L'iPhone 7 Plus talonne le MacBook Pro 13" "Skylake"

Florian Innocente | | 18:00 |  69

Lancez Geekbench sur le nouveau MacBook Pro d’entrée de gamme et sur un iPhone 7 Plus, et l’on pourrait quasiment confondre les deux au vu (d’une partie) des résultats.

Tout cela doit être nuancé car les écarts ne sont pas homogènes, mais ces comparaisons sont toujours intéressantes à chaque renouvellement profond des gammes.

Sur les tests bruts exécutés avec un seul cœur, le portable équipé d’un Intel “Skylake” Core i5 de sixième génération est devant l’A10 d’Apple d’une courte tête. Il obtient un score de 3 689 contre 3 503 pour l’iPhone. Par contre, en multi-core, le chiffre est nettement à l’avantage du MacBook Pro avec 7 190 contre 5 683.

Dans les deux cas, ce sont des processeurs double cœur, un 2 GHz pour le Mac et un 2,34 GHz pour l’iPhone (dans les faits l’A10 en a quatre, deux principaux et deux plus petits qui ne sont utilisés que pour des tâches plus légères et ils ne fonctionnent jamais les quatre ensembles).

Les autres MacBook Pro 13“, ceux équipés d’une Touch Bar, utiliseront un processeur dual core cadencé à 2,9 GHz (options à 3,1 ou 3,3 GHz), ce qui devrait rebattre les cartes. Sans oublier les 15” qui auront des Core i7 Quad à 2,6/2,7 et 2,9 GHz.

Dans les tests simple cœur, l’exécution de quelques fonctions mathématiques en particulier donne l’avantage au portable, de même que la bande passante de la mémoire vive. Mais ailleurs, les deux architectures semblent marcher sur une même ligne et les différences entre elles sont ténues.

On rétorquera, à raison, que des processeurs Intel, comme ceux que l’on trouve dans les Mac Pro, restent plus performants et endurants sur des tâches lourdes ou capables d’être distribuées entre plusieurs processeurs. C’est une chose d’être excellent en sprint, c’en est une autre d’être aussi très rapide et régulier sur plusieurs tours de piste.

Néanmoins, dans l’environnement Apple, ce ne sont plus les Mac Pro qui font office de mètre étalon. On peut aller jusqu’à dire que le nouveau MacBook Pro 15" est en quelque sorte le successeur de la station de travail (en attendant d’être démenti, qui sait, par un renouvellement de la gamme des cylindres tombé du ciel).

Source : Apple

On a pris l’habitude depuis quelques générations de processeurs Intel pour les portables, à ce que les performances ne progressent que modérément. Tout l’inverse des processeurs Ax d’Apple qui bondissent toujours plus loin à chaque renouvellement annuel, sans sacrifier pour autant l’autonomie sur l’autel de la vitesse. Entre l’A8 de l’iPhone 6 qui n’est pas si vieux et l’A10 d’aujourd’hui, le pic de vitesse a été multiplié par 2.

Si l’avenir du Mac passe par les portables — et qui en doute aujourd’hui ? — on peut vraiment se demander jusqu’à quand Apple acceptera d’avoir la feuille de route de ses portables dépendante des sauts de puce d’Intel.

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


69 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Madalvée 01/11/2016 - 18:04

Je me demande s'il faut en rire ou en pleurer…

avatar MrOris 01/11/2016 - 18:09 via iGeneration pour iOS

@Madalvée

Apple n'est pas 100% responsable des piètres performances de ses portables d'entrée de gamme. Bien qu'elle puisse largement améliorer cela...

avatar MrOris 01/11/2016 - 18:08 via iGeneration pour iOS

Très impressionnant.
Cependant je ne crois pas encore au Mac ARM avant 3 à 5 ans
La transition sera difficile de justifier auprès des utilisateurs "normaux" qui verront eux une régression à
mon humble avis...

avatar fousfous 01/11/2016 - 18:10 via iGeneration pour iOS

@MrOris

Pourquoi ce serait une régression? La hausse de performance seraient intéressantes au contraire.

avatar Rez2a 01/11/2016 - 20:11 via iGeneration pour iOS

@MrOris

Plus probablement, si Apple décide de changer d'architecture, ça sera soit pour faire des ordis de puissance équivalente mais avec plus d'autonomie, soit des ordis bien plus puissants avec une autonomie similaire.

Peu de chance que les utilisateurs considèrent ça comme une régression :)

avatar fousfous 01/11/2016 - 20:37 via iGeneration pour iOS

@Rez2a

Ou les 2 j'aurais envie de dire.

avatar McDO 01/11/2016 - 23:21

@Rez2a

Exactement.

Autrement dit, c'est pas pour demain. Voir jamais ;)

avatar bonnepoire 02/11/2016 - 10:19

D'ici 2 ans je vois une première machine pour tester le marché.

avatar GlobeTrotteur 01/11/2016 - 20:25 via iGeneration pour iOS

@MrOris

Comme si Apple se souciait de l'opinion de ses clients...

avatar fousfous 01/11/2016 - 18:09 via iGeneration pour iOS

Il ne faut pas oublier que le TDP du MBP c'est 15W, alors que celui de l'iPhone est de moins de 5W...

avatar PandaB2A 01/11/2016 - 18:11 via iGeneration pour iOS

Le Mac n'est pas moins puissant, c'est l'iPhone qui bondit ..

avatar Crunch Crunch 01/11/2016 - 18:13

Disons que d'avoir des CPU Intel permet d'installer Windows sur les Mac !
Un CPU ARM ne peut pas faire tourner Windows, ou bien je me trompe ?

avatar lmouillart 01/11/2016 - 18:17

"Un CPU ARM ne peut pas faire tourner Windows, ou bien je me trompe ?"
Un SOC Apple ? Non.

avatar Benitochoco 02/11/2016 - 15:58

Oui, Windows tourne déjà sur ARM. La version RT étant une version bridé, ce qui a été une erreur à mon sens au niveau marketing chez Microsoft, mais les accords avec Intel eux aussi brident le géant, donc Windows.

Beaucoup semblent l'oublier mais les ARM et les X86 ne sont plus aujourd'hui si éloignés que ça (pour certaines gammes), chaque technologie ayant pioché dans l'autre et vis versa. Pour vulgariser à mort, l'un est le spécialiste des calculs simples, l'autre des recettes de cuisine plus complexes. La technologie ARM monte en puissance mais rencontre doucement les difficultés d'Intel, et ce dernier améliore son rendement énergétique. Dans les deux cas, c'est blanc bonnet et bonnet blanc dans quelques années.

avatar Benitochoco 02/11/2016 - 16:00

En revanche un proco ARM est bien moins coûteux qu'un proco Intel... Le fric gagne toujours à fin !

avatar SartMatt 02/11/2016 - 16:10

Si on regarde la taille des puces (c'est ça qui fait le coût), celles d'Apple sont aujourd'hui aussi grandes, voire plus, que les entrées de gamme x86. Donc coûtent aussi cher, si ce n'est plus, que les puces Intel.

À l'achat, les puces Intel haut de gamme sont par contre effectivement bien plus chères. Parce qu'Intel peut se permettre de les vendre à ce prix en faisant une marge confortable, en l'absence de concurrence crédible...

Si des puces ARM venaient un jour menacer les puces Intel sur un secteur donné, les prix des puces Intel sur ce secteur baisseraient fortement (et celui des puces ARM monterait). Exactement comme on l'a vu avec AMD au début des Athlon 64 : les Pentium 4 étaient écrasés en performances, et AMD vendait ses Athlon plus cher que les Pentium 4 (c'est même AMD qui avait introduit le principe des puces "Extreme", les Athlon FX, vendues deux fois plus cher 1000$ pour quelques % de performances en plus).

avatar Benitochoco 02/11/2016 - 16:45

Tu m'apprends un truc aujourd'hui ! Toute comparaison, n'est pas raison.

avatar SartMatt 02/11/2016 - 16:05 (edité)

Windows 8 tournait sur ARM. Pour Windows 10, c'est fini, ça a été abandonné (Windows 10 IoT est juste un tout petit sous-ensemble de Windows).

Et ce qui a causé l'échec de la version RT, ce n'est pas le bridage. C'est la logithèque beaucoup trop pauvre, alors que les tablettes Windows x86 offraient toute la logithèque classique de Windows, pour un prix similaire à performances et autonomie similaire.

Et oui, effectivement, les puces ARM vont se prendre dans la gueule le même mur qu'Intel. Elles se le prennent plus tardivement, parce qu'elles étaient très en retard, mais c'est pas pour autant qu'elles ne vont pas se le prendre (le mur vient de la physique, pas de l'architecture...) et qu'elles vont réussir à dépasser le x86. Pour faire une analogie : regardez un sportif qui débute en 100m. Ses performances vont progresser très vite, bien plus vite que celles du champion du monde du 100m, qui a tendance à stagner. C'est pas pour autant que ce débutant va forcément finir champion du monde du 100m...

avatar lmouillart 02/11/2016 - 16:16 (edité)

Windows RT tourne sur SOC Qualcomm, SOC Nvidia, sur ceux d'Apple j'ai comme un doute.

avatar SartMatt 02/11/2016 - 16:22

Yep, c'est un autre défaut des plateformes ARM par rapport au x86 : manque de possibilités d'énumération/auto-détection du matériel, résultat il faut quasiment toujours une image de l'OS spécifique à chaque plateforme, plutôt qu'une générique pour toute l'architecture.

Donc Windows RT ne tournait que sur les SoC pour lesquels Microsoft l'avait prévu, alors qu'un Windows x86 tourne sur quasiment toutes les machines x86 pas trop anciennes (et aussi sur des machines futures). Idem pour les distribs Linux, on a une version x86 (enfin deux, 32 et 64 bits), une version ARM Rasperry Pi, une version ARM Machin, une version ARM Bidule, etc...

avatar Benitochoco 02/11/2016 - 17:01

Depuis la nouvelle architecture V8 64bits, il suffit juste recomplier son application. Pour les OS ça reste plus complexe, mais pas à cause du processeur, c'est surtout tout le petit monde autour de certains composants obscures, sans aucune documentation.

avatar fousfous 01/11/2016 - 18:26 via iGeneration pour iOS

@Crunch Crunch

Windows aura intérêt à s'adapter sinon les utilisateurs de PC risquent de se sentir oublié au niveau des performances...

avatar McDO 01/11/2016 - 23:25

@fousfous

Le nombre de conneries que tu lâches par heure est hallucinant.

avatar larkhon 02/11/2016 - 00:34 (edité)

ouais on en reparle quand le Mac Pro sera mis à jour...

avatar iPop 01/11/2016 - 18:35 via iGeneration pour iOS

@Crunch Crunch
Disons que d'avoir des CPU Intel permet d'installer Windows sur les Mac !Un CPU ARM ne peut pas faire tourner Windows, ou bien je me trompe ?

Oui, vous vous trompez , Windows a été développé pour ARM, et ce depuis très longtemps. Voir tablette Surface.

avatar mac-a-dames 01/11/2016 - 19:00 via iGeneration pour iOS

@iPop
Cool, le Windows qui sert à rien avec aucun exécutable compatible. Pour moi j'appelle pas ça compatible

avatar McDO 01/11/2016 - 23:26 (edité)

@iPop

Ce fameux Windows (Windows RT) a été abandonné, car il a bidé sévère.

avatar Elmediterraneo 01/11/2016 - 18:19

Ca donne une idée du potentiel énorme d'ARM, a fréquence et quantité de RAM équivalente, l'ARM explosera le X86 dans pas longtemps. Ca ne m'étonnerait pas que d'ici quelques années Intel co-développe avec Apple et produit des processeur ARM pour Mac.

avatar McDO 01/11/2016 - 23:31

@Elmediterraneo

"Ca donne une idée du potentiel énorme d'ARM,"

Ca donne une idée de rien du tout. Tout ce que ça démontre c'est que l'ARM progresse, rien d'autre.
Un processeur est ultra complexe, énormément de paramètres entrent en ligne de compte. C'est extrêmement simpliste de tirer des conclusions telles que "A9 vers A10 = gros bond ==> donc ARM explose x86". D'ailleurs en multi-core, l'ARM se fait toujours écrasé par le X86. La comparaison mono-core n'a aucun intérêt en 2016.

avatar Rez2a 01/11/2016 - 23:48 via iGeneration pour iOS

@McDO

L'ARM se fait tellement écraser en multi-core que le proc de l'iPhone 7 fait jeu égal avec le i5 du MacBook Air de l'an dernier aux benchs.

avatar larkhon 02/11/2016 - 00:37

mais j'ai pas compris: que représentent ces benchs exactement ? comment dire si mon iPhone marche aussi vite que mon Mac, vu qu'ils ne font pas la même chose ?

avatar Rez2a 02/11/2016 - 10:12 via iGeneration pour iOS

@larkhon

Oui on ne parle pas de comparer "combien de temps mettent les applications Mail pour iOS et macOS pour s'ouvrir" vu que ça n'aurait aucun sens, mais les benchmarks consistent justement à faire faire exactement la même chose à deux systèmes différents pour comparer leurs performances.

Dans le même style, tu as les très répandus benchmarks de navigateurs web où tu compares des navigateurs dont le moteur de rendu n'a rien à voir mais à la fin, ça te donne une idée duquel exécute plus rapidement telle opération.

avatar McDO 02/11/2016 - 02:54

@Rez2a

Durant un test 100% artificiel, sur un OS desktop lourd, avec un bi-coeur 1.6 Ghz agé de 1-2 ans, réputé le moins puissant de la gamme Intel... oui ton zoli iPhone 7 Plus 2016 tournant sur un OS mobile rattrape à peine le x86, si cela peut te rassurer... ;)

avatar Rez2a 02/11/2016 - 08:43 via iGeneration pour iOS

@McDO

C'est pas une question de me rassurer ou pas, c'est juste qu'il faut sacrément voir à court terme pour tenir la position de "les procs x86 sont plus puissants, donc Apple ne passera jamais à l'ARM".

Personne n'a dit qu'Apple aurait déjà dû sortir un ordi sous ARM, tout le monde te parle de potentiel dans les années à venir, et tout ce que tu trouves à dire c'est "un processeur c'est complexe, les ARM se font rouler dessus".

Bah d'accord, mais en attendant les performances des chips d'Apple ont fait du x2 en 2 ans, au point que ça paraîtrait même pas déconnant si ils décidaient d'en équiper le MacBook de 2017.

Et même dans le cas où y aurait strictement aucun gain en terme de performance et d'autonomie en passant d'un Intel à un ARM maison : tu crois vraiment que Apple laisserait passer une telle occasion de faire des économies avec des procs maison et de ne plus être dépendant de la roadmap d'Intel ?

Perso le seul frein que je vois à tout ça c'est BootCamp.
Enfin, ça, et le fait que d'après ce que tu dis, ça va être l'enfer pour les développeurs tiers, mais j'attends toujours de savoir pourquoi 😛

avatar McDO 02/11/2016 - 12:21

@Rez2a

"c'est juste qu'il faut sacrément voir à court terme pour tenir la position de "les procs x86 sont plus puissants, donc Apple ne passera jamais à l'ARM"."

Tout ce que je dis c'est que vos "preuves" basées sur un test artificiel ne tournant pas dans les même conditions qui plus est, ne sont pas suffisantes pour affirmer que Apple passera un jour toute sa gamme sur ARM. La réalité est plus complexe que ça.
Le fait que ton iPhone 7 est plus puissant que ton 6S ne veut pas forcément dire que l'ARM sera plus puissant qu'un Xeon. Ou alors dans un futur très lointain, et encore, cela reste à prouver.

En gros, vous vous emballez pour rien. A la limite Apple pourrait sortir un petit Macbook ARM un jour, avec un système dédié, histoire de donner une autre approche, mais ça n'ira pas plus loin. L'ARM pourrait coexister avec le x86 mais ne le remplacera pas.

"Perso le seul frein que je vois à tout ça c'est BootCamp."

Eh bien informe toi, car il y en a de nombreux autres:

- incompatibilité total avec tout les logiciels actuels (non tout ne sera pas adapté, notamment les jeux par exemple, faut pas rêver)
- oublié Windows, terminé
- incompatibilité total avec toutes les cartes AMD/NVIDIA. Enjoy les GPU ARM Apple pour bosser sur des projets lourds
- Sacré bordel au niveau OS: chaque OS dédié à chaque type de machine comme un smartphone. C'est à dire un OS pour le Macbook, un OS pour le Macbook Pro 13, un OS pour le Macbook Pro 13 Touch Bar, un OS pour le Macbook Pro 13 Touch Bar plus puissant, un OS pour l'iMac 21" entrée de gamme, un OS pour l'iMac 21" plus puissant, etc...

Pour le reste, va t'informer. Déjà que j'ai de sérieux doute que le ARM surplombe le x86 un jour, mais si en plus on ajoute toutes ces contraintes qui sont loin d'être négligeables, autant pour Apple que pour le client, permet moi d'en douter ? Et tout ça pourquoi ? Parce que Apple en a marre "d'attendre" ? Parce que les processeurs Intel "c tro cher" ? Laisse moi rire

avatar bonnepoire 02/11/2016 - 10:50 (edité)

@McDO
WELCOME TO THE NEW CHALLENGER

avatar Elmediterraneo 01/11/2016 - 18:42 (edité)

@MrOris

T'as tout faux, la transition du x86 vers ARM sera encore plus simple que du PowerPC vers Intel il y'a 10 ans. Apple n'aura qu'a répliquer sur Mac ce qu'ils font sur iOS. Ils ont de vraies compétences en processeurs quand on voit toutes la gamme de puces qu'ils ont conçu le T1 du Touch ID sur Mac, le W1 des AirPods, les A des iPhone/iPad/Apple TV, les M pour les mouvements, les S des Watch etc... Ils peuvent très bien lancer sur série P ou X pour Mac. Quand un iPhone taquine un MacBook Pro c'est qu'il ne reste que quelques années au x86 sur Mac. Je pense que c'est un de secrets les mieux gardés d'Apple d'ou le fait que peu de gens y croient. L'architecture ARM a un rapport consommation/performances imbattable avec une progression des performances bien plus rapide que x86. Peut-être que dans 4 ou 5 ans ARM sera tellement performant et optimisé qu'un MacBook Pro ARM larguerait un Mac Pro x86 d'année équivalent et vu que c'est une architecture mobile les ordinateurs de bureau perdraient leur intérêt.

avatar mac-a-dames 01/11/2016 - 19:01 via iGeneration pour iOS

@Elmediterraneo
Ok mais la transition au niveau d'Apple on s'en fiche on s'en doute qu'ils peuvent le faire. Par contre au niveau applications des développeurs tiers, il faudra tout refaire. Un Mac c'est pas que macOS, c'est aussi les logiciels qu'on peut y installer dessus.

avatar fousfous 01/11/2016 - 19:35 via iGeneration pour iOS

@mac-a-dames

Les API utilisé sont déjà compatible avec ARM comme c'est Apple qui s'occupera de la compatibilité et que c'est les même que sur iOS.

avatar Rez2a 01/11/2016 - 20:09 via iGeneration pour iOS

@mac-a-dames

J'ai un petit peu la flemme de ré expliquer ce que j'ai déjà dit sur d'autres articles, mais avec ce qu'Apple a mis en place ces derniers temps, il y a de grandes chances que la migration se fasse de façon transparente même au niveau des applis tierces, puisque Apple peut maintenant recompiler elle-même les applis qu'on soumet sur les Stores.

Évidemment ça ne concerne que les applis dispos sur le Mac App Store ; pour les autres, on peut parier que ça demandera juste une nouvelle recompilation dans Xcode, c'est pas le pire des efforts à faire. Je te laisse te renseigner sur le Bitcode si ça t'intéresse !

avatar McDO 01/11/2016 - 23:34

" pour les autres, on peut parier que ça demandera juste une nouvelle recompilation dans Xcode, c'est pas le pire des efforts à faire."

Euh... c'est pas ce que les développeurs disent... Si tu crois qu'il suffit d'appuyer sur le gros bouton "Compiler vers ARM" pour que ça se fasse...

avatar Rez2a 01/11/2016 - 23:45 via iGeneration pour iOS

Ils disent quoi les développeurs ?

Parceque c'est déjà ce qui se passe sur iOS en fait, selon que tu cibles ton téléphone ou le simulateur sur ton Mac, c'est Xcode qui décide de compiler pour ARM ou pour x86 (oui, quand tu appuies sur le gros bouton "Compiler").

avatar Stardustxxx 03/11/2016 - 05:18

@Rez2a
Ils disent que tu racontes n'importe quoi.
Ce n'est pas parce que tu as un bouton qui te permet de compiler pour plusieurs architecture que ca fonctionne comme ca.
Ton code doit aussi être adapter en fonction des architectures : Big Endian, Little Endian, bref il y a plein d'autre chose qui affecte une compilation.

avatar Stardustxxx 03/11/2016 - 05:15 (edité)

@Elmediterraneo
"L'architecture ARM a un rapport consommation/performances imbattable"

C'est juste faux. Des études ont démontrés qu'Arm n'avait aucun avantage sur les autres architecture en terme de consommation/performances.

avatar 0lf 01/11/2016 - 18:50 via iGeneration pour iOS

l'A10x va être épique 😍

avatar slv17 01/11/2016 - 18:53 via iGeneration pour iOS

Les ARM équipent déjà des serveurs donc oui c'est une question de temps.
Les Xeon d'Intel sont encore en avance mais pour combien de temps ?
De plus quand on connait le tdp d'un Xeon (rien que mes E3 sont à 85w) j'imagine les économies d'échelle et l'impact écologique des ARM serveurs.

avatar SartMatt 01/11/2016 - 23:33

Sauf qu'en pratique, tous les tests montrent que les CPU ARM pour serveur actuellement disponible ont une efficacité énergétique inférieure à celle des Xeon.

Parce que la consommation des puces a tendance à croitre plus vite que les performances, et parce que ce sont des architectures qui n'ont pas été conçues pour les hautes performances, ce qui fait que le coût énergétique pour s'aligner sur les performances des Xeon est énorme.

avatar SidFik 01/11/2016 - 19:10 via iGeneration pour iOS

Ah bah voilà j'ai compris, en fait Apple fait exprès de brider ces macs afin qu'un jour tim nous sorte que l'iPhone est aujourd'hui assez mature pour remplacer le Mac Pro !

avatar SLV17000 01/11/2016 - 19:16 via iGeneration pour iOS

@mac-a-dames La précédente transition s'était très bien passée et n'a laissée aucun mauvais souvenirs.
Les développeurs de logiciels comme Adobe ou Microsoft feront le travail en amont. Office pour ARM existe déjà, Photoshop également en version allégée mais ça existe.

avatar mac-a-dames 02/11/2016 - 13:01 via iGeneration pour iOS

@SLV17000
Oui l'ancienne transition s'est bien passée. C'est normal, le x86 est capable d'emuler les processeurs PowerPC et ARM par exemple, du coup il y avait Rosetta pour lancer les applications PowerPC.
ARM est incapable d'émuler du x86, donc à la transition exit direct les anciennes applications.

Pages