Nokia



Nokia Lumia 920 : une production qui tournerait au ralenti

Avec l'annonce de ruptures de stock à la fin du mois de novembre dans plusieurs pays, le Lumia 920 a fait monter un peu l'action en bourse de Nokia. Le site chinois Sohu vient calmer les ardeurs en indiquant que la production du terminal serait en fait assez limitée, d'où une offre ne pouvant pas répondre à la demande.

Selon le site, les usines de fabrications chargées de sortir le Lumia 920 ne parviendraient à délivrer que 20 000 exemplaires par jour, ce qui représenterait 600 000 smartphones sur un mois. La demande ne serait peut-être pas aussi forte qu'escomptée donc, Nokia devant faire dans la pratique avec peu de stock.

Lors du dernier trimestre, l'entreprise finlandaise a vendu 2,9 millions de smartphones Lumia, tous modèles confondus. En France, Sosh a actuellement en stock le Lumia 920.

Sur le même sujet :
- Windows Phone : Microsoft et HTC la main dans la main

[Via BGR]



Samsung survole la concurrence en 2012

À l'instar d'autres entreprises, IHS iSuppli fait le bilan de l'année 2012. Le cabinet d'analyse livre ses statistiques sur le marché du mobile qui sont sans surprise pour qui a suivi un minimum l'actualité ces derniers mois. Samsung sort grand vainqueur, détrônant Nokia de son trône, sur lequel il était depuis 14 ans, de plus gros vendeur de téléphones dans le monde.

Fin 2010, le fabricant sud-coréen disait vouloir dépasser son concurrent finlandais en trois ans. Moins de deux ans auront finalement suffi pour prendre la place de Nokia qui a peiné à prendre le virage des smartphones.

Les prévisions d'IHS montrent des parts de marché qui ont été quasiment interchangées entre ces deux entreprises. Nokia, encore premier constructeur l'année dernière avec 30 % de parts de marché, chute à 24 % en 2012. Samsung fait l'inverse en passant de 24 à 29 % de parts de marché. Apple, qui contrairement aux deux premiers du classement ne vend que des smartphones, conforte sa troisième place avec 10 % de parts de marché (+ 3 points).

Concernant le marché des smartphones, pas de changement sur les deux premières marches du podium. Samsung reste en tête et accroît sa domination (28 % de parts de marché, + 8 points en un an) tandis qu'Apple progresse d'un chouia (20 %, + 1 point). Nokia s'effondre (- 11 points) et se retrouve au même niveau que HTC et RIM avec 5 % de parts de marché.

Sur le même sujet :
- Android : le Windows des smartphones ?



Nokia : une tablette Windows RT peut-être en février

La première tablette Nokia avec Windows RT pourrait être dévoilée au Mobile World Congress de Barcelone fin février. Digitimes parle d'un modèle de 10" réalisé avec Qualcomm pour le processeur, Compal pour l'assemblage et bien sûr Microsoft (via).

Le site ajoute que Nokia avait initialement prévu un tel modèle au premier trimestre 2012 avant de remiser ses plans à l'annonce de la Surface de Microsoft.

Nokia serait en train d'évaluer les volumes de tablettes à produire et son positionnement marketing, voyant que les ventes de la tablette de Microsoft ne sont pas d'un niveau élevé. Sur ce point toutefois, aucun chiffre à ce jour n'est venu étayer les rumeurs sur les performances commerciales de Surface. Et Microsoft a été assez peu loquace également.

En mars dernier, Marko Ahtisaari, le responsable du design chez Nokia, déclarait qu'il consacrait le tiers de son temps au développement d'une tablette, tandis que Nokia confirmait l'intérêt du groupe pour ce secteur, mais sans en dire plus.

Hier, Nokia a indiqué qu'il aurait une présence moins importante que par le passé au prochain CES de Las Vegas en janvier, pour se consacrer probablement à l'événement de Barcelone du 25 au 28 février.



Nokia perd le patron de sa division imagerie

Amateur Photographer révèle que Damian Dinning, le directeur de division imagerie de Nokia, quittera la société finlandaise le 30 novembre prochain. Une véritable perte pour Nokia, qui s'est souvent distinguée ces dernières années avec ses excellents caméraphones, dont la conception a été supervisée par Dinning.

Damian Dinning. Image : Nokia Rules.

Dinning est un véritable spécialiste de la photographie ayant notamment travaillé pour Minolta en Grande-Bretagne et Eastman Kodak. Chez Nokia depuis 2004, il a plus récemment été responsable du développement du N8, salué par la critique comme un des meilleurs caméraphones du marché à l'époque. Il a aussi mené les équipes ayant travaillé sur PureView, un ensemble de technologies que l'on retrouve dans le Nokia 808 et le Lumia 920.

Son départ de Nokia est lié à la relocalisation des fonctions clefs en Finlande — le Britannique n'a pas souhaité suivre, à la surprise de ses supérieurs. Comme le note The Verge, Dinning a tweeté il y a quelques jours être « incroyablement fébrile » à l'idée d'une annonce le 10 décembre prochain. Celle de son nouveau poste ?

[MàJ 25 nov. @ 20h00 (1re éd. : 23 nov. @ 21h00)] Spécialiste de l'imagerie, Dinning est aussi un amateur d'automobiles. Il rejoint Jaguar Land Rover, où il travaillera sur les véhicules connectés.

Tags: ,


Nokia Lumia 920, enfin un succès pour Windows Phone ?

L’action Nokia frémissait hier, sur fond de bonnes nouvelles commerciales : le Lumia 920 est en rupture de stock en Allemagne depuis le début de la semaine, en Australie depuis quelques jours… et désormais à peu près partout. Il semble être le premier succès d’ampleur pour Nokia depuis des années, et pour Microsoft depuis le lancement de Windows Phone.

WMPoweruser se fait l’écho d’un site chinois qui indique que Nokia aurait ainsi reçu 2,5 millions de commandes de Lumia 920. Reçu des commandes, et non vendu, même si les ruptures de stock indiquent que les deux mots sont ici interchangeables. Pour comparaison, la firme finlandaise a vendu 2,9 millions de tous les modèles de la gamme Lumia le trimestre dernier.

My Nokia Blog remarque quant à lui qu’Amazon est allé jusqu’à citer « l’incroyable demande » pour justifier la rupture de stock du Lumia 920 — la firme de Jeff Bezos n’est pas connue pour son sens de l’hyperbole, autre indice qu’il se passe quelque chose. Certains modèles sont néanmoins à nouveau disponibles en ligne.

Cet apparent succès du Lumia 920 — qui doit être relativisé face aux niveaux de production de l’iPhone 5 ou du Galaxy S III, dix fois supérieurs — est il faut le dire en partie la conséquence d’une stratégie commerciale très agressive. Microsoft dépense sans compter pour promouvoir Windows Phone 8, et le Lumia 920 est par exemple disponible sous contrat chez AT&T pour moins de 100 $, avec un chargeur à induction offert.



Here Maps de Nokia est arrivé sur l'App Store

HERE Maps, l'application de cartographie et d'aide à la navigation de Nokia est disponible dans l'App Store pour iPhone et iPad [1.8 – US – Gratuit – iPhone/iPad – Nokia gate5 GmbH]. Autant le dire d'emblée, plusieurs choses font qu'elle est d'un intérêt limité pour un utilisateur francophone et sa qualité globale laisse à désirer. L'application est (presque) partout en anglais dans son interface et son assistance vocale (tandis qu'esthétiquement elle rappelle plutôt Symbian et ne fait pas honneur aux écrans Retina).

Les fiches touristiques qui décrivent les lieux et les points d'intérêts sont parfois en français, mais les avis de clients en anglais. La sélection (sur Lyon) nous a toutefois paru sommaire quand elle n'était pas élitiste. Les suggestions proviennent de Lonely Planet et Via Michelin. Probablement du fait de sa nature HTML5, les fonctions de partage Twitter et Facebook n'utilisent pas les mécanismes natifs d'iOS 6.

Here propose des fonds de cartes avec ou sans vue satellite, les lignes des transports en commun (a priori métro/RER et Tram, mais pas les bus), l'état de la circulation, une aide à la navigation avec les trois modes habituels de déplacements et des points d'intérêts tels que les restaurants, magasins et endroits pour sortir le soir.

On peut ouvrir un compte chez Nokia et y stocker différentes informations comme les POI afin de les garder sous la main (ce service a un pendant sur le web à l'adresse Here.net).

La qualité visuelle des vues satellites nous a paru en retrait sur ce qu'offre Plans (à gauche). Il n'y a pas non plus de vue "FlyOver" ou "Street View" (celui-ci y est sur le site web) mais s'agissant du "FlyOver" peu de villes en profitent de toute façon dans Plans (Lyon est l'une des exceptions, la ville est impeccable dans l'application d'Apple).

Autres différences, les cartes 2D ne sont pas de type vectoriel, ce qui a des conséquences : pas de rotation possible dans les cartes et des paliers de zoom plus abruptes. On voit aussi la différence de rendu avec celles d'Apple sur les écrans Retina.

Si l'on risque de ne pas disposer d'une connexion réseau, Here permet d'enregistrer une portion de carte que l'on délimite manuellement. Quelques niveaux de zoom seront récupérés en même temps et le tout est immédiatement téléchargé sur le terminal (quelques méga-octets voir moins selon les cas). Une seule carte peut être ainsi stockée en local et utilisée hors-ligne. Mais on s'en tient à une consultation, toute recherche supplémentaire impliquera d'avoir un accès réseau.

Here maps est aussi prévu sur Android et Firefox OS à terme mais son arrivée sur iOS est finalement décevante.

Sur le même sujet :
- Nokia déplie ses cartes sur iOS, Android et Firefox OS

Tags: ,


Nokia déplie ses cartes sur iOS, Android et Firefox OS

Nokia a rebaptisé ses outils et services de cartographie et va les proposer sur toutes les plateformes mobiles qui comptent aujourd'hui.

A l'occasion d'une conférence à San Francisco, Nokia a dévoilé "Here", le nouveau nom de Nokia Maps, avec un site web à la clef et des applications à venir pour iOS, Android et Firefox OS en plus de celle existant sur Windows Phone.



Nokia ne craint pas un smartphone Surface

L'arrivée de Microsoft sur le marché des tablettes avec Surface a fait grincer des dents quelques constructeurs comme Acer, voyant l'entreprise de Redmond, jusque là partenaire, comme un nouveau concurrent. La problable apparition de Microsoft sur le segment des smartphones l'année prochaine entraînera-t-elle la même réaction auprès des fabricants impliqués dans Windows Phone ?

Pas pour Nokia. Son CEO, Stephen Elop, qui dit n'avoir aucune information sur un hypothétique smartphone Surface, accueillerait même avec enthousiasme ce nouvel arrivant, parlant d'« un stimulant sans aucun doute pour l'écosystème ». « Nous encourageons HTC, Samsung, Microsoft ou quiconque de sortir des appareils sur le marché et de s'investir de quelque manière que ce soit pour stimuler l'écosystème », a-t-il déclaré.

Nokia Lumia 920

Nokia, qui s'est allié à Microsoft pour sortir de son marasme à la suite de la transition ratée vers les smartphones, vient de se faire chiper la campagne marketing de Redmond sur Windows Phone 8 par HTC (lire : HTC présente ses Windows Phone Signature). Pas franchement cajolé par son partenaire donc, Elop se dit toutefois sûr de son coup avec quelques « pierres précieuses à l’état brut » en développement dans ses labos. Mais Nokia peut-il se permettre de voir ses ventes s'effondrer encore longtemps ?

[Via The Verge]



Nokia : encore des pertes en attendant un miracle

Nokia continue d'afficher des pertes et l'accueil réservé à sa prochaine gamme de Lumia Windows Phone 8 sera à observer de près. Pour son troisième trimestre 2012, Nokia a dégagé un chiffre d'affaires de 7,23 milliards d'euros. Il était de quasiment 9 milliards il y a un an et de 7,5 milliards il y a trois mois [pdf]. Sa perte trimestrielle est de 969 millions d'euros (68 millions il y a un an à la même époque) et 1,4 milliard au précédent trimestre.

76,6 millions de mobiles ont été vendus ce trimestre, contre 89,8 millions sur celui de 2011 (-15%). C'est toutefois une augmentation de 4% sur le deuxième trimestre. Un léger regain attribué aux ventes de la famille Asha en versions tactiles, de petits smartphones abordables sur Symbian (lire MWC 2012 : toutes les annonces de Nokia).

Pour les gros smartphones, la chute est plus rude, avec 6,3 millions de terminaux vendus au lieu de 16,8 millions il y a un an (-63%) et 10,2 millions il y a trois mois. Dans ces 6,3 millions, 2,9 millions étaient des Windows Phone. L'annonce des nouveaux Lumia avec Windows Phone 8 aura clairement freiné encore l'intérêt pour la gamme actuelle. Une gamme existante, qui plus est, privée de mise à jour possible vers WP8 et contrainte de s'en tenir à un Windows Phone 7.8 reprenant une fraction des fonctions de son aîné.

Nokia admet que la concurrence a été encore forte pour ses smartphones sur plusieurs grandes zones géographiques : Chine, Asie-Pacifique, Moyen-Orient, Amérique du Nord et Afrique.

En Chine, d'une année sur l'autre les ventes se sont effondrées de 64%. Aux États-Unis où Nokia a toujours été peu présent, l'arrivée des premiers Lumia n'a pas allumé la flamme : 300 000 téléphones vendus en tout et pour tout sur trois mois, soit -57% comparé à il y un an. En Europe c'est de l'ordre de -19% en un an.

En revanche les ventes sont restées stables sur les mobiles classiques (les feature phone) en Amérique du Nord et Latine. S'agissant de l'Europe, ce sont aussi les petits mobiles qui compensent les méventes de smartphones.

Les réserves de cash de Nokia ont fondu de 30%, avec 3,5 milliards d'euros contre 5 milliards il y a un an, et 4,2 milliards il y a trois mois.

À noter que l'entreprise perçoit toujours 250 millions de dollars (202 millions d'euros) de la part de Microsoft. Un versement trimestriel consenti pour son choix de Windows Phone. Nokia paye en retour des royalties à son partenaire, mais leur montant (non précisé) est décrit comme légèrement inférieur aux 250 millions de Microsoft.

Stephen Elop, le PDG de Nokia, a admis qu'il s'agissait encore d'un trimestre difficile qui s'achevait. Le Wall Street Journal de son côté rappelle qu'il s'agit du sixième d'affilé dans le rouge, et que ces résultats sont maintenant presque inférieurs de moitié à ceux de la fin 2010, lorsque fut annoncé le virage vers Windows Phone.

Le quatrième trimestre s'annonce également difficile malgré la période de Noël. Nokia sera encore en pleine transition de gamme, avec de nouveaux Lumia qui ne seront disponibles que dans une poignée de pays.

Tags:


Nokia moque les files d'attente de l'iPhone 5

Nokia et Samsung sont concurrents, mais s'il est un domaine où ils se trouvent un point commun c'est dans la manière de moquer Apple et ses clients pour vendre leurs nouveaux téléphones. Avec une remarquable symétrie dans l'approche, Nokia comme Samsung, a joué sur les files d'attente devant les Apple Store pour l'iPhone 5 afin de promouvoir ses nouveaux Lumia 820/920. Ce qui prouve à nouveau que, dans les esprits, il y a l'iPhone et les autres smartphones.

Samsung faisait parader des utilisateurs de son Galaxy SIII devant les futurs propriétaires de l'iPhone 5. Nokia avance lui comme seul critère… le choix des couleurs (les Lumia existent en jaune, rouge, noir, blanc et gris). On aurait imaginé un premier argument plus massue au vu de la situation du fabricant.

Dans le petit clip d'animation à la tonalité assez sinistre, Un client se risque à demander un iPhone 5 jaune, et là, panique dans le store…

« Sortez de la masse terne des drogués du fruit […] Les Nokia Lumia 820 et 920 sont disponibles en quatre couleurs vives et peuvent être tout ce que votre coeur désire - bien plus que nombre de smartphones encensés. » lance Nokia pour inviter au switch.

[via WMpoweruser]