iTunes

Radio iTunes a rempli ses premiers objectifs publicitaires



Un premier bilan est dressé par Ad Age sur le lancement de Radio iTunes aux États-Unis, non du point de vue musical mais publicitaire. Ce service, arrivé dans les bagages d'iOS 7, avait été accompagné par quelques grandes marques désireuses de figurer parmi les premiers annonceurs : Pepsi, McDonald's, Macy's, Procter & Gamble ou encore Nissan.

Elles ont payé jusqu'à 10 millions de dollars pour cette inauguration et être insérées entre les musiques (les abonnés à iTunes Match, eux, n'ont pas de publicité). Chacune jouissait d'une exclusivité courant jusqu'à la fin 2013 dans la catégorie correspondant à ses produits.

Un responsable de l'agence publicitaire OMD, Ben Winkler, explique que les objectifs pour cette période de lancement ont été atteints, voire dépassés malgré quelques doutes au départ. Ses clients pour Radio iTunes étaient Pepsi et Nissan. Sur les campagnes Internet réalisées à ce moment-là, les deux tiers des visites sont venues de plateformes mobiles avec Radio iTunes, un volume plus important qu'espéré au départ. Un responsable pour Nissan dit avoir rempli ses objectifs d'affichage des pubs sans qu'il soit nécessaire de les faire passer de manière trop répétée auprès de chaque utilisateur. Signe qu'il y avait du monde.

iTunes Radio ne sortira des États-Unis qu'en 2014, malgré l'apparition régulière et aléatoire de l'écran d'accueil en version française, qui ne renvoie vers rien de concret

Ces annonceurs espèrent néanmoins obtenir à l'avenir des données plus fines sur les utilisateurs de Radio iTunes. Apple ne leur fournissant que des informations assez générales : âge, sexe et code postal.

Ces exclusivités prenant fin ces prochains jours - à l'exception de Pepsi qui a signé pour deux ans - il reste à voir comment et avec qui vont se remplir les rangs des annonceurs. Apple a toutefois laissé entendre auprès des milieux publicitaires qu'elle allait intensifier ses efforts autour de Radio iTunes. Elle se ferait moins pressante pour essayer de vendre des pubs iAd classiques (lire iAd favoriserait iTunes Radio au détriment des apps).

Apple et ses 20 millions d'utilisateurs dès le premier mois fait face à une concurrence importante avec Pandora (72,4 millions d'utilisateurs mensuels), Spotify (24 millions) et d'autres réseaux purement américains comme iHeartRadio de Clear Channel (68 millions).

Pour autant, ces 20 millions ont été obtenus sans aucun effort promotionnel particulier, souligne le cadre d'OMD. Avec un peu plus de pub, avec aussi l'avantage de cette intégration à iOS, la marge de progression reste potentiellement très importante, sans oublier l'ouverture progressive au reste du monde (lire Apple prépare l'arrivée d'iTunes Radio à l'international).

Vos réactions

Mathias10 [27.12.2013 - 21:19] via MacG Mobile

Et surtout 20 millions en quelques semaines

Hari-seldon [27.12.2013 - 21:28] via MacG Mobile

soit il y avait effectivement du monde soit les pubs étaient très bien ciblées ;-)

Utiliser les mêmes identifiants que les forums