Fermer le menu

Amazon AppStore

Toute l'actualité sur Amazon AppStore

L'App Store plus mature que les boutiques d'applications concurrentes

18/11/2013 | 15:30

La dernière étude du Pfeiffer Report [PDF] porte sur la maturité des différents App Store. Plaçant les applications au centre des intérêts du consommateur lors de l'achat d'un matériel, le rapport cherche à départager les trois acteurs dominants du marché, Apple, Google et Amazon. L'agence Pfeiffer a élaboré un classement en prenant en compte notamment l'efficacité de l'outil de recherche, l'assistance à la découverte et l'ergonomie.

Au classement général, c'est l'App Store d'Apple qui est le grand gagnant. Même si ce dernier n'est pas bon élève dans toutes les catégories, il reste globalement en avance sur Google Play (2e) et l'Amazon Appstore (3e). Pour rappel, l'App Store d'iOS est le premier magasin d'applications mobile à avoir été mis en place, en juillet 2008. Le démarrage de Google Play, anciennement nommé l'Android Market, s'est fait début octobre 2008. Enfin, ce fut mars 2011 pour Amazon. Le classement respecte donc la chronologie des boutiques d'applications.

Dans le détail, Google Play est mieux noté que l'App Store concernant la fonction de recherche. Le magasin d'Apple se fait aussi doubler sur l'ergonomie, jugée meilleure sur Google Play et Amazon Appstore. L'App Store est devant ses concurrents pour le reste : découverte de nouvelles apps et présentation générale.

Pour conclure, si l'App Store s'impose, la marge de progression reste...

Lire la suite

Amazon accepte les web apps et Microsoft lance un outil de développement pour débutants

08/08/2013 | 16:23

Les applications web HTML5 sont les bienvenues sur l'Appstore d'Amazon. L'entreprise a annoncé hier que les développeurs pouvaient dès à présent soumettre des web apps à destination des Kindle. Ils se contentent de fournir une URL ainsi qu'un descriptif et Amazon se charge de la promotion via sa boutique.

Il s'agit de s'ouvrir à une famille de logiciels qui n'auront plus besoin d'être transformés en app natives pour Android. Donc moins de travail pour l'éditeur. Elles fonctionneront avec un runtime basé sur Chromium. Amazon propose également aux éditeurs de monnayer leurs réalisations avec une fonction d'achat In-App utilisable en JavaScript. Ils pourront vendre des abonnements, des niveaux supplémentaires et autres contenus.

Microsoft essaie également d'augmenter le nombre des applications pour ses Windows Phone en rendant leur développement plus accessible.

L'éditeur a lancé le Windows Phone App Studio, un outil sur le web de création d'apps. Plusieurs modèles types sont fournis, que l'apprenti développeur peut ensuite légèrement étoffer par du contenu en y glissant des images, du texte et des éléments récupérés du web. L'app peut être testée sur un appareil sans qu'un compte développeur soit nécessaire. Avant de s'acquitter d'un abonnement pour la soumettre pour de bon à publication.

...

Lire la suite

Chine : Amazon devance Google sur les apps payantes

06/05/2013 | 11:30

Amazon vient de lancer en Chine l'Appstore, sa boutique d'applications pour les Kindle Fire et les terminaux Android. Le concurrent de Google Play est ouvert depuis mars 2011 aux États-Unis puis s'est internationalisé au fil du temps — il est accessible en France depuis août 2012.

Les tablettes d'Amazon ne sont pas encore disponibles en Chine, mais l'Appstore permet au géant de la vente en ligne de mettre un premier pied dans le pays. L'Amazon Appstore présente un avantage face à Google Play : elle contient des applications payantes. La boutique officielle de Google compte en effet seulement des applications gratuites en Chine pour le moment — les utilisateurs d'appareils Android peuvent néanmoins se fournir en apps payantes sur les nombreuses plateformes de téléchargement tierces.

Amazon a également ouvert en décembre dernier le Kindle Store dédié à sa liseuse qui a été homologuée par les autorités locales, mais qui n'est toujours pas disponible.

[Source Reuters]

Amazon se félicite du succès de son Appstore sans donner de chiffre

08/12/2012 | 00:05

Le nombre d'applications téléchargées sur l'Amazon Appstore — accessible en France depuis août dernier sous le nom App-Shop — a augmenté de 500 % sur un an, le nombre de jeux compatibles avec GameCircle (l'équivalent du Game Center) a doublé depuis le lancement du Kindle Fire HD tout comme l'intégration d'achats in app... Dans un communiqué de presse, le géant de la vente en ligne étale des statistiques élogieuses à propos de sa boutique d'applications intégrée aux Kindle Fire et de son système sans jamais donner de chiffres concrets.

Il est facile pour Amazon d'afficher une progression de 500 % des téléchargements alors que sa boutique, ouverte depuis mars 2011 aux États-Unis, s'est internationalisée au fil des derniers mois, tout comme ses tablettes. L'arrivée des nouveaux Kindle Fire et Kindle Fire HD en septembre dernier outre-Atlantique a dû également donner un sérieux coup d'accélérateur à l'écosystème.

IDC accorde 9 % de parts de marché à Amazon sur le segment des tablettes, derrière Apple et Samsung (lire : IDC : domination en baisse d'Apple sur les tablettes). Ses ventes sont estimées à 2,5 millions d'unités au cours du troisième trimestre 2012.

Quant à l'Amazon Appstore sur Android, impossible de mesurer son impact en raison de la communication opaque de l'entreprise.

Une communication floue qui n'est pas l'apanage d'Amazon. Concernant les ventes de Nexus 4 — actuellement en...

Lire la suite

Android : l'Amazon Appstore ouvre en France

30/08/2012 | 12:07

L'Amazon Appstore est maintenant ouvert aux clients français (et anglais, allemands, italiens, espagnols). L'application "App-Shop" pour y accéder est téléchargeable sur les tablettes et téléphones Android. Il faut prendre soin dans les réglages de sécurité d'Android de cocher l'option pour pouvoir installer des applications autres que celles distribuées par Google Play.

Outre une interface traduite, les clients profiteront aussi de la promo qui voit chaque jour une application payante ou financée par la pub être proposée gratuitement (ou sans son contenu publicitaire). Angry Birds "ads free" et Qui veut gagner des millions 2012 HD inaugurent ce principe en France.

Une internationalisation de la boutique d'applications d'Amazon à mettre en regard de l'invitation envoyée pour le 6 septembre. La perspective de voir de nouvelles tablettes Kindle n'en est que plus renforcée, et surtout une commercialisation plus large de la Fire.

Sur le même sujet :
- Amazon : une conférence le 6 septembre

L'Amazon Appstore arrive officiellement en Europe

20/06/2012 | 17:37

C'est officiel, l'Amazon Appstore sera disponible en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et en Espagne cet été. D'autres pays seront concernés « dans un futur proche ».

Cette annonce fait suite à une rumeur qui prêtait à Amazon l'envie de sortir du continent américain (lire : L'Amazon Appstore ouvrirait cet été en Europe). L'Amazon Appstore est une boutique d'applications sur Android qui concurrence Google Play.

Le communiqué de presse d'Amazon n'apprend pas grand-chose de plus. Une palanquée d'éditeurs chante les louanges de la boutique du géant de la vente en ligne. Les développeurs sont invités à soumettre leurs applications en plusieurs langues via le portail prévu à cet effet.

L'arrivée de l'Amazon Appstore dans de nouveaux pays pourrait être synonyme d'une autre arrivée : celle du Kindle Fire. La tablette de l'entreprise américaine avait connu un bon démarrage, mais souffre maintenant d'un ralentissement des ventes.

Amazon en profite pour revoir son système de paiement aux développeurs. Dorénavant, les développeurs recevront 70 % du prix de vente réel de l'application. Amazon ayant la main sur le prix de vente des apps, il propose parfois des réductions, et jusqu'à maintenant, les 70 % étaient calculés sur le prix original de l'application, et non sur son prix de vente réel. Ce ne sera plus le cas maintenant. En somme, cette nouvelle mesure est potentiellement défavorable aux développeurs.

Sur le même sujet :
-...

Lire la suite

L'Amazon Appstore ouvrirait cet été en Europe

12/06/2012 | 11:25

Selon AllThingsD, l'Amazon Appstore serait lancé cet été en Europe. Pour l'instant réservé aux États-Unis, l'Appstore d'Amazon est une boutique d'applications dédiées aux terminaux Android et au Kindle Fire.

Cette sortie pourrait aussi être synonyme de l'arrivée sur le Vieux Continent du Kindle Fire, qui se limite pour le moment au marché étatsunien. Après une période de succès, la tablette du géant de la vente en ligne connaît une phase creuse (lire : Parts de marché : l'iPad remonte, le Kindle Fire s'essouffle et L'iPad toujours largement en tête des intentions d'achats). Une sortie dans de nouveaux pays pourrait redonner un coup de fouet aux ventes du produit.

AllThingsD précise néanmoins ne pas avoir d'informations claires sur une sortie à l'international du Kindle Fire. Amazon devrait avoir besoin de conclure des accords de licence pour rendre disponible son service Amazon Prime.

Il se murmure aussi que le Kindle Fire pourrait être décliné dans une version 8,9".

Amazon ajoute les achats in-app à son Appstore

10/04/2012 | 16:04

Amazon complète son offre à destination des développeurs Android. Sa boutique, l'Amazon Appstore, propose désormais le système d'achats et abonnements in-app que l'on connaît bien sur l'App Store et ailleurs. L'entreprise met en avant son expérience en matière d'achats simples et sécurisés, mais aussi la confiance que les utilisateurs lui accordent.

Quelques développeurs, parmi lesquels on compte Adobe, Gameloft ou encore Condé Nast, ont déjà eu accès aux achats in-app d'Amazon. Les autres trouveront toutes les informations nécessaires à l'intégration des achats in-app sur le site dédié aux développeurs de l'Amazon Appstore.

[Via : BGR]

Google n'arrive toujours pas à faire payer ses utilisateurs

31/03/2012 | 00:14

Le succès de Google Play est incontestable. La plate-forme de Google a dépassé le cap des 10 milliards de téléchargements et dispose d'un catalogue riche de plus de 400 000 applications. De quoi faire saliver la concurrence à l'exception d'Apple.

Mais si la quantité est bien là, Google ne parvient toujours pas à faire dépenser beaucoup d'argent à ses clients. Dans sa dernière étude, Flurry en a fait une nouvelle fois le constat.

La société qui propose des outils d'analyse de trafic aux éditeurs d'apps, a analysé les revenus générés par des applications à la fois en vente sur l'App Store, Amazon AppStore et Google Play.

L'étude porte sur une sélection d'applications qui avaient la particularité de connaitre un succès certain et qui avaient opté pour le modèle freemium. Autrement dit, ces applications étaient gratuites au téléchargement, mais comportaient des options payantes.

Si Flurry se garde bien de donner des noms, la société précise que les applications étudiées disposent d'une audience cumulée de 11 millions de personnes par jour en moyenne. L'enquête a été réalisée entre mi-janvier et fin février.

Sans surprise, c'est la plate-forme de téléchargement d'Apple qui a généré le plus de ventes. En moyenne, un utilisateur dépense 1 $ sur l'App Store contre 0,89 $ pour un utilisateur sur l'Amazon App Store et 0,23 $ pour un utilisateur sur Google Play.

Ces chiffres illustrent à la fois les difficultés que Google rencontre pour faire payer ses clients et illustrent parfaitement son ADN : un modèle gratuit financé par la publicité. Il est bien difficile de changer à la fois ses habitudes que celles qu'on a données à ses utilisateurs.

À l'inverse, si Amazon et Apple sont des sociétés très différentes, elles ont au final une culture du payant assez proche. Amazon se targue d'avoir popularisé l'achat en un...

Lire la suite

Un (discret) lancement à l'international pour l'Amazon Appstore

20/09/2011 | 00:06

Amazon AppstoreDisponible depuis mars dernier aux États-Unis, l'Amazon Appstore est désormais accessible dans plusieurs pays européens et en Inde. Un lancement à l'international qui s'est fait en toute discrétion, Amazon n'ayant pas communiqué dessus.

La boutique d'applications Android d'Amazon n'est toujours pas ouverte en France — du moins pas officiellement : créez-vous un simple compte Amazon US et vous y aurez accès. Mais elle l'est depuis quelques heures en Grande-Bretagne, au Danemark, en Allemagne, en Australie, en Inde, aux Pays-Bas ou encore en Espagne. Les prix apparaissent toujours en dollars, ce qui sera favorable aux européens.

Apple et Amazon s'écharpent sur le nom de cette boutique d'applications, la première ayant déposé la marque « App Store » que la deuxième dit avoir parfaitement le droit d'utiliser (lire toute l'actualité Amazon v Apple). Amazon peut encore utiliser cette expression jusqu'en octobre 2012, date de l'ouverture du procès entre les deux sociétés. D'ici-là, la société de Jeff Bezos aura sans doute lancé sa tablette : l'Appstore devrait être une pierre angulaire de l'écosystème de contenus de ce Kindle tactile.

[Via TechCrunch]

Pages