Des pubs dans l'App Store en Suisse, au Canada et au Mexique

Mickaël Bazoge | | 22:00 |  8

Si vous aviez demandé de la pub dans l'App Store, ne quittez pas, Apple va vous servir bientôt. Après les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, la Pomme va étendre son service Search Ads au Canada, au Mexique et à la Suisse. Les utilisateurs de l'App Store dans ces trois pays auront le plaisir de voir dès le 17 octobre des bandeaux de réclame dans les résultats de recherche de la boutique.

Les développeurs qui le souhaitent pourront faire la promotion de leurs applications sur ces trois nouvelles vitrines. Apple offre un crédit de 100 $ pour tester les fonctionnalités du service. Les premiers résultats ont été encourageants, mais on n'a plus trop de nouvelles désormais.

Apple a aussi récemment promu auprès des développeurs les capacités de réalité augmentée ARKit. Disponible depuis iOS 11, ce framework permet à une app d'exploiter les capteurs et la caméra des appareils iOS pour incruster des éléments virtuels dans l'environnement physique de l'utilisateur. Les démos étaient impressionnantes, mais depuis il est vrai que le bouillonnement autour de cette solution s'est un peu tassé.

Le constructeur propose trois liens vers des ressources pour l'interface utilisateurs des apps AR, un mode d'emploi pour créer une vidéo d'aperçu d'une app ARKit, ainsi que des infos sur le fonctionnement de suivi du visage (avec la technologie TrueDepth de l'iPhone X).

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


8 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar juju1524 10/10/2017 - 22:09 via iGeneration pour iOS

J’avais complètement oublié ces pubs sur l’app store, vraiment pas hâte qu’elles arrivent en France.

avatar macbook60 10/10/2017 - 22:13 via iGeneration pour iOS

@juju1524

Idem je n’attends pas cette nouveautée

avatar lmouillart 10/10/2017 - 22:10 (edité)

"Si c'est pas libre, c'est vous le produit"

avatar RyDroid 12/10/2017 - 18:53

Pas nécessairement, il y a des logiciels privateurs payants qui ne font pas (au moins actuellement) des clients aussi des produits. Néanmoins quand ce n'est pas libre, les développeurs et développeuses, ou celleux qui les embauchent, ont un pouvoir (injuste), qu'illes peuvent utiliser ou pas et changer de politique à leur guise.

avatar mat 1696 10/10/2017 - 22:21 via iGeneration pour iOS

Ah ouais donc en gros, nous les suisses on attend encore Siri sur l'Apple TV, le refurb et plein d'autres choses, mais par contre on est les 2ème servis pour la pub dans l'App Store !

On est vraiment pris (ou prix) pour des machines à sous !

avatar TimeMachine 10/10/2017 - 22:44 via iGeneration pour iOS (edité)

Les US,UK,Australie avaient les Ads mais aussi Apple News.

Est-ce que ça veut dire que Apple News arrive aussi en Suisse ?

Je sais, je sais, je rêve ...

Pas de Siri sur Apple TV, pas de TV app sur iOS, pas d’Apple News, pas de TV SHOWS sur iTunes alors que la France et l’Allemagne oui... un Apple Music hyper bizarre et trop germanique (même l’annonce de l’arrivée de Cabrel était mise en avant en premier en allemand sur Apple Music Suisse (hic!!!))....

J’espère ne pas voir débouler des pubs allemandes partout dans le App Store maintenant que iOS 11 l’a rendu parfaitement français pour les romands !!!

avatar adamB 10/10/2017 - 23:14 via iGeneration pour iOS

Apple tourne vraiment à la machine à cash uniquement motivée à en chercher encore plus. L'idéal sociétal hippie chic en a pris un méchant coup... si encore la boite avait besoin d'argent on pourrait comprendre à défaut d'excuser mais là ils font finir par faire aussi "bien" que les concurrents...

avatar RyDroid 12/10/2017 - 19:19 (edité)

> Apple tourne vraiment à la machine à cash uniquement motivée à en chercher encore plus.

Rien d'étonnant, c'est parfaitement logique pour une entreprise capitaliste, même s'il n'est pas sûr que ce soit bon sur le long terme. Mais encore une fois, cela ne devrait pas étonner, les logiques du capitalisme sont loin d'être parfaites, d'où les multiples crises qu'il a engendré, et il serait naïf de penser que c'est fini (à minima vis-à-vis de l'écologie et donc des conditions d'existence des humains).

> si encore la boite avait besoin d'argent on pourrait comprendre

On peut comprendre, il faut juste ne pas idéaliser Apple : ce n'est pas une organisation imbibée de la vertu et de la raison qui a pour but de faire le bien dans le monde et ce n'est même pas une entité qui prend nécessairement de bonnes décisions pour persévérer au mieux dans son être.
Parmi ces déterminismes, il y a la bourse. La bourse est utilisée pour faire du profit à court terme, du moins c'est comme cela qu'une partie significative des gens qui peuvent abondement "jouer" dedans s'en servent. Ce genre de choses va amener des profits au moins à court terme, donc des dividendes, ce qui va faire monter le cours de l'action. À court terme, cela est gagnant. À moyen et long terme, c'est moins sur, mais une part significative des prétendus investisseurs (qui ont en fait volé à celleux qui travaillent et/ou hérité d'un ou plusieurs prédécesseurs) se défausseront aussi vite qu'ils le peuvent si les choses commencent à être moins florissantes. Je ne prétends pas que l'explication via la bourse soit la bonne, elle peut être la seule explication mais elle peut aussi n'être qu'une partie de l'explication ou n'en être point du tout, cependant cela ne me semble pas être une hypothèse farfelue, même s'il n'est pas garanti que ce soit bon sur le moyen et long terme pour Apple.