Tim Cook : « Je garde mon Apple Watch sous la douche »

Florian Innocente | | 15:08 |  55

On ne sait toujours pas à quel point l'Apple Watch sera étanche, mais au moins on pourra la garder sous la douche. C'était l'une des anecdotes racontées par Tim Cook lors de sa visite de l'Apple Store de Kurfürstendamm à Berlin. Il s'est exprimé devant les salariés de cette imposante boutique ouverte il y a deux ans (lire Tim Cook a vu Angela Merkel avant d'aller chez Bild).

crédit : Apple

D'après le compte rendu que l'on nous en a fait, le patron Apple a expliqué qu'il portait désormais en permanence sa montre « même sous la douche ». Mine de rien, c'est une info puisqu'Apple n'a jamais communiqué sur la tolérance de sa montre à l'eau : plutôt chien ou plutôt chat ? On a juste un visuel sur le site avec un sportif les bras mouillés, mais pas de scènes de natation.

On semble donc parti pour une montre capable d'encaisser des projections d'eau mais pas estampillée IP 67 pour autant, c'est-à-dire inapte à être immergée à au moins 1 mètre de profondeur pendant un certain temps.

Cook a aussi précisé qu'il « l'enlève tous les soirs pour la recharger durant la nuit ». Tant pis pour cet ami de Jonathan Ive qui trouvait sympa d'être réveillé par le tapotement du Taptic Engine intégré dans la montre (L'Apple Watch peut faire office de réveil). Alarme discrète ou recharge, il faudra choisir…

Cook a continué en parlant du confort qu'il y a à recevoir ses notifications — en particulier les plus importantes — par ce biais, sur son poignet, plutôt que d'extraire son téléphone de la poche. Il a donné des exemples d'utilisations à venir comme le suivi d'enchères sur eBay, dans le domaine du sport, celui de l'entreprise ou dans certains grands hôtels qui vont permettre à leurs clients d'entrer directement dans leur chambre grâce à la montre, sans être obligés de s'enregistrer à la réception.

Il a aussi laissé entendre, en réponse à la question d'un employé malvoyant, que l'Apple Watch aura davantage de fonctions d'accessibilité au fil du temps. Pour l'heure il y a déjà la possibilité de prendre et passer des appels via la montre, en plus de l'intégration de Siri. Mais Apple n'entend pas s'arrêter là et en fera plus, a assuré Cook, comme ce fut le cas pour le Mac et les iPhone.

Tim Cook hier à Berlin

Sur la vente proprement dite de la Watch, aucune info tarifaire n'a été donnée mais Cook a confirmé une commercialisation en Allemagne en avril. À voir si Apple procède comme pour l'iPhone avec une grosse poignée de pays servis en premier ou s'ils seront plus nombreux dès le départ.

En marge des propos de Cook, notre interlocuteur nous a expliqué que les employés qui s'occuperaient de vendre cette montre allaient devoir apprendre à "toucher" et "manipuler" la main du client. Eh oui, on ne présente pas un objet comme une montre à un client comme on lui tend un iPhone, il va falloir faire preuve d'un peu plus de délicatesse et prendre de nouveaux réflexes !

Un employé a d'ailleurs demandé à Cook s'ils pourraient tous avoir une Apple Watch au lancement, pour les montrer plus facilement aux clients, au lieu de se reposer uniquement sur les présentoirs sous verre. Cook a répondu que c'était une bonne idée et qu'il y réfléchirait (une manière polie de répondre "non" ?).

Crédit Dan Frommer pour Quartz.

Un autre employé a demandé à son patron si Apple comptait verser un 13e mois, comme le fait Volkswagen (pour rappel cette conversation s'est tenue en Allemagne). Rien n'est prévu en ce sens a répondu Cook.

Le dirigeant a aussi éludé une question sur la manière dont les Genius Bar allaient être éventuellement modifiés pour mieux répondre aux besoins des clients, il s'en est tenu à dire qu'Angela Ahrendts s'en occupait (lire aussi Apple Watch, Genius Bar : changements à venir dans les Apple Store).

Toujours dans le cadre de la séquence questions/réponses, Tim Cook a été questionné sur les efforts produits pour améliorer les conditions de travail en Chine. Le patron d'Apple a rappelé les initiatives de la Pomme en la matière, synthétisés dans les rapports annuels. Des rapports dont le contenu est parfois repris par des médias qui s'en servent justement pour critiquer Apple, a déploré Tim Cook. Pour autant, il s'est dit habitué, depuis le temps, à cette pratique. Il a poursuivi sur le thème des sous-traitants en Chine :

Il a déclaré que les travailleurs chinois veulent travailler beaucoup et que leurs employeurs veulent qu'ils travaillent toujours plus. Apple essaie de faire en sorte qu'il n'y ait pas d'abus, et que le nombre heures effectuées par semaine diminue avec le temps. Il a précisé que les salaires en Chine augmentent beaucoup plus rapidement que n'importe où dans le monde. Tout en rappelant que le coût de la vie est bien moindre là-bas, comparé par exemple à l'Allemagne ou aux États-Unis.

Plus loin, Tim Cook a réitéré ses critiques à l'endroit de concurrents qui monétisent les informations de leurs utilisateurs, avec l'antienne selon laquelle, chez eux, l'utilisateur devient le produit.

Il a affirmé que ces mêmes utilisateurs ne se rendent pas compte de toutes les informations que ces entreprises ont sur eux, et que ce modèle ne pourra pas perdurer indéfiniment. Tandis que pour Apple, le chiffrement des données des utilisateurs est essentiel et continuera à être développé.

Enfin, Cook a aussi parlé d'Apple Pay. Pas de date précise pour l'arrivée en Europe mais il a tout de même répondu que la Pomme se donnait comme objectif « avant la fin de l'année », ce qui reste une bonne nouvelle (lire Europe : Visa sera compatible avec Apple Pay en avril). Pour lui, l'Apple Watch et Apple Pay seront des maillons essentiels du développement d'Apple, tout comme Beats dont on devrait voir les premiers fruits de l'acquisition cette année.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


55 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Silverscreen 26/02/2015 - 07:34 via iGeneration pour iOS

@ sachouba : ah la Galaxy Gear le faisait aussi via un discret tap sur le poignet et proposait des réponses toutes faites après analyse sémantique du message reçu ?

Pour le 13e mois, je maintiens que c'est absurde de demander ça au PDG. Ex : en France le 13e mois est intégré aux nouveaux accords salariaux d'Apple Retail, sur la base du volontariat (contre annualisation des heures sup') et après discussion avec les syndicats : je pense pas que Cook se soit ne serait ce que penché sur la question et, dans tous les cas, il ne devait pas suivre l'état des négociations salariales donc aurait été incapable de répondre à un employé Fr.

Remise dans son contexte, ce genre de question lors d'une visite de courtoisie précédent le lancement d'un nouveau produit est juste... Hum, bizarre.

avatar Ipader 26/02/2015 - 07:39 via iGeneration pour iOS

"celui de l'entreprise ou dans certains grands hôtels qui vont permettre à leurs clients d'entrer directement dans leur chambre grâce à la montre, sans être obligés de s'enregistrer à la réception."
Franchement avec une autonomie aussi réduite, se créer une telle dépendance, il fait être maso.
Et si vous allez a la piscine de l'hôtel ???

avatar DG33 26/02/2015 - 08:01 via iGeneration pour iOS

Il y a déjà une App pour régler la température de l'eau de la douche !
Mais gare au petit blagueur à côté...

Pourquoi ne pas profiter du temps de la douche, de la toilette, et du petit-déjeuner en famille pour "déconnecter" (et pour recharger l'Apple Watch) ?

avatar death_denied 27/02/2015 - 10:08

Je garde les miennes sous la douche pour plusieurs raisons:
1. voir l'heure et ne pas se mettre en retard (entre le lavage des cheveux car les miens sont longs et le rasage, ma douche peut facilement dépasser 30 minutes)
2. laver mes montres en même temps et éviter d'avoir des montres encrassées comme on en voit beaucoup.
Et puis comme les miennes sont étanches 20Bar je peux aller à la piscine avec sans problème.

Pages