Fermer le menu

Google bientôt opérateur mobile aux États-Unis ?

Mickaël Bazoge | | 19:58 |  35

Après s'être lancé dans la connexion internet par fibre, Google aurait l'intention de jouer franchement dans la cour des opérateurs mobiles en lançant son propre réseau cellulaire. Le site The Information, qui a obtenu des indiscrétions provenant de sources « proches du dossier », précise que Google tourne autour de l'idée de devenir un opérateur virtuel (MVNO), louant le réseau d'un autre là où sa couverture est insuffisante.

Google aurait ainsi approché Verizon au début de l'année pour évoquer la possibilité d'acheter un accès à son réseau; des discussions avec Sprint ont également eu lieu début 2013, mais elles ont achoppé après l'acquisition de l'opérateur par Softbank.

Le moteur de recherche ne proposerait cette offre mobile que dans les secteurs où il a posé sa fibre; de fait, seules les villes de Kansas City (Missouri) et Provo (Utah), seraient actuellement concernées. D'autres zones urbaines devraient bientôt profiter de Google Fiber, dont Atlanta (Géorgie), Austin (Texas) ou Portland (Oregon). Pourquoi uniquement dans les secteurs desservis par Fiber ? Il est possible que le service mobile de Google mette à profit son réseau fibre ultra-rapide afin de transporter les données voix et web via des points d'accès Wi-Fi - une technique notamment utilisée en France par Free, et qui permet de désengorger le réseau en passant par les Freebox aux alentours (lire : Tout savoir sur Free Mobile et l'EAP-SIM).

Si Google devait se lancer dans cette aventure, il se mettrait sans doute à dos les opérateurs (du moins, ceux qui n'auront pas voulu louer leurs réseaux) alors que l'entreprise de Mountain View est devenue un partenaire de fait, avec Android. Cela n'est pas de nature à effrayer Google, qui avec son offre Fiber, est venu bousculer les monopoles de l'accès à internet là où le service s'est installé.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGen

35 Commentaires

avatar -oldmac- 03/04/2014 - 20:24via iGeneration pour iPhone

@(null) : Je ne vois pas ou est la référence avec Samsung. Que ce soit des frigos ou des bidules c'est un fabricant.
Google cherche par tous les moyens a verrouiller les clients pour en tirer le maximum d'informations

avatar napuconcture 03/04/2014 - 20:29

C'est une bonne chose que d'aller taper au porte monnaie les différents concurrents.
Localement on en aurait bien besoin afin de faire bouger les vautours de chez Free.

avatar eipem 03/04/2014 - 21:36

@lmouillart

"Localement on en aurait bien besoin afin de faire bouger les vautours de chez Free."

???

Je commence à croire que t'as un problème neurologique. Entre ton commentaire d'hier et celui là, sérieusement tu commences à me faire flipper.

Free a peut-être un réseau pourri, mais grâce à eux l'entente cordiale des opérateurs historiques a volé en éclats et les prix de nos abonnements ont fondu comme neige au Soleil. Sans Free on en serait encore à payer 50€ pour 2 heures de communication. Alors j'ai bien du mal à comprendre ce que tu entends par "vautours".

avatar eipem 03/04/2014 - 21:16

@Gensigo

Ah ouais quand même !

Du coup je comprends un peu mieux l'intérêt pour Facebook de racheter Whatsapp. Facebook qui vient de mettre Messenger à jour avec une nouvelle fonction d'appel Wifi. Dans la mesure où FB est totalement cross-plateforme, ça doit être un sacré argument pour utiliser ses services. Même si Skype fait ça depuis toujours, je pense que les ados qui sont arrivés aux communications par Facebook se sentent certainement plus à l'aise avec ce qu'ils connaissent déjà.

avatar eipem 03/04/2014 - 21:21

@iRobot 5S

"c'est moi ou de hier à aujourd'hui l'action google a perdu la moitié de sa valeur ? d'un seul coup ?"

Je viens de vérifier sur mon téléphone et effectivement, l'action est passée de 1143 à 565$ dans la nuit 2 au 3 avril. Je pense qu'ils ont doublé le nombre de titres, comme Apple je ne sais plus trop quand.

La conséquence mathématique de l'opération c'est que l'action perd la moitié de sa valeur. Mais les actionnaires ne perdent pas d'argent puisque leur nombre d'actions a doublé.

avatar eipem 03/04/2014 - 21:30

@patrick86

Je pense effectivement qu'à plus ou moins long terme, le but de Google est de contrôler l'ensemble des informations échangées.

Il faut bien voir qu'en devenant maitre du flux d'information, Google peut court-circuiter ses concurrents.

Un exemple simple avec les mails. Tu as ton propre serveur mail dans le but d'en protéger le contenu. Mais si tu envoies un mail à quelqu'un qui a une adresse gmail, ton message passe par les serveurs de Google et donc sont exploités.

Remplace l'email par la connexion internet et tu comprends comment Google compte contrôler tout ce qui se passe.

avatar eipem 03/04/2014 - 21:47

@i-han

Google crypte gmail avec une clé qu'elle détient. Donc je ne vois pas l'intérêt de ton commentaire.

Et c'est de notoriété publique que Google lit les mails qui passent par ses serveurs, tout comme elle garde une trace de ton historique de navigation dans Chrome, ainsi que de toutes tes recherches quand tu utilises son moteur de recherche.

Et non, tout le monde ne vend pas ni achète des infos.

MacGé a d'ailleurs publié un article édifiant au sujet d'iAd par exemple. Où les régies et les publicitaires expliquaient qu'Apple ne communiquait aucune donnée exploitable. Apple se fout de tes données personnelles. Tout comme Microsoft, Apple a un produit à vendre.

Et comme je l'ai expliqué des dizaines de fois, tu vas voir Google déguisé en régie publicitaire et tu peux obtenir toutes les données que tu veux. Cf l'affaire d'Angry Birds sur Android qui avait été infiltré par la NSA via une simple publicité.

Quand tu vois qu'Apple refuse même de communiquer les informations des abonnés aux journaux numériques (dont les éditeurs ont d'ailleurs longtemps boycotté le kiosque pour ça) tu comprends vite qu'Apple a beaucoup de mal à communiquer des données personnelles.

Bref. Rassure toi comme tu peux.

avatar tigre2010 04/04/2014 - 00:27via iGeneration pour iPad

@joneskind
Apple se fout de tes données personnelles. Tout comme Microsoft, Apple a un produit à vendre.

Microsoft peut être mais c'est partenaires, non. Suivre du regard tous les scandales qui s'y refère.

avatar eipem 03/04/2014 - 22:02

@patrick86

"— à moins qu'il utilise un VPN solide —"

Tu vas voir que Google va bientôt proposer un VPN ^_^

avatar safation 04/04/2014 - 06:51via iGeneration pour iPad

Et ils vendront l'iPhone subventionné??...

avatar Lebossflo 04/04/2014 - 11:52

Initiative qui serait logique pour Google dont le but est de relier le plus facilement et sans embûche l'utilisateur et le net.

Il y a peu certains FAI et opérateurs mobiles ici et là voulaient mettre à contribution Google sous prétexte que ce dernier générait un trafic majeur sur leurs installations (voir Free vs youtube) et en conséquence il (Google ) devait participer à l'investissement des infrastructures. Evidemment ces derniers "oubliaient" que cela n'avait pas que des cotés négatifs et que indirectement Google par ses différents services attachés au web attirait les utilisateurs et donc aussi des clients de ces prestataires de services.

Donc après google FAI et si google confirme cette info on peut dire que le message est clair. Google a décider d'appliquer la bonne vieille méthode qui consiste à maîtriser de long en large la chaine qui mène à ses services. Plus d'interférence et plus de chantage et ça répond directement à ses détracteurs qui se plaignaient.

Après tout quelle société digne de ce nom qui a les moyens, préfère dépendre d'un tiers qui menace de lui dicter sa conduite et entraver sa croissance lorsqu'elle à la possibilité de s'affranchir de cette dépendance.

Quant on pense que Google n'est agée que de 15 petites années.....

Connexion utilisateur