Industrie horlogère suisse : entre sérénité et inquiétudes

Mickaël Bazoge | | 21:00 |  170

La Suisse et tout particulièrement son industrie horlogère a-t'elle sombré corps et âme comme l'avait pronostiqué Jony Ive ? Pas au lendemain de la présentation de l'Apple Watch, en tout cas. On joue la carte de la sérénité chez Swatch Group. Nick Hayek, le patron de l'entreprise numéro un de l'horlogerie, l'assure au Tages-Anzeiger : « Nous ne sommes pas nerveux. Nous ne vivons pas à l'heure de Cupertino ». Le PDG de Swatch, qui représente 17% des ventes mondiales de montres, estime que la pression sur l'industrie ne provient pas des constructeurs de produits électroniques, mais du franc fort. D'après lui, la pression est plutôt sur les épaules d'Apple, de Samsung, de LG, qui « sont hypernerveux. Nous ne sommes pas nerveux ».

Nick Hayek

Hayek, qui a déjà déclaré ne voir aucune utilité dans une iWatch, ironise : « je tiens à féliciter la firme de Cupertino, qui a présenté la navigation au moyen de la couronne comme une grande nouveauté. Cette même couronne qui a été inventée par l’horloger de luxe Abraham Louis Breguet. Je dis : c’est super, nous ne nous sentons absolument pas désavantagés ». Rappelons que Swatch avait lancé en 2004 la Paparazzi avec Microsoft, une montre connectée qui a fait un four. Cela ne va pas empêcher le fabricant de se relancer à nouveau, mais à son rythme (lire : Swatch se hâte lentement vers les montres connectées).

Pour Jean-Claude Biver, président de Hublot, l'industrie horlogère suisse n'a raté aucune opportunité et les smartwatchs ne la plongeront pas dans la crise. Il reste possible de nouer des alliances avec des constructeurs informatiques, assure t-il. Moins revêche que son concurrent Hayek, Biver explique même qu'il achètera une Apple Watch, qui d'après lui sera dépassée dans deux ans. La montre suisse, elle, ne risque pas d'être obsolète : « C'est un morceau d'éternité ».

La concurrence d'Apple est cependant jugée « sérieuse » par l'analyste J. Safra Sarasin, même si l'entrée du constructeur sur le marché n'est « pas aussi déstabilisante que redouté pour l'industrie horlogère traditionnelle et son plus gros producteur, Swatch Group ». D'après le spécialiste de cette industrie, ce sont surtout les gammes positionnées sous les 1 000 francs/825 euros (les Tissot, Certina, Mido ou encore… Swatch) qui auront le plus à souffrir de cette nouvelle concurrence. Les montres connectées pourraient même grignoter à terme 20% du résultat opérationnel de Swatch.

Comme le rappelle MacBrains, l'Apple Watch d'entrée de gamme (349$) va se battre sur le segment des montres situées entre 200 et 500 CHF (de 170 à 410 euros), qui représente environ 17% de la totalité des montres exportées par la Suisse l'an dernier. Ce marché a compté pour 1,492 milliard de francs (1,235 milliard d'euros), soit 7% du chiffre d'affaires total réalisé par les exportations de l'horlogerie suisse. Si Apple voulait vraiment s'attaquer au cœur de l'industrie horlogère du pays, il faudrait qu'elle s'attaque au secteur des montres de plus de 3 000 CHF, qui représente 65% du chiffres d'affaires du marché. Et même avec de l'or rose 18 carats, une Apple Watch Edition hypothétiquement tarifée à plus de 2 500 euros ne devrait pas attirer beaucoup d'amateurs de montres mécaniques. Mais ça n'est sans doute pas la volonté d'Apple.

Elmar Mock

Le son de cloche est très différent chez Elmar Mock. Le co-inventeur de la Swatch et fondateur de la société d'ingénierie Creaholic, est une pointure dans son domaine; il a aidé à la relance de l'industrie de l'horlogerie suisse à la fin des années 70, quand celle-ci était attaquée de toutes parts par les marques japonaises. Son avis compte donc tout particulièrement, alors que le secteur des montres connectées prend son envol… et où les groupes suisses sont pratiquement absents.

Il revient pour Swissinfo sur la présentation de l'Apple Watch, « nettement plus attrayante que les autres montres connectées présentes sur le marché ». Il en portera d'ailleurs une. Il estime globalement que l'industrie fait preuve de trop de désinvolture vis à vis de ce nouveau secteur. « Il n’appartient bien sûr pas à Breguet, Rolex, Cartier ou Patek Philippe de se battre sur ce terrain, mais c’est en revanche le rôle de Swatch Group », en évoquant le précédent des années 70 durant lesquelles l'horlogerie suisse a failli disparaître alors que celle-ci tardait à embrasser les nouvelles technologies de l'époque.

En contrepoint des déclarations de Nick Hayek, Elmar Mock explique que Swatch, « obsédé par les bénéfices à court terme », a abandonné l'innovation pour investir dans les marques et les lieux de vente. Plus généralement, l'industrie (qui ressemble de plus en plus à « une réserve d'indiens ») a choisi, « par choix stratégique », de se tenir loin des mutations actuelles. Si le marché représente 100 millions de montres connectées par an, il génèrerait 30 milliards de dollars de revenus. C'est « davantage que l’ensemble de l’horlogerie suisse ».

À tous ceux qui moquent aujourd'hui l'Apple Watch, il rappelle aussi le précédent de l'iPhone : « Lorsque les iPhones sont apparus, Blackberry affirmait qu’Apple n’aurait aucune chance de convaincre le consommateur en le privant de clavier et Nokia était persuadé que les grands écrans rebuteraient les clients ». On connait la suite de l'histoire.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


170 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar woashadgva 10/09/2014 - 21:13 via iGeneration pour iOS

En Suisse nous savons qu une swatch n est pas une vraie montre. C est comme une seiko. C est sur qu ils vont s en prendre plein la gueule dans les low range (200 a 500f). Mais pour le dessus aucune chance. Sérieux on va pas switcher une patek a 15000 pour une Apple watch mais why not porter les deux ;) ....? Un peu comme les gros riches qu on un iPhone pour le côté pratique mais le vertu à côté. ( statut social ;)

avatar Anthony Nelzin-Santos macG 10/09/2014 - 21:31 via iGeneration pour iOS

@woashadgva : c'est quoi une « fausse » montre ? C'est comme un faux ordinateur, un faux appareil photo, de la fausse musique ? Je dois jeter tout ce qui n'est pas Swiss made et à moins de 2 000 balles dans ma collection, ou je peux garder ça comme exemple de fausses montres dans les soirées mondaines ?

avatar joneskind 10/09/2014 - 21:50

@Anthony Nelzin

Là tu vois j'ai une furieuse envie de te faire des bisous !

avatar Anthony Nelzin-Santos macG 10/09/2014 - 21:52 via iGeneration pour iOS

@joneskind : dans mes bras ! :D

avatar marenostrum 10/09/2014 - 22:17 (edité)

celle qui touche le grand public.

ou celle qui est faite pour en faire du pognon facile (profitant de la mode du jour), travaillé sans amour de l'artisan.

avatar bugman 10/09/2014 - 23:35

Celles sans âmes. Celles qui n'ont pas était imaginé comme des outils (Aptes à braver espace, profondeurs ou magnétisme pour certaines). Celles qui sonnent creux et pètent au moindre coup.

Quel plaisir d'admirer une part de savoir faire ou d'histoire...
Une "fausse" montre, c'est une montre peut être jolie mais jetable. Une "vrai" montre, vous la sentez vivre. Vous l'aimez et la respectez. Ça ne s'explique pas, ça se sent.
Claque 2000€ (voir un poil plus), tu comprendras.

PS : Les ordis à moins de 1000... ça doit faire longtemps que beaucoup pisses dessus ici. ;)

avatar oomu 11/09/2014 - 01:16

Je suis beaucoup plus propre que ça.

avatar bugman 11/09/2014 - 01:39

@oomu : Que ? Le post-scriptum ? Il n'y a pas que toi ici (puis c'est une image). Si ça aide (à lire les commentaires) dans peu de temps je remplacerais PC par smartphones si il le faut. ;)

Si c'est pour autre chose, ton avis m’intéresse.

avatar fusion 10/09/2014 - 21:34 via iGeneration pour iOS

@woashadgva :
Mettre swatch ds le même panier que seiko c'est un peu fort...au désavantage de la nippone.

Sinon il est clair que le marché des montres de luxes/mécaniques n'a aucun soucis a se faire. C'est un peu comme le secteur des reflex photo qui n'a pas souffert de l'arrivée des smartphones.

avatar lmouillart 10/09/2014 - 21:38 (edité)

Pour le coup, l'illustration avec les réflexes est mal choisie puisque c'est exactement ce qu'il s'est passé et ce qu'il se passe.

Canon & Nikon en souffrent beaucoup.

avatar iDanny 10/09/2014 - 22:17 via iGeneration pour iOS

@lmouillart :
Il était ironique :)

avatar iDanny 10/09/2014 - 22:15 via iGeneration pour iOS

@woashadgva :
Popopop, les Grand Seiko sont tout aussi "luxueuses" et respectables que les Rolex.
Seiko est une marque très respectée par les connaisseurs.

avatar aza 11/09/2014 - 15:09

Je plussoie, d'ailleurs Seiko, au contraire de pas mal de marques très chères disposant du sacrosaint "Swiss Made", peut être qualifié de Manufacture Horlogère ! Et ce même sur des "fausses montres à bas prix bonnes à jeter..."

Je ne crache cependant pas sur Swatch qui, hors du point de vue commercial du groupe, innove dans la marque sur le point de l'industrialisation horlogère, comme pour la Sistem51 qui a récemment trouvé sa place dans ma collection.

avatar RickDeckard 10/09/2014 - 23:31

@woashadgva

Tu n'imagines pas le nombre de mec sur watchuseek (plus gros forum mondial) qui font des wristshots de leur Daytona ou Submariner un jour et de leur Seiko Diver, de leur GShock ou de leur Vostok russe à 50€ le lendemain. La qualité d'une montre n'est pas seulement déterminé par son prix.

FYI, Seiko est une vraie maison horlogère, avec des calibres maison, au même titre que Rolex.

Aussi, j'ai l'impression que beaucoup ici n'ont pas conscience que Swatch GROUP, c'est pas seulement Swatch (l'entrée de gamme du groupe). C'est aussi Breguet, Blancpain ou Omega.

avatar aza 11/09/2014 - 15:12

Au point que je me suis déjà posé cette question:
Place Vendôme, quel est le pourcentage d'horlogers appartenant au Swatch Group ??? :)

avatar Sharp 11/09/2014 - 00:00

Une Seiko mécanique est une vraie montre et d'ailleurs le prix d'un Grand-Seiko est comparable à celui des montres de marques prestigieuses Suisses ! Rien à voir avec une Swatch !

Le haut de gamme Seiko profite d'une finition exemplaire et des mouvements mécaniques de très grande qualité.

Il est certain que porter une Patek Philippe ou un gadget électronique ne procurent pas le même plaisir.

avatar waldezign 11/09/2014 - 00:07 via iGeneration pour iOS

@Sharp :
Mais la plupart des gens n'en n'ont rien à carrer des montres suisses!
Moi, je les connais ces marques, je les apprécie même sur papier glacé assez souvent. Mais dépenser un euro, un USD ou un Franc (forcément suisse) pour une montre de luxe: NIET!

avatar Neufouad 11/09/2014 - 10:39 (edité)

Seiko ne ferait pas de vraies montres ?

Tu te disqualifies d'office avec cette croyance crasse qui a déjà coûté beaucoup à ton pays… On t'en parle rien qu'au dessus…
Change rien ; ma SNZG15 et ses 23 rubis te rient au pif, très fort.

Mais j'aime particulièrement ta sortie.
Avoir une Patek Philippe (raccourcir la marque, encore du respect par wagon ça) à 15 000 € serait « cool » mais avoir un iPhone à 800 ferait de son porteur un « gros riche »…

L'a l'air bonne ta drogue ; mais tu ferais bien de mettre un peu le frein là. \o/

avatar nono68200 10/09/2014 - 21:14

"D'après lui, la pression est plutôt sur les épaules d'Apple, de Samsung, de LG, qui « sont hypernerveux. Nous ne sommes pas nerveux »."

Ah, je ne pense pas qu'ils soient plus nerveux qu'eux... Chacun son domaine, les montres suisses pour les amateurs de montre mécanique, les montre technologiques pour les autres. Chacun son marché, donc pourquoi quelqu'un serait nerveux ?

"Et même avec de l'or rose 18 carats, une Apple Watch Edition hypothétiquement tarifée à plus de 2 500 euros ne devrait pas attirer beaucoup d'amateurs de montres mécaniques. "

C'est vraiment le prix envisagé ? o_O

"On connait la suite de l'histoire."

Nous verrons dans quelques années la suite de cette histoire au niveau montre... Je ne me permettrais pas de dire aujourd'hui si la montre suisse à du soucis à se faire ou non. Mais avec des améliorations année par année, il faut voir.

avatar Mickaël Bazoge macG 10/09/2014 - 21:18

On ne sait pas le prix de l'Edition, les 2 500 euros représentent les 3000 CHF de la gamme supérieure.

avatar PierreBondurant 10/09/2014 - 21:14 via iGeneration pour iOS

Un homme sage ce Elmar Mock... Faut toujours prendre au sérieux la concurrence !

avatar fousfous 10/09/2014 - 21:18 via iGeneration pour iPad

Apple n'a jamais dit avoir inventé la couronne. Jony le dit bien dans la vidéo qu'il a utilisé un élément inventé il y a des centaines d'années.
Les suisses ne savent plus quoi dire la ^^

avatar bugman 10/09/2014 - 23:45

@fousfous :
Ils parlent aussi d' "Une horlogerie d’une prodigieuse précision."
C'est ça... Et ma G-Shock elle est COSC ! :marmotte&papierd'alu: lol

avatar fousfous 10/09/2014 - 23:47 via iGeneration pour iOS

@bugman :
Pour afficher l'heure pas besoin de connaître plus que la seconde... Le reste c'est pour se faire mousser...
Le chrono par contre c'est bien d'avoir le centième et ça tombe bien comme ça y est.

avatar bugman 10/09/2014 - 23:57

@fousfous : Aussi 'prodigieuse' que ma cafetière Cora, donc. Super !

avatar iBenjy 10/09/2014 - 21:21 via iGeneration pour iOS

Dès que la technologie touche à quelque chose, on entre dans un rythme qui rend tout objet obsolète au bout de quelques années.

C'est dommage que l'on ait ce sentiment avec sa montre. D'habitude, une montre onéreuse, c'est pour la vie (façon de parler).

avatar Wolf 10/09/2014 - 22:45 via iGeneration pour iOS

@iBenjy : "D'habitude, une montre onéreuse, c'est pour la vie (façon de parler)." Pas forcément. Ça peut être un investissement ou une passion.
A une époque j'en collectionnais quelques unes ... dans un coffre ...

avatar SIMOMAX1512 10/09/2014 - 21:22 via iGeneration pour iOS

Quoi qu'en dise les détracteurs de l'Apple watch elle cartonnera, elle est classe connecté, sûrement plein d'appli tu peux modifier son aspect rien qu'en changeant le bracelet, elle fera pas vraiment d'ombre au version android car l'Apple watch n'est compatible que iPhone donc les possesseurs d'android se tourneront vers LG Samsung Motorola etc... Sur ce marché il y a de la place pour tous les constructeurs .

avatar Mr_Antelux 10/09/2014 - 21:22 via iGeneration pour iOS

Tant que les montres connectées n'auront pas une autonomie décente d'au moins une semaine, les montres conventionnelles ne subiront que de très faibles pertes de ventes.
En revanche une fois ce cap passé, entre une montre classique bon marché et une montre connectée, il sera plus difficile de justifier l'achat et le prix d'une montre classique (baisse des parts de marché et des marges).

Quoi qu'il en soit, il me semble raisonnable de dire que les grandes maisons horlogères ne seront jamais impactées par les smartwatchs.

avatar ddrmysti 10/09/2014 - 21:45

On disait la même chose des smartphones il y a encore quelques années. Et aujourd'hui il s'en vend plus que de dumbphones qui ont pourtant une bien meilleurs autonomie.
Exactement de la même façon, l'intérêt d'une montre connecté se trouve ailleurs.
Sans vouloir prendre mon exemple pour une généralité, j'ai très vite abandonné le port de la montre quand j'ai eu mon premier téléphone portable (ok c'était pas une montre hors de prix) car j'ai préféré me tourner vers le coté pratique et multi usage. Aujourd'hui avec l'arrivé des montres connecté, j'envisage de revenir vers les montres. Pas tout de suite, mais si Pay arrive en france, je risque de passer le cap pour la prochaine génération de Watch. Pas parce que c'est Apple, mais parce que je retrouverai ce coté pratique et multi usage qui faisait sérieusement défaut à ma montre de l'époque.

avatar Florian Innocente macG 10/09/2014 - 22:27 (edité)

Mr_Antelux : Tant que les montres connectées n'auront pas une autonomie décente d'au moins une semaine, les montres conventionnelles ne subiront que de très faibles pertes de ventes. Qui d'un smartphone ou d'un feature phone a l'autonomie la plus mauvaise et lequel des deux est pourtant en train de disparaître du marché ? L'autonomie est importante, mais ce n'est pas en ces termes qu'on raisonne. Un vieux Nokia 3610 explose un S5 ou un iPhone en autonomie, mais tu ne fais rien avec, ou presque. Certains vont peut-être se dire que tant qu'à faire d'avoir quelque chose d'accroché au poignet, autant qu'il serve à autre chose que juste se donner un genre et fournir l'heure (comme si on n'avait pas en plus 12 000 manière de le savoir autour de soi). Et là, malgré son autonomie pas top, tu peux préférer une montre connectée.

avatar Bigdidou 10/09/2014 - 23:00 via iGeneration pour iOS

@innocente :
"tant qu'à faire d'avoir quelque chose d'accroché au poignet, autant qu'il serve à autre chose que juste se donner un genre et fournir l'heure"

Oui, enfin, non...
Depuis la nuit des temps l'Homme met des bijoux (une montre en est un), se maquille, s'habille, se pare pour beaucoup d'autres raisons que simplement "se donner un genre".
Ensuite, pourquoi réduire l'utile au technologique ? Le beau est utile, très utile. Beaucoup plus certainement qu'un objet technologique qui, sous couvert de t'offrir des services dont tu n'as pas forcément besoin (au hasard : transmettre ton pouls, exciter une emoticon...) va t'asservir en t'en rendant dépendant ou, plus prosaïquement, en te forçant à le recharger tous les soir (puisqu'il est question d'une autonomie qui ne serait pas si fondamentale que ça).

avatar oyster 10/09/2014 - 23:14

C'est évident !!!
D'ailleurs si tu veux avoir l'air d'un guignole lors de ta prochaine soirée tu peux tenter le costard, Apple Watch !!! succès assuré ;)

avatar fousfous 10/09/2014 - 21:25 via iGeneration pour iPad

@Mr_Antelux

Pour les montres pas chère je pense pas qu'il y ai de problèmes, tu achetes plus facilement une montre à 15€ qu'à 400€

avatar will42 10/09/2014 - 21:28 via iGeneration pour iOS

Ma montre possède un balancier qui la rend vivante et une autonomie presque perpétuelle dès l'instant où je la porte ( comprenez une automatique ) quand Apple sera capable d'implementer ces deux éléments, on en reparlera...

avatar nono68200 10/09/2014 - 21:29

Une chose à peu près sûre, c'est qu'ils seront probablement les premiers si ça se fait. ;-)

avatar broc_058 10/09/2014 - 21:31 via iGeneration pour iOS

Je ne suis pas d accord. En terme économie, le groupe Richmond devrait être plus inquiet. Il pense que la montre carton swatch est en première ligne avec les produits de bas gamme Samsung, Motorola, etc. apple a montre la voie de l intégration d un nouvel is pour une techno montre. Par contre, la gamme supérieure peut être impactée dans le choix de l acheteur. Par contre, il n y a pas d impact pour les montres cartier, Bréguet, etc. Quand on achète ce type de montre, on peut acheter une apple watch or pour le fun ou faire son sport. On se trompe de cible pour la concurrence. C'est plutôt les sociétés comme polar et garmin qui vont souffrir. Leur survie passe par le développement d application payante pour ce produit. Je me rappelle un revendeur qui rigolait des cardio fréquence sur le poignet. Aujourd'hui polar a réalisé le produit. Mais quelle horreur comme le peeble. On se fiche des notifications et gadget techno. par contre on veut parler la surveillance de la santé et activité sportive avec un beau design et des matériaux nobles. Autre centre d'intérêt le paiement sécurise à l aide la NFC par biométrie. On ne sort sa carte, ni son téléphone qui est au fond du sac de madame. On présente sa montre.

avatar Hugo-29 10/09/2014 - 21:31 via iGeneration pour iOS

Bon, en même temps ça devait arriver un jour ou l'autre les montres hight tech, désoler mais dans 100ans je vois mal les gens avec des montres "normales"... :/

avatar joneskind 10/09/2014 - 22:08

@Hugo-29

+1

Il n'a pas fallu cent ans à l'industrie automobile pour balayer les carrosses, même les plus chers moulurés à l'or fin.

L'industrie horlogère, Suisse ou pas, est visiblement incapable de se projeter dans l'avenir. Un comble...

Les enfants qui naissent aujourd'hui seront bercés de nouvelles technologies. Dans cinquante ans la plupart des clients de l'industrie horlogère de luxe seront morts, et s'en sera fini de ce petit monde.

Hayek et les amateurs de montre à gros sous d'aujourd'hui ne voient que l'argument du prix, en plus de celui du savoir faire, pour justifier "l'immortalité" de la montre mécanique... C'est aussi prétentieux que faux.

Un exemple qui devrait faire réfléchir les plus réactifs amateurs de montres suisses :

Qui de vous tous troquerait une Lada à 200€ contre le plus cher des carrosses ? Qui d'entre vous troquerait sa lampe électrique Ikea à 3€ contre la plus chère des lampes à huile ?

Vous avez le goût et la culture des montres mécaniques, mais il ne fait aucun doute que la génération qui nait aujourd'hui regardera vos breloques avec la même curiosité que nous regardions les locomotives à vapeur.

avatar oyster 10/09/2014 - 23:18

Sauf que les automobiles les plus chères de nos jours ne sont certainement pas les productions actuelles.

Comme une bonne paire de chaussures "fait main" et sur mesure aujourd'hui, comme hier et certainement demain, ne sera jamais comparable à une merde industrielle.
Et pourtant, l'invention ne date pas d'hier.

avatar joneskind 10/09/2014 - 23:32

@oyster

"Comme une bonne paire de chaussures "fait main" et sur mesure aujourd'hui, comme hier et certainement demain, ne sera jamais comparable à une merde industrielle.
Et pourtant, l'invention ne date pas d'hier."

Tu oublies une donnée fondamentale dans ton analyse. Un chaussure reste une chaussure, qu'elle soit faite main ou industrielle. Exactement comme un sac à main ou une belle charpente bois. Il n'y a ici rien de nouveau dans la fonction de l'objet.

Si la voiture a remplacé le carrosse c'est parce que l'essence va plus vite et plus loin que les chevaux, ce n'est pas parce qu'elle coutait moins cher ou qu'elle était plus jolie. Et pourtant, à l'époque il y avait bien des arguments en faveur du cheval, qui pouvait brouter n'importe où quand il était impossible de trouver une station essence pour faire le plein.

La smartwatch va remplacer la dumbwatch parce qu'elle en fera plus et mieux, pas parce qu'elle sera plus jolie.

avatar fousfous 10/09/2014 - 23:34 via iGeneration pour iOS

@joneskind :
On peut aussi donner l'exemple de la machine à écrire qui a été remplacer par l'ordinateur

avatar waldezign 10/09/2014 - 23:36 via iGeneration pour iOS

@joneskind :
10000

avatar puff 10/09/2014 - 21:32 via iGeneration pour iOS

Les gens ont vraiment commencé à adopter l'iPhone à la sortie du 3, d'ici 2/3 ans l'iWatch aura mincie et aura un nouveau design avec une batterie qui tiendra quelques jours, et la le grand public, commencera à l'acheter en masse. Ce n'est que la première version, je suis sur qu'elle ressemblera à une vraie montre, connectée mais vraie montre dans 2/3 ans, et ça pourrait faire mal à l'industrie horlogère Suisse, comme ça l'a été pour BlackBerry, ne jamais sous estimer les nouveaux rentrants

avatar puff 10/09/2014 - 21:36 via iGeneration pour iOS

Ne pas sous estimer Apple, Google ou peu être Microsoft je voulais dire

avatar lmouillart 10/09/2014 - 21:36 (edité)

Il est certain que cette ligne de produits ira manger des parts de marché de manière massive aux montres d'entrée de gammes.
Pour rappel les lignes de produits c'est : Mac, iPhone, iPad, iTunes, chaque ligne dépassant de très loin le milliard par trimestre.
Le marché des tablettes est en croissance molle.
Le marché des smartphone voit sa croissance significativement ralentir
Les smartwatchs ont été choisi par les industrielles hightech comme relais de croissance de business à plus de 1000 md$

Si on prend le parallèle de l'iPhone EDGE, le produit était mauvais (techniquement) mais sympathique au niveau de l’esthétique, le succès de l'iPhone s'est fait plus tard sur la durée et avec des produits arrivant petit à petit à maturité.

Que cette V1 se vende ou non, peu importe, le marché autour des smartwatch est bouillonnant, les montres sont des accessoires de mode (donc il est possible de prendre des marges plus importantes que sur des simples outils techniques), quand il y aura un engouement de masse, et que technologiquement il y aura un peu plus de répondant que maintenant, les clients se battront pour avoir leur montre.

Que restera-t-il aux Suisses sur l'entrée - moyenne gamme ? rien, à la limite des contrats d'OEM avec Samsung, LG, ou d'autres.

Les produits sont bâclés (ou recouvert de cache-misère), mais comme pour les smartphones la technologie avance et avance vite, ce qui fait que les produits sont mauvais actuellement ou juste moyen, ne sera plus vrai d'ici 3-4 ans.
Quand l'horlogerie suisse n'arrivera plus à s'approvisionner en matière première, pour le coup ils riront jaune et se feront balayer pour les moins agiles et les plus gros.

avatar Vouzemoi 10/09/2014 - 21:38 (edité)

Avec 8% de part de marché sur l'iphone et une estimation à tout juste 2 ou 3% pour ce qui est des iphones compatibles avec la AW, j'ai du mal à comprendre comment celle ci va pouvoir faire de l'ombre à ce marché.
Faut pas oublier que la watch ne peut fonctionner qu'avec un iphone compatible à proximité

avatar joneskind 10/09/2014 - 22:47

@Vouzemoi

Déjà, l'horlogerie suisse ne s'adresse pas au marché mondial mais aux pays riches exclusivement, donc considérer la part de marché mondiale d'iOS n'a aucun sens, et dans les pays riches la part de marché d'iOS est très loin d'être la même. Plus de 17% en Europe, Plus de 40% aux Etats-Unis.

Ensuite, il y a au moins 800 millions de terminaux actifs dans le monde, principalement des iPhones, et dont la répartitions est la suivante:

http://info.localytics.com/blog/iphone-5-and-ipad-2-still-dominates

8% de 5C, 25% de 5S et 27% d'iPhone 5, soit 60% des téléphones actuels compatibles avec l'Apple Watch. C'est donc sans compter les ventes d'iPhone 6.

Sachant qu'il se vend en moyenne 2 iPhones pour un iPad et que les ventes d'iPod Touch en sont réduites à la portion congrue, on peut estimer à la louche qu'au moins 60% des 800 millions d'appareils actifs sont des iPhones, soit 480 millions d'unités, dont 60% sont d'ors et déjà compatibles avec l'Apple Watch, soit 288 millions d'appareils.

Si Apple arrive à vendre une Apple Watch d'entrée de gamme à 100 millions de ses clients, le chiffre d'affaire de sa division Montre dépassera celui de la Suisse. Sachant que le nombre de terminaux compatibles avec l'Apple Watch ne va cesser d'augmenter, il y a de solides raisons de réfléchir à l'ombre qu'elle va pouvoir faire sur le marché de l'horlogerie.

avatar Vouzemoi 10/09/2014 - 23:32

@joneskind
Brillante démonstration même si je ne suis pas en accord avec tes chiffres.
A titre personnel Apple considère que j'ai 3 terminaux actifs, même si un seul est réellement en service. Mon Edge et mon 3GS ne servant que de télécommande ou de poste de radio. Et je connais d'autres personnes qui préfèrent "recycler" leur ancien terminal à une tâche plutôt que le revendre.
Au final sur les 800, 480 ou 288 selon tes estimations on est pas sur autant de client potentiels, sans compter ceux et celles qui ne voudront jamais d'une AW pour toutes les raisons qu'on a put lire depuis hier soir. Je pense qu'on est loin du tiers que tu donnes comme estimation de clients.

Je n'ai aucun doute que les montres connectées trouvent leur place dans le futur, c'est inéluctable, mais je le vois plus comme complément technologique qu'alternative. En tout cas tant qu'il faudra s'en défaire chaque nuit et la changer au bout de quelques courtes années d'utilisation.

avatar joneskind 10/09/2014 - 23:56

@Vouzemoi

Les chiffres que je t'ai donné des 800 millions de terminaux actifs (c'est à dire qui sont allumés et pas dormant dans un tiroir) ainsi que la répartition des modèles de terminaux sont pourtant bien récents.

Pour ce qui est de la part de marché de l'iPhone sur l'iPad il suffit de regarder les chiffres des bilans trimestriels d'Apple.

Alors d'accord ils ne sont sans doute pas précis à 10% près, mais j'estime que l'ordre de grandeur est assez juste.

Un autre élément représentatif des terminaux iOS c'est la part des périphériques sous iOS7 qui représente à eux seuls 85% des 800 millions de terminaux actifs. Tes iPhones recyclé ne comptent donc que très peu dans la balance et on peut facilement estimer qu'il n'y a pas beaucoup plus d'un iPhone par client Apple. Moi-même je préfère donner mes vieux iPhones plutôt que de les utiliser en-dessous de leurs capacités. J'ai donné mon iPhone Edge (ce que je regrette puisque c'est désormais une pièce de collection) et mon 3GS.

Mais ça n'enlève rien au fait que 288 millions d'appareils soient compatibles avec l'Apple Watch, et je doute fort qu'il y ait beaucoup d'iPhone 5 qui servent aujourd'hui de télécommande ou de radio dans la nature.

Mais si tu veux je veux bien minimiser exagérément mes chiffres, en prenant par exemple seulement 200 millions de clients aujourd'hui compatibles avec l'Apple Watch. Ce sont les chiffres actuels, mais en admettant que le nombre total de clients Apple annuel stagne, d'ici 2 ans au plus ils seront tous en mesure de faire fonctionner l'Apple Watch soit environ 330 millions de clients uniques.

Si un tiers de ces clients uniques achète une Apple Watch de base - et c'est tout à fait vraisemblable si Apple travaille bien - alors le CA de la division Montre d'Apple sera supérieur à celui de la Suisse.

Regarde le résultat du sondage de MacGé. T'as 70% des sondés qui sont d'ors et déjà intéressé par le produit, et ce n'est qu'une V1. L'iPad n'avait pas réalisé un tel score en son temps et on connait le succès qu'il a eu.

Pages