54] via MacG Mobile

@platj21 :
Va faire *

lecapotar [23.11.2013 - 01:26]

faire des immobiles.

oomu [23.11.2013 - 04:13]

"La partie restante de Nokia en Finlande vivra de ses équipements réseau, des revenus sur les licences de sa propriété intellectuelle et de Here, son service de cartographie."

C'est à dire pas grand chose face aux équipementiers réseaux chinois et Siemens

madaniso [23.11.2013 - 12:12]

@oomu Face à Siemens peut être, mais les chinois sont même pas capable d'avoir un équipemeent répondant aux éxigeances européennes (voir Huawei et ZTE).

L'entreprise qui a fait appel à Nokia à 100% c'est Free Mobile. Pour l'instant on peut pas se rendre compte de la qualité du réseau mais quand se sera terminé (vers 2017, 2018), ils seront vraiment au top (d'où la rumeur d'un partage de réseau avec Orange à terme).

Et concernant Here, c'est un vrai concurrent pour Google Maps. Here anciennement Navteq est utilisé par de nombreux constructeurs pour leur GPS.

levincefr [23.11.2013 - 21:06] via iGeneration pour iPad

Pour ma part, je vois pas non plus en quoi les "instances" européennes ont leur mot à dire.

RBC [24.11.2013 - 16:06] via MacG Mobile

@levincefr :
Parce que Nokia est une entreprise Européenne tout simplement ! Tu aurais voulu que ce soit qui qui donne sont aval ? Les Coréens ? (C'est que un exemple hein !)

Utiliser les mêmes identifiants que les forums