TSMC : retour de la rumeur sur une puce 20 nm pour Apple

Stéphane Moussie | | 14:22 |  16

TSMC aurait la tâche de produire un SoC Ax gravé en 20 nm pour Apple, selon DigiTimes. Le site indique que la production d'une telle puce débuterait à la fin de l'année voire début 2014.

Ce n'est pas la première fois que DigiTimes fait état d'une puce 20 nm chez le fondeur concurrent de Samsung. En avril 2012, il était question d'un investissement massif de 700 millions de dollars dans la gravure 20 nm. Le tout destiné aux futurs produits Apple.

DigiTimes rapporte également que des tests de production en 28 nm de puces A6X ont lieu dans les usines de TSMC. Il ne faudrait néanmoins pas s'attendre à des commandes de la part d'Apple cette année.

Enfin, le site évoque un processus de gravure en 16 nm, qui jouerait un rôle clé dans des produits Apple « révolutionnaires ». Celui-ci serait mis en route l'année prochaine.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


16 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar gerarrrrd 17/01/2013 - 15:40 via iGeneration pour iPhone

Ils leur a fallu 1 ans pour que le 28 nm commence a bien tourner pour tout le monde, et d'un coup hop, il vont sortir des puces 16nm en quantité pour Apple en si peu de temps ? Et la marmotte ...

avatar eliss 17/01/2013 - 16:27 via iGeneration pour iPad

@miganuts : +1 La gravure 20 nm de TSMC, c'est 2015 au mieux...

avatar pgpg 17/01/2013 - 19:40 via iGeneration pour iPad

Ah oui mais si c'est "révolutionaire" je m'incline moi...

avatar YanDerS 18/01/2013 - 22:31

c'est à peu près le calendrier qui avait été annoncé. TSMC devait pouvoir entrer ses puces 20nm au 4 trimestre 2013. Ce sera finalement au début 2014. Ce niveau de gravure aurait été idéal pour les iPad Mini2, mais cela recule son renouvellement de six mois supplémentaires au moins, ce qui est impensable. Dans l'attente, Apple utilisera sans doute des Axx en 28nm. Pour ce qui est des prochaines generations en 16nm alliées avec des dalles plus économes, Apple pourrait augmenter les autonomies de ses terminaux mobiles ainsi que leurs fonctionnalités logicielles