Sur l’iPhone X, le téléobjectif est plus utilisé qu’avant

Nicolas Furno | | 18:32 |  31

L’iPhone X est le troisième smartphone conçu par Apple qui exploite deux appareils photos au dos. Un grand angle, comme sur tous les modèles depuis le 3G, et un nommé « téléobjectif », même si ce n’est pas correct sur le plan technique. Ce deuxième appareil sert à la fois aux photos en mode portrait qui ajoutent du flou à l’arrière-plan, mais aussi de zoom optique 2x.

Comme l’iPhone 8 Plus (droite), l’iPhone X (centre) est équipé de deux appareils photos. Ce n’est pas le cas de tous les iPhone 4,7 pouces, comme cet iPhone 7 (gauche). Cliquer pour agrandir
Comme l’iPhone 8 Plus (droite), l’iPhone X (centre) est équipé de deux appareils photos. Ce n’est pas le cas de tous les iPhone 4,7 pouces, comme cet iPhone 7 (gauche). Cliquer pour agrandir

Optique… en théorie, parce qu’en réalité, Apple triche un petit peu pour compenser les faiblesses du téléobjectif. Le deuxième appareil photo est en effet techniquement inférieur au module principal : son ouverture est moins grande, ce qui signifie que moins de lumière atteint le capteur. Pour obtenir une meilleure qualité d’image, iOS exploite en priorité le grand angle, mais améliore le rendu, et notamment la netteté, grâce au téléobjectif (lire : Test de l'appareil photo de l'iPhone 7 Plus).

L’iPhone 8 Plus et l’iPhone X exploitent eux aussi ce mécanisme et l’appareil photo continue de systématiquement prendre deux photos pour les combiner. Néanmoins, le téléobjectif de l’iPhone X est meilleur sur deux points : non seulement il ouvre à ƒ/2,4 contre ƒ/2,8 pour les deux autres modèles, mais il est aussi stabilisé. Ces deux améliorations permettent à Apple d’utiliser plus souvent le téléobjectif quand on zoome dans une photo.

Pour essayer de mesurer l’écart entre un iPhone X et un iPhone 7 Plus, Dan Provost, le designer de Studio Neat a créé une petite installation qui évalue la quantité de lumière nécessaire au minimum pour utiliser le téléobjectif de chaque appareil. Concrètement, il a installé les deux appareils sur un pied face à un objet placé sur fond blanc. Il commence dans le noir et allume ensuite progressivement des lumières pour vérifier quand le téléobjectif est activé.

On peut constater le passage d’un appareil à l’autre quand l’aperçu de l’appareil photo passe brièvement au flou et refait la mise au point. Et comme on peut le voir, l’iPhone X change nettement plus vite que l’iPhone 7 Plus. Il suffit de 16 lux, une unité de mesure de la luminosité, pour que le dernier smartphone d’Apple passe sur le téléobjectif. Le modèle de 2016 a besoin de 88 lux pour suivre. À titre de comparaison, une rue (mal) éclairée est à 20 lux environ, une pièce dans la pénombre sera autour de 10 lux.

Le test n’intègre pas l’iPhone 8 Plus, mais ce dernier a fait quelques progrès par rapport à son devancier. Même si son téléobjectif n’est toujours pas stabilisé et il n’est pas plus ouvert, deux handicaps qu’il partage avec le 7 Plus, et qui permet à l’iPhone X de sortir du lot. Sur cet exemple, par exemple, l’iPhone 8 Plus exploite le grand angle quand l’iPhone X s’en tient au téléobjectif.

iPhone 8 Plus à gauche, iPhone X à droite. Les deux photos ont été prises en zoom 2x, mais seul l’iPhone X a exploité en priorité le téléobjectif. Cliquer pour agrandir
iPhone 8 Plus à gauche, iPhone X à droite. Les deux photos ont été prises en zoom 2x, mais seul l’iPhone X a exploité en priorité le téléobjectif. Cliquer pour agrandir
La différence est visible dans les données EXIF : la photo prise avec l’iPhone 8 Plus utilise une longueur focale de 4 mm et son ouverture est de ƒ/1,8, ce qui correspond au grand angle. L’iPhone X, en revanche, affiche une longueur focale de 6 mm et une ouverture de ƒ/2,4, ce qui correspond à son téléobjectif. Cliquer pour agrandir
La différence est visible dans les données EXIF : la photo prise avec l’iPhone 8 Plus utilise une longueur focale de 4 mm et son ouverture est de ƒ/1,8, ce qui correspond au grand angle. L’iPhone X, en revanche, affiche une longueur focale de 6 mm et une ouverture de ƒ/2,4, ce qui correspond à son téléobjectif. Cliquer pour agrandir
iPhone 8 Plus à gauche, iPhone X à droite. Là encore, seule la photo de droite a été prise avec le téléobjectif, le 8 Plus a utilisé le grand angle. Cliquer pour agrandir
iPhone 8 Plus à gauche, iPhone X à droite. Là encore, seule la photo de droite a été prise avec le téléobjectif, le 8 Plus a utilisé le grand angle. Cliquer pour agrandir
iPhone 8 Plus à gauche, iPhone X à droite. C’est en zoomant au maximum que les différences commencent à être visibles. Ici, la citrouille prise avec l’iPhone X, à droite donc, est plus nette que celle de l’iPhone 8 Plus. Cliquer pour agrandir
iPhone 8 Plus à gauche, iPhone X à droite. C’est en zoomant au maximum que les différences commencent à être visibles. Ici, la citrouille prise avec l’iPhone X, à droite donc, est plus nette que celle de l’iPhone 8 Plus. Cliquer pour agrandir

C’est mieux, incontestablement, mais ça n’est pas non plus parfait. Le téléobjectif de l’iPhone X a beau être meilleur, il reste encore largement inférieur au grand angle et c’est souvent lui qui intervient, surtout à l’intérieur. En extérieur, avec du soleil, le téléobjectif n’est quasiment jamais exploité. En revanche, dès que la lumière vient à manquer, le grand angle est appelé à la rescousse, même sur une scène d’intérieur qui semble pourtant bien éclairée.

iPhone 7 Plus à gauche, iPhone X à droite. Sur cet exemple en intérieur, l’éclairage n’a pas suffi et les deux ont utilisé en priorité le grand angle. Cliquer pour agrandir
iPhone 7 Plus à gauche, iPhone X à droite. Sur cet exemple en intérieur, l’éclairage n’a pas suffi et les deux ont utilisé en priorité le grand angle. Cliquer pour agrandir
iPhone 7 Plus à gauche, iPhone X à droite. Sur cet exemple, les deux modèles utilisent en priorité le grand angle, mais la qualité est meilleure sur l’iPhone X. Cliquer pour agrandir
iPhone 7 Plus à gauche, iPhone X à droite. Sur cet exemple, les deux modèles utilisent en priorité le grand angle, mais la qualité est meilleure sur l’iPhone X. Cliquer pour agrandir

Sur une note plus personnelle, je me suis surpris à utiliser nettement plus le zoom sur l’iPhone X que sur mon iPhone 7 Plus. Les photos produites sont de meilleure qualité en moyenne et la focale correspond davantage à ce que l’on a l’habitude d’utiliser en photographie traditionnelle. On est proche d’un objectif 56 mm, une valeur proche du 50 mm qui est souvent considéré comme une référence.

C’est moins pratique pour des photos « utilitaires », mais j’essaie d’activer le zoom plus souvent et de prendre la photo avec. Et même si Apple est encore obligé d’utiliser le grand angle pour améliorer le rendu, l’effet reste intéressant. Précisons par ailleurs que vous pouvez réaliser des photos uniquement avec le téléobjectif en utilisant une app tierce. J’utilise Halide, mais de nombreuses autres apps sont disponibles.

Au-delà du zoom, la meilleure qualité du téléobjectif sur l’iPhone X a d’autres avantages à faire valoir. Le mode portrait utilise uniquement cet appareil et il est grandement amélioré quand la lumière vient à manquer. Ce mode reste conseillé à l’extérieur ou avec beaucoup de lumière, mais l’iPhone X est capable de prendre une photo en mode portrait là où l’iPhone 7 Plus exigeait plus de lumière. Et par rapport à l’iPhone 8 Plus, il offre un résultat correct, là où on avait une photo parfois inexploitable, comme ces exemples le montrent.

iPhone 8 Plus à droite, iPhone X à gauche. L’éclairage est clairement trop faible dans les deux cas, mais la photo de droite éclaire mieux le sujet principal. Cliquer pour agrandir
iPhone 8 Plus à droite, iPhone X à gauche. L’éclairage est clairement trop faible dans les deux cas, mais la photo de droite éclaire mieux le sujet principal. Cliquer pour agrandir
iPhone 8 Plus à droite, iPhone X à gauche. Sur ce cas extrême, l’iPhone 8 Plus est à la limite de l’inexploitable (et non, ce n’est pas l’éclairage de portrait scène), alors que l’iPhone X est très sombre, mais elle peut encore servir. Cliquer pour agrandir
iPhone 8 Plus à droite, iPhone X à gauche. Sur ce cas extrême, l’iPhone 8 Plus est à la limite de l’inexploitable (et non, ce n’est pas l’éclairage de portrait scène), alors que l’iPhone X est très sombre, mais elle peut encore servir. Cliquer pour agrandir

Dans un tout autre domaine, la stabilisation optique du téléobjectif est un plus indéniable pour la vidéo, où les iPhone ne peuvent pas (encore) fusionner les données des deux capteurs. Au passage, Dan Provost signale que l’iPhone X (comme le 8 Plus, d’ailleurs) est capable de passer d’un objectif à l’autre pendant une vidéo, sauf en 4K à 60 fps.

La raison est probablement technique : pour éviter les coupures, iOS stocke en permanence les deux flux vidéo sur quelques secondes, mais ce n’est sans doute techniquement pas possible avec une vidéo 4K composée de soixante images par seconde. Un successeur de l’iPhone X devrait y parvenir, mais en attendant, il faut choisir un objectif et s’y tenir dans ce mode.


Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


31 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar arnaudducouret 24/11/2017 - 18:34 via iGeneration pour iOS

Ce son de notification. 😳

avatar fousfous 24/11/2017 - 18:42 via iGeneration pour iOS

Enfin normalement un zoom ça ne s'utilise pas en intérieur, et faut éviter quand il fait sombre. Plus on zoom moins il y a de lumière, quand on utilise un télescope ou un microscope ça se voit vraiment bien.

avatar Moumou92 25/11/2017 - 07:40 via iGeneration pour iOS (edité)

@fousfous

Je me souviendrai de ne pas utiliser de zoom lors de mes prochains concerts à l’Olympia (c’est bien en intérieur)... mon agence va être fâchée par contre!

Sinon pour être sérieux : un zoom ne veut pas dire téléobjectif... il existe de nombreux zoom grand angle (j’utilise intensivement un 17-40 F4L).

avatar Liena 24/11/2017 - 18:50 via iGeneration pour iOS

J’espère qu’aucun animal n’a été mal traité durant la série de pose photo 😆

avatar Nicolas Furno macG 24/11/2017 - 18:57 via iGeneration pour iOS

@Liena

Nan, ce chat en fait toujours qu’à sa tête… pas du genre à écouter et rester sage pour les photos !

avatar Liena 24/11/2017 - 19:35 via iGeneration pour iOS

@nicolasf

Ah les chats ! 😌

avatar jojostyle94 24/11/2017 - 19:23 via iGeneration pour iOS

On dirait mon chat ! ☺️

avatar jacqueslefataliste 24/11/2017 - 19:25 via iGeneration pour iOS

Merci pour ce très bon article. La qualité très variable des photos en zoom x2 sur l’iPhone 7 Plus est une chose qui m’a vraiment déçue en recevant l’appareil l’année dernière. L’iPhone X a l’air d’être meilleur, mais j’ai l’impression que la différence de qualité n’est pas suffisante pour que je souhaite passer à la caisse cette année. Plutôt que d’inventer les futiles Animojis ou les apparemment très approximatifs éclairages de portrait, j’aurais nettement préféré qu’Apple améliore vraiment l’appareil photo de l’iPhone (et pas seulement à la marge). Quant au mode portrait, avec son détourage logiciel qui ne produit jamais un effet naturel, même quand il n’est pas trop raté, je ne m’en sers personnellement presque toujours qu’en annulant après coup l’effet bokeh...

avatar jerome731 24/11/2017 - 19:31 via iGeneration pour iOS

Hello rien à voir mais cette année pas de promo sur abonnement pour le black friday ?

avatar 0lf 24/11/2017 - 20:37 via iGeneration pour iOS

@jerome731
L'abonnement était en promo il y a 15j

avatar pim 24/11/2017 - 19:31 via iGeneration pour iOS

Ça me fait marrer ces comparaisons hyper détaillées, où il y a dix secondes d’écart entre chaque photo. En dix secondes il peut s’en passer des choses, indépendamment du sujet qui bouge : arrivée d’une éclaircie, d’un nuage, etc.

avatar Nicolas Furno macG 24/11/2017 - 19:38 via iGeneration pour iOS

@pim

C’est pas faux, surtout à l’intérieur !

avatar alfatech 24/11/2017 - 20:04 via iGeneration pour iOS

il faudra faire le même genre de comparatif avec le nouveau Oppo R13......Le nouveau clone de l'iPhone X 😂😂😂

avatar Cybounet 24/11/2017 - 20:09 via iGeneration pour iOS (edité)

Très bon article!

Je suis passé de l’iPhone 6 au 8+ et j’adore le téléobjectif et je me surprend même à utiliser le mode portrait avec un bokeh qui est parfois bluffant (parfois moins quand on grossit l’image bien sûr!)
Le mode portrait avec éclairages m’est par contre inutile et me semble gadget...

A noter l’app Focos qui améliore encore l’effet Bokeh à posteriori.

avatar jerome731 24/11/2017 - 21:52 via iGeneration pour iOS

Ouioui d’ailleurs j’ai pris un an d’abonnement il y a 10/15 jours merci

avatar Malum 24/11/2017 - 22:06

Ce qui m’étonne toujours c’est cette manie des photos quand il fait sombre. Par définition quand il fait sombre il y a peu de lumière. Du fait que tout objet n’est que de la matière qui n’a intrinsèquement aucune couleur mais uniquement des caractéristiques d’absorption et de réfraction diverses en fonction des longueurs d’onde c’est donc la lumière telle qu’elle est composée et avec quelle intensité elle est émise qui va donner couleur et luminosité à l’objet. Notre œil a lui aussi des caractéristiques qui lui permet de ne capter que certaines longueurs d’onde et avec un minimum et un maximum d’intensité. Vouloir donc à tout prix prendre des photos là où notre œil ne verrait pas grand chose est vouloir - hormis certaines nécessités particulières - enregistrer un monde totalement faux et artificiel, recréé. C’est évidemment ce même monde des amis fesse de bouc, et de ce monde de Selfies où n’existe plus que l’égocentrisme maniaque et d’un déversement permanent de sa vie et de ses humeurs au grand public. Tout en superficialité et exhibitionnisme. Moi centre du monde qui parle de moi qui regarde moi.
Vouloir avoir des photos de ce que son œil ne voit pas procède des mêmes maladies d’Internet et permet d’avoir des jugements très négatifs quand les appareils ne sont pas ces outils destructeurs de vérité et créateurs d’un monde totalement irréel. Mais oui ils prennent des superbes photos la nuit sans éclairages et sans lune. Le pied. Tout comme le sniper peut tuer à 800 m. Il est costaud, lui aussi.

avatar debione 25/11/2017 - 12:38 (edité)

j'ai pas saisi ton allusion à " la manie de faire des photos quand il fait sombre". Serieux, quand je fais une photo, je me fous dès conditions d'éclairage, si je veux faire une photo c'est parce que j'ai envie de saisir le moment, d'arrêter le temps. Et l'éclairage fait complètement partie de cette envie, et c'est pour cette raison que je n'utilise jamais de flash ( cela donne de toutes les manières un effets super burk, et en tout cas pas la restitution proche de cet instant que tu cherches à capturer).
Bref, quand je suis chez moi, excepté de rare fois, quand j'ai envie de prendre mon gamin en photo, ben il fait super sombre... Si je le fait avec un smartphone, c'est degueu de toute manière, les compacts actuels font tellement mieux ( et on va pas parler des reflex).

De plus, le fait de faire des photos quand il fait sombre permet de vraiment tester la capacité et la bonne tenue de l'apn. Je trouve juste dommage que l'auteur de l'article ne mettent pas une référence actuel à côté .
Il serait intéressant qu'une fois la rédaction se procure un compact expert et un reflex et fasse vraiment des séries de photos à condition égale...

avatar Malum 25/11/2017 - 18:24

Vouloir prendre son enfant en photo, très bien. Vouloir avoir de lui une image irréelle qui ne correspond ni à la réalité ni à ce qu’on voit, donc une image magique, frelatée et bien chacun sa vue de vouloir conserver un moment. Le prendre tel qu’il est sans artifice ou alors comme si c’était en plein jour bien que ce ne soit pas le cas ce qui est capté n’est en rien le moment mais juste la volonté de voir pour se souvenir et donc d’avoir un faux souvenir. Chacun fait ce qu’il veut. Et considérer qu’un réflex ferait bien mieux, c’est aussi considérer qu’il triche encore plus avec la réalité. S’il y a peu de lumière, il y a peu de lumière. Les photos ne peuvent être bonnes sauf à tricher. Peu de photons, peu de couleur, peu de contraste, des images plus floues et sombres. Ça c’est la réalité de l’obscurité.

avatar debione 25/11/2017 - 21:44

Ben je ne suis pas d'accord avec vous... Quand je regarde dans l'obscurité (ou disons la pénombre), je n'ai strictement aucun effet de granulé optique, mais vraiment rien, c'est peut-être noir ou gris, mais c'est lisse... De ce point de vue, le rendu reflex est bien plus réaliste... (sans compter que mon oeil voit les couleurs bien au-dela de ce qui est proposé avec les smartphone dans la pénombre... cela n'a même rien a voir... Je distingue encore parfaitement les couleurs quand le smartphone lui va me sortir des nuances de gris, ce n'est pas le cas avec de vrai apn)

Ensuite je vous arrête immédiatement avec l'histoire des faux souvenirs... Parce que les vrai souvenir eux-même n'existe pas. Ce que l'on se souvient , c'est de l'instant mixé avec le reste de notre vie. Le simple fait de classer le souvenir dans son cerveau le fait se modifier. La photo est exactement sur le même principe un parfait souvenir qui n'est que le reflet de quelque chose qui n'existe pas, plus.

avatar Malum 25/11/2017 - 22:02

Je ne suis pas assez spécialiste de la photo, mais je suppose que lorsqu’il y a des grains sur la photo c’est qu’on a voulu augmenter la sensibilité de la pellicule (ou son équivalent électronique) pour y voir mieux qu’avec son œil et que si on reste avec une sensibilité inférieure on aura une photo sombre peu contrastée mais sans grain. Le grain n’étant que la conséquence de vouloir plus que ce que n’offre la lumière.
L’œil ne donnera pas de grain mais une image sans relief, sans couleur, sombre et peu contrastée, et floue aux contours des objets. Et si dans cette situation une photo permet de voir mieux les objets c’est qu’on aura artificiellement augmenté sa capacité à capter la lumière avec son corollaire négatif les grains.

Pour les souvenirs, nous sommes d’accord, ils ne peuvent être exacts. Mais dans ce cas ils sont délibérément faussés.

avatar fifounet 26/11/2017 - 10:13 via iGeneration pour iOS

@Malum

C'est bien la première que je ne suis pas d'accord avec ton propos.

"C’est évidemment ce même monde des amis fesse de bouc, et de ce monde de Selfies où n’existe plus que l’égocentrisme maniaque et d’un déversement permanent de sa vie et de ses humeurs au grand public. Tout en superficialité et exhibitionnisme. Moi centre du monde qui parle de moi qui regarde moi."

Tu n’as pas les bon amis alors ...
C’est assez caricatural d’amalgamer Facebook à de égocentrisme et ta de à superficialité. C’est même assez saoulant.
Ça m’a rappelle les débuts d’internet où ceux qui n’y connaissaient rien n’y voyaient aucun intérêt à part pour vous des vidéos pornos.

Avec Facebook peut très bien être un espace de partage , pour les arts divers et variés , la musique , la peinture , etc.
Moi je ne fais qu’y partager mes goûts avec des liens adéquats et découvrir ceux de es amis . Et aussi avoir des nouvelles d’eux bien plus facilement qu’avant .

Pour ma part j’ai même retrouvé un copain d’enfance qui est devenu depuis , chanteur d’opéra , et je peux de rassurer la liste de ses propres amis pullule de chanteurs d’opéra de différents pays où il se produit.
Et je peux t’assurer aussi qu’il ne publie pas de selfies de lui au réveil ou en train de manger des andouillettes en sauce mais plutôt des liens pour découvrir son art et ses goûts.

Tu n’acceptes pas les caricatures faites sur Apple , ne tombe pas toi aussi dans ce piège ridicule.

avatar Malum 26/11/2017 - 17:00

Certes j’ai caricaturé et il y a toujours dans un mouvement général des exceptions plus ou moins nombreuses. Personne ne peut nier que le monde est envahi de selfies. Dès qu’une personnalité apparaît quel que soit son domaine, il y a une nuée d’appareil pour se prendre en photo avec elle. N’a-t-on pas inventé la perche à selfies ? Atelier point elle est envahissante que de nombreux lieux publics l’ont interdite.
On pourra toujours citer parmi un milliard de pages publiées celle qui a permis de retrouver quelqu’un.

avatar Brice21 26/11/2017 - 15:15 via iGeneration pour iOS

@Malum

J’espère que tu ne devras jamais porter de lunettes.

avatar Malum 26/11/2017 - 16:55

Il faudra m’expliquer car je ne comprends pas le sens de cette phrase, et en plus je porte des lunettes.

avatar Brice21 26/11/2017 - 17:09 via iGeneration pour iOS

@Malum

Si tu reproches aux smartphone d’enregistrer trop précisément les images dans la pénombre, donc de fausser la réalité obscure du souvenir (ce que je trouve évidemment risible) alors que dire des lunettes ... qui elles aussi sont une amélioration artificielle de la réalité du souvenir d’un myope.

L’objectivité du souvenir n’existe pas, tout est affaire de perception. Et les photos n’ont rien de commun avec les souvenirs, un magma de sensations stockées et déformées subjectivement par ton passé. Elles sont juste un moyen de fixer la lumière d’un instant.

Donc ta remarque était absurde, pour rester convivial.

avatar Malum 26/11/2017 - 18:46

Remarque à côté complètement de la plaque. La myopie est une maladie, vouloir avoir une image en couleur et nette de ce qu’elle n’est pas c’est modifier la réalité du fait. Ce sont deux faits totalement différents. Une image dans l’obscurité est régie par une loi physique. Corriger une myopie est faire en sorte qu’une personne voit ce qu’elle devrait voir si elle n’était pas malade. L’image elle reste ce qu’elle est.
Quant à la convivialité je ne vois pas ce qu’elle vient faire ici. Cela fait penser à cette stupide pré déclaration : je ne voudrais pas être (au choix) méchant, désagréable alors que d’évidence le locuteur sera méchant, désagréable. Qu’il l’assume.

avatar marenostrum 24/11/2017 - 22:36

l'œil humain voit tout, même dans le noir profond on peut s'adapter. comme le font les animaux. l'œil ne crée pas de bruit, même sans lumière suffisante.

par contre pour faire des photos acceptables on doit avoir de la lumière. parce que justement les appareils sont limités (ils leur faut la lumière). c'est pas de l'œil.

avatar Malum 24/11/2017 - 23:27

Si, certes la pupille se dilate ou se contracte en fonction de la luminosité pour diminuer ou augmenter l’ouverture donc la quantité de lumière, l’œil en a besoin d’un minimum. Les cellules sont photosensibles. Sans photons, pas d’excitation nerveuse. Et dans la demi-obscurité il n’y a pas de couleurs, juste des contours flous. Non l’homme ne voit pas dans le noir.

avatar fifounet 26/11/2017 - 10:18 via iGeneration pour iOS (edité)

@Malum

"Les cellules sont photosensibles. Sans photons, pas d’excitation nerveuse. Et dans la demi-obscurité il n’y a pas de couleurs, juste des contours flous. Non l’homme ne voit pas dans le noir."

Tu oublies l’explication principale nécessaire à une bonne compréhension du phénomène.
En résumé :
L’œil contient 2 types de cellules , les cônes et les bâtonnets .
- Les cônes (au centre) servent à distinguer les couleurs , mais très peu sensibles à la lumière.
- Les bâtonnets (en périphérie) sont surtout sensibles à là lumière mais pas aux couleurs.

Dans l’obscurité seuls les bâtonnets sont excités , du coup et ben pas de couleurs dans l’image formée.

avatar Malum 26/11/2017 - 16:54

Désolé mais la couleur est une longueur d’onde de la lumière et donc formée de photons et donc un cône est photosensible, en fait les cônes couvrent trois plages de longueur d’onde : rouge, vert et bleu.

avatar jean_claude_duss 25/11/2017 - 09:23

@fousfous
ya l'dice de base mais les explications pratiques sont fausses

"Enfin normalement un zoom ça ne s'utilise pas en intérieur,"
---> tu devais vouloir dire téléobjectif plutôt que zoom. zoom ne veux pas dire que c'est un objectif qui "voit" loin. zoom = distance focale variable <> télé/fixe = distance focale fixe (comme sur l'iphone)

"et faut éviter quand il fait sombre."
---> c'est pas une généralité, ça dépend de l'objectif de la sombritude et de l'appareil.

"Plus on zoom moins il y a de lumière",
---> ça dépend du zoom (ou du télé). sur l'iphone on peut pas zoomer. juste passer d'un objectif à l'autre et effectivement le télé est moins lumineux que le grand angle mais le "plus on zoom moins on a de lumière" n'est absolument pas une généralité

"quand on utilise un télescope ou un microscope ça se voit vraiment bien."
----> en l'occurence la c'est un appareil photo et quand on utilise un appareil photo on le voit pas forcément.