Problèmes iPhone 4



Microsoft : « l'iPhone 4 a un air de Vista »

iOS 4 et Safari 5 ont a beau avoir fait une place à Bing parmi les moteurs de recherche proposés, Apple et Microsoft n'en restent pas moins des concurrents, et plus encore dans le domaine des mobiles.

Kevin Turner, le directeur exécutif du groupe, n'a pas manqué de participer au feuilleton de l'iPhone 4 lors de la Worldwide Partner Conference. Et de comparer les problèmes que rencontre Apple avec ceux de Microsoft avec Vista.

« Il semble que l'iPhone 4 pourrait être leur Vista, et ça ne me gêne pas ». Plus tôt, Turner avait adressé une première pique, et ce, alors que Windows Phone 7 se prépare pour une sortie en octobre en Europe « Une des choses dont vous pouvez être sûr aujourd'hui c'est que vous pourrez utiliser un Windows Phone 7 et ne pas avoir à vous préoccuper de la manière dont vous le tenez pour passer un coup de fil ».



A la recherche des "nouveaux" nouveaux iPhone 4

Après le jeu de paume, voilà un nouveau sport pour les propriétaires d'iPhone 4 récents, déterminer s'ils ont un "ancien" ou un "nouveau" modèle. Tant Gizmodo que iFixit se sont fait l'écho de témoignages de clients ayant entre les mains un iPhone qu'ils jugent différent des autres, laissant par là supposer qu'une discrète révision du téléphone a été mise en oeuvre.

À Gizmodo, l'utilisateur - qui a obtenu un remplacement de son téléphone dans un Apple Store - a indiqué que le nouveau présentait des différences physiques. Moins noir en façade ; un capteur de proximité plus visible ; l'acier ceinturant l'iPhone d'une apparence plus matte et des problèmes de signal qui se sont améliorés de manière significative.

Sur le capteur de proximité, cet utilisateur semble affirmer qu'on le distingue en toute occasion (en général il faut plutôt tenir son iPhone face à la lumière pour le distinguer très facilement). S'agissant des autres caractéristiques, difficile de les apprécier sans avoir une photo montrant deux téléphones. Et surtout, à chaque fois, les deux sites n'ont obtenu qu'un seul témoignage. Difficile dans ce cas de savoir quel crédit leur apporter.

iphonemesure

A propos d'un hypothétique traitement des antennes avec un enduit qui leur donnerait un aspect légèrement différent, iFixit suggère de mesurer leur impédance. La valeur obtenue indiquera si le matériau est devenu moins conducteur. Le site s'est procuré un iPhone 4 fabriqué au début juillet et il n'a relevé aucune différence.

billboardradtech

Ces questions d'antennes ne sont pas tombées dans l'oreille d'un sourd chez RadTech, un accessoiriste. Sa nouvelle gamme d'étuis pour iPhone 4, les Aero (24,95$), liste un nouvel argument, celle d'une « amélioration de la réception du signal cellulaire » précise la fiche descriptive…

radtechsignal

Sur le même sujet :
- iPhone 4 : les raisons des cafouillages du capteur de proximité



iPhone 4 : un rappel à 1,5 milliard de dollars

Si l'on considère qu'un rappel d'iPhone 4 est inévitable, alors la facture pourrait être salée pour Apple. Selon Toni Sacconaghi, un tel rappel pourrait lui coûter jusqu'à 1,5 milliard de dollars. .

Pour établir ce chiffre, l'analyste de Bernstein Research estime qu'il y a un peu près six millions d'iPhone 4 qui sont sortis des usines et qu'un modèle coûte environ 250 $ à produire. À cela, vous ajoutez les frais de transport et vous n'êtes pas loin de la somme indiquée par Toni Sacconaghi. A titre de comparaison, Apple a réalisé un bénéfice de 3,07 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l'année.

Même si certains experts en communication de crise encouragent Apple à se lancer dans une telle opération (si l'on part du principe que l'iPhone 4 a bel et bien un problème matériel), Toni Sacconaghi fait preuve de davantage de réalisme économique.

Selon lui, si Apple veut faire un geste, elle n'a qu'à offrir des bumpers à ses clients. L'utilisation de ce type de protection règle le problème, la main n'obstruant plus le passage du signal

Vendu 29 €, le Bumper est sans doute le produit sur lequel Apple fait le plus de marge. Selon l'analyste, il doit coûter au maximum 1 $ à fabriquer. L'opération pourrait alors se chiffrer à 10 millions de dollars si l'on prend en compte les frais de port.

Que l'iPhone 4 souffre ou non d'un problème de réception, Toni Sacconaghi suggère à la firme de Cupertino d'être plus attentive à son image dans les mois à venir. Dernièrement les affaires se sont multipliées. Il fait allusion entre autres à la façon assez brutale dont Apple a traité la question de l'iPhone 4 perdu ou volé dans un bar, à la lettre au sujet de Flash qui a mis le feu aux poudres, à certaines restrictions imposées aux développeurs sur l'App Store ou encore sur la manière dont elle a communiqué sur le problème de réception de l'iPhone 4.

Tout ceci pourrait selon lui écorner à terme la réputation d'Apple auprès de ses clients fidèles. À noter que la société californienne n'a toujours pas réagi à l'étude de Consumer Reports, qui a réussi à ébranler le cours de l'action Apple qui reculait hier de 2 % à 251,80 $, le tout dans un contexte haussier.

[via CNET, image : 9to5]

Sur le même sujet :
- Réception iPhone 4 : la méthodologie de Consumer Report en question



Réception iPhone 4 : la méthodologie de Consumer Report en question

Bob Egan a longtemps été ingénieur spécialisé dans l'électromagnétisme : autant dire qu'il en connaît un rayon sur les antennes. Selon lui, l'étude de Consumer Report sur les problèmes de l'iPhone 4 qui fait tant de bruit (lire : iPhone 4 : nouvelle étude inquiétante concernant les problèmes de réception) n'est pas « si scientifique » que ça, et possède des failles théoriques telles qu'elle pourrait bien être complètement invalide.

Egan pense d'abord que le Consumer Report a voulu trop en faire, et s'est attaqué avec légèreté à un sujet technique et pointu : un environnement imperméable aux ondes extérieures ne suffit pas — surtout s'il y a des personnes dans son enceinte.

Pour mener « un test scientifique » qui puisse tirer des conclusions précises, probantes et définitives, il aurait fallu, selon Egan, utiliser une chambre anéchoïque électromagnétique, une salle dont les parois sont recouvertes d'un matériau absorbant le champ électromagnétique et atténuant sa rétrodiffusion. Le simulateur d'antenne-relais aurait dû être situé à l'extérieur de cette chambre, relié à une antenne calibrée située, quant à elle, à l'intérieur de la chambre.

De plus, il serait difficile d'établir des mesures précises d'atténuation du signal sans placer un capteur à l'intérieur de l'iPhone, et l'hypothèse de travail de Consumer Report à ce sujet (que quelle que soit la force du signal, l'émetteur/récepteur de l'iPhone fonctionne de manière linéaire) est fausse.

Bref, pour Egan, sous des couverts pseudo-scientifiques, l'étude de Consumer Report ne vaudrait pas mieux que les essais réalisés par certains sites.

Egan tient à préciser qu'il pense qu'il « y a sûrement un problème logiciel » : comme d'autres, il pense donc que l'erreur logicielle présente depuis la conception de l'iPhone a été révélée par la plus grande sensibilité de l'antenne de l'iPhone 4, parce qu'elle est externe (lire : Le problème de réception de l'iPhone 4 est avant tout logiciel). Cela ne veut pas dire qu'il y a « pas de problème matériel », un trop grande sensibilité aux interférences.

Mais l'ancien ingénieur estime qu'il faut arrêter de vouloir se lancer dans une chasse à la solution sous prétexte qu'on parle d'Apple : alors qu'il avait lui-même relevé des variations du débit de téléchargement de l'iPhone, il s'est toujours gardé de le mettre sur le dos de tel ou tel problème.

Il estime donc qu'il faut laisser à Apple le temps de faire le tour de la question et de réagir : « nous ne savons pas si mettre un doigt sur le pont entre les deux antennes détraque l'antenne ou l'émetteur lui-même. Consumer Report non plus ». Et aurait donc mieux fait de se taire. Tout comme la firme de Cupertino ferait mieux de parler, et vite.

Sur le même sujet :
- iPhone 4 : un rappel inévitable ?



iPhone 4 : un rappel inévitable ?

Suite à la publication de l'étude de Consumer Reports, plusieurs experts en communication de crise ont donné leur avis sur la question, et sont dans l’ensemble très critique sur le comportement d’Apple depuis le début de cette affaire.

Matthew Seeger n'y va pas par quatre chemins "Apple va être contrainte de faire un rappel de son produit. C'est extrêmement important. L'image de marque est la chose la plus importante qu'Apple possède". Il estime que sans un rappel, l'iPhone 4 pourrait avoir un effet désastreux sur l'image de marque d'Apple.

Chris Lehane, qui a écrit plusieurs livres sur la communication de crise, compare la situation d'Apple à celle que connait actuellement Toyota avec la Lexus. Les deux cas sont assez similaires. Pour lui, ce n'est pas avec un simple correctif logiciel qu'Apple va régler le problème.

De son côté, Dr. Larry Barton, estime qu'Apple doit réagir immédiatement. Selon lui, il faut qu'Apple mène cette opération de façon quasi militaire. Et pour le moment, selon l'auteur de Crisis Leadership Now, Apple n'a pas donné l'impression de traiter cette affaire avec autant de vigueur que nécessaire.

Pour lui, Apple doit répondre le plus vite possible à l'étude de Consumer Reports (lire : iPhone 4 : nouvelle étude inquiétante concernant les problèmes de réception) et confirmer ou non s’il s'agit bel et bien d'un problème matériel et surtout agir en conséquence.

Comme le note Chris Lehane, depuis le début de cette affaire, Apple fait preuve de maladresse. Le communiqué d'Apple à ce sujet a été publié sous le coup de la pression et n'était pas très habile. Ils donnent l'impression de ne pas avoir fait toute la lumière sur l'affaire.

Apple s'enfonce selon lui. Il compare avec la manière dont Apple réagit avec le lancement de l'iPhone en 2007. Peu après sa commercialisation, la firme de Cupertino avait décidé de baisser le prix de son terminal de manière assez importante. Face à la grogne des premiers clients, Apple s'était rapidement excusé et avait remboursé la différence en bons d'achat.

Faire face à une situation de crise est finalement relativement simple si l'on applique la recette de Chris Lehane : "Vous reconnaissez le problème, vous y remédiez et vous y faites face". Les clients d'Apple ont toujours été très fidèles, car ils ont toujours eu confiance en elle. À Apple de ne pas casser ce lien.

Son confrère, Matthew Seeger, pense qu'Apple va d'abord sortir un patch temporaire en offrant gratuitement des bumpers avant d'opérer un rappel de ses téléphones qu'il estime inévitable. La valeur de la marque Apple est bien plus importante selon lui que le coût d'un rappel.

Depuis la publication de l'étude de Consumer Reports, Apple n'a pas réagi. Par contre, elle a supprimé sur ses forums bon nombre de messages liés aux problèmes de réception de l'iPhone 4. Il y avait sans doute mieux à faire…

[via Cult Of Mac]



iPhone 4 : nouvelle étude inquiétante concernant les problèmes de réception

Consumer Reports, l'équivalent américain de 60 millions de consommateurs, vient de revoir son jugement concernant les problèmes de réception de l'iPhone 4. Initialement cette association à but non lucratif avait qualifié de bénin le souci, mais après une nouvelle batterie de tests, elle estime qu'il n'est plus possible de recommander l'iPhone 4 à d'éventuels acheteurs.

Pour arriver à cette conclusion, la revue a mené des tests poussés. Elle a comparé la réception du Palm Pre, de l'iPhone 3GS et de l'iPhone 4 dans un environnement imperméable aux ondes extérieures où les antennes relais des opérateurs étaient remplacées par un appareil qui les simulait.

Pour l’association, le verdict est sans appel : l'iPhone 4 est le seul terminal à avoir connu des difficultés au niveau de la réception lors des différentes simulations. Elle met ainsi en doute les propos d'Apple. La firme de Cupertino affirme que le problème de perte de barres est avant tout lié à un bogue de l'algorithme qui calcule l'intensité du signal (lire : iPhone 4 : Apple s'explique et prépare une mise à jour). Toujours selon les tests de Consumer Reports, ce dysfonctionnement ne serait pas lié au réseau d'AT&T.

En attendant qu'Apple rectifie le tir, Consumer Reports suggère aux possesseurs d’iPhone d’utiliser un ruban adhésif qu’il faut placer sur la petite encoche séparant les deux parties du système d’antennes. L'utilisation d'un étui peut éventuellement régler le souci.

Pour Consumer Reports, ce problème est d'autant plus dommageable que l'iPhone 4 fait bien mieux que la concurrence dans les autres tests. Apple a tout intérêt à réagir rapidement si elle ne veut pas gâcher le lancement de son téléphone vedette.

Sur le même sujet :
- Réception de l'iPhone 4 : un problème de propreté ?
- Le problème de réception de l'iPhone 4 est avant tout logiciel



Capteur de proximité de l'iPhone 4 : un problème logiciel ?

Trent Phillips, un lecteur de iLounge a comparé le comportement du capteur de proximité des différentes générations d'iPhone pour comprendre quel était le problème de celui équipant l'iPhone 4.

Ce capteur permet, lors d'un appel, de désactiver l'écran de l'iPhone pour éviter les interactions intempestives.

L'iPhone EDGE, l'iPhone 3G et l'iPhone 3GS coupent l'écran lorsqu'un objet approche à 5 cm, quelle que soit sa couleur et son mouvement.

L'iPhone 4 agit différemment : il est moins sensible aux objets sombres qu'aux objets clairs, et change la distance limite de manière dynamique. Si l'objet est arrivé de très près, l'iPhone 4 va réactiver l'écran à une distance très proche.

Cela explique qu'il puisse réactiver l'écran pendant un appel, et que ce comportement soit différent selon les personnes : couleur de peau, maquillage, luminosité ambiante… modifient le comportement du capteur de proximité.

C'est comme si ce surplus d'intelligence compliquait la tâche, un peu comme l'extrême sensibilité des antennes les rend trop sensibles. Voilà qui valide un peu plus notre vision de l'iPhone comme un « téléphone du trop » (lire : Test de l'iPhone 4).

Mais le problème pourrait être réglé par voie logicielle : Phillips pense que l'iPhone 4 utilise en fait le même système de mesure que les anciennes générations, mais qu'il a été calibré différemment, peut-être dans un but de préservation de la batterie.



Le feu à l'iPhone 4

Un jour votre iPhone 4 est tout verre et acier, et le lendemain il n'est plus que fumée. Une source de chez AT&T a envoyé à BGR les photos d'un iPhone 4 qui a commencé à brûler, blessant légèrement son propriétaire au passage.

skitched

Apparemment, le problème est apparu à la toute première connexion de l'iPhone à l'ordinateur avec le câble USB Apple fourni. L'emplacement de la prise dock a commencé à chauffé, faisant fondre le plastique autour de la broche du câble USB. Un Apple Store aurait confirmé qu'il s'agissait bien d'un défaut de l'iPhone, et non d'un problème de manipulation du client.

Le client en question est reparti sans iPhone de remplacement, AT&T étant en rupture de stock. L'occasion de rappeler que oui, parfois, tous ces produits électroniques peuvent prendre un sacré coup de chaud, notamment au niveau des connecteurs de chargement (lire : MagSafe, le connecteur parfois trop fragile).



Réception de l'iPhone 4 : un problème de propreté ?

On sait que le problème de réception de l'iPhone 4 a deux causes : le premier est un problème logiciel, qui fait croire que l'iPhone capte moins bien qu'il ne capte en réalité. Le second est matériel : comme toutes les antennes externes, celles de l'iPhone 4 sont sensibles aux interférences. Elles sont en fait trop sensibles, et ce problème pourrait avoir une explication toute bête : lors de ces tests, Apple est propre, trop propre.

« Ce problème est difficile à reproduire dans les labos d'Apple, parce que les ingénieurs doivent se laver les mains avant de toucher les appareils, supprimant les électrolytes naturels des mains », explique un biochimiste américain. Ces électrolytes sont conductrices, et favorisent le passage des ondes : lorsque l'on pose la main à cheval sur les deux antennes, dans le coin en bas à gauche de l'iPhone, les différentes ondes sont mélangées, créant des interférences qui gênent la réception de l'iPhone 4.

Cela expliquerait aussi pourquoi le problème est plus présent chez certains que d'autres : la concentration d'électrolytes varie d'une personne à l'autre, et il suffit de s'être lavé les mains récemment pour presque neutraliser le problème. « L'explication d'Apple est au mieux imprécise, au pire mensongère », poursuit ce biochimiste, qui s'exprime dans un courriel adressé à Steve Jobs : « les utilisateurs d'iPhone vont aller dans les zones les plus chaudes et humides du pays cet été, et vont avoir les mains sales et souillées — surtout à des événements comme des matchs de baseball, des barbecues, ou d'autres activités de plein air ». Le système externe d'antennes de l'iPhone 4 sera complètement déboussolé si l'on pose ses petits doigts gras à l'intersection des deux antennes.

Selon ce biochimiste, la solution est simple, et consiste en un simple film hydrophobique appliqué sur la partie métallique entourant l'iPhone, qui fait office d'antennes. Ce film, que l'on trouve par exemple à l'extérieur des canettes de soda, limiterait la conduction par les électrolytes, donc les interférences : il améliorerait donc la qualité de réception de l'iPhone 4.

On ne sait pas si ce biochimiste a raison (mais la solution de l'application d'un film protecteur a déjà été évoquée), mais on constatera en tout cas que ce problème aura fait parler… et réfléchir !

Via Wired

Sur le même sujet :
- iPhone 4 : un problème repéré avant le lancement
- iPhone 4 : Apple s'explique et prépare une mise à jour
- Le problème de réception de l'iPhone 4 est avant tout logiciel



Une solution (partielle) aux problèmes de réception de l'iPhone 4

Si l'on met de côté l'aspect matériel des problèmes de réception de l'iPhone 4 (pour résumer : Apple pourrait appliquer un vernis pour limiter les interférences, de toute manière incontournables sur un système d'antennes externes), Apple a de quoi progresser sur le plan logiciel, comme elle l'expliquait dans sa lettre sur l'iPhone (lire : Apple : la lettre sur l'iPhone 4 traduite en français). En attendant une mise à jour d'iOS, une petite manipulation peut parfois améliorer les choses.

skitched

Il s'agit de la remise à zéro des réglages réseaux, qui se cache dans les Réglages de l'iPhone, catégorie Général, sous-catégorie Réinitialiser. Remettre à zéro les réglages réseaux va vous faire perdre vos mots de passe WiFi, mais peut permettre d'améliorer la réception de votre iPhone 4, surtout si vous avez restauré une sauvegarde de votre ancien iPhone sur votre iPhone 4.