Accessoires iPhone



La foudre toujours à portée de main

SPEC Computer propose un câble USB/Lightning très pratique, car ultra-compact. Le Mobiler’s Lightning Cable prend la forme d’un porte-clefs et se place facilement au fond d’une poche ou d’un sac. Dépliée, sa longueur de 13 cm demandera à placer l’iPhone 5/iPad Retina ou iPad mini à proximité immédiate. Dimensions : 38 x 48 x 11 mm. 15 g. Prix : 980 ¥/env. 7,60 €.

SPEC le commercialise (1 980 ¥/env. 15,30 €.) également sous la forme d’un bundle avec son chargeur solaire lilliputien (47 x 60 x 27 mm pour 72 grammes), équipé également d’un chargeur secteur. Sa batterie Lithium-polymère fournit 1 000 mAh, et peut subir 500 cycles charge/décharge. Par contre, si quatre heures permettent de la recharger à partir d’une prise électrique, il faut compter une trentaine d’heures en recourant à l’énergie solaire.



DJ System XDJ-R1 : le son sous contrôle à l’aide d’un terminal iOS

Le XDJ-R1 de Pioneer est un système tout-en-un pour DJ. Il réunit dans une seule table de mixage tout ce dont un DJ peut avoir besoin : double lecteur de CD, interface USB pour lire les morceaux placés sur une clé USB, interface permettant l’utilisation de sources MIDI, table de mixage double platine complète, contrôle de logiciels de deejaying… Outre tout cela, Pioneer a ajouté une fonction innovante, que l’on ne trouve encore chez aucun des concurrents du fabricant japonais, la possibilité d’en prendre le contrôle de façon intuitive via un iPad, un iPhone ou un iPod touch.

La table de mixage à 2 voies dispose de 2 Jogs tactiles, de commandes dédiées au contrôle des samples, 3 Hot Cues par Deck, boucles automatiques, synchro du tempo… Elle est dotée d’une carte son puissante 44.1 kHz avec un convertisseur A/D et D/A 24 bit. Complète également dans ses entrées/sorties, elle est équipée d’une sortie Master au format XLR.

Grâce à l’ appli gratuite iOS/Android de Pioneer, Remotebox, l’utilisateur peut se connecter sur le WLAN émis par le XDJ-R1 avec son iPhone/iPad/iPod touch, et utiliser l’interface tactile du terminal pour faire des mashs-up, jouer sur les effets Sound Color (noise, crush, pitch …) et Beat (flanger, trans …), chercher des titres dans sa bibliothèque ou même mixer à distance. En effet, grâce aux terminaux mobiles, le DJ n’est plus cloisonné devant sa table de mixage. Il peut s’éloigner quelques instants sur le Dance Floor tout en gardant le contrôle de la musique. Les fichiers audio lus sont les AAC (uniquement à partir d’une source USB), MP3, WAV, AIFF et des fichiers audio 24 bit. Logiciel VirtualDJ LE fourni. Dimensions : 623 x 308,4 x 107,7 mm. 6,8 kg. Prix : 999 €.



Dancing Face Stand, une station d’accueil pour iPhone qui a du swing

Le Dancing Face Stand de Takara Tommy est un gadget loufoque pour iPhone 4/4S/5 (ou iPod touch 4G et +). Il s’agit avant tout d’une station d’accueil permettant de recharger le téléphone d’Apple. Mais celui-ci est animé, et peut se mettre à danser…

Pour cela, il suffit de prendre une photo du visage d’une personne vue de face et télécharger gratuitement l’application FaceSing sur l’App Store. Le programme va utiliser des technologies d’animation faciale pour détecter à partir de ce cliché les caractéristiques du visage et les animer d’une façon convaincante : clignement de l’œil, légère rotation du visage, inclinaison de la tête, léger zoom… La technologie provient du japonais MotionPortrait.

Il est également possible de modifier l’apparence de la personne au moyen de couvre-chefs, de masques, de maquillage ou d’accessoires divers (faux nez, moustaches, paires de lunettes…). Après avoir choisi une musique à partir de sa bibliothèque iTunes, une simple pression sur un bouton de l’application permettra au Dancing Face Stand de se dandiner en musique, grâce au petit haut-parleur dont il dispose, en agitant ses bras articulés et ses jambes. Fou rire assuré, mais durée de vie limitée. Disponibilité : 27 juin. Alimentation électrique : 3 piles AA/R6. Dimensions : 17 x 13 x 10,5 mm. 280 g. Prix : 3 465 ¥/env. 26,50 €.



Donner un petit air de « BlackBerry » à son iPhone 5

L’étui BSKBB16 de Buffalo pour iPhone 5 comporte un mini clavier Bluetooth v3.0 (Class 2 Profil HID) qu’apprécieront les inconditionnels du clavier « physique ». Il coulisse et se positionne sous l’iPhone légèrement relevé, pour faciliter la saisie de textes. Il comporte 50 touches AZERTY, dont une série de touches de fonctions de contrôle et multimédia (volume sonore, Play/Pause/Stop/Rewind…, touches option/contrôle… etc. ).

De plus, le clavier est rétroéclairé, permettant de s’en servir dans des environnements sombres. L’interface micro-USB permet de recharger la batterie de l’étui en 1 h 30, et elle fournit une autonomie d’un mois environ. Dimensions : 126,5 x 21,5 x 60,5 mm. 170 g. Prix : 8 400 ¥/env. 67,50 €.



Panasonic présente une caméra à porter sur soi

Les caméras légères et portables sur soi (GoPro, Contour ou VIO POV HD…) sont à la mode chez les amateurs de sports extrêmes. Cette tendance s’est renforcée avec le buzz dont a bénéficié la paire de lunettes de Google. Cette dernière ne se limite pas à la prise de vidéos, mais cette fonction a focalisé une partie des critiques s’inquiétant du peu de respect de la vie privée que permettrait la possibilité de prendre n’importe où, n’importe quand des vidéos et de les mettre immédiatement en ligne.

Cela ne paraît pas inquiéter outre mesure les gros fabricants d’électronique grand public, désireux de s’emparer de ce marché. C’est ainsi que Panasonic vient d’annoncer la commercialisation d’une solution semblable, la HX-AC100. La caméra de Panasonic est étonnement légère avec ses 30 grammes.

Elle se fixe à un support « Earhook » reposant sur l’oreille, ou bien se colle à un casque de parachutisme, de VTT, de moto… grâce à un support autocollant. La caméra est reliée par un câble à l’unité centrale, un petit boîtier de 59,5 x 94 x 25 mm, pesant 117 g.

Il se place dans une poche ou se porte autour du bras grâce un étui relié par une bande velcro. Outre le contrôle direct via les quelques commandes présentes sur la face du boîtier, il est possible de le faire à distance à l’aide d’un iPad ou un iPhone et l’application Panasonic Image App via une connexion WiFi. On s’en servira également pour streamer (technologie USTREAM) les vidéos en temps réel, ou placer photo ou vidéos sur YouTube ou sur les principaux réseaux sociaux.

La HC-AX100 est étanche, résistant à une immersion à une profondeur de 1,5 mètre pendant une demi-heure, ainsi qu’à la poussière et au sable (IP5). Elle est équipée d’un capteur MOS rétroéclairé de petite taille (1/4,1 de pouce) disposant d’une résolution de 3,32 mégapixels. Outre la prise de photos (JPEG de 3 072 x 1 728 pixels max DCF/Exif2.2), les vidéos sont prises sous la forme de fichiers MP4 avec une résolution maximum de 1 920 x 1 080 pixels à 60 images/s à 28 Mb/s. Ce framerate élevé permet d’obtenir de bons ralentis. La caméra possède une fonction de stabilisation et de correction automatique de l’inclinaison de l’image.

L’objectif lumineux ouvrant à f/2,5, le « bruit » des images est limité même lorsque l’environnement est mal éclairé. La batterie fournit une autonomie un peu supérieure à 2 heures.



L’iPhone donne un coup de main aux Reflex

Le SmartShutter du japonais Zesty permet à un terminal sous iOS (iPhone/iPod touch/iPad) de prendre le contrôle à distance d’un Reflex via une liaison Bluetooth 4.0. Il permet de prendre une photo, de régler l’exposition ou la mise au point (manuelle ou auto), ou d’enregistrer dans les métadonnées des photos les données GPS de l’endroit où elles ont été prises ou les transmettre par mail (latitude, longitude, altitude, et heure UTC). La prise de photos sans avoir à presser le déclencheur de l’appareil-photo peut dans certains cas être très pratique. L’application gratuite ZGR-1 permet également de régler une prise de vues à intervalle régulier, pour faire un TimeLapse par exemple.

Zesty offre une série de six modules destinés aux différents connecteurs des appareils-photo reflex des principales marques du marché. En tout, les Smart Shutter sont compatibles avec pas moins de 1000 Reflex provenant de Nikon, Canon, Sony, Olympus, Pentax, ou Konica Minolta. Chacun d’entre eux est compact, léger (de 20 à 50 grammes) et économe dans leur consommation électrique fournie par une pile-bouton CR 2032). Le même iPhone/iPod touch ou iPad peut être utilisé avec plusieurs Reflex.

Dimensions : 45 x 20 x II mm à 61 v 20 x 8 mm suivant les modèles. 25 g. Prix : 5 980 à 5 480 ¥/env. 45 € à 45,10 € suivant les versions.



L’iPhone prend du relief

Shanghai Donya a mis en vente son 3D Movie Viewer, un accessoire permettant de regarder avec un iPhone (4/4S/5) des vidéos en 3D. Il prend la forme d’une paire de jumelles, dans laquelle on place à son extrémité un iPhone, l’écran tourné vers le spectateur. Sur celui-ci s’affiche à droite et à gauche une image quasi identique. Chacune de celles-ci est légèrement différente, et l’œil en combinant les 2 images s’affichant, crée une impression de relief.

Le boîtier malheureusement empêche l’accès au bouton Home, ainsi qu‘à l’écran tactile, rendant son utilisation un peu laborieuse, car il demande de retirer l’iPhone de l’accessoire dès que l’on souhaite opérer une action (consulter un mail qui vient d’arriver, mettre en pause la vidéo, revenir en arrière…). Par contre l’accès au connecteur Dock/Ligntning, au volume sonore, à la sortie casque… ne posent pas de problèmes.

Le concept est proche du My3D que Hasbro commercialise depuis le printemps 2011 avec un succès mitigé. Mais, là où l’accessoire de la compagnie américaine repose sur des applications 3D spécialement développées, et force est de constater que les développeurs ne se bousculent pas pour en proposer, la solution de Shanghai Donya permet de regarder des films en 3D déjà existants, comme des vidéos haute résolution que YouTube convertit automatiquement en 3D (format YT3D). Certes, il ne faut pas s’attendre à une conversion 3D de la qualité de celle du Titanic de Cameron, qui a occupé une équipe d’une centaine de personnes pendant 1 an, mais elles ont au moins le mérite d’exister, d‘être de plus en plus nombreuses et d’être gratuites. Enfin, il est possible de convertir ses propres vidéos en 3D à l’aide du programme DVDFab 2D to 3D pour Mac OS X. Dimensions : 135 x 70 x 150 mm. 140 g. Prix : 2 999 ¥/env. 24 €.



Kenwood JVC met la musique de l’iPhone/iPod en tube

Le dernier système audio (trans)portable de JVC Kenwood pour iPhone/iPod, nommé RV-S1-S, vient d’être présenté à Tokyo. Une utilisation en extérieur par des amateurs de « gros son » ne lui fait pas peur, car il a du répondant : deux haut-parleurs large bande de 8 cm de diamètre de 5 W associés à de 2 caissons de basse de 13 cm de 15 W, fournissant une puissance en sortie de 40 W. La structure en tube a été choisie pour limiter les vibrations parasites. Si les basses sont bien présentes, les ingénieurs de JVC Kenwood les ont cependant dotés de 6 niveaux de puissance, pour permettre d’écouter également des styles de musique dans lesquelles des basses trop puissantes « écraseraient »  le reste des instruments.

Par rapport au modèle précèdent RV-NB90-B mis en vente en avril 2012, il diffère par l’absence d’un lecteur de CD et d’une connexion Bluetooth. Mais comme la version précédente, le RV-S1-S s’adresse plus particulièrement aux possesseurs d’iPhone/iPod grâce à la présence d’un Dock placé au centre de l’appareil, et protégé par un panneau coulissant. Ce dernier recourt à une prise Dock « classique » de 30 pin. Les possesseurs d’iPhone 5 devront utiliser un câble Lightning se connectant à une prise spéciale USB 2.0 située dans le dos de l’appareil pour se servir de leur téléphone.

JVC Kenwood a prévu également une sortie vidéo composite permettant d’afficher les vidéos de l’écran d’un iPod/iPhone sur grand écran, comme celui d’un téléviseur, par exemple. À côté de cette prise USB portant l’indication « iPod/iPhone », on trouve une deuxième prise USB permettant d’utiliser une clé USB ou un disque dur externe pour écouter ou transférer des fichiers MP3/WMA. De plus, un lecteur de cartes SD est présent, ainsi qu’un tuner FM.

Si l’alimentation électrique sera sans doute le plus souvent fournie par un adaptateur secteur, on peut également utiliser une dizaine de piles pour un usage nomade. Commercialisation à la fin février. Dimensions : 615 x 267 x 196 mm. 6,3 kg. Prix : 36 000 ¥/env. 286,35 €.



iPhone 5 : un étui étanche mais pas seulement...

Le LifeProof frè iPhone 5 Case de l’américain LifeProof offre une protection sérieuse pour les activités « tout terrain » pour le dernier des mobiles d’Apple malgré un poids réduit. Il est étanche aussi bien aux poussières, qu’au sable ou à l’eau. Pas seulement aux intempéries ou aux projections d’eau ou de neige, mais même une immersion de 30 minutes à 2 mètres de profondeur (norme IP-68 Ingress Protection Rating) le laisse sec et indemne.

L’étanchéité de chaque LifeProof frè iPhone 5 Case est testée avant qu’il ne soit mis en vente. Bien à l’abri dans la coque LifeProof frè, il résiste également à une chute d’une hauteur de 1 m 20 sur un sol dur et a passé les tests MIL-SPEC conçus pour du matériel militaire pour la résistance aux vibrations.

L’écran ainsi que la lentille du capteur vidéo/photo sont protégés par une vitre dotée de 2 films antireflets, et un film ultramince réduit les risques de rayures. Les vidéos et photos peuvent être prises dans toutes les conditions : fortes pluies, sous l’eau, dans la neige… Le système ClearVoice permet d’entendre le son des haut-parleurs de l’iPhone 5 et de se servir du microphone et de Siri, même lorsque l’étui est en place.

De plus, le Sound Enhancement System (SES) améliore les médiums et les basses en utilisant le fond de l’étui comme une sorte de mini « caisson de basse ». Enfin, la prise Ligtning est à l’abri derrière un petit couvercle. Il suffit de l’ouvrir pour pouvoir l’utiliser sans avoir besoin de retirer l’étui. Dimensions : 137,52 x 67,1 x 12,18 mm. 29,8 g. Prix : 80 $/env. 60 €.



Un compteur Geiger pour iPhone

Une ONG japonaise composée de scientifiques, designers et ingénieurs volontaires, Radiation Watch, propose un compteur Geiger haute sensibilité (précision de 0,01 microsievert) pour terminaux sous iOS à un prix abordable.

Il utilise un capteur provenant de l’allemand FirstSensor AG. Le but de l’organisation est de permettre à tous ceux qui le souhaitent, au Japon comme ailleurs dans le monde, de mesurer soi-même la radioactivité.

Le Radiation Detector for iPod touch/iPad/iPhone est capable d’analyser la radioactivité de l’air ambiant en 2 minutes grâce à un capteur utilisant 8 PIN photodiodes. Il mesure les rayons Gamma et Beta. Il est capable de prendre ses mesures de 0.05uSv/h à 10mSv/h (calibré en recourant à l’isotope Cs-137), 0.01 cpm (count per minute) ~ 300000 cpm. La précision des mesures a été certifiée par le Dutch Metrology Institute.

Le petit boîtier du compteur se connecte à l’iPhone/iPad/iPod touch via la prise casque mini Jack de 3,5 mm, qui lui fournit également son alimentation. Une application gratuite permet d’utiliser l’iPhone/iPad ou l’iPod touch comme interface pour mesurer, stocker les radioactivités et les partager par mail ou via les réseaux sociaux. Une version Pro, vendue 600 ¥/env. 6 €, apporte plus de fonctions. Compatibilité : iPhone 3GS/4/4S/5, iPad 1ere à 3e Gen, iPod touch 3e Gen de 32 ou 64 Go et 4e Gen. Dimensions : 34 x 61 x 12 mm. 24 g. Prix : 6 450 ¥/env. 64 €.