RIM : QNX remplacera BlackBerry OS

Anthony Nelzin-Santos | | 11:26 |  19

Le co-PDG de RIM Make Lazaridis a eu l'occasion de faire le point sur le futur de sa société lors d'une intervention chaotique à la conférence D:Dive Into Mobile où il n'a pas toujours réussi à se faire comprendre. On y a néanmoins appris que BlackBerry OS était amené à disparaître des smartphones de RIM, au profit de QNX.

skitched

Comme Torch ou Dataviz, QNX est issu des recherches de l'Université de Waterloo, voisine des bureaux de RIM. Ce système d'exploitation temps réel (RTOS) dont RIM a fait l'acquisition est largement employé dans le monde de l'entreprise, notamment dans des systèmes embarqués (routeurs, trains et avions, équipement hospitalier…).

RIM a utilisé QNX pour sa tablette, le PlayBook. On peut donc écrire des applications natives POSIX avec accès à OpenGL (pour les jeux ou les applications ayant besoin de puissance graphique), mais la société canadienne fournit aussi des outils pour créer des applications Adobe AIR, Flash ou HTML+JavaScript, un moyen d'attirer un maximum de développeurs et de s'intégrer dans un maximum d'environnements (lire : Jim Balsillie : le Web n'a pas besoin d'applications).

La démonstration du PlayBook faite par Lazaridis est à vrai dire plutôt à l'honneur de RIM. Le système semble réactif, y compris sur des applications Flash complexes et la métaphore choisie pour le multitâche est à mi-chemin entre les cartes de Palm webOS et les applications en plein écran de Mac OS X Lion. Sur le papier donc, RIM s'offre une belle carte, première impression vague qu'il faudra confirmer PlayBook en main, au premier trimestre 2011 si Lazaridis tient parole.

Les animateurs de la D:Dive Into Mobile, Walt Mossberg et Kara Swisher, ont d'ailleurs remarqué que QNX était d'une toute autre trempe que BlackBerry OS, et semblait mieux armé pour se battre contre iOS ou Android. C'est un Lazaridis sur la défensive qui a fini par confirmer que BlackBerry OS était amené à disparaître au profit de QNX, mais pas avant que les processeurs ARM à double cœur soient suffisamment économes pour les smartphones.

Lazaridis devient incohérent lorsqu'on lui demande quelle est aujourd'hui la cible de RIM. La société canadienne a une place historique dans le monde de l'entreprise, mais concentre aujourd'hui sa communication sur le grand public, relais de croissance indispensable. Un système RTOS comme QNX est fait pour séduire le monde de l'entreprise, mais son interface élégante ne la limite pas aux bureaux. La communication autour des BlackBerry est à destination du grand public, mais BlackBerry OS 6 n'a fondamentalement pas changé les capacités multimédia (faibles) des smartphones de RIM, qui souffre d'un catalogue limité d'applications. Les choses ne sont pas claires, et les hésitations du co-PDG de RIM ne facilitent pas la compréhension de la stratégie de la firme de Waterloo.

RIM semble donc pris entre deux feux, d'un OS vieillissant à peine remis au goût du jour par un lifting à un OS prometteur, du marché de l'entreprise à celui du grand public. Une situation qui n'est pas sans rappeler celle de Palm il y a quelques années, et qui pourrait coûter cher à la société canadienne, qui certes continue à dominer le marché du smartphone, mais est assaillie de toutes parts par Apple et Google. QNX permettra-t-il à RIM de sortir la tête de l'eau ? Seul le temps le dira…

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


19 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar jefrey 08/12/2010 - 11:52

Son problème est d'éviter l'effet Osborne : s'il annonce dès aujourd'hui un peu trop fort que QNX va remplacer Blackberry OS, les gens potentiellement intéressés pour acheter un Blackberry craindront d'acheter un téléphone dépassé et attendront la prochaine vague ... Cela dit, ses difficultés à communiquer sa vision d'entreprise sont assez choquants à ce niveau de management ...

avatar tipablo 08/12/2010 - 15:22

@FreddyF "Cela dit, ses difficultés à communiquer sa vision d'entreprise sont assez choquants à ce niveau de management …" RIM est sur la défensive, le gars paraît un peu aux abois...

avatar tigre2010 08/12/2010 - 12:23 via iGeneration pour iPhone

"Le système semble réactif, y compris sur des applications Flash complexes et la métaphore " J'ai plutôt vu qu'il ramait. Et c'était bien masqué par les paroles du présentateur.

avatar Luukke 08/12/2010 - 12:32 via iGeneration pour iPhone

Mais c quoi un OS RT ?

avatar terreaterre 08/12/2010 - 13:34

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_temps_r%C3%A9el

avatar Guillaumeg33 08/12/2010 - 13:56 via iGeneration pour iPhone

Après VMWare, maintenant QNX… Hummmm ! Le fameux iOS là : y'aurait pas déjà du temps réel et de la virtualisation ? Deux environnements séparés : one for the money (le tél. ) one for the show (les iApps ) Et le temps réel pour les deux : le tél, normal et les iApps avec les interactions GPS, boussole et gyroscope, sans compter le mulitouch. Finalement ce qui plaiderait en faveur de cette idée serait -pourquoi pas, l'absence de partage de fichiers entre applications qui chacune s'exécuterait dans un ‘environnement contrôlé’.

avatar brunitou 08/12/2010 - 16:01

QNX gère des réacteurs nucléaires, la plupart des voitures européennes de luxe (BMW, Porsche, ...), des modules de la station spatiale internationale, ... C'est le seul OS dans une tablette qui correspondent aux attentes de l'industrie. RIM depuis son rachat de QNX et de TAT frappe fort. Un Unix temps réel qui est certifié POSIX avec le SDK de QNX qui permet le développement en C/C++ est une excellente réponse à un marché bien particulier qu'est l'industrie de pointe. Sans compter le sérieux de BlackBerry au niveau de la sécurité et ses très bonnes solutions en serveur d'entreprise. De plus la tablette aurait une JVM qui permettrait de faire tourner les applications BBOS6. C'est du beau travail et c'est une vision tout à fait à l'opposée de celle d'Apple : une visions qui correspond aux réalités des entreprises et non à celles du grand public.

avatar BeePotato 08/12/2010 - 19:39

absolument d'accord avec toi. en entreprise, on veut du temps réel à 100% et n'importe quelle entreprise un tant soit peu sérieuse cherche son indépendance énergétique (et a donc sa propre centrale nucléaire) et anticipe un éventuel manque de place en développant son propre programme spacial. Apple en est encore à intégrer un support Exchange de base dans ses iPhones alors qu'avec QNX ça sera du pur temps réel : les emails qui vous seront adressés s'afficheront à la microseconde près lors de la frappe de votre correspondant avant même qu'il ait appuyé sur le bouton envoyer. Apple va mourir.

avatar brunitou 09/12/2010 - 07:12

Ca m'a bien fait rire. Surtout par le caractère un peu stupide de ton message. Le jour où tu seras sur une chaîne industrielle, peut-être croiseras tu des capteurs et des actionneurs qui sont régulés en temps réel et ce par quoi, par un RTOS. Tu seras aussi peut-être content de te rendre compte que dans une voiture, un avion, une centrale, une station spatiale, un bus, un train (Thalys et QNX ?) tu as des contraintes à respecter quand une commande doit être exécutée : - que ce soit fait - que chaque tâche ait les ressources nécessaires à disposition - que ce soit fait dans un temps déterminé. Mais bon, demande à ton garagiste de réguler ta voiture en utilisant un iPhone ...

avatar brunitou 08/12/2010 - 16:04

Et pour ce qui est de la réactivité, voici une vidéo, chacun jugera par lui-même : http://www.youtube.com/watch?v=s72rGDUn2uo Et un lien intéressant pour comprendre les avantages de QNX : http://www.berryreview.com/2010/09/27/hot-qnx-tablet-os-a-deep-dive-into-how-it-works/

avatar arekusandoro 08/12/2010 - 21:34

@biniou Le problème avec ce vidéo comparatif c'est qu'ils comparent le playbook avec un appareil sortie au début de 2010 et qui est probablement en fin de vie. Lorsque le playbook sortira sur les tablette, l'iPad version 2 sortira aussi avec toutes les nouveautés que cela implique ainsi qu'une vitesse accrue

avatar brunitou 09/12/2010 - 07:16

Je répondais au fait qu'on dise (alors qu'il n'y a pas encore de test) que ça à l'air d'être peu réactif et lent. Ce qui est loin d'être le cas. Il faut arrêter de penser que parce que ce n'est pas Apple que c'est de la merde et la plupart des commentaires vont dans ce sens. Ce sectarisme propre aux Apple Fan Boy est ridicule. On est dans un monde de technologies, on choisit son environnement de loisirs (virtuels) et de travail en fonction de nombreux critères pratiques en lien avec tout un contexte personnel et professionnel propre.

avatar Billytyper2 08/12/2010 - 22:26

Houlaa.... doucement... ne confondant pas temps réel et instantanéité. La notion de temps réel, comme son nom l'indique, c'est du temps réel. Si on dit à l'OS qu'une tâche doit être exécutée dans deux heures, la tâche doit être exécutée dans deux heures, et pas immédiatement. Le fait de cliquer sur le bouton envoi et voir arriver le mail dans le millième de seconde après, n'a rien à voir avec la notion du temps réel. Contrairement aux OS industriels, les OS grands publiques sont des OS temps partagés. Ça veut dire, s'il n'y a qu'une tâche (une application par ex) entrain de s'exécuter, elle prendra tout le temps du processeur. S'il y en a deux, ce temps sera partagé en deux.. ainsi de suite. D'où la dégradation de la réactivité après un certains nombres de tâches. L'énorme avantage est qu'il est plus facile à programmer. En revanche, l'industrie a besoin du temps réel. Un robot ne doit pas terminer plus tôt ou plus tard la tâche confiée pour un temps déterminé. Une colle... on a vu la dégradation de la performance lors du traitement de plusieurs tâches sur un OS temps partagé. Alors peut-on faire du multitâches avec un OS temps réel ? Si vous avez la réponse, vous verrez alors que c'est le talon d'Achille de PlayBook OS.

avatar brunitou 09/12/2010 - 07:19

Je n'ai jamais parlé d'instantanéité mais bien de systèmes déterministes ;-) par opposition aux systèmes probabilistes Relis la doc de QNX et pour moi, c'est un OS hybride. Ce n'est pas pour rien que RIM dit qu'il faudra des dual-core pour ses mobiles avant de passer à QNX. C'est justement là que BlackBerry jette un pavé dans la mare en offrant un des premiers RTOS avec des fonctions multimédias avancées. Je suis impatient de voir ce que ça donne. Ca me rappelle l'excitation de l'implémentation d'une communication CAN sur microC/OS-II.

avatar Billytyper2 09/12/2010 - 11:47

Je ne répondais pas à ton poste, mais à sunjohn qui parlait de l'instatanéité.

avatar brunitou 09/12/2010 - 15:20

On ne s'y retrouve pas toujours dans tous ces commentaires ...

avatar hadryen 09/12/2010 - 05:51

"QNX permettra-t-il à RIM de sortir la tête de l'eau ?" Moi j'espère pas du tout que RIM suive APPLE, google ou android, l'OS est vieillissant soit. En attendant blackberry est le seul smartphone qui se consacre pleinement et quasiment seulement à la communication. Pas beaucoup de jeux, pas beaucoup d'application, je trouve que c'est très bien. Sa reste un téléphone/avec toute la communication d'internet. C'est plutôt si il change de position que RIM va se retrouver la tête dans l'eau. Et si ils sont en perte de vitesse c'est plus à cause de leurs mobiles que de leurs OS. Ils peuvent amélioré leurs OS oui, mais fondamentalement j'espère que les objectifs resteront les mêmes. Le jours ou blackberry va se transformer en itruc inutile, je me demande vers qu'elle marque je vais devoir migrer pour avoir un smartphone avant tout. Le storm a été un bêtise, et le tactile en soit pour un smartphone c'est une bêtise, sauf pour surfer sur le web.

avatar AppleFlo 12/12/2010 - 22:06

"Ce système d'exploitation temps réel (RTOS) dont RIM a fait l'acquisition est largement employé dans le monde de l'entreprise, notamment dans des systèmes embarqués (routeurs, trains et avions, équipement hospitalier…)." NB je ne suis pas informaticien donc ce que je vais dire est probablement une énorme erreur mais je voudrais savoir si on est dans le même type de produits que ce que l'on a sous Linux avec le patchage RT (real time) notamment utilisé en MAO ? Navré si c'est une erreur enorme, j'essaye de comprendre. Merci.