IPod



L'iPod classic ne veut pas mourir

Tout le monde pensait (nous en premier) que le connecteur Lightning aurait raison de l'iPod classic. Il n'en est rien, le baladeur d'Apple est toujours disponible à la vente sur l'Apple Store.

L'iPhone 3GS est moins résistant pour sa part. Comme prévu, il a cédé sa place à l'iPhone 4. On notera que l'entrée de gamme a pris 30 € au passage. Le 3GS était à 369 €, l'iPhone 4 est maintenant proposé à 399 €.



Au tour des iPod

Dans le lot des annonces du jour, Apple a rafraichi la gamme d'iPod : un nouvel iPod touch doté d'un écran Retina Display, l'appel vidéo FaceTime et l'enregistrement de vidéos en HD, le capteur 5 megapixels est doté d'un autofocus et dispose d'un flash, pour une épaisseur record de 6,1 mm et 88 grammes.

Le processeur passe à l'A5 dual core. L'autonomie passe à 40 heures de musique. L'iPod touch permet également de faire des panoramas comme l'iPhone 5, et il permet d'autre part d'utiliser iPhoto. Autre subtilité, l'iPod touch dispose d'un anneau permettant d'y adjoindre une dragonne livrée en standard.

L'iPod touch bénéficie des mêmes améliorations que l'iPhone 5 sur le WiFi, permettant de monter jusqu'à 150 Mbps. L'iPod touch permet également la recopie vidéo via AirPlay pour se transformer en console de plein droit. Autre grand changement, Siri arrive sur l'iPod touch. Et cette fois l'iPod touch est disponible en 5 coloris (chacun livré avec la dragonne de la même couleur).

L'iPod nano n'est pas oublié non plus : plus grand écran de 2,5 pouces qui devient multitouch, connecteur Lightning, 38 % plus fin avec 5,4 mm d'épaisseur, des boutons de contrôles physiques sur sa tranche, un bouton "home" sur la façade comme sur l'iPhone, et désormais disponible en 7 coloris. Il intègre un tuner FM (avec contrôle du direct) et un podomètre. L'iPod nano permet à nouveau de lire des vidéos, et cette fois au format widescreen. Autre nouveauté, il dispose d'une interface Bluetooth.

Enfin, Apple donne un petit coup de jeune à ses écouteurs comme attendu, avec les EarPods. Apple a passé trois ans à les élaborer. Ils ont été conçus pour s'adapter parfaitement à toutes les tailles d'oreilles. Ils sont disponibles séparément dès aujourd'hui, et livrés avec le nouvel iPod touch, le nouvel iPod nano, et l'iPhone 5.

L'iPod shuffle reste disponible à 49 $, l'iPod nano (doté de 16 Go) sera disponible le mois prochain pour 149 $, l'iPod touch 4G 16 Go reste au catalogue : 199 $ en 16 Go, et 249 $ en 32 Go. L'iPod touch 5G quant à lui sera également disponible au mois d'Octobre, 299 $ en 32 Go et 399 $ en 64 Go.



iPod nano : peu de stocks aux États-Unis

9To5 Mac a repéré que les stocks d'iPod nano étaient assez bas aux États-Unis. L'Apple Store en ligne fournit toujours le petit lecteur multimédia d'Apple, tout comme en France où tous les modèles sont en stock.

Dans la majorité des boutiques en ligne américaines toutefois, le lecteur est en rupture de stock ou en cours de réapprovisionnement. C'est le cas pour Amazon, Best Buy, Target et Walmart, les quatre plus gros sur ce segment. Parfois, certains modèles seulement manquent à l'appel et il est difficile de tirer des conclusions définitives sur ces stocks.

Reste que si l'on a peu évoqué l'iPod nano récemment, Apple pourrait très bien le mettre à jour. Les dernières rumeurs évoquaient un retour au format allongé (lire : Rumeurs : un iPod nano à bouton d'accueil, un iPhone en alu et un iPad mini en plastique). Si le connecteur Dock change et devient plus petit, ce serait en effet une bonne occasion pour Apple de revoir à nouveau le design de son lecteur.



Le malaise iPod touch

La guerre entre Apple et Samsung a du bon parfois. Elle oblige les deux sociétés à dévoiler des données qui jusque-là étaient inaccessibles aux communs des mortels.

Ainsi, la firme de Cupertino a dû dévoiler les chiffres de vente de l'iPod touch pour les États-Unis [format PDF]. De tout temps, la pomme a souvent été discrète concernant les ventes de son baladeur polyvalent. Dans les résultats financiers d'Apple, il est noyé dans la catégorie iPod.

Quoi qu'il en soit, ces chiffres montrent que les ventes d'iPod touch, après des débuts prometteurs, sont en recul depuis 2010.

Comme le montre le graphique, les ventes des deux produits étaient au coude à coude jusqu'en 2010. En 2009, il se vendait même plus d'iPod touch que d'iPhone.

Reste que la situation aux États-Unis était particulière. À l'époque, AT&T avait l'exclusivité sur la vente des smartphones d'Apple.

À partir du moment où l'iPhone s'est retrouvé chez les concurrents d'AT&T, ses ventes se sont envolées alors que celles de l'iPod touch ont soudainement baissé.

Avec le recul, on comprend mieux maintenant pourquoi Apple a fait évoluer à minima son baladeur l’année dernière. Reste que la firme de Cupertino va devoir prendre une décision concernant son terminal : soit le différencier suffisamment pour qu'il trouve un second souffle soit le faire vivre dans l'ombre de l'iPhone…

Tags:


Kickstarter : le Freedom Sleeve transforme l'iPod touch en iPhone

Le Freedom Sleeve est un accessoire assez particulier à destination de l'iPod touch. Cette housse protège l'iPod, mais c'est loin d'être sa fonction première. À l'intérieur, une batterie et une puce 4G permettent au lecteur multimédia d'Apple de se transformer en véritable téléphone…

Mieux, Freedom Sleeve est en fait le moyen d'accéder au réseau de FreedomPop qui propose à ses clients un accès gratuit à Internet. Une fois l'appareil acheté, vous avez droit à 500 Mo de données par mois et vous pouvez en acheter en plus à raison de 10 $ le Go chaque mois. L'offre est sans engagement, mais elle est limitée aux États-Unis et encore, pas tout le pays.

Même si on ne peut pas l'acheter en Europe, le Freedom Sleeve reste intéressant sur le plan technique. La batterie intégrée fournit 6 heures d'autonomie et on peut utiliser l'iPod comme hotspot WiFi pour 8 appareils. La puce 4G offre un accès très rapide à Internet, mais il faudra nécessairement débrider le terminal pour l'utiliser. Si vous habitez aux États-Unis, vous pouvez précommander un exemplaire pour 99 $, les livraisons sont prévues à partir du mois de septembre.



Combien Apple a-t-elle vendu d'iPod touch ?

Apple ne communique pas sur les chiffres de vente de l'iPod touch, se contentant de répéter qu'il représente « la moitié des iPod vendus. » La combinaison des chiffres communiqués lors de la conférence téléphonique suivant l'annonce des résultats fiscaux d'Apple permet néanmoins de confirmer que l'iPod touch ne fait pas plus recette que les autres iPod.

iPod touch

Peter Oppenheimer a ainsi annoncé qu'Apple avait vendu 45 millions d'appareils iOS au troisième trimestre. Sachant qu'elle a écoulé 26,028 millions d'iPhone et 17,042 millions d'iPad, il reste de la place pour 1,93 million d'iPod touch. On est loin de la barre des 50 %, alors que 6,751 millions d'iPod ont été vendus ce trimestre.

Ce chiffre confirme la baisse progressive de la part de l'iPod touch dans l'ensemble des ventes : 62 % des iPod vendus à Noël étaient des iPod touch (soit 9,53 millions d'unités), un peu plus de 50 % au printemps (soit 3,85 millions d'unités), 28 % ce trimestre. Sur l'année, Apple a donc vendu environ 15,3 millions d'iPod touch, soit précisément… 51 % des ventes totales d'iPod.

Au global donc, un iPod vendu sur deux est un iPod touch. Mais dans le détail, l'iPod touch est frappé plus durement que les autres : on peut y voir l'effet du climat économique, qui ne favorise pas ce modèle cher, mais aussi une demande affaiblie pour un modèle vieillissant.

Fait rare, Apple permet aussi de deviner combien d'iPod touch ont été vendus depuis son lancement. 410 millions d'appareils iOS ayant trouvé preneur, ce sont donc 81,97 millions d'iPod touch qui ont été vendus depuis septembre 2007 — soit environ un tiers des ventes totales d'iPod dans le même temps.

Sur le même sujet
- Résultats Apple T3 2012 : tout ce qu'il faut savoir



Walkman F800 : le nouveau baladeur Android de Sony

Certes, l'iPod touch n'a jamais vraiment décollé face à l'iPhone et [ses ventes sont en chute constante, mais il reste étonnant de constater que sa concurrence est quasi-inexistante. Après l'échec de la série Z, passée inaperçue, Sony tente néanmoins à nouveau de l'affronter, et vient ainsi de présenter le Walkman F800.

Walkman F800

Ce baladeur doté d'un écran 3,5" utilise Android 4.0 Ice Cream Sandwich, alors que ses concurrents utilisent généralement des versions plus anciennes. Grâce à sa connexion Wi-Fi, il pourra accéder au web et à l'intégralité du contenu du Google Play.

Disponible en versions 8, 16 et 32 Go, il disposerait d'une autonomie de 20 heures en audio et de 4,5 heures en vidéo. Il est équipé d'un circuit audio S-Master MX et d'un haut-parleur.

Via Slashgear



iPod : un brevet de pince à contacts électriques

Apple a aujourd'hui deux iPod dont le design repose sur un principe de pince. Dans les deux cas, pour le nano et le shuffle, elle n'a qu'un rôle de système de fixation au revers d'un vêtement. Apple, au travers d'un brevet tout juste publié et repéré par AppleInsider, a songé à rendre cette pince un peu plus active, elle servirait d'interface pour recharger la batterie du baladeur. Munie de contacts et accrochée à un dock, elle servirait ainsi à acheminer le courant électrique.

Une autre idée part du principe que l'utilisateur a déjà un Dock avec la traditionnelle prise mâle à 30 broches. Pour utiliser ce nouveau mode de recharge, il faudrait d'abord enficher un petit adaptateur qui ferait contact avec la pince. Actuellement, les iPod nano et shuffle utilisent deux méthodes, le premier comprend une large prise Dock (qui n'aurait plus d'utilité avec ce brevet) et le deuxième s'alimente via sa prise minijack.

S'agissant du nano, une rumeur évoquait un retour à un format tubulaire, assez peu compatible avec l'idée formulée dans ce brevet (lire Rumeurs : un iPod nano à bouton d'accueil, un iPhone en alu et un iPad mini en plastique). Nettement plus anecdotique, le site a relevé un autre brevet, cette fois d'étui. Son design est celui du Bumper, mais avec une petite différence à sa base, une grille pour réduire les effets de souffle et de bruit sur le microphone…

Tags:


Beats Electronics achète le service de streaming MOG

Les rumeurs circulant depuis plusieurs mois se sont concrétisées : Beats Electronics a annoncé l'acquisition du service de streaming MOG. Il s'agit de la première acquisition de Beats Audio, qui s'oriente vers un modèle intégré.

MOG

Un modèle assumé par les producteurs Jimmy Iovine et Dr Dre, co-fondateurs de Beats Electronics, et aujourd'hui souligné par David Hyman, le fondateur et CEO de MOG : « l'ajout du service de streaming MOG [offre à Beats] un contrôle de l'expérience musicale de bout en bout. » Alors que Monster, qui a d'ailleurs longtemps fabriqué les casques de la marque au B rouge, s'est toujours placé avant ou après la source musicale, Beats tient aujourd'hui à contrôler cette source pour fournir une chaîne complète.

On rappellera que MOG a été le premier service de streaming à offrir son catalogue avec une qualité 320 kpbs : fondé en 2005, c'est un des premiers services du genre et il dispose aujourd'hui de 16 millions de morceaux. Il doit néanmoins aujourd'hui trouver un second souffle face à Spotify. HTC était sur les rangs pour acquérir ce service ; le fabricant taïwanais de téléphones possède désormais 51 % de Beats Electronics. Avec Beats et MOG, HTC construit patiemment un écosystème lui permettant de mieux rivaliser avec Samsung ou Sony dans le marché Android.

[Via USA Today]



Les chaussettes pour iPod tirent leur révérence

À la suite des annonces d'hier, Apple envoie de nombreuses références de son catalogue à la retraite : l'ancienne gamme de MacBook Air, MacBook Pro et Mac Pro évidemment, mais aussi l'AirPort Express de deuxième génération (MB321) ou la carte RAID pour le Xserve (MB844). Surprise : les chaussettes Apple pour iPod disparaissent elles aussi des références disponibles à la vente.

Elles sont encore disponibles sur l'Apple Store en ligne au prix de 29 €, dans six coloris (gris, jaune, rose, bleu, vert, violet). Dans les magasins physiques et chez les revendeurs, aucune nouvelle commande ne devrait néanmoins être acceptée et elles devraient être retirées des rayonnages dans les prochaines heures.

Compatibles avec la plupart des iPod et des iPhone, ces chaussettes avaient été lancées en même temps que l'iPod Photo (4G), en 2004.