Google bouche une oreille indiscrète de son assistant Home Mini

Florian Innocente | | 11:30 |  30

Google a senti le vent du boulet avec son tout nouvel assistant domestique le Google Home Mini, à moins que le mal ne soit déjà fait. Alors que son expédition aux clients doit démarrer le 17 octobre (en France aussi) un correctif a été déployé pour boucher les oreilles parfois trop indiscrètes de cette petite enceinte.

Un journaliste d'Android Police s'est aperçu que son Google Mini s'activait, écoutait et transmettait vers Google tout ce qu'il entendait, et ce des centaines de fois par jour.

Comme quelques-uns de ses collègues il avait reçu un exemplaire de test lors de la présentation des nouveaux matériels Google pour l'année à venir. Au fil des jours, il a fini par constater que son assistant allumait ses diodes — signe d'une écoute en cours — bien trop souvent et sans qu'il n'ait utilisé la phrase de commande "Ok Google".

Il en fait la démonstration dans cette vidéo. Un programme TV est joué dans la pièce, émis depuis une enceinte située à quelques mètres de l'assistant (le son ne sort pas de l'enceinte Sonos placée juste à côté). À plusieurs reprises, les diodes s'allument sur l'assistant et celui-ci essaie même de réagir à ce qu'il entend depuis la TV, alors qu'aucun ordre ne lui a été donné pour cela.

Google permet aux utilisateurs de consulter le journal d'activité de leurs assistants. Dans le cas présent, des centaines d'enregistrements indus étaient répertoriés.

Cliquer pour agrandir

Ils n'étaient pas explicitement attribués à cet assistant, mais le label "Mushroom" et la forme de ce Google Mini lui ont fait dire qu'il venaient bien de lui. Tout comme la présence du nom "chirp" (un clin d'œil à un personnage de canari dans la presse enfantine) qui servait de nom de code à ce périphérique.

Après s'en être ouvert auprès de Google, ce dernier a réagi au quart de tour le jour même, dépêchant un ingénieur pour voir ce qui clochait et procédant à un échange de l'unité par deux autres.

Le problème a été finalement identifié. À l'origine il y a deux méthodes pour activer l'enregistrement de ce que vous dites à l'assistant. Soit lorsqu'on prononce la phrase clef, soit par une pression prolongée sur sa zone tactile en surface. En dehors de ces deux actions, les micros restent ouverts mais ils ne gardent rien. Le HomePod d'Apple fonctionnera sur le même principe.

Certaines unités croyaient déceler une pression qui n'existaient pas, un appui "fantôme". Un faux contact en quelque sorte qui déclenchait des enregistrements et transfert vers les serveurs de Google à tout bout de champ. Une mise à jour logicielle a donc complètement désactivé cette fonction.

Google a publié une fiche technique qui aborde ce problème et assure que les unités précommandées ne seront pas touchées par ce bug matériel. En échange elles n'auront plus cette fonction tactile. En attendant que Google revoie sa copie il faudra s'en tenir au "Ok Google".

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


30 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Sgt. Pepper 11/10/2017 - 11:40 via iGeneration pour iOS

😱 😱😱

Mais quelle idée de mettre un micro Google dans sa maison aussi 🙄

Déjà qu’il trace nos moindre activités sur le net 😭😤😡

avatar Gagolak 11/10/2017 - 12:48 via iGeneration pour iOS

@Sgt. Pepper

Ouais c’est clairement le truc qui ne franchira jamais la porte de ma maison.

avatar deltiox 11/10/2017 - 13:28 via iGeneration pour iOS

@Sgt. Pepper

Ne pas oublier le réseau wifi en mesh de Google
Le contrôle des radiateurs via leur filiale Nest
Android sur ton téléphone
Android TV sur ta box
Ton Chromecast

Avec le tout, a priori Google sait tout

Des fois que quelques trucs leur aient échappé

avatar 666 11/10/2017 - 11:43 via iGeneration pour iOS

Corriger le problème au moyen d’une maj qui fera simplement éteindre les diodes lors de l’écoute et ça passera inaperçu lol

😮🤐

avatar bonnepoire 11/10/2017 - 13:00

C’est aussi ce que je me suis dit.

avatar Ze_misanthrope 11/10/2017 - 17:21

Oui, sauf que Google n'est pas une petite PME qui peut se permettre de genre de choses... Si c'est enregistré, c'est bien dans l'historique.

avatar Giloup92 11/10/2017 - 11:47 via iGeneration pour iOS

Ce sont les ondes sonores de la télévision qui agisssaient sur la zone tactile ?

avatar bl@ck warrior_69 11/10/2017 - 11:51

Venant de Google... It's not a bug, it's a feature 😈

avatar andre.mordi 11/10/2017 - 12:50 via iGeneration pour iOS

Quelle idée d’acheter des produits Google & Android.
C’est comme mettre un renard dans son poulailler puis se plaindre qu’il n’y a plus de poules.

avatar Yves SG 11/10/2017 - 13:13 via iGeneration pour iOS

Ce qui serait surprenant, ça serait que cela surprenne quelqu’un...
Dont be evil ?

avatar rolmeyer 11/10/2017 - 13:38 via iGeneration pour iOS

Laissons leur quand même le crédit qu’ils vous laissent des logs des actions et enregistrement. Pas sûr qu’Alexa vous donne accès à ça. On verra avec Home Pod et je suis sûr que la réponse est non.

avatar Thegoldfinger 11/10/2017 - 14:11

@rolemeyer

En même temps Le HomePod n'enregistre rien lui...

avatar Ze_misanthrope 11/10/2017 - 19:44

Ta supposition est juste basée sur ton jugement qui dit que Apple dit la vérité et Google ment. C'est un peu limite comme esprit

avatar MarcMame 11/10/2017 - 14:06 via iGeneration pour iOS

On apprend donc que Google ne serait pas au courant des données qui transitent sur leurs propres serveurs ?
On y croit très très fort.

avatar Ze_misanthrope 11/10/2017 - 17:22

C'est dans l'historique accessible à tous Sherlock...
Vu la bande passante que cela a du prendre, ca a du emmerder plus Google que les gens qui ne les aiment pas ;-)

avatar Tibiniou 11/10/2017 - 14:29

Je salue une fois de plus l'objectivité de MacG qui évite de verser dans le trollesque (contrairement à certains commentaires) sur un article qui ressemble à du pain béni pour les fanboys Apple.
Il est bien expliqué que c'est en allant consulter son historique d'activité (très facilement accessible) que le testeur s'est rendu compte du bug. Cette visibilité et la réactivité du support laisse clairement comprendre qu'il s'agissait d'un bug (logiciel ou matériel peu importe) et non d'une tromperie intentionnelle.
Quant au sempiternel "Google sait tout, Google voit tout, ..."... j'ai envie de dire : et Apple ?

avatar mmmathieu 11/10/2017 - 14:43 via iGeneration pour iOS

@Tibiniou

Ba Apple n’en n’a ni l’utilité ni les "capacités" ils n’ont pas les serveurs de Google... et puis c’est leur fer de lance contre Google la "sécurité des donnes"... Siri serait déjà bien au niveau de G.Assistant si il n’avait pas les mains et les pieds liées...

avatar Tibiniou 11/10/2017 - 14:53

Oui on est évidemment pas sur des business model identiques. Donc les infrastructures sont dimensionnées en fonction de ce qu'ils souhaitent faire.

avatar MarcMame 11/10/2017 - 16:00 via iGeneration pour iOS

@Tibiniou

Il est absolument impensable que Google n'ai pas détecté tout seul l'activité anormal de leur produit sur leurs serveurs.

avatar Ze_misanthrope 11/10/2017 - 17:24

Tu n'as pas lu l'article Marc, c'est bien dans l'historique ;-)

Sur les 20 modèles donnés à la presse, cala n'a pas du se voir.

Pour qu'ils coupent le fonctionnement de la zone tactiles en mettant une mise à jour en quelques heures, c'est que c'était vraiment un problème pour eux.

Voir commentaire de Tibinou qui semble le seul à avoir compris

avatar MarcMame 11/10/2017 - 22:19 via iGeneration pour iOS

@Ze_misanthrope

"Sur les 20 modèles donnés à la presse, cala n'a pas du se voir."
---------
Mais bien sûr...

avatar MarcMame 11/10/2017 - 22:20 via iGeneration pour iOS

@Ze_misanthrope

"Tu n'as pas lu l'article Marc, c'est bien dans l'historique ;-)"
---------
Tu n'as pas compris le sens de mon message. ;-)

avatar Ze_misanthrope 12/10/2017 - 11:11

Effectivement, j'avais mal compris.

avatar kitetrip 11/10/2017 - 14:43

Rien n'empèche Google d'avoir simplement désactivé la diode et filtré son historique.
Vu que le code n'est pas open-source on ne sait pas ce qu'il se cache derrière...
A bon entendeur :)

avatar Ze_misanthrope 11/10/2017 - 17:24

A bon entendeur, tout est visible dans l'historique, et supposer qu'ils pourraient le cacher a autant de crédibilité que Apple qui écoute tes conversations téléphonioques

avatar kitetrip 11/10/2017 - 17:54 (edité)

Ils le peuvent.
C'est pour ça que je disais "Rien n'empèche".
Après chacun son avis.
Perso je n'utilise plus Google.

avatar Ze_misanthrope 11/10/2017 - 19:45

Rien n'empêche que Apple sur aussi méchant que Google non plus.

avatar TyrellWellick 12/10/2017 - 01:25 via iGeneration pour iOS

Je suis le seul Apple user à avoir lu les conditions générales d’Apple.
Je pourrai prendre un screen pour preuve, mais il est bien préciser qu’Apple se réserve le droit d’enregistrer les donnés utilisateurs à des fins d’améliorations des services, de SAV, de partages à des fins commerciales ( le terme est plus subtil mais c’est bien l’idée ).
Croire dans la virginité d’Apple dans la matière c’est être bien trop sensible à leur discours marketing.

avatar gattcat 12/10/2017 - 07:29 via iGeneration pour iOS

Avec Google Home, Apple HomePod, Amazon Alexa qui nous écoutent en permanence et l’iPhone X et ses inévitables futures copies qui nous regarderont en permanence, je ressens un certain malaise. Pas vous ?

avatar adamB 12/10/2017 - 18:15 via iGeneration pour iOS

En tout cas que Alphabet compte aussi bien que TC. 49$ fait donc 59€ chez nous 😂 (conversion et TVA ça fait moins de 50€)