Blocs-notes et éditeurs de texte : les meilleures apps iPhone et iPad

← Les meilleures apps iPhone et iPad

L’iPhone et l’iPad n’ont pas de clavier physique certes, mais ils n’en demeurent pas moins de formidables machines à écrire. De la prise de notes à la rédaction d’un roman, il est difficile de recommander une application plutôt qu’une autre, tant le choix dépend de préférences personnelles. Essayons quand même.

par Anthony Nelzin

Blocs-notes : Squarespace Note

Une « application bloc-notes » devrait se lancer rapidement et ne présenter rien d’autre qu’un champ de saisie et le clavier… c’est précisément ce que fait Squarespace Note. Rien ne vient donc interrompre le flux des idées, que l’on peut toutefois illustrer à l’aide d’un bouton lançant l’appareil photo. Les idées jetées sur papier numérique, il suffit de tirer vers le haut pour les envoyer vers Dropbox, Google Drive ou Evernote.

Car Squarespace Note ne stocke elle-même aucune donnée : ce n’est rien d’autre qu’une interface très « fine » entre les notes et leur stockage. Au passage toutefois, elle ajoute quelques informations qui pourront être reprises lorsque l’on souhaitera développer la note — un titre automatique évidemment, mais aussi le lieu de création de la note.

Squarespace Note / iPhone et iPad (Gratuit)

Mais aussi. Squarespace Note est conçue comme un « vide-cerveau » : il est difficile de modifier ultérieurement une note, même si possible. De ce point de vue, Vesper est d’une facture plus classique — mais son interface est très élégante, son système de mots-clefs très pratique, et son service de synchronisation rapide et fiable.

Éditeurs de texte : Byword

Byword n’a pas l’air beaucoup plus compliquée que Squarespace Note, alors qu’elle contient beaucoup plus de fonctions. Puisqu’elle prend en charge le langage de balisage Markdown, c’est déjà une petite application de traitement de texte. On peut mettre en forme le texte, mais aussi y ajouter des liens, des illustrations, des notes de bas de page, des tables et même des références croisées.

Grâce à la synchronisation iCloud Drive et Dropbox, on peut reprendre sur iPad un texte commencé sur iPhone, où relire sur un iPhone un document composé sur Mac. Un achat intégré à 4,49 € transforme Byword en outil de publication sur le web (WordPress, Tumblr, Blogger et Scriptogram) et en éditeur intégré à Evernote. Quand je disais qu’elle contenait beaucoup plus de fonctions qu’un simple bloc-notes…

Byword / iPhone et iPad (5,99 € avec achats intégrés)

Mais aussi. La catégorie dans laquelle évolue Byword est l’une des plus relevées de l’App Store. Et pour cause : si l’on y trouve beaucoup d’applications sans intérêt, on y retrouve aussi beaucoup d’application de grande qualité comme iA Writer, Nebulous Notes, 1Writer, ou encore Writing Kit. Vous devriez bien trouver une application qui vous plaît dans le lot.

Traitement de texte : Drafts

Drafts pourrait elle aussi passer pour un simple bloc-notes, et il est vrai qu’elle fait un bloc-notes d’une efficacité redoutable. Elle se lance directement sur l’interface de saisie, sauvegarde les notes sur iCloud Drive, détecte automatiquement les adresses et les numéros de téléphone, permet d’envoyer le texte par mail ou message, et enfin s’intègre à Dropbox, Google Drive et Evernote. Mais Drafts est aussi l’une des plus puissantes applications de traitement de texte de l’App Store.

Elle permet d’enchaîner plusieurs actions à la suite, par exemple ajouter le texte d’une note à la suite d’un fichier dans Dropbox et l’envoyer par courriel. Elle dispose aussi d’un système de manipulation du texte en JavaScript, qui permet par exemple de mettre en forme du texte d’une manière spécifique en un tap. Et on pourrait encore parler de son historique de versions, de son clavier personnalisé, de ses thèmes…

Drafts / iPhone et iPad (9,99 €)

Mais aussi. Editorial est un autre éditeur de texte extrêmement puissant, mais cette puissance ne se révèle que si l’on accepte de plonger dans les arcanes de son système d’extensions en Python. Mais si on le fait, on peut raisonnablement envisager d’écrire des livres entiers sur iPhone ou iPad. Si vous êtes plus Word que Markdown, vous savez sans doute que les applications de Microsoft sont désormais disponibles sur iOS et ne sont pas mauvaises — mais pas au point de rendre UX Write obsolète.

Journal : Day One

Day One n’a pas de concurrent sérieux dans la catégorie des « applications de journal intime » — elle a tout ce qu’il faut, là où il faut et comme il faut. Comme son verrouillage par code ou Touch ID, véritable petit cadenas numérique. Comme son écran d’accueil composé de deux gros boutons, l’un pour créer une note textuelle, l’autre pour créer une note photographique.

Comme la collecte automatique des conditions d’écriture : localisation, météo, musique à l’écoute et données d’activité. Comme ses multiples modes d’affichage, de la liste compacte au calendrier. Comme son système de mots-clefs associé à un moteur de recherche efficace. Comme son widget qui rappelle les entrées des années passées. Comme sa synchronisation et ses options d’exportation. Comme…

Day One / iPhone et iPad (4,99 €)

Mais aussi. À mi-chemin entre Momento et Day One, Heyday et Collect récupèrent automatiquement les photos prises avec l’iPhone pour construire un joli journal que l’on peut enrichir d’autres contenus. Dans un genre différent, Askt aide à tenir un journal régulièrement en posant une question différente par jour à l’aspirant diariste.

← Les meilleures apps iPhone et iPad