Amazon ne prend plus en charge le chiffrement des données dans Fire OS

Mickaël Bazoge | | 21:30 |  4

Amazon se tient au côté d’Apple dans son combat contre le FBI et les autorités américaines qui voudraient bien avoir accès aux données des utilisateurs d’iPhone et d’iOS. Mais ce qui est bon pour les clients d’Apple l’est moins pour sa propre clientèle. La version 5 de Fire OS, le système d’exploitation des tablettes d’Amazon, ne prend plus en charge le chiffrement des données qui était pourtant proposé (en option) avec la précédente mouture.

[màj le 5/03] : Amazon remettra l'option de chiffrement dans les tablettes Fire

La Fire 7, lancée à l’automne dernier (notre test), a inauguré la fin du chiffrement, sans que cela fasse trop de bruit à l’époque (l’opinion publique était moins sensibilisée à ces problématiques). Pour toute explication, Amazon se contente d’indiquer qu’il est possible de ne pas appliquer la mise à jour, ce qui n’est pas une solution très satisfaisante.

Une fois sous Fire OS 5, les données des utilisateurs de tablettes Fire peuvent donc potentiellement se retrouver entre les mains de malandrins. Et quand on sait que ces terminaux se destinent surtout à la consultation de contenus provenant d’Amazon et donc, achetés depuis la tablette, les utilisateurs commencent à se poser de sérieuses questions sur la sécurité de leurs coordonnées bancaires. Sans oublier le carnet d’adresses, les photos, les documents stockés dans les tablettes…

D’après le support client d’Amazon contacté par un client mécontent, la disparition du chiffrement a été décidé pour éviter aux appareils une restauration vers les réglages d’usine si le mot de passe a été oublié. Il y a sans doute des moyens plus simples et moins radicaux pour remettre la main sur un mot de passe perdu, tout en conservant le chiffrement.

[MàJ le 4/03] : Amazon l'a confirmé à nouveau, en expliquant qu'il avait retiré cette « fonctionnalité d'entreprise que les clients n'utilisaient pas ».

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


4 Commentaires

avatar Ajioss 03/03/2016 - 23:34via iGeneration pour iOS

Si les entreprises comme Amazon , Apple et consort renoncent au chiffrements en laissant planer le risque et le doute dans l'esprit des consommateurs sur la fiabilité de la sécurité et du respect de la vie privée sur leurs appareils. Ils scient clairement la branche sur laquelle ils sont assis. Le développement des objets, maisons , voitures connectés en prendra un sacré coup assurément.

avatar bompi 04/03/2016 - 09:45

Bah. Les gens, globalement, s'en fichent complètement (jusqu'au jour où ils seront directement concernés).
Si Amazon réussit à vendre son Echo, c'est quand même le signe que pour certains, la vie privée n'a pas besoin d'être si privée...

En ce moment on fait beaucoup de bruit autour de l'affaire FBI/Apple mais ça passera rapidement et, surtout, le plus important n'est pas forcément là où notre attention est attirée.
Exemple : on fait tout un foin de l'état d'urgence mais toutes les lois répressives votées en France depuis quelques années l'ont été sans aucun problème, sans emballement médiatique ni réaction de "l'opinion publique".

De la prestidigitation, quoi.

avatar Jack 04/03/2016 - 10:41

Hé ben, c'est du propre. Immédiatement après avoir affiché publiquement leur support pour Apple contre le FBI, Amazon retire le cryptage de son OS.

Fuck you, Amazon.

avatar Ze_misanthrope 04/03/2016 - 13:04

OMG, mon téléphone n'est pas crypté, je n'ai pas de vie privée!
Qu'est ce qu'il ne faut pas lire dans la presse et les commentaires depuis quelques semaines...