Apple News fait le plein de contenus avant son lancement

Florian Innocente | | 11:30 |  9

De 19 à sa présentation lors de la WWDC, la liste des partenaires d'Apple pour son application News a dépassé les 50, indique Recode. Chacun ayant un ou plusieurs titres à offrir. Cet agrégateur d'articles d'actualité sera réservé d'abord à quelques pays anglo-saxons à son lancement cet automne, mais si vous avez iOS 9 installé, vous pouvez facilement y jeter un oeil (*).

Cet intérêt est motivé de différentes manières. Troy Young, chez Hearst, éditeur de plusieurs quotidiens américains, cite la liberté qu'ont les fournisseurs de contenus à préserver la charte graphique de leurs titres, ils gardent ainsi leur identité, il n'y a pas d'uniformisation forcée. On a l'impression de naviguer directement sur les sites mobiles de ces titres.

Wired et The Guardian dans News - Cliquer pour agrandir

Côté publicité, les éditeurs peuvent avoir leurs propres annonceurs et conserver 100% des revenus. Si nécessaire, ils complèteront avec ceux proposés par Apple via sa régie, qui s'arroge alors sa traditionnelle part de 30%. Ces partenaires pourront également disposer des chiffres de lecture de leurs articles, à défaut d'infos plus personnelles sur les lecteurs, puisqu'Apple ne les récupère ni ne les partage.

Un modèle économique qui satisfait Conde Nast, dont six titres seront présents, parmi eux GQ, Vanity Fair et Wired. Quatre annonceurs ont accepté de le suivre — Burberry, Ford, Campbell Soup et Reynolds — en apparaissant sous la forme d'un sponsoring.

L'inconnue pour tous ces éditeurs est le nombre de lecteurs que cette app va intéresser. Sur le papier, le potentiel est conséquent puisqu'elle sera présente par défaut sur tous les iPhone et iPad. Mais la concurrence est importante, des apps et services aussi variés que Flipboard, Facebook et même SnapChat intègrent aussi des fils d'actualité. Certains de ces participants se montrent également prudents et ne tirent pas de plans sur la comète, en rappelant qu'Apple ne réussit pas toujours ses apps du premiers coup. Sont cités les exemples de Plans ou de Musique (on ajoute volontiers les premières versions de Podcasts à la liste ou encore le Kiosque s'agissant de la presse, ndlr).

En outre, le message d'Apple est assez ambivalent. D'un côté il y a cette app, nouveau véhicule pour leurs contenus, de l'autre il y a le mécanisme de blocage de "contenus" (disons de pubs, pour résumer) intégré à iOS 9 et dont l'impact sur les sites consultés avec Safari est l'objet de toutes les craintes et spéculations. « Cela va ébranler les fondations du complexe industriel publicitaire » redoute l'un de ces éditeurs. Une nouveauté qui peut aussi expliquer cet intérêt de beaucoup d'entre eux à figurer dans News où la publicité justement n'est pas bannie.

(*) Allez dans Réglages puis Général et enfin dans Langue et région. Là, dans Formats régionaux, sélectionnez par exemple les États-unis. Une fois la modification enregistrée, l'app News va apparaître sur le premier écran (parfois il faut redémarrer). Pour plus de détails, voyez aussi l'article : Premier aperçu de News, le Flipboard d'Apple

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


9 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Maliik 03/09/2015 - 11:39 via iGeneration pour iOS

Apple amorce la même stratégie que Facebook :
S'accaparer les lecteurs du web.

Belle bataille en perspective !

avatar Hideyasu 03/09/2015 - 12:02 via iGeneration pour iOS

Le fait de bloquer la pub c'est fait aussi pour embêter son principal concurrent logiciel : Google !
Mais ceci dis c'est quand même une bonne nouvelle car là pub envahissante c'est lourd.

avatar Sostène Cambrut 03/09/2015 - 12:36

@Hideyasu

C'est claire que le content blocker d'iOS9 va faire mal aux revenus de Google. Sachant que c'est les publicités sur iOS qui rapportent le plus à Google, je me demande comment cette dernière va répondre. Peut-être en interdisant l'installation de bloqueurs de contenu sur Android ou dans Chrome. Mais ça va être tendu !

avatar reborn 03/09/2015 - 13:31

Apple veut peut-être aussi garantir tout simplement une bonne expérience de navigation

avatar Mrleblanc101 03/09/2015 - 13:53 via iGeneration pour iOS

@Hideyasu :
Google fais la majorité de son argent avec les pubs dans les apps qui ne sont pas bloquées puisqu'elle sont hors de safari

avatar Sostène Cambrut 03/09/2015 - 16:41

@Mrleblanc101

"Google fais la majorité de son argent avec les pubs dans les apps"

Je ne suis pas du tout convaincu par cette affirmation.

En admettant que toutes mes apps se financent par la pub, j'en afficherais toujours beaucoup plus via Safari.

Mais peut-être as-tu une source que je ne connais pas qui permet d'illustrer ton propos ? (c'est une vraie question, ça m'intéresse toujours d'avoir l'opportunité d'apprendre que je me trompe)

avatar Sostène Cambrut 03/09/2015 - 12:30

Le problème de News c'est justement que les sources peuvent apparaître sous leur forme web ou tronquées de quelques paragraphe. Je suis un gros consommateurs de flux RSS et pour moi le flux tronqué est rédhibitoire. Alors je me rassure en me disant que ça fait partie des expérimentations d'Apple mais en l'état il n'y a pas la moindre chance que je remplace mon lecteur RSS par News. Le problème avait d'ailleurs été exactement le même avec Flipboard.

En plus, avec le content blocker accessible aux apps tierces, je ne vois pas bien comment News pourrait lutter. Et je commence à me demander si News n'est pas simplement là pour calmer la grogne des sites web qui vivent de la publicité.

avatar Mrleblanc101 03/09/2015 - 13:55 via iGeneration pour iOS

@Sostène Cambrut :
Ton argument ne fais aucun sens... Si le flux RSS est tronqué, il le serra autant dans News que dans n'importe quel autre lecteur RSS ! Par exemple, MacG a trois flux (macg tronqué, igen tronqué et le megaflux complet qui combine les deux) alors il suffit de choisir le bon !

avatar Sostène Cambrut 03/09/2015 - 16:36

@Mrleblanc101

Bah écoute, pour moi mon argument fait parfaitement sens, au contraire.

News n'est pas censé être un lecteur de flux RSS. Y en a déjà 150 sur l'appstore. Les éditeurs choisissent le contenu qu'ils y envoient. Donc à fortiori ça peut être un article complet ou un article complet qui invite à aller sur le site web et c'est ce que je déplore.

MacGe a un megaflux dont je profite allègrement, mais ce n'est pas le cas de tous les sites. Je sais qu'il existe des services qui transforment n'importe quel flux tronqué en flux complet mais ce n'est pas toujours fiable.

Ce que je dis c'est que si News se contente d'être un lecteur de flux RSS (avec des flux tronqués donc) je n'ai pas plus de raison de l'utiliser que d'utiliser mon lecteur RSS habituel qui sera lui dépourvu de publicités puisque le content blocker est accessible aux InApp Browser.