Doom Resurrection



Des mises à jour pour Doom Resurrection et Worms

Doom Resurrection [2,39 €] est disponible en version 1.1. Cette mise à jour apporte un nouveau mode challenge qui intègre une série de 40 niveaux ou il faut remplir un certain nombre de critères pour terminer la carte. Par exemple, obtenir 75 % de précision au minimum et en mode "cauchemar" dans la mission 9 du jeu.

De son côté, Team 17 a diffusé une nouvelle version de Worms [1.0.1 - 3,99 €] qui corrige beaucoup des petits défauts du jeu. Il est désormais possible de changer les paramètres graphiques pour augmenter les performances durant le jeu et de contrôler plus précisément les caméras avec un nouveau système de zoom rapproché. De nombreuses autres petites améliorations ont aussi été ajoutées, notamment au niveau du contrôle des armes, ce qui le rapproche un peu plus du Worms original

Sur le même sujet :
- Notre test de Doom Resurrection



Test de Doom Resurrection

Doom Resurrection est le premier jeu sorti des labos d'ID Software en ayant été pensé dès le début pour l'iPhone. Le scénario est simple : vous devez tuer tout ce qui bouge. La seule nouveauté finalement vient du fait que vous devez faire le ménage avec votre écran tactile. ID Software et d'Escalation Studios ont-ils réussi à adapter la franchise Doom à l'iPhone ? La réponse dans notre test de Doom Resurrection.




Doom Resurection pour iPhone en vidéo

Un teaser est disponible pour Doom Resurrection, le titre d'ID software qui s'appuie sur Doom III. Sa sortie sur l'App Store semblerait intervenir en définitive la semaine prochaine (une arrivée en juillet a été aussi évoquée précédemment).

Le jeu reprend les éléments de Doom III, mais avec de nouveaux lieux et 8 niveaux, donnant environ 5h de jeu. Le titre, dont on ne connait pas encore le prix, fonctionnera avec tous les iPhone et touch. Et l'arrivée d'iPhone OS 3 pourrait se traduire par un mode multijoueur par Bluetooth.

D'autres projets sont prévus chez ID, John Carmack se disant extrêmement emballé par les performances et les possibilités de l'iPhone, selon lui, sous-estimées.

via VentureBeat