Android



Un an après l'iPad : Creative ZiiO et Dell Streak 7

L'iPad a été présenté il y a un an (lire : iPad : 1 an... et 10 de plus !) et les offres concurrentes commencent à se multiplier. Le CES a été marqué par l'omniprésence des tablettes, souvent sous Android (lire : CES : le salon des tablettes pas encore prêtes). Un grand nombre d'offres donc, avec toujours en tête l'iPad d'Apple, le produit qui a ouvert ce nouveau marché et déchaîné tous les concurrents d'Apple. Des concurrents qui font souvent le choix d'occuper le terrain à tout prix, quitte à proposer des tablettes créées dans la précipitation.

http://static.igen.fr/img/2010/12//skitched-20110201-103250.jpg

Sans surprise, le résultat n'est pas toujours à la hauteur : la preuve avec deux exemples, la Creative ZiiO et la Dell Streak 7.



Tablettes : la montée en puissance d'Android [MàJ]

L'arrivée de tablettes sous Android concurrentes de l'iPad a logiquement signifié une augmentation de la part de marché de l'OS de Google dans ce domaine. Selon Neil Watson de Strategy Analytics, Apple s'arrogeait 95 % du marché des tablettes en septembre, mais malgré des ventes records (7,3 millions d'iPad vendus au T4 2010), l'iPad ne représentait plus que 77 % des tablettes vendues entre septembre et décembre 2010.

iPad-Galaxy-Tab

Il est vrai que cet été, seules 100.000 tablettes équipées d'Android ont été vendues, ce qui valait à l'OS de Google une part de marché de 2,3 %. « La Galaxy Tab a été le principal vecteur de ce succès » : Samsung a annoncé en avoir vendu 2 millions au quatrième trimestre 2010… sur 2,1 millions de tablettes Android vendues dans le même temps.

Ce taux de trois à quatre pour un se retrouve assez fidèlement dans les divers chiffres de ventes obtenus des opérateurs et montrent que la tablette de Samsung, malgré son prix élevé certes masqué par les subventions, malgré son placement commercial pas forcément évident et malgré sa version d'Android non optimisée, a été perçue comme une première concurrente à l'iPad.

L'année 2011 devrait être beaucoup plus corsée pour l'iPad : Android 3.0 Honeycomb est prévu pour les tablettes et devrait notamment équiper la Xoom de Motorola (qui devrait elle aussi avoir un prix élevé : on parle de 799 $) ; le PlayBook de RIM devrait faire son apparition ; HP/Palm va bientôt présenter ses tablettes sous webOS. Apple conserve cependant l'avantage du calendrier : alors que ses concurrents auront répondu au premier iPad, la firme de Cupertino présentera la deuxième génération.

Via AppleInsider

[MàJ] Le rapport de forces entre l'iPad et la Galaxy Tab nous semblait cohérent avec les chiffres qui avaient circulé jusqu'ici, mais selon le Wall Street Journal, les chiffres fournis par Samsung peuvent mener en erreur.

En effet, Samsung a vendu 2 millions de Galaxy Tab… aux distributeurs. Les chiffres de ventes aux clients finaux, eux, seraient « plutôt faibles » avoue Lee Young-hee, vice-président de Samsung.

Bref, la montée en puissance d'Android sur le marché des tablettes est très relative.



Smartphones : Google détrône Nokia

Selon Canalys, il se serait vendu plus de smartphones équipés d'un OS estampillé Google que de smartphones équipés de Symbian au dernier trimestre 2010 : en d'autres termes, Android a délogé Symbian de la place qu'il occupait depuis une dizaine d'années.

skitched

Pour être exact, il faudrait d'ailleurs non pas parler du seul Android, mais aussi des OS basés sur le comme OMS (Open Mobile System, une version spécifique à la Chine supportant WAPI, le WiFi local) et Tapas (une autre version spécifique à la Chine, cette fois créée par Kai-Fu Lee, l'ancien président de Google Chine). Deux versions équipant smartphones, PMPs et tablettes sur un marché très spécifique où Android est vendu sur à peu près tout et n'importe quoi.

Les chiffres sont cependant là : 33,3 millions de smartphones équipés d'Android ont été vendus au quatrième trimestre 2010, contre 31 millions de smartphones utilisant Symbian. Nokia reste le numéro 1 mondial de la téléphonie, mais sa croissance dans le monde du smartphone est « assez » limitée : les ventes du Finlandais ont augmenté de 30 % en un an, mais sa part de marché passe de 44 % à 30,6 %.

Dans le même temps en effet, les ventes d'Apple augmentaient de 36 % pour passer à 16,2 millions d'iPhone, soit 16 % de parts de marché, en très légère baisse. La progression d'Android est tout simplement phénoménale : + 615 % en un an, pour passer de 4,7 millions de smartphones vendus fin 2009 à 33,3 millions fin 2010.

Les situations de Nokia et de RIM sont assez similaires : préoccupante certes, mais pas (encore ?) catastrophiques. Les deux poids lourds du domaine ont en effet beaucoup souffert de la concurrence de Google et d'Apple en matière d'images, mais leurs ventes ne cessent de progresser. Le rythme est cependant moins soutenu que celui des deux sociétés californiennes : RIM a vendu 4 millions de BlackBerry de plus au T4 2010 par rapport au T4 2009, mais sa part de marché passe de 20 % à 14,4 %. En passant devant RIM au classement de plus grands vendeurs de smartphones, Apple l'a aussi dépassé au classement des vendeurs de téléphones : la firme de Cupertino est désormais le numéro 5 mondial de la téléphonie, et le numéro 3 du smartphone.

Le grand perdant est Microsoft : les ventes de smartphones équipées d'un OS venu de Redmond sont en baisse de 20,3 % dans un marché qui croît de 88,6 %. Les effets de la remise à zéro de la stratégie de Microsoft et du changement de têtes chez Nokia doivent encore se faire sentir.

Via Reuters



L'iPhone : 22 % de part de marché chez Virgin Mobile

Le succès est au rendez-vous chez Virgin Mobile si l'on en croit les chiffres obtenus par le site Les Mobiles. En effet, sur la semaine du 22 au 29 décembre, le terminal d'Apple avait une part de marché de 22 %, soit plus d'un téléphone vendu sur cinq. Autre signe du succès de l'iPhone chez l'opérateur virtuel, ce dernier a longtemps été en rupture de stock. Les choses sont revenues à la normale dernièrement (lire : L'iPhone 4 de retour chez SFR et Virgin).

Chez Virgin, l'iPhone a cependant fort à faire face à Android. En effet, le MNVO commercialise près de 25 terminaux équipés du système de Google. Combinés, ils disposent d'une part de marché de 36 %, soit 14 points de plus que l'iPhone.



eMarketer : Apple passera devant RIM… pour mieux se faire dépasser par Android

La dernière étude eMarketer, à ranger dans la catégorie des évidences (la société compile diverses analyses et rapports avec les chiffres officiels pour établir ses prévisions), indique d'Apple pourrait bien prendre la tête du classement des vendeurs de smartphones aux États-Unis cette année. Mais elle ne passerait RIM (BlackBerry) que pour mieux se faire passer dans la foulée par Android, l'OS de Google qui monte.

skitched

En 2009, Apple a fait une sévère entaille dans la domination de RIM, tandis qu'en 2010, le marché s'est presque équilibré du fait du succès d'Android : RIM tient 30 % du marché américain du smartphone, Apple 28 %, Google 24 %. Selon les prédictions d'eMarketer, iOS et Android continueront à croître plus rapidement que BlackBerry OS, avec comme effet de contracter la part de marché de RIM et d'étendre celle des deux OS concurrents. Ainsi, en 2011, le rapport de force passerait à l'avantage d'Apple (30 %) et d'Android (28 %), qui dépasseraient tous deux RIM (25 %).

Mais en 2012, tandis que la part de marché de RIM continuerait à se contracter, c'est Android qui prendrait l'avantage sur iOS, qui ferait du surplace. Il ne fait aucun doute que du fait de son modèle économique, Android prendra assez rapidement l'avantage, à moins d'un retournement complet de situation (procès avec Oracle, nouvel acteur, etc.). La seule inconnue est la fenêtre chronologique de cette domination : certains voient bien Android continuer sur sa lancée et prendre la tête dès 2011. D'autres, à la lumière des statistiques officielles d'activation et du lancement de l'iPhone 4 chez Verizon, pensent au contraire qu'un nouveau souffle de l'iPhone aux États-Unis fera marquer le pas à Android… pour cette année au moins.

Via TechCrunch



Playbook de RIM : hypothèse d'une compatibilité Android

Les futurs téléphones et la tablette Playbook de RIM pourraient être compatibles avec les applications Android affirme BGR sur la foi de plusieurs sources décrites comme dignes de confiance. Le père des BlackBerry va utiliser le système d'exploitation QNX pour sa tablette et à terme ses smartphones. Souhaitant le doter d'une compatibilité Java pour les applicatifs de ses clients pro, RIM serait encore indécis sur la machine virtuelle à utiliser.

http://static.igen.fr/img/2010/12//skitched-20110106-112910.jpg

Toutefois, la machine virtuelle Dalvik, celle-là même choisie par Google pour exécuter les applications Android, aurait toutes ses chances. Si cela se réalisait, la nouvelle plateforme de RIM pourrait profiter immédiatement du joli stock d'applications Android.

BGR avance deux scénarios. Le premier verrait RIM se charger seul d'intégrer Dalvik (il est livré en open source), le second verrait une collaboration entre RIM et Google, ce dernier délivrant une sorte de certificat de compatibilité et pourquoi pas quelques une de ses applications phare.

Actuellement les développeurs tentés par le Playbook sont invités à travailler en HTML/CSS/JavaScript ou avec Adobe AIR et Flash. Mais il y a quelques jours, le blog de RIM avait promis des annonces prochaines autour de développements en Java et C/C++.

Sur le même sujet :
- RIM rachète TAT et ses designers d'interfaces



Code copié dans Android : l'affaire continue

Il y a quelques jours, Florian Müller affirmait avoir trouvé 43 fichiers dans le code d'Android qui violaient potentiellement la propriété intellectuelle de Sun/Oracle sur Java (lire : Oracle/Google : Android contiendrait du code copié de Java). La découverte de l'Allemand, spécialiste de la propriété intellectuelle passé par Blizzard et MySQL, a provoqué de nombreuses réactions (lire : Code copié dans Android : quelques précisions). Müller remet aujourd'hui le couvert, répondant à ses critiques en affirmant que ces fichiers se retrouvent aussi dans les versions d'Android des différents fabricants.

Bugdroid



Le CES des tablettes dominé par Android

Le CES 2011 a été marqué par l'omniprésence des tablettes, on le savait (lire : CES : le salon des tablettes pas encore prêtes). Sur son blog, Shawn Dubravac s'est amusé à compiler des informations sur les tablettes et liseuses numériques présentées lors du CES et il en a compté 76, en oubliant quelques-unes en passant. En tout, il y a eu peut-être 100 concurrents plus ou moins directs de l'iPad présentés lors du salon.

Sur l'ensemble de ces tablettes, c'est la domination écrasante d'Android qui est frappante. Sur les 76 tablettes, 45 utilisent le système de Google, soit pas loin de 60 % des modèles. L'absence de version adaptée aux tablettes de Windows Phone 7 aura sans doute nui à Microsoft qui récupère à peine 20 % de tablettes avec Windows, mais quand même 7 % avec le vieillissant Windows CE. Dans la liste, rares sont les fabricants à faire preuve d'originalité avec Linux, voire avec un tout nouveau système comme QNX pour le BlackBerry Playbook.

http://static.igen.fr/img/2010/12//Sans_titre-20110124-212016.jpg

Ces produits sont non seulement proches par le système d'exploitation utilisé, mais aussi pour le format. Deux diagonales d'écran dominent très largement : les modèles 7 pouces avec un tiers des tablettes, et les modèles 10 pouces qui atteignent les 37 % de l'ensemble. Apple a aussi choisi le format 9,7 pouces pour l'iPad et il semble que les entreprises concurrentes sont aussi d'avis que c'est le meilleur format.

http://static.igen.fr/img/2010/12//Tablettes_CES_2011-20110124-213707.jpg

Il manque à cette liste les tablettes de HP qui seront présentées le 9 février. Elles auront au moins comme originalité de tourner sur un système différent et original (webOS).

via electronista



Code copié dans Android : quelques précisions

Hier, Florian Müller publiait neuf documents PDF pour un total de 46 pages, documentant sa thèse selon laquelle Android contenait 43 fichiers qui seraient directement du code copié du code de Java (lire : Oracle/Google : Android contiendrait du code copié de Java). Cette accusation, qui s'est répandue comme une traînée de poudre, a provoqué de nombreuses réactions, dont des réfutations. Nous vous proposons quelques précisions pour mieux comprendre cette affaire épineuse et complexe.

skitched



HTC : des bénéfices en hausse de 160 % grâce à Android

Android donne le sourire à HTC : la décision du fabricant taïwanais d'utiliser l'OS de Google lui vaut aujourd'hui une augmentation de 160 % de ses bénéfices nets pour atteindre 501,2 millions de dollars en 2010. Le marché américain est celui où Android se comporte le mieux, ce qui se ressent dans les comptes de HTC : 50,6 % de son chiffre d'affaires annuel de 9,55 milliards de dollars proviennent des Etats-Unis.

skitched

Le haut de gamme HTC pour 2011 : une sorte de Nexus One noir aux spécifications augmentées, sans trackball, avec une caméra en façade et un écran entre 3,8 et 4".

HTC a vendu 24,6 millions de téléphones en 2010, et espère en écouler 8,5 millions dès le premier trimestre 2011. Pour donner un élément de comparaison, Apple a vendu 47,42 millions d'iPhone en 2010, dont 16,240 millions au dernier trimestre (septembre à décembre).

La firme peut compter sur une gamme qui devrait en grande partie être renouvelée au Mobile World Congress de Barcelone, le mois prochain : des fuites ont révélés des documents internes exposant la plupart des nouveaux modèles, qui seront les successeurs des Desire et autres Wildfire.

Tags: ,