Fermer le menu
Nos tests de l'iPhone 6, de  l'iPhone 6 Plus et de l'iPad Air 2 sont en ligne !

Windows Phone 7: Flash, le Marketplace et le multi-tâche

Florian Innocente | | 16:27 |  8

Microsoft a apporté de nouvelles précisions sur l'univers système, logiciel et commercial de Windows Phone 7. Sur des points on retrouve une approche à la Apple mais avec quelques différences (lire également MIX 2010 : Microsoft présente Windows Phone 7 en détail).

03-15-10wp7devices

Le cas de Flash n'est pas encore réglé. Adobe a indiqué au début de l'année qu'il travaillait en "étroite collaboration" avec Microsoft pour figurer sur ce nouveau système mobile. On sait déjà que le portage ne sera pas prêt pour la première version de l'OS, mais au moins, sur le fond, Microsoft ne s'y oppose pas comme Apple. En revanche, la manière de concrétiser cet objectif reste l'objet d'interrogations d'ordre technique. Car Adobe va devoir adapter sa machine virtuelle Flash de manière à ce qu'elle fonctionne sur la machine virtuelle Silverlight 4, celui-ci étant l'un des deux passages obligés pour créer des applications compatibles Windows Phone 7 (WP7).

Les applications de tierces parties auront plus de latitude que sur l'iPhone pour profiter du multi-tâche, mais Microsoft tiendra tout de même une main fermement posée sur leur épaule. Pas d'application qui tourne en arrière-plan, ceci pour limiter l'impact sur la batterie et les performances du téléphone. Mais un peu d'oxygène reste offert avec la possibilité de tenir une tâche active.

Certains types d'actions seront autorisés en arrière-plan. Exemple fut donné d'une application de radio web qui pourrait continuer à diffuser de l'audio pendant qu'on a lancé une autre application. En revanche, il ne sera pas possible de lancer une application tout en téléphonant comme on le fait sur l'iPhone. Et les applications de VoIP seront aussi limitées sur ce point. Mais Microsoft a indiqué travailler à améliorer cette gestion du multi-tâche.

[maj] : Microsoft a corrigé le dernier point, il sera possible de tenir une conversation téléphonique pendant que l'on utilise une autre application.

interfaceappliwin7
Une interface "alternative"

Les développeurs auront le droit de s'affranchir des consignes de Microsoft autour de l'interface de leurs logiciels, mais ils sont néanmoins invités à se fondre autant que possible dans le look de Metro, l'interface inaugurée par WP7 (lire : Windows Phone 7 : un Metro nommé désir ?). Ensuite ces applications seront accessibles soit depuis une liste générale soit au travers des hubs thématiques (contacts, audio, vidéo, photo, etc). Contrairement à l'iPhone, l'écran d'accueil de ces téléphones mettra toujours en avant les données de l'utilisateur. Ainsi, une tuile présentant des photos conduira à l'application Flickr, et non l'inverse. Ceci afin que l'utilisateur n'ait pas à apprendre pour chaque application comment accéder aux données qu'elle contient. À défaut de pouvoir installer son application ou un alias en écran d'accueil, le développeur pourra donc faire figurer une tuile affichant des notifications de différentes nature (comme des photos de personnes pour signifier la mise à jour de statuts sur Facebook).

En plus du fait que le Windows Phone Marketplace (l'App Store) sera le seul endroit où télécharger des applications WP7, celles-ci passeront également à travers le filtre d'une validation. Celle-ci portera également sur la nature des publicités incluses dans les applications gratuites et sponsorisées par ce biais.

Microsoft affirme cependant vouloir éviter les tracasseries rencontrées par les développeurs iPhone en édictant des règles claires et précises. Elles seront communiquées en mai prochain. Règles qui seront affinées occasionnellement après concertation interne face à des cas particuliers (chose que fait également Apple).

Une application achetée (puis supprimée) pourra être téléchargée à volonté, la liste des programmes achetés est en effet liée à un compte Windows Live, et non à son ordinateur ou son téléphone.

Enfin, sur le plan matériel, WP7 ne gérera pas le remplacement de cartes mémoire internes. Par exemple, même si un téléphone contient une carte MicroSD, l'utilisateur ne devra pas pouvoir la remplacer par une autre de plus grande capacité. Microsoft entend s'assurer que les fabricants dotent d'office leurs appareils de capacités de stockage suffisantes. Les premiers smarpthones avec Windows Phone 7 restent prévus pour les fêtes de fin d'année, donc une probable sortie en boutique à compter d'octobre. En France, Orange et SFR ont déjà annoncé qu'ils les vendraient à l'automne.


Les derniers dossiers sur iGen

8 Commentaires

avatar rick75 16/03/2010 - 16:50

[i]En revanche, il ne sera pas possible de lancer une application tout en téléphonant comme on le fait sur l'iPhone.[/i]

[b]Pardon? j'ai bien lu?[/b]
Donc cela signifie qu'il ne sera pas possible d'ouvrir son calendrier pour prendre note d'un rendez-vous ou vérifier ses disponibilités pour un rendez-vous avec la personne que l'on a en ligne?

Excusez moi, mais dans ce cas, je ne vois vraiment pas l'intérêt d'avoir un smarthphone sous windows mobile...

avatar Switcher 16/03/2010 - 17:06

Ca reste anecdotique mais je crois savoir que messenger aussi ne sera pas disponible.
Peut être ont-ils un plan béton sur les rails, avec un futur Windows Phone 7 Familial Deluxe Edition ( avec messenger, donc ) , un Windows Phone 7 Small Business Edition ( qui permettra de lancer le calendrier tout en téléphonant ) et un Windows Phone 7 Enterprise Edition ( avec TOUTES les applis disponibles en téléphonant )
Je suis mauvaise langue. Franchement je le trouve très sympa. Et pour une fois que quelqu'un lance un truc après l'iphone et qui ne lui ressemble pas, et que c'est MS, chapeau.

avatar angealexiel 16/03/2010 - 21:24

Personnellement je suis beaucoup plus confronté au cas "J'ai besoin d'avoir une web radio qui continue de tourner pendant que je surf sur Internet ou sur l'application MacGénération" qu'au cas "J'ai besoin de fixer un rendez-vous en mode main libre sans avoir d'ordinateur à portée".

Après, je suis peut-être une exception, mais sachant que Microsoft présente Windows Phone Seven comme un smartphone grand public (à l'inverse de 6.5, ciblé professionnel), je pense que le scénario le plus fréquent sera le premier.

avatar Minileul 16/03/2010 - 17:20

Une question qui n'est jamais traitée et qui va poser un gros problème (idem pour Androide) c'est le partage des revenus générés par la vente des apps. En effet, contrairement à Apple qui produit son propre téléphone, je doute que HTC, Samsung et consort accepterons longtemps de céder la totalité des gains liés à la vente d'applications à MS ou Google.... Avec Androide les constructeurs auront encore la capacité à brider le système mais avec WP7.....

avatar Xalio 16/03/2010 - 17:30via iGeneration pour iPhone

Je ne vois pas le rapport, ça dépend de l'OS, pas du téléphone.

avatar loic49810 16/03/2010 - 17:36

FLASH

Attendez, j'ai bien lu... Je code en flash => la machine virtuelle flash décode le flash => transcode en Silverlight => La machine Silverlight décode ce transcode de flash => Je vois sur l'ecran l'annimation Flash_trancodé_silverlight

Ha ha ha, Cest une blague ??
Je ne pause pas les questions de puissance, d'autonomie, de réactivité, de beug ... non ce n'est pas la peine ... Wait and see, c'est ça..
Ou : Wait and laugh

avatar Franckytoo 16/03/2010 - 21:01via iGeneration pour iPhone

Une application achetée (puis supprimée) pourra être téléchargée à volonté, la liste des programmes achetés est en effet liée à un compte Windows Live, et non à son ordinateur ou son téléphone.

Ça c'est pas mal faut l'avouer. Ce n'est pas le cas sur iPhone ou je me trompe ?

avatar angealexiel 16/03/2010 - 21:19

Effectivement tu te trompes, les applications achetées via l'App Store sont liées à un compte iTunes. L'acheter sur un appareil permet de le télécharger sur (au plus) 4 autres appareils sans payer.

Connexion utilisateur