Fermer le menu
Nos tests de l'iPhone 6, de  l'iPhone 6 Plus et de l'iPad Air 2 sont en ligne !

Nook

Toute l'actualité sur Nook

Barnes & Noble (n')abandonne (plus) le marché des tablettes

22/08/2013 | 00:06

Finalement, Barnes & Noble n'abandonne plus le marché des tablettes. « Nous continuerons à proposer […] le Nook Simple Touch, le Nook Simple Touch Glow Light, le Nook HD et le Nook HD+ » déclare Michael Huseby, « au moins un nouveau Nook sera commercialisé pour les fêtes de fin d'année et de futurs produits sont en développement. »

Nook Color

Le nouveau président du libraire américain revient ainsi sur une décision prise par son prédécesseur, William Lynch, et l'égratigne au passage : « le matériel n'est pas le problème du Nook. Le problème du Nook, ce sont les décisions qui ont été prises par la direction. » Huseby estime que transformer Barnes & Noble en un simple fournisseur de contenus et de services n'a aucun sens : « si nous voulons être dans le marché du contenu, nous devons être dans le marché du matériel. »

Reste que le libraire n’a jamais réussi à percer sur le marché des tablettes face à Apple, Amazon, Samsung et les autres. Pire, ses autres activités sont elles aussi mal en point : les ventes de livres papier sont en baisse, et ce sont pas celles des liseuses qui vont les rattraper.

[Via Ars Technica]

Barnes & Noble abandonne le marché des tablettes

26/06/2013 | 12:09

Barnes & Noble quitte le marché des tablettes, où il n’a jamais réussi à percer face à Apple, Amazon, Samsung et les autres. Les pertes de la division Nook ont en effet été telles ce trimestre qu’elles ont annulé les maigres profits du libraire américain et précipité la chute du cours de son action.

Le Nook Color.

B&N compte néanmoins fournir ses technologies et ses contenus à « des partenaires ». On pense en particulier à Microsoft, qui possède déjà 17,6 % de Nook Media, la société qui regroupe les activités numériques du libraire. Mais cela ne résoudra pas son principal problème : avec ou sans partenaire, Barnes & Noble n’a jamais été capable de rivaliser avec l’offre et la puissance commerciale d’Apple et Amazon.

Et cela ne pas va aller en s’arrangeant tant les autres activités du libraire sont mal en point. Barnes & Noble continuera à produire des liseuses, alors que ce marché semble avoir atteint son pic face, justement, aux tablettes. Pire encore, les ventes de son réseau de librairies sont en baisse de 10 % d’une année sur l’autre.

[Via Wall Street Journal]

Microsoft chercherait à acquérir les Nook de Barnes & Noble

10/05/2013 | 15:55

Microsoft aurait fait une offre à un milliard de dollars (770 millions d'euros) pour acheter les actifs numériques de Nook Media LLC, selon TechCrunch. Nook Media LLC est une joint venture créée il y a un an par le libraire américain Barnes & Noble, propriétaire des liseuses et tablettes Nook, et Microsoft.


La gamme Nook

La firme de Ballmer possède à l'heure actuelle environ 17 % du capital de la coentreprise qui rassemble les activités numériques de Barnes & Noble, et qui comprend donc les Nook. Une participation qu'elle chercherait à élargir jusqu'à détenir l'intégralité des actifs numériques de Nook Media. Microsoft pourrait ainsi étoffer son offre d'ebooks alors qu'elle doit lutter face à Apple, Google et Amazon.

Les documents obtenus par TechCrunch indiquent également que Nook Media prévoirait de mettre fin à ses tablettes sous Android à la fin de son année fiscale 2014, afin de se recentrer sur une activité de fournisseur de contenus à travers les apps Nook. L'abandon des Nook est un bruit qui court depuis plusieurs mois, alors que ces tablettes ne se vendent plus aussi bien que par le passé — fin 2012, le chiffre d'affaires a baissé de 26 %. 10 millions de Nook, liseuses et tablettes confondues, ont été vendues depuis leurs lancements.

Lire la suite

Nook : Barnes & Noble et Microsoft enterrent la hache de guerre

30/04/2012 | 13:30

C'est par un communiqué de presse commun que Barnes & Noble et Microsoft annoncent la formation d'une joint-venture dédiée à la lecture numérique. Cette annonce est une petite surprise, alors que Microsoft était jusqu'ici en procès avec Barnes & Noble pour son utilisation d'Android à la base du Nook, et donc une éventuelle violation de brevets.

nook

La tablette Nook.

Barnes & Noble, libraire américain historique dont le leadership est désormais contesté par Amazon, pensait depuis plusieurs mois à faire de son activité de libraire numérique une société indépendante, devant le succès de sa liseuse, le Nook. Newco, le nom temporaire de cette joint-venture, est la concrétisation de ce projet : elle est formée à partir des activités dans le numérique et dans l'enseignement supérieur de Barnes & Noble.

En l'échange d'une participation de 17,6 %, Microsoft investit à hauteur de 300 millions de dollars dans cette société dont Barnes & Noble possède les 82,4 % restants. La firme de Redmond met ainsi le pied dans un écosystème de contenus à son service, alors qu'Amazon a décidé de verrouiller le sien avec sa propre version d'Android : le catalogue numérique de Barnes & Noble sera disponible par le biais d'une application Nook pour Windows 8. Les bisbilles juridiques entre les deux sociétés sont réglées : Barnes & Noble et Newco verseront des royalties à Microsoft au titre de leur utilisation de technologies brevetées dans les tablettes et liseuses Nook sous Android.

Nook Touch, la petite liseuse surdouée en test

20/09/2011 | 12:37

Si les liseuses électroniques ont du mal à percer en France, ce n’est pas parce que la technologie est mauvaise. La réponse est peut-être à chercher du côté de l’offre tant de contenus que de matériels pour en profiter. Et la nouvelle liseuse Nook de l’américain Barnes & Noble, aussi surnommée Nook Touch, apporte un éclairage tout particulier sur le second volet de la question : celui de l’offre matérielle. La liseuse parfaite ? La réponse dans notre test !

4133675

Liseuses numériques : Nook 2, Kindle 3G avec de la pub

25/05/2011 | 10:43

Le libraire Barnes & Noble a présenté la nouvelle version de sa liseuse, le Nook 2. Le plus grand libraire américain et meilleur concurrent d'Amazon dans le domaine a décidé de se différencier avec une liseuse compacte et à écran tactile.

nook

Avec le Nook, Barnes & Noble avait innové : basé sur Android 1.5, il disposait de deux écrans, un eInk pour la lecture et un LCD pour la navigation. Le Nook utilise toujours Android (cette fois 2.1), mais s'est cette fois contenté d'un seul écran eInk Pearl 6". Il utilise la technologie Pearl pour un meilleur contraste.

Amazon s'est toujours refusé à concevoir un Kindle tactile, la matrice supplémentaire générant des reflets. L'écran LCD du Nook premier du nom ou du NookColor sont tactiles, comme l'écran eInk du Nook 2. Comme Sony, Barnes & Noble a fait le choix d'un écran Neonode à suivi infrarouge : pas de couche supplémentaire, pas de reflets, mais des risques d'imprécisions.

nook

Le Nook 2 se passe donc de clavier physique et de boutons (2 boutons seulement, accueil et mise en veille), et est donc bien plus compact que le Kindle. Toutes les manipulations se font avec les doigts directement sur l'écran, Barnes & Noble ayant réduit les flashes noirs de rafraîchissement de 80 % pour fluidifier la navigation. Le Nook 2 est compatible ePub et PDF, peut prendre des notes, permet de partager ses goûts sur Facebook, Twitter et Nook Friends, ou de prêter des ouvrages avec Nook LendMe.

... Lire la suite