Qualcomm ne veut pas se faire avaler par Broadcom

Mickaël Bazoge | | 18:55 |  7

Personne n'a dit que l'offre hostile de Broadcom sur Qualcomm allait passer comme une lettre à la Poste. Comme on le pressentait à l'annonce officielle de la volonté du premier de s'offrir le second, la direction de Qualcomm a rejeté la proposition de son concurrent qui « sous évalue de manière significative » le créateur des puces Snapdragon.

L'offre de Broadcom, d'un montant de 105 milliards de dollars (on parlait de 130 milliards à l'origine), valorisait l'action de Qualcomm de 28%, soit 70 $ pièce. « Aucune entreprise n'est mieux positionnée dans le secteur mobile, de l'internet des objets, de l'automobile, de l'informatique de pointe et du réseau dans l'industrie des semi-conducteurs », explique Steve Mollenkopf, le CEO de Qualcomm. Des déclarations peut-être chargées de faire grimper les enchères, les coups de bluff étant fréquents dans ces situations.

L'entreprise dit sa confiance dans sa capacité à créer de la valeur supplémentaire pour ses actionnaires. En bout de course, c'est eux effectivement qu'il faut garder auprès de soi, alors qu'ils pourraient être attirés par l'offre de Broadcom. Le prétendant n'a pas tardé à répondre à cette fin de non recevoir, en affirmant son engagement à acheter Qualcomm.

Ensemble, les deux sociétés combineraient un catalogue « impressionnant » de technologies et de produits, assure Broadcom. Encore faut-il mettre tout le monde d'accord, sans oublier les régulateurs qui auront leur mot à dire sur cette fusion.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


7 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar je-deteste-android- 13/11/2017 - 19:07 via iGeneration pour iOS (edité)

Qualcomm ne mérite que la FAILLITE.

Je DÉTESTE cette entreprise qui essaye d'emmerder Apple par n'importe quel moyen, et qui n'hésite pas à VOLER ses brevets.

Même les concurrents d'Apple (Samsung, Huawei etc...) commencent à utiliser leurs propres SoC/Processeurs, et j'espère qu'ils vont continuer jusqu'à ÉRADIQUER les processeurs Qualcomm de leurs appareils.

Je souhaite tout le MALHEUR du monde à cet entreprise qui me donne la nausée.

avatar matthew3321 13/11/2017 - 19:21 via iGeneration pour iOS

@je-deteste-android-

Un lexomil 500 et au dodo 😘

avatar JadEstuaire 13/11/2017 - 19:49

@je-deteste-android-

"Je souhaite tout le MALHEUR du monde à cet entreprise qui me donne la nausée."

Donc tu souhaites du malheur à tous les salariés de cette entreprise, ainsi qu'à leurs familles ?

avatar Garfield3 13/11/2017 - 19:25

Quelque part il y a un psy qui lit ça et qui se dit que si il te rencontre il va pouvoir se commander une Porsche toutes options :)

avatar iPop 13/11/2017 - 21:38 via iGeneration pour iOS (edité)

Bof.est ce que ça changera grand chose ?

avatar marc_os 14/11/2017 - 14:12 via iGeneration pour iOS (edité)

Qu'apporterait cette fusion ?
À quoi peut-elle servir ?
À deux choses : À faire monter le prix de l'action de manière artificielle (sans que cela corresponde aux performances réelles de l'entreprise) à la plus grande joie des spéculateurs. Et à augmenter les bénéfices des actionnaires rentiers grâce aux suppressions d'emploi justifiées par la "rationalisation" et la suppression des services qui fatalement vont de retrouver en double.
Génial ! Enrichir les riches sur le dos des salariés qu'on jette comme des malpropres quand on n'en a plus besoin. Ah si seulement l'esclavage était toujours autorisé ! Heureusement qu'il reste les délocalisations pour s'en rapprocher.
Vive le Kapital !

avatar Paquito06 20/11/2017 - 05:33 via iGeneration pour iOS

L’offre d’achat de Broadcom etait amicale mais non sollicitee. Elle etait bien de $130 Mrds le 6 Novembre dernier, par ailleurs. Mais depuis la semaine derniere, puisqu’elle a ete rejetee mais maintenue par Broadcom, elle est devenue hostile. C’est pas encore fini.
Demain, c’est quand meme Marvell Technology qui va racheter Cavium (ok ca ne fait que $6 Mrds mais quand meme).