Mise à jour



iTranslate traduit aussi sur l'iPad

iTranslate [7.1 – Français – Gratuit (achats in-app) – iPhone/iPad – iOS 7 – Sonico GmbH] a été mis à jour avec une application qui devient universelle. L'éditeur avait déjà sorti une application dédiée aux tablettes d'Apple, mais il simplifie son offre avec cette nouvelle version optimisée pour tous les appareils iOS.

Comme son nom l'indique bien, iTranslate est dédiée à la traduction de textes dans plus de 70 langues différentes. Une connexion internet est nécessaire pour les traductions, mais l'application conserve un historique qui est accessible hors ligne.

Gratuite, iTranslate propose une option premium qui ajoute quelques fonctions comme une reconnaissance vocale qui évite de taper le texte à traduire. L'application est réservée à iOS 7 et son interface est proposée en français.



Traqueurs : le Shine cède à la tentation du social

Le Shine, traqueur d’activité à garder toujours avec vous, était l’un des rares produits à ne pas du tout intégrer de volet social. Les données étaient collectées dans l’application iOS, mais on ne pouvait pas du tout les partager.

Shine™ [1.6.0 – Français – Gratuit – MISFIT WEARABLES CORPORATION] a été mise à jour sur l’App Store pour ajouter une touche de social. Désormais, vos statistiques peuvent non seulement être partagées avec les autres utilisateurs du traqueur, mais vous pouvez aussi ajouter des amis contre lesquels vous serez en compétition au quotidien. L’application dresse un tableau pour la journée en cours et la veille et vous recevrez même des notifications pour vous inciter à garder la première place.

Shine 1.6 ajoute deux vues : une pour évaluer votre niveau au quotidien par rapport à vos amis (gauche), l’autre qui est flux global avec les activités de tous les utilisateurs de Shine dans le monde (droite).

Pour accompagner cette couche sociale, vous devrez créer un réseau public avec une photo et un nom d’utilisateur. Fort heureusement, les concepteurs du traqueur ont bien fait les choses pour protéger votre vie privée. Vous pouvez désactiver la publication de vos données dans le flux général et il suffit de n’accepter aucune demande d’amis pour que vos informations restent totalement confidentielles.

Ajoutons que les données accessibles restent fort heureusement très légères et peu précises. Shine affiche le nombre de jours successifs où l’objectif a été atteint, le record de l’utilisateur et le nombre d’objectifs atteints. Cette couche sociale est peu intrusive et la compétition entretenue par l’application peut en inciter certains à bouger plus.

Il faut créer un profil pour utiliser Shine (gauche). On peut par ailleurs obtenir quelques informations sur chaque utilisateur que l’on suit ou qui publie ses informations dans le flux global (droite).

On aurait quand même aimé une option pour désactiver totalement ce réseau social qui reste, à nos yeux, assez anecdotique. Shine permet de ne pas l’utiliser, mais il faudra faire avec les icônes supplémentaires dans l’interface.

Ajoutons que la version Android, prévue de longue date, devrait arriver prochainement si l’on en croit ce teaser publié sur le site de Misfit, le concepteur du Shine.



Tweetbot 3.2 et le mode nuit sont disponibles

Tweetbot 3 [3.2 – Français – 2,69 € – iOS 7 – Tapbots] est disponible et avec cette nouvelle version, le client Twitter gagne le mode nuit annoncé. En plus de ses teintes plutôt claires par défaut, l'application propose aussi des tons plus foncés qui fatiguent moins les yeux dans l'obscurité.

Pour activer ce mode nuit, Tweetbot propose deux options différentes : soit l'activer et le désactiver manuellement dans les réglages et avec un nouveau geste spécifique, soit l'activer et le désactiver automatiquement en fonction de la luminosité. Dans le premier cas, vous pouvez choisir dans les réglages le mode préféré, mais aussi en changer à n'importe quel moment avec un glissement à deux doigts vers le haut ou vers le bas.

Après un essai rapide, nous avons noté quelques bugs avec ce geste qui ne fonctionne pas toujours. Parfois, il faut relancer Tweetbot pour pouvoir à nouveau changer de thème. Bref, ce n'est pas au point et on recommandera plutôt le mode automatique. Dans ce cas, on choisit un seuil à partir duquel on passe au mode nuit : le changement se fait ensuite en fonction de la luminosité de l'écran.

Nous n'avons pas encore assez de recul pour le juger pleinement, mais c'est a priori une excellente solution, à condition toutefois d'activer le réglage automatique de la luminosité. Cependant, si vous avez l'habitude de régler manuellement votre luminosité, cela fonctionnera aussi.

Les utilisateurs de l'application avec plusieurs comptes apprécieront les autres nouveautés. Tweetbot permet désormais de changer plus rapidement de compte : un appui prolongé sur son avatar en haut à gauche affiche la liste des comptes et on peut changer ainsi. Mieux, un glissement vers la gauche sur la barre en haut de l'écran change directement de compte : on n'a pas vu plus rapide ailleurs.

Tweetbot 3.2 sait aussi réordonner les comptes, ce qui est pratique pour passer plus rapidement de l'un à l'autre. Autre nouveauté, la possibilité d'ajouter un tweet à ses favoris depuis un autre compte avec un tap prolongé, comme pour les retweets.



Notefile 2 adopte les nouveautés d'iOS 7

Notefile [2.0 – Français – 4,49 € – iPhone/iPad – Junecloud LLC] est un gestionnaire de notes synchronisées pour les iPhone et iPad, mais aussi les Mac. Moins connue que ses concurrents, cette application ne démérite pourtant pas et propose à la fois une interface simple et les fonctions attendues.

Avec cette 2.0, l'application a reçu une mise à jour majeure spécialement pour iOS 7. L'interface n'était pas très chargée, mais Notefile gagne encore en sobriété avec la réduction des bords arrondis qui imitaient un carnet papier. Dans l'esprit, elle n'a pas vraiment changé visuellement et on a toujours aussi peu d'options : à part la taille de la police, il n'y a aucun paramètre pour les notes.

Les vraies nouveautés sont à chercher du côté des fonctions. Notefile adopte toutes les nouveautés d'iOS 7 : à la fois l'actualisation en arrière-plan si on synchronise avec iCloud, mais aussi la prise en charge d'AirDrop pour partager une note. Le plus intéressant toutefois est l'utilisation encore trop rare du trousseau d'accès synchronisé pour se connecter si vous utilisez le service de synchronisation de l'éditeur. À condition d'avoir utilisé le service en question dans un navigateur et de synchroniser les mots de passe avec iCloud, vous pourrez vous connecter sans avoir à saisir vos identifiants.

Cette mise à jour corrige aussi quelques bugs, notamment pour le partage d'une note par mail qui pouvait poser problème. Notefile a aussi été optimisé pour les processeurs 64 bits des derniers appareils iOS. Traduite en français, l'application reste compatible avec iOS 6.

Du même éditeur, Delivery Status touch [5.0.1 – Français – 4,49 € – iPhone/iPad – Junecloud LLC] dédié au suivi de livraisons a été également mis à jour pour iOS 7. Outre des changements côté interface, l'application exploite également la synchronisation des mots de passe avec iCloud pour vous connecter automatiquement. Cette version ajoute le suivi des colis envoyés avec Chronopost.



Angry Birds gagne encore trente niveaux

Angry Birds [3.4.0 / Démo – US – 0,89 € – 42,0 Mo – Rovio Entertainment Ltd] et Angry Birds HD [3.4.0 / Démo – US – 2,69 € – iPad – 35,0 Mo – Rovio Entertainment Ltd] ont, encore une fois, été mis à jour. Le premier jeu de la licence n’a pas été abandonné par son concepteur qui continue régulièrement d’ajouter des niveaux.

Ainsi, cette version ajoute encore trente niveaux, pour un total qui doit approcher des 500 niveaux aujourd’hui. Pour ce jeu vendu moins d’un euro sur les iPhone, c’est une excellente affaire, sachant qu’Angry Birds est né avant la mode du freemium et des jeux sociaux. Même si des achats in-app sont là pour simplifier les choses, ils restent strictement optionnels et on peut jouer sans amis Facebook.

Ces trente niveaux supplémentaires sont disponibles sur les iPhone, les iPad et les appareils Android. Les ordinateurs et les utilisateurs sur Windows Phone devront en rester aux anciens niveaux…



Procreate a droit à sa plus grosse mise à jour pour iOS 7

Procreate [2.0 – US – 5,49 € – iPad – iOS 7 – 54,1 Mo – Savage Interactive Pty Ltd] est une application de dessin pour iPad, sans conteste l’une des plus évoluées sur ce segment. Avec cette deuxième version, elle a été largement revue pour iOS 7 et ce dernier est d’ailleurs obligatoire pour utiliser l’application.

Selon son concepteur, cette 2.0 est la plus grosse mise à jour de Procreate depuis sa création et on veut bien le croire. L’interface a été totalement revue avec des touches de transparence, la disparition totale des textures ou encore des icônes et textes affinés. L’esprit de l’application a été conservé pour ne pas perturber les utilisateurs et puisqu’elle fonctionnait bien, mais les changements n’en sont pas moins sensibles.

Au rang des nouveautés interface, la galerie a été repensée et simplifiée. Dépourvue de textures, cette vue ne contient plus un mode spécifique pour modifier les éléments : Procreate permet dorénavant de glisser un document vers la gauche pour obtenir les actions usuelles. Un glissement vers la droite sélectionne un élément et on peut procéder ainsi pour choisir plusieurs documents à la fois.

Autre nouveauté, que l’on distingue sur l’image ci-dessous, la possibilité de grouper plusieurs dessins dans ce qui s’apparente aux dossiers d’iOS. Procreate affiche dès la vue générale des miniatures de tous les dessins regroupés dans un même groupe et on peut glisser/déposer librement les fichiers dans ou hors d’un groupe.

Il n’y a pas que des nouveautés à voir dans cette version. Sous le capot, le moteur de Procreate a été lui aussi revu en profondeur. L'interface autour de vos dessins est entièrement vectorielle, ce qui facilitera la prise en charge d'écrans différents… une précaution avant la sortie de nouveaux iPad ? Au passage, ce changement permet de réduire le poids de l’application et d’accélérer certaines opérations.

Puisque l’on parle de performances, l’autre gros changement de cette mise à jour est l’utilisation de la puce graphique des iPad. Procreate l’exploite pour offrir des filtres et ajustements en temps réel et non plus à appliquer manuellement. Dans la plupart des cas, on peut appliquer et modifier un filtre et observer le résultat en temps réel, mais même quand un traitement est nécessaire, il est très rapide et il ne bloque plus le reste de l’application. Ajoutons que les iPad les plus récents qui disposent d’un processeur 64 bits devraient bénéficier d’une application encore plus rapide.

Procreate 2 a failli être une mise à jour payante, mais l’éditeur a voulu remercier tous ses utilisateurs en offrant cette nouvelle version. À 5,49 €, les dessinateurs sur iPad auraient tort de se priver… Notons que l’application est compatible avec la majorité des stylets du marché.

[MàJ 26/11/2013@14h30] : correction d'une erreur sur l'interface vectorielle.



Pythonista 1.4 simplifie l’automatisation iOS

Pythonista [1.4 – US – 5,99 € – iPhone/iPad – iOS 7 – 39,4 Mo – omz:software] est disponible dans l’App Store avec une interface revue pour iOS 7. Cet outil dédié à l’automatisation d’iOS en utilisant du Python n’avait pas une interface très chargée, mais son concepteur a retiré quelques textures et boutons.

Les plus grosses nouveautés néanmoins ne se voient pas et même la liste de changements sur l’App Store ne les décrit pas vraiment. Federico Vittici, auteur du blog MacStories, est sans doute l’un des plus gros utilisateurs de l’application et il fait le point sur les nouveautés fonctionnelles.

Cette version intègre tout ce qu’il faut pour une gestion automatisée des contacts enregistrés sur un appareil iOS. Vous pouvez ainsi ajouter une fiche, modifier une autre ou encore effectuer diverses opérations selon vos besoins. Pythonista sait aussi exploiter la puce GPS des iPhone et iPad Cellulaire : on peut, par exemple, ajouter l’adresse actuelle dans une note sans avoir à la chercher ou la saisir manuellement.

La plus grosse nouveauté toutefois concerne la gestion des documents. Pythonista a toujours su ouvrir une image pour la traiter, mais il fallait systématiquement la choisir dans la photothèque du terminal jusque-là. Avec cette version, on peut ouvrir l’image depuis une autre application dans celle-ci et continuer alors automatiquement son traitement.

Federico Vittici donne un exemple assez convaincant avec ce processus qui automatise la mise en ligne d’une image à partir de l’application Skitch. Il traite d’abord la photo originale, ajoute éventuellement des annotations, puis utilise le menu standard d’iOS pour l’ouvrir dans Pythonista. Ce dernier est configuré pour lancer instantanément un script qui met en ligne la photo et renvoie l’URL, ouverte automatiquement dans Safari.

Comme sur un ordinateur, l’automatisation d’iOS ne se fait pas toute seule et elle nécessite un peu d’apprentissage, en l’occurrence pour au moins maîtriser les bases de Python. Reste que Pythonista fait un excellent travail pour offrir les outils nécessaires et comme on peut le voir sur l’exemple précédent, le résultat est là. Rappelons que l’éditeur de cette application a aussi développé Editorial [1.0 – US – 4,49 € – iPad – omz:software], un éditeur de texte en Markdown qui bénéficie également de fonctions d’automatisation avancées (lire : Aperçu d’Editorial, l’éditeur de texte iPad à automatiser).

Pythonista nécessite iOS 7 pour fonctionner et l’application n’est pas traduite en français.



Radium adopte une interface iOS 7

Radium [1.1 – US – 1,79 € (Gratuit aujourd’hui) – iOS 7 – CatPig Studios Inc.] a droit à une toute nouvelle interface pour iOS 7. Reprenant une idée développée dans les dernières versions d’iTunes, mais que l’on retrouve aussi dans l’application Remote d’Apple, cette application dédiée aux radios internet change ses couleurs en fonction de ce que vous écoutez.

Concrètement, Radium affiche en haut de l’écran la pochette du morceau en cours, quand la station donne cette information naturellement. En dessous, on a quelques informations et la liste des radios que vous écoutez souvent et ces éléments sont colorés en fonction de la pochette. Le résultat est, à notre avis, très réussi, même s’il faut trouver des stations internet qui proposent des pochettes.

Avec cette mise à jour qui corrige aussi quelques bugs, Radium exige iOS 7. L’application n’est pas traduite en français. Vendue habituellement 1,79 €, elle est gratuite pour la journée seulement : vous auriez tort de ne pas l’essayer si vous écoutez des radios internet…



Dropbox éclaire son interface pour iOS 7

Dropbox [3.0 – Français – Gratuit (achats in-app) – iPhone/iPad – iOS 7 – Dropbox] est disponible sur l'App Store. Cette nouvelle version est une mise à jour majeure qui intègre une toute nouvelle interface pour iOS 7. Au passage, l'application officielle du service de stockage en ligne et de synchronisation de fichiers est réservée au dernier système mobile d'Apple.

Au programme donc, une nouvelle interface qui reprend tous les canons d'iOS 7. Dropbox délaisse ses menus bleus au profit de quelque chose de beaucoup plus simple et léger : le bleu caractéristique du service n'est désormais présent que sur certains textes et sur les icônes en fil de fer. Le changement est assez radical, mais l'objectif est toujours le même — privilégier le contenu plutôt que le contenant — et à cet égard, c'est réussi. Sur iPad, on peut aussi plus facilement (dés)activer le mode plein écran pendant que l'on consulte une image.

Dropbox intègre également AirDrop pour simplifier le partage de liens, voire même de fichiers, entre appareils iOS. Autre nouveauté, la sauvegarde en arrière-plan des vidéos, en plus des photos. L'application devrait aussi être plus rapide et planter moins souvent. L'éditeur signale enfin des améliorations pour l'affichage de fichiers PDF et HTML.



Tumblr se met à jour et s'adapte pour iOS 7

Tumblr [3.5 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – iOS 7 – Tumblr] se met à jour et propose une refonte complète de son interface. Ce réseau de blogs racheté par Yahoo! en mai 2013 possède un peu plus de 100 millions de blogs sur sa plateforme. Utilisé par environ 50 % de ses utilisateurs pour la publication de photos, l'application passe en version 3.5 et se met au Flat design.

Le changement le plus visible concerne son nouveau menu d'ajout d’article. Orienté très micro-blogging, une série d'icônes vous listera les types de publications disponibles, qu'il soit en format texte, audio, vidéo, etc. De là, un popup vous laissera écrire votre billet. L'application Tumblr nécessite iOS 7.0 ou une version ultérieure. Elle est compatible avec l'iPhone, l'iPad et l'iPod touch.