WhatsApp abandonne tous les BlackBerry sans Android

Florian Innocente | | 10:25 |  21

WhatsApp, la filiale de Facebook, a annoncé qu’elle allait stopper cette année le développement de sa messagerie sur toutes les plateformes BlackBerry, la 10 comprise. D’autres OS tout aussi confidentiels sont concernés : Nokia S40, Nokia Symbian S60, Android 2.1 et 2.2 et Windows Phone 7.1.

WhatsApp pèse aujourd’hui un milliard d’utilisateurs mensuels, il est devant Facebook Messenger qui en compte un peu plus de 800 millions. Le service rappelle qu’à son lancement, il y a sept ans, l’App Store débutait à peine et 70% des smartphones vendus dans le monde étaient des Nokia ou des BlackBerry…

BlackBerry PRIV

Ce genre de décision de la part d’un éditeur majeur va dans le sens des choses. Début février, un responsable de BlackBerry pour la zone Asie-Pacifique parlait du nouveau BlackBerry Priv comme le premier signe d’une transition « naturelle » vers le système de Google.

Lorsque ce sera chose faite, la seule alternative au duopole Android et iOS sera donc Windows. Sa popularité varie selon les pays mais son poids au niveau mondial demeure infime : 1,1% de part de marché au dernier trimestre 2015 contre 2,8% fin 2014.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


21 Commentaires

avatar LimeJuicy 28/02/2016 - 10:33

Je me souviens d'une interview du fondateur de WhatsApp qui expliquait qu'il avait toujours un téléphone misérable avec lui pour s'assurer que son app marchait parfaitement quelle que soit le téléphone. L'abandon de Blackberry est une drôle de décision en regard de ce qu'il disait.

avatar Mrleblanc101 28/02/2016 - 10:37via iGeneration pour iOS

@LimeJuicy :
Maintenant que WhatsApp appartient à Facebook, beaucoup de chose vont changer pour rendre cette plateforme acheter 17~19 milliards de dollars rentable

avatar moua 28/02/2016 - 11:48via iGeneration pour iOS

Le support de plateforme dépassé et presque inutilisés depuis des années (s60...) reste exemplaire.

Et prévenir 10 mois à l'avance ça change des autres éditeurs.

avatar Ken-de-barbie 28/02/2016 - 13:16

Bon de toutes les façons on sait pas ce que va devenir BB10, to comme Meego/Joola des bons OS mais les dev vont là ou c' est facile de se faire des sous, c'est un choix comme un autre.

Refaire le monde ne changera rien, il faut juste se préparer a changer de crémerie, je vais garder le plus longtemps possible mon Classic pour mon deuxième num, le Classis est le seul smartphone que je connais dont la batterie tiens 2 voire 3 jours sans soucis.

avatar Henri_MTL 28/02/2016 - 19:50

@Ken-de-barbie: Le Leap tient 3 jours :)

avatar Ken-de-barbie 29/02/2016 - 00:28

Je l' ai eu celui la :( je suis passé du Z10 au Classic

avatar armandgz123 28/02/2016 - 14:44via iGeneration pour iOS

Mais WhatsApp continuera à fonctionner sur les vieux BlackBerry ? Et sur mon iPhone 3G ?

avatar Toinewh 28/02/2016 - 16:42

avatar loupsolitaire97 29/02/2016 - 03:15via iGeneration pour iOS

@Toinewh :
100% d'accord avec toi

avatar Toinewh 28/02/2016 - 16:42

avatar Toinewh 28/02/2016 - 16:42

avatar Toinewh 28/02/2016 - 16:44

avatar Toinewh 28/02/2016 - 16:48

avatar Toinewh 28/02/2016 - 16:49

avatar Toinewh 28/02/2016 - 16:50

avatar p@t72 28/02/2016 - 20:25

Bien dommage.
Que BlackBerry au final va laisser tomber bb10... très bon os!

avatar Mathias10 28/02/2016 - 21:28via iGeneration pour iOS

Tiens, ça devient quoi Blackberry messenger ? :p

avatar fte 29/02/2016 - 07:56via iGeneration pour iOS

Vu la politique d'universalité de WhatsApp, et je ne doute pas un instant qu'ils aient des chiffres d'utilisation très détaillés par plateforme, les stats de ces téléphones doivent être abyssalement basses.

C'est une décision excessivement interessante. Oh que j'aimerais savoir leurs chiffres !

avatar jeepspirit38 29/02/2016 - 08:04via iGeneration pour iOS

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi Windows Phone n'arrive pas à percer et comment expliquer qu'il manque encore autant de grosses applications

avatar françois bayrou 29/02/2016 - 12:47

C'est la mort de l'informatique à l'ancienne.
Celle qui t'obligeait à acheter un IDE ( plantogène ) à 1000 Euros, à utiliser un seul navigateur et oublier tous les autres, et à oublier aussi au passage, toute notion de "protocole standard", "standard libre", etc.
Pour un développeur, passer de Linux / Apple / Google à Microsoft, c'est comme réapprendre l'informatique, et se retrouver à galérer avec des problèmes que plus personne ne voit depuis 30 ans ( sauf les développeurs sous Windows ) : encodage, manipulations de dates, …
On n'a pas été loin d'avoir des antislashes dans les URLs copiées depuis la barre d'adresse d'Internet Explorer.

Microsoft s'est battu pendant 40 ans pour pourrir la vie des systèmes concurrents et freiner l'interopérabiltié.
Ce fut une belle réussite : nous sommes en 2016, le Windows Store est vide, voilà.

avatar arekusandoro 29/02/2016 - 10:37via iGeneration pour iOS

Les smartphones sous Windows ont tout le même une belle popularité en France par rapport au reste du monde et même si c'est pas foufou faut quand même le précise (de l'ordre de 10% je crois)