Réseaux sociaux : les meilleures apps iPhone et iPad

← Les meilleures apps iPhone et iPad

L’iPhone met le monde dans votre poche et l’iPad met vos amis dans votre sac. Seules les applications de Twitter et de Facebook permettent de bénéficier de l’ensemble des fonctions et de toutes les nouveautés de ces réseaux sociaux. Mais d’autres applications sont plus confortables et innovantes.

par Anthony Nelzin

Client Twitter : Tweetbot

Ainsi, Tweebot dispose d’un arsenal de fonctions qui permettent de mieux gérer sa timeline, à commencer par un puissant système de filtres. Alors que le client officiel ne sait filtrer que des personnes, Tweetbot sait filtrer des hashtags, certains mots, ou même des applications (pour bloquer les tweets automatiques de certains services par exemple).

Ceci explique qu’il soit si populaire chez les gros utilisateurs de Twitter, mais ce n’est pas la seule raison. Son interface est plutôt agréable, il regorge d’options de partage, il synchronise l’état de lecture via iCloud, et il offre des options de notification très précises. Malheureusement, sa version iPad est pour ainsi dire abandonnée…

Tweetbot / iPhone (4,99 €)

Mais aussi. …qu’à cela ne tienne, la version iPad de Twitterrific est plutôt sympathique. C’est aussi l’un des rares clients Twitter complètement adaptés à l’iPhone 6 Plus, et il propose un système de filtres et de notifications extrêmement détaillé. Les community managers et gros utilisateurs pourront aussi tester Buffer, qui permet de programmer des tweets, et Tweetlogix, qui permet de filtrer efficacement les timelines très encombrées.

Client Facebook : Paper

Facebook possède deux clients officiels : l’application du même nom, que vous connaissez sans doute, et Paper, que vous ne connaissez peut-être pas. C’est que Paper n’est pas disponible ailleurs qu’aux États-Unis, ce qui est bien dommage. D’abord parce que c’est une très jolie application, qui présente le fil Facebook non sous la forme d’une liste, mais sous la forme de « cartes » prenant tout l’écran.

Ensuite parce que ce n’est pas qu’un client Facebook, mais aussi un « magazine personnel » qui propose une sélection d’actualités et apprend de vos lectures. Enfin parce que c’est un client Facebook complet, qui contient toujours Messenger et permet bien évidemment de publier de nouveaux statuts. Pour télécharger Paper, suivez le tutoriel d’iGeneration : « Créer un compte iTunes Store américain ».

Paper / iPhone (Gratuit)

Mais aussi. Les nostalgiques des anciennes versions de l’application Facebook peuvent essayer Friendly+, qui intègre toujours Messenger. Cette application est aussi capable de se connecter à plusieurs comptes à la fois, ce qui peut-être utile sur un iPad familial où l’accès à chaque compte sera protégé par un code à quatre chiffres.

Messagerie : Line

Vos amis utilisent Whatsapp ? Vous utilisez Whatsapp. Ils utilisent Snapchat ? Vous utilisez Snapchat. Et comme ils utilisent les deux, vous utilisez les deux. Mais si vous êtes en position d’imposer une application de messagerie, choisissez Line. Extrêmement populaire en Asie, elle permet évidemment de s’échanger des messages, mais aussi de les illustrer avec des « stickers », et de partager sa position.

Mieux : Line intègre un système d’appels audio et vidéo. Comme FaceTime, il est entièrement gratuit et offre une grande qualité. Mais contrairement à FaceTime, il ne fonctionne pas seulement d’iPhone à iPhone, mais aussi d’iPhone à Android (et vice-versa). Line propose aussi une application dédiée au partage de photos, qui contient de nombreux outils de retouche et de collage : Line Camera.

Line / iPhone (Gratuit avec achats intégrés)

Mais aussi. Path Talk est à Messenger ce que Path est à Facebook : c’est donc une application superbement bien conçue, mais très peu utilisée. À réserver aux petits groupes d’amis ou aux familles, donc. Wire est une nouvelle application, mais elle très prometteuse : développée notamment par un des créateurs de Skype, elle possède une interface léchée, et permet de passer facilement d’un conversation textuelle à un appel.

Sortir : Foursquare

Foursquare n’est plus une sorte de jeu dont l’objectif est de devenir le « maire » d’un lieu à force d’y réaliser des check-ins (une fonction désormais réservée à l’application Swarm by Foursquare, par ailleurs totalement dépourvue de l’aspect ludique des premières itérations de Foursquare). C’est désormais un véritable guide permettant de trouver un lieu où boire, manger ou faire la fête à proximité. Un guide qui se nourrit des données accumulées par l’ensemble de ses utilisateurs, qui peuvent laisser des conseils et discuter entre eux.

À condition d’avoir renseigné vos goûts (les propositions de Foursquare étant parfois… étonnantes), l’application est capable de vous proposer des suggestions étonnamment pertinentes. Son efficacité est moins bonne à Lyon qu’à Paris, mais elle s’améliore à mesure que vous utilisez le service. Même dans le cadre d’une utilisation ponctuelle cependant, Foursquare peut se révéler fort utile.

Foursquare / iPhone et iPad (Gratuit)

Mais aussi. Foursquare est une ancienne application dans l’absolu, mais encore nouvelle dans le rôle de guide de sorties. Ce n’est pas le cas de Yelp, qui fait figure d’ancêtre en la matière et reste toujours aussi pertinent, quoique pas toujours à la pointe de l’actualité en France. À l’étranger d’ailleurs, privilégiez des services comme TripAdvisor, dont les membres ont tendance à être beaucoup plus actifs et beaucoup plus pointus.

Se souvenir : Momento

Vous tweetez avec Tweetbot, facebookez avec Paper et checkez avec Swarm ? Très bien ! Mais qu’en restera-t-il dans quelques années, voire seulement quelques mois ? Un véritable journal, si vous utilisez Momento, une application capable de collecter et enregistrer vos tweets, publications Facebook, photos et vidéos Instagram, check-ins Swarm, données Moves, historique Uber, photos Flickr, vidéos YouTube et Vimeo, favoris Last.fm et flux RSS préférés.

C’est déjà pas mal, mais vous pouvez aussi ajouter des notes, qui peuvent être accompagnées de mots-clefs et d’une géolocalisation. Momento est donc tout autant un journal intime qu’un journal automatique, le tout pouvant être protégé par un mot de passe ou Touch ID. Enfin, notez que toutes les données stockées dans Momento peuvent être exportées dans un format simple et clair, ce qui est bien le moins.

Momento / iPhone (1,99 €)

Mais aussi. Bien qu’il indexe lui aussi votre activité sur les réseaux sociaux, Timehop n’est pas un concurrent direct de Momento. Il est toutefois bien sympathique : tous les jours, il vous propose de revenir sur ce que vous avez publié ou fait il y a un an, il y a deux ans, il y a trois ans…

← Les meilleures apps iPhone et iPad