withings

Android N cache un système d'exploitation de bureau classique

Mickaël Bazoge | | 18:15 |  12

Android N est un système d’exploitation de bureau comme un autre. Du moins, il n’en est vraiment pas loin. Un développeur a trouvé le moyen d’activer le mode « bureau » de l’aperçu d’Android N, disponible depuis le début du mois de mars (lire : Android N se dévoile bien avant la Google I/O). Ars Technica détaille la manipulation à effectuer mais gare, elle ne se destine pas au tout-venant : il faudra mettre les mains dans le code. Mais ensuite, on aura accès à un « vrai » OS de bureau, avec des fenêtres flottantes pour les applications et ce, pour les tablettes comme pour les smartphones.

Dans le panneau multitâche, une nouvelle icône est disponible au côté du X qui permet d’afficher la fenêtre en mode flottant. ll est possible de multiplier ces fenêtres, de les superposer, de les réduire et de les agrandir avec le doigt… ou avec une souris, puisque Android accepte ces périphériques de pointage.

Cliquer pour agrandir
Lorsque le panneau des applications récentes est relevé, les apps fenêtrées se rangent gentiment les unes à côté des autres — Cliquer pour agrandir

Mieux encore, lorsque le curseur de la souris se rapproche du bord d’une fenêtre, sa forme change pour signifier la possibilité de redimensionner l’application. Preuve s’il en était besoin que Google a pensé son affaire.

Il reste encore du chemin à faire pour qu’Android N devienne une vraie alternative à OS X, Windows, voire Chrome OS (la rumeur a évoqué une fusion entre les deux OS de Google). Remix OS, un fork d’Android, semble particulièrement fragile face à un tel concurrent (lire : Pas à pas : installer Remix OS sur un Mac).

On peut combiner le multi-fenêtrage avec le mode fenêtré — Cliquer pour agrandir

La gestion de la mémoire laisse ainsi à désirer, il y a de sérieuses saccades lorsque l’on modifie la taille d’une fenêtre, la gestion du multitâche est médiocre (la lecture YouTube s’arrête dès qu’on tapote ailleurs)…

De plus, il manque une barre de menus, la barre de titre des apps est énorme, la taille par défaut des fenêtres est plutôt mince, bref, beaucoup de choses encore restent à accomplir en termes d’interface. Mais le principal semble être bel et bien là. Et avec l’écosystème d’apps d’Android, Google a sans aucun doute une carte à jouer.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


12 Commentaires

avatar Joëh 22/03/2016 - 18:41 via iGeneration pour iOS

On peut facilement imaginer que Google va tenter de se lancer dans le système d'exploitation de bureau dans les prochain(e)s mois / années...
Ou bien ajouter une fonctionnalité à Android comme Microsoft le fait (assez fastidieusement) en branchant un téléphone Android sur un écran externe pour le transformer en ordinateur.

avatar nicolas 22/03/2016 - 18:47 via iGeneration pour iOS

Voilà qui est intéressant, et RemixOS doit claquer des fesses :-/

Prêt pour Android O(reo)?

Est-ce que les sources correspondantes d'AOSP ont été publiées, et est-ce dans ces sources?
RemixOS pourra se remettre à l'ouvrage autour de ces sources.

avatar joneskind 22/03/2016 - 19:29

Google a plein de développeurs Android, plein de clients qui ont des besoins simples loin des exigences de puissance des professionnels et plein de constructeurs qui seraient ravi de se séparer du joug d'Intel. Elle aurait vraiment tord de se priver ! Je suis personnellement plutôt content que ça arrive.

avatar warmac33 22/03/2016 - 20:27

Après avoir été enfermés dans des écosystèmes ultra limités et improductifs (faire un ppt sur tablette quel cauchemar...), le grand retour des OS ergonomiques mais version téléphone/tablette ?
J'ai hâte, ça donnerait presque un intérêt aux tablettes !

avatar Pse 22/03/2016 - 20:29

La compétition est seine. Si Android améliore grandement ses fonctionnalités sur tablette (c'est principalement ce qu'il lui manque) cela forcera peut-être la pomme a se bouger pour améliorer la productivité d'iOS sur iPad.

Donc tant mieux, et que cette fonctionnalité arrive vite (et bien) sur Android

avatar elamapi 22/03/2016 - 23:51

Imaginez la scène.

A la maison, Un ecran sur lequel est branché un chromecast. Un clavier et une souris bluetooth.
Au Bureau, Un ecran sur lequel est branché un chromecast. Un clavier et une souris bluetooth.

J'arrive a la maison, je duplique l'écran du phone via le chromecast et j'ai mon ordi (surf/video/jeu/mail)
J'arrive au bureau, je duplique l'écran du phone via le chrome cast et j'ai mon ordi (Office/Mail/Surf).

Je par manger, ou je ne sais trop ou, et j'ai tjs mon ordi et mes donnée sur moi.

Avec les phones actuel et à venir ultra-puissant, avec les cartes SD dont les capacité et les vitesses ne cesse d'augmenter Google a un super jolie coup a jouer :)

avatar bonjour123 23/03/2016 - 00:00 via iGeneration pour iOS

Apple, take notes

avatar Rez2a 23/03/2016 - 03:41 via iGeneration pour iOS

Ben moi je ne vous suis pas. Je pense que la façon de penser d'Apple est la bonne pour le coup, la seule chose à synchroniser entre tous les endroits où on peut en avoir besoin, c'est les données. iCloud marche très bien pour ça.

J'ai pas un besoin spécial que mon téléphone et mon ordi tournent sur le même OS, ou que le logiciel pour travailler sur tel fichier soit le même sur mon téléphone et sur mon ordi.

Honnêtement c'est peut être génial que le même OS puisse tourner sur un téléphone et un ordi, mais de mon côté je ne vois pas l'avantage par rapport à OS X / iOS. Y en a un que j'utilise avec un clavier une souris, l'autre avec mes doigts. J'ai pas envie que les logiciels soient faits exactement de la même façon sur les deux, j'ai juste besoin que les données soient synchronisées.

avatar Moumou92 23/03/2016 - 06:52 via iGeneration pour iOS

Quelle horreur... L'hybridation est rarement la bonne solution... À tout vouloir faire on finit par ne rien faire bien...

Je n'adhère pas du tout au concept en tout cas, j'espère qu'apple n'aura pas la mauvaise idée de s'inspirer...

avatar bompi 23/03/2016 - 08:07

Ce que je trouve le plus étonnant est qu'on puisse s'émerveiller devant ça. Qui existe depuis plus de trente ans sur des systèmes variés.

Disons que Android N propose quelque chose entre Windows 1 et Windows 3 et on s'extasie à l'idée de ce que ça pourrait donner pour un OS de bureau... C'est assez navrant.

avatar stephs30 23/03/2016 - 09:19

Sans aucun intérêt .........