Rumeurs



Des photos du possible écran de l'iPad Air 2

Des photos d'un écran pour le prochain iPad Air ont été publiées par le site néerlandais One More Thing (via). Provenant de Chine, elles montrent une dalle et sa surface (tactile) ne faisant plus qu'un, c'est du moins ainsi qu'est présenté l'élément. Apple procède déjà de la sorte sur ses portables Retina et son iPhone 5s.

La conception actuelle du premier iPad Air fait que ces deux pièces sont séparées. En les réunissant, il y a - peut-être - moyen de réduire l'épaisseur de la tablette (7,5 mm pour l'Air contre 9,4 mm pour le précédent iPad 4 revenu au catalogue et 7,2 mm pour le mini non Retina). Mais ces photos ne permettent pas de s'en assurer.

La révision des iPad Air et mini a été pronostiquée pour la fin du troisième trimestre (lire Feuille de route 2014 d'Apple : Ming-Chi Kuo est-il fiable ? & iPad 2014 : renouvellement en douceur avant l'iPad Pro en 2015 ?).

One More Thing

Ci-dessous, les photos d'iFixit lors du démontage de l'iPad Air, avec son écran LCD à gauche, encore dans le châssis, et sa surface tactile, tout cela en deux parties.

Cliquer pour agrandir

Tags:


iPhone 6 : 4,7 pouces pour respirer

Avec un iPhone 6 prévu de 4,7 pouces, Apple va de nouveau devoir bousculer la routine des développeurs. Ces derniers avaient déjà dû adapter leurs applications par deux fois : lors du passage de l'iPhone 3G/3GS vers l'iPhone 4 (de 320 x 480 à 640 x 960), puis de l'écran de 3,5 pouces de l'iPhone 4/4S vers celui de 4 pouces de l'iPhone 5 (640 x 1 136). Dans le premier cas, il s'agissait de quadrupler strictement le nombre de pixels, mais dans le second il a fallu optimiser sérieusement les apps, au risque de se retrouver avec des bandes noires sur les côtés. Apple a conseillé à ses développeurs d'utiliser le système AutoLayout, qui permet d'ajuster au mieux et de manière semi-automatique les différents éléments d'interface suivant la taille de l'écran.

La récente prédiction de Ming-Chi Kuo annonce un iPhone 6 de 4,7 pouces d'une résolution de 1 334 x 750 (lire : iPhone 6 : un navire amiral et un paquebot pour l'automne). Comment cela va t-il se traduire concrètement ? MacRumors s'est penché sur l'affaire. Ce modèle affichera une densité de 326 pixels par pouce, égale donc à celle de l'iPhone 5s, signifiant que les éléments d'interface (icônes, texte) seront de la même taille, mais auront plus d'espace pour respirer.

Sur un écran de 4,7 pouces, la page d'accueil de l'iPhone 6 (à droite) donne une impression d'espace alors que sur celle de l'iPhone actuel (à gauche), les applications sont beaucoup plus rapprochées. - Clic pour agrandir

Quant aux applications non optimisées, elles pourraient subir de nouveau l'infamie des bandes noires, cette fois sur tous les côtés. Voici à quoi pourrait ressembler un logiciel non optimisé (à gauche) par-rapport à une app bien adaptée à un écran de 4,7 pouces (à droite) :

Clic pour agrandir

Cette taille d'écran a un autre avantage : elle permet de caser une sixième ligne d'icônes sur la page d'accueil.

Tags:


iOS 7.1.1 commence à se montrer en compagnie d’iOS 8 et d’OS X 10.10

Depuis la sortie d’iOS 7.1, c’est le calme plat chez Apple concernant les mises à jour. La firme de Cupertino n’a pas proposé la moindre nouvelle bêta à ses testeurs. Quoi qu’il en soit, une mise à jour mineure est bel et bien dans les tuyaux. Dans ses statistiques, 9to5Mac a constaté depuis quelques jours que des terminaux équipés d’iOS 7.1.1 surfaient de temps à autre sur son site…

Clic pour agrandir

Sans surprise, les visites effectuées à partir d’iOS 8 et d’OS X 10.10 sont de plus en plus fréquentes. À quelques semaines maintenant de la conférence des développeurs (WWDC), cela n’a rien d’étonnant...



Yahoo comme moteur de recherche par défaut d'iOS, vraiment ?!

Yahoo, qui fournit déjà à Apple les données météo et boursières d'iOS, voudrait occuper une place plus importante et devenir le moteur de recherche par défaut de Safari. Un objectif très ambitieux, voire démesuré, si on regarde la position de Yahoo sur le marché des moteurs de recherche aujourd'hui.

Montage MacGeneration

Le site spécialisé Search Engine Land note qu'il y a plusieurs obstacles importants qui barrent la route de l'entreprise de Marissa Mayer. Le premier, et non le moindre, c'est qu'elle n'a tout simplement plus de moteur de recherche universelle. Depuis 2009, Yahoo utilise Bing (lire : Microsoft et Yahoo signent pour 10 ans).

Il y a bien des rumeurs selon lesquelles Yahoo chercherait à relancer son propre moteur, mais cela prend du temps. D'autant que ça ne semble pas être la priorité de Marissa Mayer qui s'attache à faire de sa société un spécialiste des médias. À l'heure actuelle, faire de Yahoo le moteur de recherche par défaut d'iOS reviendrait en fait à faire de Bing la solution standard. D'ailleurs, on peut se demander si Microsoft verrait d'un bon œil une telle opération : sa technologie serait utilisée, mais elle n'en tirerait pas tous les bénéfices (visites, exposition...).

Yahoo a quelques latitudes sur la présentation des résultats de recherche, mais c'est bien Bing qui est utilisé.

Et puis faire de Yahoo le nouveau moteur par défaut n'éradiquerait pas pour autant Google d'iOS. À chaque fois qu'Apple a retiré une de ses applications installées par défaut, la firme de Mountain View a su rebondir en proposant une nouvelle solution largement adoptée par les utilisateurs (lire : La grande application de Google sur iOS). L'app Recherche Google, déjà très populaire, pourrait être boostée par cette décision.

Car il y a aussi le risque que les utilisateurs n'adhèrent pas à Yahoo/Bing comme moteur de recherche. Après le mauvais épisode de Plans d'iOS 6, décrié à sa sortie, Apple est-elle prête à remplacer un moteur de recherche majoritairement utilisé par un autre moins efficace ?



Yahoo voudrait devenir le moteur de recherche par défaut dans iOS

Si Marissa Mayer a insufflé son dynamisme et une vision à Yahoo, force est de constater que le moteur de recherche est toujours loin de rivaliser avec Google et les autres géants d'internet en terme de revenus. Au premier trimestre de l'année, Yahoo a ainsi généré un peu plus d'un milliard de dollars de chiffre d'affaires, soit 1 petit pour-cent de mieux qu'un an auparavant. Les revenus tirés de l'affichage publicitaire ont représenté 409 millions de dollars (2% de plus qu'au même trimestre de 2013), tandis que le chiffre d'affaires généré par les recherches ont fait un peu mieux : +9% à 444 millions. Au moins, l'entreprise est dans le vert, mais on est loin des taux de croissance à deux chiffres d'autres sociétés du secteur.

Clic pour agrandir

Afin d'améliorer ces chiffres pâlichons, Marissa Mayer et Adam Cahan, vice-président en charge des produits émergents et mobiles, ont un plan : négocier avec Apple afin que le moteur de recherche par défaut de Safari sur iPhone et iPad ne soit plus Google, mais Yahoo. Il est certes possible de troquer Google par Yahoo ou Bing, mais être le moteur de recherche par défaut confère un avantage concurrentiel conséquent : combien sont-ils à choisir un autre moteur dans les préférences d'iOS ?

Pour convaincre Apple, les dirigeants de Yahoo ont longuement préparé un argumentaire détaillé, y compris des images de ce à quoi les résultats ressembleraient dans iOS. Il faudra sans doute un peu plus qu'un joli diaporama pour attendrir les coeurs secs de Cupertino, et ne pas hésiter à jouer aussi de l'argument financier : après tout, Google verse à Apple un milliard de dollars par an pour être le moteur de recherche par défaut d'iOS. Marissa Mayer pourra également jouer de son entregent auprès de Jony Ive, ces deux-là se connaissent bien depuis quelques années.

Yahoo et Apple entretiennent une relation fructueuse depuis de nombreuses années. Le moteur de recherche fournit les données pour plusieurs des apps iOS, comme la Bourse et la Météo, mais cela reste limité en terme financier et de visibilité. Cependant, Yahoo a réellement haussé le niveau de qualité de ses propres applications mobiles : Yahoo Météo ou Flickr ont été salués pour leurs interfaces et leurs fonctionnalités. Et c'est sans compter la volonté d'Apple de remplacer partout où cela est possible les services de Google.

La CEO de Yahoo, ancienne dirigeante de Google, ne compte pas lâcher le morceau et veut affronter son rival sur son terrain : la recherche donc, mais aussi la vidéo. Yahoo joue ainsi du carnet de chèques pour créer un concurrent de YouTube proposant des contenus premium - et tente notamment d'attirer des créateurs provenant de YouTube. Plus globalement, le moteur de recherche s'est lancé dans une politique de contenus à forte valeur ajoutée (en oubliant souvent, malheureusement, qu'il existe d'autres marchés au-delà des États-Unis).

[Via : Re/code]

Tags: ,


La reconnaissance musicale de Shazam dans iOS 8 ?

Si l'iTunes Store continue de dominer totalement le marché du téléchargement de musique, la boutique d'Apple souffre de plus en plus des nouveaux modes de consommation - et notamment du streaming (lire : Musique : Apple a t-elle perdu son mojo ?).

Afin de contrer ces nouvelles menaces, Apple a plusieurs fers au feu : l'adaptation d'iTunes à Android, ou encore le lancement d'un service de streaming musical sur abonnement, à la manière de Spotify, qui viendrait compléter l'offre gratuite d'iTunes Radio. Sur ce dernier point, Bloomberg annonce que le service a d'ores et déjà été développé, mais qu'Apple soupèse actuellement le pour et le contre - ce lancement pourrait ralentir les ventes de morceaux, estime t-on du côté de Cupertino.

iTunes Radio va lui bel et bien connaître un déploiement à l'international cette année, ce qui est déjà le cas avec l'Australie. La Grande-Bretagne est visiblement le prochain pays sur la liste. En revanche, pour le moment, Apple n'a toujours pas pris de décision définitive concernant une présence autonome d'iTunes Radio sur la page d'accueil d'iOS (lire : iOS 8 : tout ce que l'on sait déjà sur le futur système).

Mais Apple ne compte pas s'arrêter là pour muscler son offre musicale. L'entreprise travaillerait avec Shazam afin d'intégrer dans iOS 8 la technologie de reconnaissance musicale de la start-up anglaise. D'après les sources de Bloomberg, la reconnaissance d'un morceau (entendu à la radio, dans un bar, chez un ami…) passerait par Siri : une fois lancé l'assistant virtuel, il suffirait de lui demander « quelle est cette chanson » pour qu'il retourne le nom du titre et son auteur. Et on ne peut s'empêcher d'imaginer que Siri proposera dans la foulée d'acheter le morceau sur l'iTunes Store…

L'intégration de Shazam serait similaire à celle de Twitter. Le service pourrait donc être présent dans les préférences d'iOS, sans qu'il soit nécessaire de télécharger l'application. Voilà qui représenterait un joli coup d'accélérateur pour le service qui compte déjà plus de 90 millions d'utilisateurs mensuels… et qui cherche à se lancer en Bourse.

Apple lèvera sans doute une partie du voile sur iOS 8 durant la WWDC, qui débute le 2 juin.



Déjà des coques pour l'iPhone 6... mais faut-il s'y fier ?

Les fabricants d'accessoires commencent à s'emballer au sujet du prochain iPhone. On apprenait hier que des maquettes de ce qui serait l'iPhone 6 fleurissaient sur des stands de la Foire de l'électronique de Hong Kong. On découvre aujourd'hui que des coques peuvent d'ores et déjà être commandés sur la place de marché Alibaba.

Un grossiste chinois spécialisé dans les accessoires pour mobiles, Shenzhen JWP Trading Co., Ltd., vend des coques « conçues pour l'iPhone 6 ». NowhereElse publie quelques photos supplémentaires de ces produits. Leur design semble correspondre aux schémas qui ont fuité il y a deux semaines.

L'ensemble est assez proche de l'iPhone 5c : les tranches sont plus arrondies, les boutons de volume sont rectangulaires. On remarque aussi un trou sur le côté du téléphone pour le bouton de verrouillage. La plupart des gros smartphones Android ont un bouton de verrouillage placé à cet endroit car il est plus facile à atteindre que sur le dessus.

L'arrivée de ces maquettes et de ces coques ne certifient en rien que l'iPhone 6 aura bel et bien ce design. Pour mémoire, des fabricants s'étaient lourdement trompés au sujet de l'iPhone 5 « goutte d'eau » qui s'est révélé être... l'iPhone 4S, dont le design n'avait donc pas bougé d'un poil. Pour que leurs produits soient sur le marché le jour du lancement du successeur de l'iPhone 4, des accessoiristes avaient fabriqué des étuis en se basant sur des rumeurs et des plans qui se sont révélés erronés. Même si les rumeurs autour de l'iPhone 6 prennent de plus en plus forme, y compris au sens littéral du terme, il est nécessaire de ne pas tout prendre pour argent comptant.

Lire notre enquête :



Une face avant et une batterie de grand iPhone en photo [MàJ]

Cette photo montrerait la pièce formant la face avant d'un prochain iPhone. Trouvée sur le forum chinois Weibo par iPhon.fr, elle présente un iPhone 5s à côté de cette façade de plus grande taille, probablement le supposé modèle à 4,7". On distingue en arrière-plan tout un lot de ces façades et des personnes qui ne prennent pas de précautions particulières pour s'effacer du cliché.

[MàJ 15/04/2014 12h32] : les rumeurs autour de l'iPhone 6 s'accélèrent… Le site NowhereElse a mis la main sur des photos de ce qui pourrait être les batteries du nouveau téléphone d'Apple. Comme l'indique le site lui-même, la source n'est pas complètement sûre, mais la photo est au moins crédible. Cette batterie reprend le format allongé déjà utilisé pour les appareils actuels, mais elle est un petit peu plus longue, ce qui est logique pour un iPhone plus grand.

Clic pour agrandir

Tags:


Où il est encore question de LG pour l'écran de l'iWatch

Une nouvelle rumeur indique que LG produira l'écran OLED flexible de l'iWatch. Des sources industrielles du site Naver assurent même que le fabricant coréen sera le seul fournisseur d'écran. Un renseignement qui va à l'encontre d'une précédente rumeur venant du Korea Herald selon laquelle le fabricant Ritek/Ritdisplay serait aussi impliqué (lire : iWatch : LG s'immisce dans la rumeur).

crédit : Todd Hamilton

Qu'il soit le seul fournisseur ou non, au vu des rumeurs insistantes à son sujet, LG va semble-t-il bien produire une des pièces de l'iWatch. Le constructeur a montré son savoir-faire en matière d'écran flexible avec le G Flex sorti fin 2013.

Selon l'analyste Ming-Chi Kuo, assez bon au jeu des prédictions, l'iWatch sera déclinée en deux modèles de 1,3 et 1,5". Le produit serait présenté à la rentrée. L'analyste estime que 5,5 millions d'unités pourraient être écoulées d'ici la fin de l'année. Le site coréen Naver assure pour sa part qu'Apple veut vendre 9 millions d'iWatch en 2014.

[Via Mac Rumors - G4Games]

Tags: ,


L'iPhone 6 vendu 100 $ plus cher que le 5s par les opérateurs ?

D'après l'analyste Peter Misek, Apple négocie actuellement avec les opérateurs une hausse du prix de vente de son smartphone. L'objectif serait de vendre le prochain iPhone 100 $ plus cher que ne l'est actuellement l'iPhone 5s. Si les opérateurs obtempéraient, ce qui ne semble pas être le cas pour le moment, l'iPhone 6 serait vendu 299 $ avec un contrat de deux ans aux États-Unis. Selon Misek, Apple pourrait parvenir à faire plier les opérateurs en leur faisant valoir que l'iPhone 6 sera le seul smartphone haut de gamme à rencontrer un énorme succès cette année.

Un iPhone 5s vendu par AT&T

Cette rumeur est toutefois à prendre avec beaucoup de précaution. L'analyste ne donne pas les raisons de cette hausse de tarif et il s'est déjà lourdement trompé par le passé. Il avait ainsi prédit la sortie de l'iTV en septembre 2013 et avait annoncé que l'iPhone 5s serait disponible en 6 ou 8 couleurs, avec une puce NFC et 128 Go de stockage. La boule de cristal n'a pas bien fonctionné.

[Source StreetInsider]