App Store

Apple, prochaine cible de la presse française ?



L'accord conclu sur le fil par une partie de la presse française avec Google la semaine dernière donne des idées à Nathalie Collin, présidente de l'Association de la presse d'information politique et générale (IPG), qui a représenté les médias dans les négociations. Dans une interview donnée au journal Les Échos, Nathalie Collin explique qu'elle pourrait chercher à négocier avec Apple :

Le fait que Google ait accepté de rentrer dans une négociation pourrait peut-être nous aider, à l'avenir, à engager des discussions avec Apple qui nous impose ses tarifs pour nos journaux sur iTunes, ou avec Amazon, Microsoft avec qui nous ne sommes pas toujours d'accord sur les conditions commerciales qu'ils proposent. Cela serait formidable que ces acteurs comprennent qu'ils ont besoin des contenus presse, comme Google vient de le faire.

Les désaccords entre Apple et la presse française ne datent pas d'aujourd'hui. En juin 2011 est sortie ePresse, une application qui regroupe différents journaux qui ne veulent pas figurer dans le Kiosque d'Apple introduit dans iOS 5. Le groupement d'intérêt économique (GIE) ePresse boycotte la solution d'Apple, jugeant la commission de 30 % trop élevée et souhaitant obtenir plus d'informations sur les lecteurs.

Le GIE avait signé à l'automne 2011 un accord avec Google pour utiliser One Pass , un système transactionnel pour la vente et l'abonnement des journaux et magazines sur les supports numériques. Partenariat qui est tombé à l'eau, Google annulant au dernier moment la conférence de lancement de One Pass, pour l'enterrer définitivement deux mois plus tard.

Apple est régulièrement sous le feu des critiques d'un autre groupement d'éditeurs : le Groupement des Éditeurs de Service en Ligne (GESTE). Dernièrement, le GESTE s'est insurgé à propos de l'augmentation des tarifs de l'App Store. « Les éditeurs du GESTE regrettent la décision unilatérale d’Apple d’augmenter les prix de vente des journaux et magazines sur l’App Store », indique le communiqué. « En prenant cette décision de manière unilatérale, Apple nous met dans une situation impossible vis-à-vis de nos clients », a ajouté Corinne Denis, la présidente.

L'Association de la presse IPG, ePresse et le GESTE sont très proches. Voici la composition du bureau de l'IPG :
- Présidente : Nathalie Collin (coprésidente du directoire du groupe le Nouvel Observateur)
- Vice-Président : Francis Morel (PDG du Groupe Les Échos)
- Secrétaire général : Louis Dreyfus (président du directoire du groupe le Monde)
- Secrétaire général adjoint : Bruno Lesouëf (directeur général des publications de Lagardère Active)
- Trésorier : Georges Sanerot (président du directoire du groupe Bayard Presse)

Le Nouvel Observateur, Les Échos, La Croix (Bayard Presse) sont présents dans ePresse, tandis que toutes les entreprises des membres du bureau font partie du GESTE.

Pour revenir à la déclaration de Nathalie Collin, « Apple [...] nous impose ses tarifs pour nos journaux sur iTunes », il faut préciser que si Apple fixe bien un barème de prix sur l'App Store, les éditeurs peuvent aussi proposer des offres où Apple n'a pas son mot à dire sur leur site. C'est ce que fait d'ailleurs ePresse avec différents bouquets et forfaits. Le GIE indique clairement qu'il est plus économique de passer par son site : « Achetez sur le site ePresse.fr vos offres prépayées, vous aurez un meilleur tarif qu’en passant par l’application e-Presse. »

Quant à l'accord passé entre l'IPG et Google, qui instaure un fonds de 60 millions d'euros pour aider « la transformation [des] médias à l'heure du numérique » et « un partenariat commercial renforcé », dixit Nathalie Collin, il fait l'objet de critiques. Le Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne (SPIIL) demande à ce que cet accord confidentiel soit rendu public : « il est question aujourd’hui d’une aide privée soutenue par les pouvoirs publics, d’un montant de 60 millions €, soit exactement le montant de l’aide attribuée par l’État au développement de toute la presse numérique en trois ans [...] Au même titre que les aides publiques, le fonctionnement de ce fonds soutenu par les pouvoirs publics doit être transparent. »

Vos réactions

graig02 [04.02.2013 - 15:58] via iGeneration pour iPad

Je suis pour et je suis contre :
- les 30% systématiques d'apple sont ridicules. Peu d'entreprise se font 30% de marges sur leurs activités
- on connait la situation de la presse francaise, et beaucoup de monde s'accorde à dire qu'elle n'a pas évolué avec l'arrivée du numérique...

toucan39 [04.02.2013 - 16:06] via iGeneration pour iPad

@graig02
Apple fait très peu de bénéfices avec les contenus, il ne faut pas oublier que toute l' infrastructure a un coût élevé .
30 % c' est pas le bénéfice net .

graig02 [04.02.2013 - 16:15] via iGeneration pour iPad

@toucan39

Je suis d'accord, j'avais oublié de prendre les infrastructures en compte. Ceci dit, même si le bénéfice de l'apple store/itunes store est loin derrière celui des autres divisions, il n'en reste pas moins assez élevé

flagos [04.02.2013 - 16:51]

Faut pas pousser. 30% des marges pour héberger une appli de 2Mo, on est largement au dela des frais que coute l'hébergement.

Domsou [04.02.2013 - 17:05] via MacG Mobile

@flagos :
Les 30% comprennent bien plus que l'hébergement.
Et puis tant qu'à y être, essayer de proposer un logiciel a la vente sur internet. Entre les coûts de maintenance du site, de l'hébergement (disponibilité, débit correct, magasin en plusieurs langues, gestion des paiements...)

Il est lassant de répéter encore et toujours les mêmes choses.

Apple s'occupe :
- de l'infrastructure
- de la gestion des paiements
- de la gestion du client (application sur plusieurs appareils)
- de l'établissement des contrats
- de la promotion (publicité, affiliation)
- ...

Et tout ça dans plusieurs dizaines de pays.

Dans la vente, ces 30% ne sont pas très élevés.

flagos [04.02.2013 - 17:14]

"Il est lassant de répéter encore et toujours les mêmes choses"

Et ce n'est pas parce qu'on répète 1000 fois une ineptie que ca en devient une vérité.

"- de l'infrastructure"
Mon Dieu, quelques serveurs web, ca coute drolement cher. Surtout de nos jours.
"de la gestion des paiements"
soit 0,3 % des ventes. C'est ce que prend une banque pour une PME. Vu le niveau de transaction d'Apple, on doit etre bien en decà, bref 0,3% de la transaction et c'est un majorant.
"de la gestion du client (application sur plusieurs appareils)"
Hi ? L'abonnement est lié au compte mail de l'utilisateur. Et alors ?
"de l'établissement des contrats"
Impressionnant. Envoyer un contrat pdf par e-mail. Ca doit couter, pfiou, 1 centime d'euro ?
"de la promotion (publicité, affiliation)"
Quelle publicité ? Si Apple fait de la pub, c'est pour ses appareils, pas pour les autres.

Francis Kuntz [04.02.2013 - 21:37]

iTunes + App store = 3% du CA d'Apple.

C'est que dalle et les comptes le prouvent n'en déplaise à ta mauvaise foi.

en ballade [05.02.2013 - 00:24] via MacG Mobile

@Francis Kuntz :
3% du ca Apple ça fait combien?

innocente [04.02.2013 - 22:02]

Flagos et Jean-Luc Droid, je ne sais pas si vous êtes sur l'App Store, mais râler pour les 30% au vu de tout le merdier que tu laisses aux bons soins d'Apple c'est tout à fait correct.

Evidement quand on te lit il suffit de faire ci, suffit de faire ça… sauf qu'en passant par les App Store toutes tes tâches tu ne les fait PAS. C'est autant de temps que consacres à ton app ou à ton bouquin.

Tu peux aussi découper ta table dans une planche achetée chez le menuisier, d'autant que bon, une scie c'est pas cher non plus chez Casto. Mais IKEA c'est vachement pratique aussi.

Si tu t'éclates à installer un serveur web, associer un serveur de paiement et tous ces trucs, là oui tu vas être frustré avec les App Store. Mais il y a des dev et des éditeurs qui trouvent ça chiant comme la pluie. C'est juste pas leur tag. Et le côté prêt à l'emploi d'Apple vaut bien les 30%.

Jean-Luc Droid [04.02.2013 - 17:26]

Pôvre Apple, Google en fait de même gratuitement....les 30% c'est du raquette et rien d'autre

XiliX [04.02.2013 - 18:29]

@Jean-Luc Droid
Ha oui c'est sur que c'est gratuit chez Google... tellement c'est gratuit que Google a purement et simplement abandonné OnePass...

Jean-Luc Droid [04.02.2013 - 18:57]

A quoi bon inventer ce qui existe déjà, il y a suffisamment de moyen de paiement sans encore en inventer d'autre, avec un carte de crédit ou Paypal ça marche très bien .

Tomn [04.02.2013 - 19:23]

La situation est différente car les revenus ne viennent pas du même endroit.
Google se fait de l'argent avec la pub, Apple avec le contenu.

Francis Kuntz [04.02.2013 - 21:37]

Apple se fait de l'argent avec de l'hardware pas les contenus ...

toucan39 [04.02.2013 - 17:27] via iGeneration pour iPad

@flagos
Il y a bien d' autres frais que l' hébergement ...

flagos [04.02.2013 - 18:07]

J'attend toujours de voir la tête des frais... Ah oui, la rente donnée aux actionnaires !

Manueel [04.02.2013 - 19:15]

@flagos "Faut pas pousser. 30% des marges...
Flagos... n'écris pas des ereurs en connaissance de cause. C'est de la manipulation.
30 % n'est pas la marge mais le prix de vente.
Tu le sais et pourtant tu l'écris :-(
C'est de la manipulation :-(

flagos [04.02.2013 - 19:23]

Effectivement, j'ai confondu. Ce n'est pas malhonnête car je n'ai pas fait exprès.

Cela dit, 30% du CA, c'est bien pire que 30% des benefs. Donc j'aurai plutôt embelli la situation que l'inverse...

Manueel [04.02.2013 - 20:54]

@flagos "30% du CA, c'est bien pire que 30% des benefs."
Négatif. La seule chose qui compte (pour Apple) c'est les bénefs.
30% du CA d'un produit à 1$ ne donne pas la même marge que 30% du CA d'un produit à 100$
Bref, si tu veux développer un raisonnement rationnel qui ne soit pas uniquement un cri émotionnel de colère contre le méchant Apple, il faut que fasses attention aux définitions des termes que tu utilises et à la logique que tu utilises dans ta démonstration.

en ballade [04.02.2013 - 18:22] via MacG Mobile

@toucan39 :
Tu es sur de ce que tu avances? Tes sources?

toucan39 [04.02.2013 - 19:01] via iGeneration pour iPad

@en ballade
Les comptes d' Apple les stores sont des opérations blanches.
Rentables uniquement car elles sont des arguments de vente pour le hard .
Google Amazon pratiquent la commission de 30%.

en ballade [05.02.2013 - 00:16] via MacG Mobile

@toucan39 :
Tu penses vraiment qu'apple ne veut pas en plus du hardware des revenus du contenus comme il l a fais pour la musique ...tu plaisantes?

nogui [05.02.2013 - 01:47] via iGeneration pour iPad

@en ballade

"Tu penses vraiment qu'apple ne veut pas en plus du hardware des revenus du contenus comme il l a fais pour la musique ...tu plaisantes?"

Je ne sais pas qui plaisantés le plus ...
Le but d'Apple est , depuis de début, de faire de la marge...
Ou se trouve la plus grosse marge ?
Dans le matériel ou dans le contenu ?
Par contre : qu'est ce qui fait acheter du hardware ? Le contenu !
Donc , même sans marge, le contenu prendrait toute son importance ..
Donc , non , le revenu n'est pas le principal but d'Apple quand il propose du contenu, c'est le moyen de vendre encore plus de hardware ...

en ballade [05.02.2013 - 09:12] via MacG Mobile

@nogui :
Je suis d'accord avec toi l un n empêche pas l autre je critiquais juste l idée que ce contenu coutait a Apple davantage que cela apportait

jesfr [04.02.2013 - 16:16] via MacG Mobile

@graig02 :
'- les 30% systématiques d'apple sont ridicules. Peu d'entreprise se font 30% de marges sur leurs activités'

C'est clairement pas le bénéfice net. Quelqu'un aurais une idée du bénéfice que peu faire Apple sur la vente d'application ?

madaniso [04.02.2013 - 17:19]

Certains ont bien aussi demander 75%. A coté, Apple est un petit joueur.

graig02 [04.02.2013 - 16:00] via iGeneration pour iPad

En gros, si son seul moyen de continuer à exister et d'aller réclamer de l'argent à toutle monde, c'est pathétique!

Silverscreen [04.02.2013 - 16:17]

30% pour prendre en charge la distribution numérique et la diffusion contre la distribution physique, la diffusion aux libraires et, surtout, l'impression, c'est plus que largement à l'avantage de la presse française…

Tout le monde le sait dans le secteur.

Seulement voilà, la presse voudrait jouer sur les deux tableaux : être distribuée en copies numériques et, donc, être présente sur un nouveau marché, en profitant de marges plus élevées grâce aux économies faites sur l'impression mais sans précipiter la chute de l'ancien modèle.

Quand la presse aura compris que le grand écart est impossible (je veux vendre en masse sur tablette/ordi/mobile mais pas que mes ventes physiques chutent), les choses bougeront.

D'ici là, les éditeurs sont de plus en plus dépendants des tarifs consentis à Amazon et de la manne publicitaire de Google. Les 60 millions de dollars payés par Google ne résolvent pas le problème de la mutation du business-model et rendent simplement les éditeurs un peu plus dépendants de Google tout en favorisant artificiellement les anciens titres face aux publications exclusivement numériques…

flagos [04.02.2013 - 17:05]

Ben voyons... Se faire bouffer 30% de son chiffre d'affaires par Apple, ce serait a l'avantage des groupes de presse !!

LOL. Ya que sur macG qu'on peut lire des foutaises pareilles !

Je suis que le type il lache son post il se croit hyper sérieux, genre je suis intello tout ca...MDR

béber1 [04.02.2013 - 18:27]

flagos
"...il se croit hyper sérieux, genre je suis intello tout ca...MDR"

à te suivre on pourrait croire que t'es tout le contraire. Chui pas sûr que ce soit plus flatteur et gage d'une plus grande crédibilité

Utiliser les mêmes identifiants que les forums