withings

The Screening Room veut louer des films dès leur sortie en salle

Nicolas Furno | | 12:15 |  25

The Screening Room entend révolutionner l’industrie du cinéma avec une idée toute simple : proposer de louer les films qui viennent de sortir dans les salles pour les regarder chez soi. Ce service serait haut de gamme, avec un tarif avancé de 50 $ par location, sur une durée de 48 heures seulement. À cela, il faudrait ajouter 150 $ pour le boîtier connecté à la télévision.

Une bonne salle de home cinéma chez soi et les dernières sorties le jour même… on n’est pas bien là ? (Image Geoff Sloan CC BY 2.0)
Une bonne salle de home cinéma chez soi et les dernières sorties le jour même… on n’est pas bien là ? (Image Geoff Sloan CC BY 2.0)

Un prix élevé, qui serait justifié par une rémunération importante pour les studios de cinéma : une vingtaine de dollars leur reviendraient. D’après Variety, le projet est mené par Sean Parker, qui s’est fait connaître pour avoir lancé Napster à la fin des années 1990. Les discussions auraient commencé avec quelques grands acteurs du marché, mais on serait encore très loin du projet finalisé.

Le prix est naturellement l’un des plus gros enjeux, mais il faudra aussi convaincre les salles de cinéma, les plus gros perdants dans l’histoire. Pour essayer de faire passer la pilule, The Screening Room pourrait glisser deux tickets de cinéma avec chaque location, ce qui serait une manière détournée de rémunérer les salles. Et puis il y a d’autres problèmes, comme le fait que le service voudrait avoir l’exclusivité sur les œuvres, mais il mettrait en avant, en contrepartie, une nouvelle technologie qui serait beaucoup plus efficace contre le piratage des œuvres.

Ce projet a peut-être une chance aux États-Unis, où AMC aurait déjà donné son accord, et où Universal, la Fox et Sony seraient très intéressés. En revanche, un tel service est impensable en France, où la chronologie des médias empêche tout film sorti au cinéma d’être proposé avant plusieurs mois à la location.

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


25 Commentaires

avatar MarcMame 10/03/2016 - 12:19 via iGeneration pour iOS

Aucun technologie n'est à l'abri des pirates. C'est pas intégré dans leurs petits cerveaux encore ?

avatar oomu 10/03/2016 - 19:13

si si , c'est très bien intégré. D'où la multiplication de textes et décrets pour mettre le net sous surveillance et automatisation des peines.

ça met du temps à être fonctionnel et efficace, c'est vrai, ça fait rire le geek, c'est vrai. Mais quand geek rigolard sera vieux, tout sera enfin en place, et jeune geek lui ça l'amusera pas.

C'est ainsi que pense un politicien: Oui la technologie fait chier, mais patience, ho oui patience...

avatar iPop 10/03/2016 - 12:29 via iGeneration pour iOS

Allez un de plus. Un Jour deux types m'ont demandé où mettre la clé USB sur l'Apple TV. Je me souviens d'une époque où l'on allait au video Club. C'était cool.

avatar Jeckill13 10/03/2016 - 13:03 via iGeneration pour iOS

50$ c'est quand même élevé ! Surtout si en plus il faut y ajouter un boîtier à 150$.

avatar oomu 10/03/2016 - 13:12

ce n'est pas tant la chronologie que surtout on protège l'existence des salles de cinéma.

Si demain, vous me dites que je peux rester chez moi avec MON fauteuil pour regarder des films tout juste sorti, je vous répondrai que vous pouvez démonter les cinémas et virer tout le monde au chômage, au chomaAAAAAAgeuuuurRRRRrrr. Je ne suis pas très sympathique.

-
+ sérieusement, cela m'apparait comme une fausse bonne idée.

avatar yorick 10/03/2016 - 18:08 (edité)

Il faut laisser le choix.
Pourquoi penser que le public des cinéma sera le meme que pour ce type de produit.

Ce système pourrait interressé ceux qui télécharge.
Moi par exemple, en ce moment j'ai pas trop le temps pour aller au cinéma. les horaires ne me conviennent pas, j'ai du mal avec les salles trop petite de Paris (je fais 1,88m et je touche avec les genoux le fauteuil devant) et le week end avoir une salle blindé ou tu es obligé de garder ton manteau sur tes genoux......non merci.

J'aurais bien aimé voir un bon film récent, ce soir juste avant de dormir........

avatar oomu 10/03/2016 - 18:55

"Il faut laisser le choix."

ha mais le Oomu est toujours pour le choix. Encore que le Oomu comprend aussi la tyrannie d'un choix qui pourrait rendre économiquement non viable les salles de cinéma et du coup détruit les salles et par conséquent supprimerait le choix d'aller voir un film dans une grande salle avec tout le tralala technologique. "Le Choix" est quelque chose de très relatif. Dans un marché libre, le choix n'est dicté que par l'intérêt économique le plus profitable.

Mais ce n'est pas le Oomu qui décide.

"Pourquoi penser que le public des cinéma sera le meme que pour ce type de produit."

Je pense et ce n'est que mon avis personnel que l'industrie et politicien pensent (à tort ou à raison, j'ai pas étudié sur le terrain) qu'une part significative du public n'irait pas dans les salles si les films étaient disponibles à la maison.

"Ce système pourrait interressé ceux qui télécharge."

"télécharger" (sans autorisation) étant un délit, la question ne se pose même pas. Un exploitant de cinéma ne va jamais accepter d'ouvrir la discussion avec l'argument qu'il existe des gens qui font un délit. Si c'est un délit, qu'il cesse et que la police sévisse.

"J'aurais bien aimé voir un bon film récent, ce soir juste avant de dormir........"

les exploitants auraient bien aimé avoir vos sous.

avatar Wolf 10/03/2016 - 13:19 via iGeneration pour iOS

Pour la France il suffit de sortir d'abord en location et ensuite au cinéma et le tour est joué.

avatar oomu 10/03/2016 - 18:56

ça anéantirait la filière des salles de cinéma. résultat immédiat.

avatar koko256 10/03/2016 - 13:24 via iGeneration pour iOS

"A l'abri des pirates". Et comment m'empêcheront-ils de filmer un écran... Ça donne de bons résultats avec les tv modernes (amoled)

avatar Moumou92 10/03/2016 - 13:25 via iGeneration pour iOS

@oomu :
Perso, entre à télé 96cm ou la salle de cine, je préfère la salle de cine équipée... Rien à voir avec une sceance à la maison... Ne pas sous estimer l'attrait de la sortie du samedi soir cine restau...

D'ailleurs en parlant de restaurant: tu peux aussi cuisiner chez toi, les restaurant n'ont pourtant pas ferme...

avatar yorick 10/03/2016 - 18:02

La comparaison n'est pas juste.
On peut cuisiner chez soi, mais il faut savoir cuisiner.
il faut faire les courses
Il faut avoir le temps de cuisiner aussi et être équipe.

Par exemple: Pour faire des Maki, c un petit peu compliqué non ?

avatar oomu 10/03/2016 - 19:03

@Moumou92

bien parlé mais je ne suis pas convaincu.

J'aime voir CERTAINS films en très haute qualité sur un écran superbe. Mais en réalité, peu de gens en font quelque chose d'important (d'après tous les retours); et moi même, pour un nombre très considérable de films (quasi tous), un BR sur une télé de 1m et de chouettes enceintes me suffisent amplement.

Le cinéma a son attrait pas seulement grâce à un écran + grand mais grâce à son exclusivité temporaire qui motive les plus jeunes à sortir voir les nouveautés.

Si décennie après décennie, industriels et politiciens en viennent toujours à la même conclusion, c'est que c'est ptet un peu vrai. Ou alors on peut se dire: "laissons les gens chez eux, laissons mourir les salles, on pourra y mettre des bureaux de banque".

Et de toute façon, depuis l'arrêt du Gaumont Grand Ecran Place d'Italie, je considère que le cinéma n'existe plus ^_- (raah 2001 l'odyssée de l'espace dans cette salle...)

avatar Larme 10/03/2016 - 13:34

C'est bizarre, mais j'ai l'impression que c'est avant tout pour ces personnes très aisées qui ont leur propre mini-salle de ciné/projection chez eux dans leur grande maison à plusieurs centaines de mètres carrés à côté de la salle de billard... Là, ces personnes pourraient être intéressées, sinon, pour le commun des mortels, à ce prix là, et sans avoir déjà un matos « correct » qui pourrait justifier le tout (car si c'est pour regarder sur du 20"...), sûrement pas.

avatar oomu 10/03/2016 - 19:04

c'est justement le but. Essayer de toucher une clientèle aisée qui n'irait pas souvent au cinéma (pour X raisons) sans anéantir les exploitants de salle. Vous créez des coûts artificiels pour limiter l'impact économique.

avatar Jack 10/03/2016 - 19:19

C'est leur cible, c'est clair, mais les prix ont pas mal baissé depuis la dernière fois qu'un boîte américaine (dont j'ai oublié le nom) a voulu faire la même chose il y-a quelques années. A l'époque, c'était un truc du style 10 000$ le boîtier et 500$ par film, et on avait accès aux films le même jour que leur sortie en salle. A ce prix-là, ils visaient une clientèle très aisée, ce qui explique sans doute que le service n'existe plus aujourd'hui.

Mais on est sur le même principe: player spécial + films à télécharger avec durée de vie très courte.

avatar gwen 10/03/2016 - 17:57 (edité)

C'est en effet destiné aux riche propriétaire d'une salle de ciné personnel avec grand écran, siège confortable et peut être aussi beaucoup d'amis qui voudront partager le film. Du coup, a 50$, ce n'est pas si cher si déjà tu as une famille avec 3 enfants (donc 10$ la place de ciné) ou que tu invite tout ton quartier.

avatar oomu 10/03/2016 - 19:04

"ou que tu invite tout ton quartier"

dans le strict cadre du "cerclé privé et familial" bien sur, je vous jure monsieur le juge. heu.... ^_^,

avatar yorick 10/03/2016 - 18:00

Si le prix d'une tel solution était abordable je pense que ça aurait un grand succès, meme auprès d'un public moins aisé.
Sur la location du matériel, on pourrait avoir un rétribution pour les films loué.
Avec un abonnement a 100 euros mensuelle, et des films a 20 euros, tout le monde serais gagnant.

Au cinéma, avec un ticket a 8 euros (je prend une moyenne) voici ce qui est gagné environ.
Le distributeur/ producteur (RDB) : 41% 3,28
La TVA : 5% (au 1er Janvier 2014) 0,4
La TSA : 10,72% 0,85
La SACEM : 1,5% 0,12
Salle de cinéma : 41% 3,28

Avec un tel système, le producteur gagne sur la part de la salle de cinéma (41,%) et meme sur le distributeur (vu que le distributeur aurait sa part dans l'abonnement.

De plus ça serais une attaque direct envers le piratage, et cette attaque proposerait enfin une solution alternative.

Coté consommateur:
180 euros pour 4 films disponible le jour de la sortie c assez intéressant.
On gagne en confort car on regarde quand on veut, sans se déplacer, en pouvant mettre pause........
Pour une famille, c encore plus vite rentable.....vu qu'on ne paye pas par tete.

Mais le cinéma reste le cinéma.... et pour certain film, il n'y a rien de tel qu'une bonne salle de cinéma.

avatar oomu 10/03/2016 - 19:11

après avoir lu les commentaires, non je persiste de penser que c'est une fausse bonne idée.

Déjà c'est onéreux et je doute que des gens claqueraient autant pour juste une projection sur 48H quand de nos jours l'offre en divertissement est Gigantesque (le web, la tnt, les jeux vidéo, la vod, 150 ans de film à rattraper, etc).

Le prix est fixé pour ne pas nuire aux salles et viser des cinéphiles. Je doute qu'une clientèle suffisante existe (mais je suppose que les promoteurs de l'idée ont du faire leur devoir et une étude de marché).

Et évidemment, presque tous dans les commentaires, vous essayez de négocier sur les coûts pour rendre cela + abordable économiquement. Or justement, le but est le contraire, pour ne pas attaquer les salles de cinéma, qui ont déjà assez de mal comme ça.

Yorick fait un commentaire intéressant avec des chiffres mais il ne s'émeut pas de virer la Salle de Cinéma de l'équation. Sympa pour les lieux de vie, les employés, etc. Zou, plus de gens à pôle emploi, j'aime voir ces files d'attentes le matin, ça amuse mon coeur desséché...

La culture n'est pas un marché libre (même aux usa dans les faits) pour justement permettre un équilibre entre des intérêts et souhaits contradictoires.

avatar Jack 10/03/2016 - 19:51

Je ne suis pas aussi convaincu que toi sur la stérilité de cette idée.

Mon associé et moi concevons et installons des systèmes audio/video, réseau et domotique très haut de gamme pour une clientèle de multi-milliardaires, essentiellement du (et au) Moyen-Orient (Arabie Saoudite et Liban, principalement).

Cette clientèle très spéciale est avide de tout ce qui est nouveau et dispose de moyens illimités. Nous leur vendons déjà quasiment a tous des systèmes leur donnant accès à la TV US en live, et je sais par expérience qu'ils vont adorer ce type de services. Peu d'entre eux ont des salles de cinéma privées (contrairement à une idée reçue), mais tous ont des home cinéma assez pointus et des écrans de plus de 85 pouces. De surcroît, outre l'Arabie Saoudite, il éxiste pas mal de pays ou il n'y-a soit pas de cinémas, soit des problèmes de sécurité majeurs (attentat, kidnapping, etc.) pour les princes et princesses pour les fréquenter. Faut pas se leurrer, l'immense majorité des VVIP* ne vont pas au cinéma en public, y compris en France ou aux USA.

Donc là, déjà, si on fait le total des clients potentiellement intéressés par ce service, ça en fait quelques dizaines de milliers sur la planète. Leur problème va être d'arriver a communiquer leur offre à ces clients, ce qui n'est pas gagné.

*Juste pour qu'on soit clairs, ne sont considérés comme VVIP les gens dont la surface financière est égale à ou dépasse les 100 millions de dollars ou qui ont une stature politique ou financière internationale, ce qui exclut d'office les branleurs du show-biz, les acteurs, etc.

avatar oomu 10/03/2016 - 19:52

Très intéressant. Posé en ces termes, oui je comprends tout à fait la pertinence d'une telle offre. Mais elle relève donc d'une clientèle très pointue, spécifique.

Je m'exprime mal : c'est pas "l'idée" elle même qui me convainc pas (pouvoir voir chez soi le cinéma, cool !) ou que bien sur il n'y a pas de besoin raisonnable. Mais la pertinence d'une telle offre telle que décrite dans l'article. L'impact sur les salles de cinéma, si c'était à un prix pour la "classe moyenne" n'est pas négligeable et peut ne pas être souhaitable.

L'enjeu politique est de permettre aux salles de continuer leur existence (et dans une économie de marché, cela signifie que ça soit rentable et qu'une clientèle existe).

J'ai donc du mal à croire que cela puisse se développer ou se laisser être développé. Dans les conditions décrites dans l'article.

-
comment ça les VVIP ne vont pas au cinéma en public ? Le Oomu y va et ça se passe très bien. Les gens ont même la courtoisie de ne pas lui exiger d'autographe.

avatar Jack 10/03/2016 - 20:06

C'est justement le truc, il ne faut pas que le service cannibalise les cinémas en dur, sinon ils disparaîtront complètement, et quoi qu'on en dise, en dehors d'une poignée de gens qui ont des home cinema avec des écrans géants, rien ne remplace la taille et le son d'une salle de ciné moderne équipée en Atmos. Mais bon, l'égout et les couleurs...

Je ne serais franchement pas surpris que les majors aient imposé un prix minimum pour les films, justement pour éviter ça.

avatar Aimstar95C 10/03/2016 - 21:27 via iGeneration pour iOS

24 commentaires dont 18 pour Oomu lol tu m'étonneras toujours avec tes postes d'un kilomètre mon ami :-)

avatar sabearts 11/03/2016 - 21:44 via iGeneration pour iOS

Mais moi ça m'intéresse pas mal.
Je ne suis pas un VVIP certes, mais j'ai dans mon salon un projecteur home cinéma 3D et un écran de 2m50 de large, avec une chaîne audio ad hoc. Matos certes onéreux mais pas du tout impayable (question de priorités), et comme j'ai des horaires compliqués j'aime regarder un film tranquille dans mon fauteuil quand ça me plaît, avec un bon verre, et pas de mec bruyant ou de paquet de chips aux alentours. Honnêtement, confort et expérience bien plus chouette qu'au cinéma.
Donc cette offre, c'est cher, mais de temps en temps pourquoi pas si la qualité audio y est!