Google loin derrière Apple sur la protection des données des utilisateurs mobiles

Mickaël Bazoge | | 18:45 |  13

Si le contenu de 95% des iPhone en circulation est chiffré, ça n’est le cas que pour 2% des smartphones sous Android. Depuis iOS 8, Apple chiffre en effet les données des utilisateurs de ses produits mobiles, alors que Google ne propose la même sécurité qu’au sein des 2% des terminaux dotés d’Android 6.0 Marshmallow, et des appareils de la famille Nexus (depuis Android 5.0 Lollipop). Les experts estiment en fait que moins de 10% des 1,4 milliard de terminaux Android sont chiffrés.

Cliquer pour agrandir

D’après un enquêteur de la Gendarmerie nationale, accéder au contenu d’un smartphone Android non chiffré mais verrouillé ne demande qu’une heure de travail. C’est beaucoup plus long pour un iPhone, et aussi plus dangereux : le risque est grand de perdre toutes les données contenues dans l’appareil (lire : Le FBI pourrait hacker l'iPhone 5c mais sans garantie de réussir).

Si Apple est le seul constructeur à distribuer des iPhone sous iOS, la chanson est bien différente avec Google. Le moteur de recherche doit en effet s’entendre avec plus de 400 fabricants de smartphones Android (il en existe 4 000 différents en circulation). Ces derniers doivent se plier aux exigences de Google pour utiliser Android et l’intégralité des services qui vont avec ; mais Google n’a pas su leur imposer le chiffrement des données.

Dans la foulée d’iOS 8, Google avait annoncé en septembre 2014 qu’Android Lollipop allait chiffrer les données dès le lancement de l’OS sur un smartphone. Cette promesse n’a pas tenu très longtemps (lire : Lollipop ne chiffre plus les données par défaut) : les tests des constructeurs partenaires ont montré que l’impact du chiffrement sur les performances des smartphones Lollipop était trop important, notamment sur les terminaux moins bien équipés.

Cet iPhone 6 Plus et ce Galaxy S7 Edge chiffrent les données des utilisateurs — Cliquer pour agrandir

En octobre dernier, rebelote avec Marshmallow, qui chiffre par défaut le contenu des smartphones et tablettes Android… suffisamment puissantes pour assurer un tel traitement. Le chiffrement par défaut est donc réservé aux processeurs haut de gamme, laissant sur le bas-côté la très grande majorité des volumes de smartphones Android vendus dans le monde.

LG et HTC ont fait savoir que la plupart de leurs smartphones qui sortiront cette année offriront bien le chiffrement par défaut, tout comme Samsung (c’est le cas pour les Galaxy S7 et S7 Edge). « Nous voulons la meilleure sécurité possible, et la rendre disponible à autant d’utilisateurs que possible », explique Adrian Ludwig, le chef de la sécurité d’Android, au Wall Street Journal. Il rajoute : « Parfois, nous faisons face à des contraintes d’ordre technique ».

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


13 Commentaires

avatar Ginger bread 15/03/2016 - 18:57 via iGeneration pour iOS

Une information qu on risque de voir en keynote..

avatar lmouillart 15/03/2016 - 19:21 (edité)

Google != OEM Android.
Les appareils Google (Nexus) sont chiffrés par défaut.

avatar Aphelion 15/03/2016 - 20:13

Ouais, et ce sont ceux les moins populaires.

avatar Nesus 15/03/2016 - 19:33 via iGeneration pour iOS

Non impossible ! Le modèle économique de Google ne peut justifier un tel écart. Calomnies !

avatar Maître Folace 16/03/2016 - 08:56

@Nesus
Il dit qu'il voit pas le rapport.

avatar lll 15/03/2016 - 20:21

On titre sur Google alors que leurs appareils à eux sont chiffrés !

avatar Androshit 15/03/2016 - 20:36 via iGeneration pour iOS

Ah ouais, faut des bouzins avec 50 cœurs et 20 Go de ram pour pas que le truc soit sur les rotules à cause du chiffrement ^_^

avatar sachouba 15/03/2016 - 22:29

@Androshit :
Je crois que tu n'as pas bien compris le principe : l'option de chiffrement n'est pas activée par défaut à cause des smartphones vendus à moins de 100€ et possédant un processeur très bas de gamme avec 512 Mo de RAM, sur lesquels le chiffrement diminuerait sensiblement les performances (même si l'option peut être activée manuellement).
Tu vois ce que c'est, un smartphone à moins de 100€ ?

avatar wilfried50 15/03/2016 - 22:01 via iGeneration pour iOS

Google anti private Life croyez en mon expérience. Gmail une passoire accessible au moindre trou du cul! Chrome en mode privé qui vous prévient que votre employeur sait ce que vous visitez ... Bref big Brother Google watching you !

avatar Maître Folace 16/03/2016 - 09:10

@wilfried50
Bien sûr que votre employeur le sait vous utilisez sa connexion Internet et probablement son proxy !
Aucun rapport avec Chrome...mon dieu... Remettez vous en question parfois.
Quant au moulin GMail, va falloir nous le prouver tout de suite si vous ne voulez pas être rangé au rayon des imbéciles.

/facepalm

avatar sachouba 15/03/2016 - 22:26

Le titre est vraiment trompeur.
Comme précisé dans le graphique, on peut chiffrer son smartphone en activant l'option dans les paramètres depuis Android 4.0 : 97% des possesseurs de smartphones Android peuvent donc chiffrer leur smartphone s'il ne souhaitent.

avatar Domsware 16/03/2016 - 00:20 via iGeneration pour iOS

@sachouba :
Donc 98% des smartphones Android ne peut pas avoir de chiffrement à cause de faibles performances ? C'est la conclusion qui peut être tirée de cette étude tout de même !

avatar Penible 16/03/2016 - 09:32

Non c'est juste ta conclusion ... il n'y aucune indication sur le pourcentage de devices manquant de puissance pour le chiffrement :s

Android c'est un peu comme Windows on peut faire beaucoup de choses avec et l'arranger à sa sauce ... à condition d'être un peu curieux/patient/persévérant/intéressé ...