Fermer le menu

samsung

Des photos du Galaxy Alpha en métal

23/07/2014 | 23:45

SamMobile a publié des photos d'assez bonne qualité du Galaxy Alpha, ce futur modèle aluminium de Samsung annoncé par la rumeur. Tel qu'il se présente, ce téléphone ne ferait en réalité qu'un usage modéré du métal, si on compare aux produits d'Apple. Seul le pourtour utilise du métal. Le dos reste en plastique avec ce faux cuir qu'affectionne Samsung sur plusieurs de ces téléphones, tablettes et même portables PC.

Il s'agit probablement de tenir les coûts plus bas et de maintenir la possibilité de retirer facilement la coque arrière pour accéder à la batterie, comme on le voit sur d'autres images. Le tout nouveau Mi 4 de Xiaomi annoncé cette semaine ne fait pas les choses différemment.

Pour le reste, l'écran est d'une diagonale de 4,7" proche de celle de l'ancien Galaxy SIII de 2012 et de ce que proposerait l'iPhone 6. Il n'y a pas beaucoup plus de détails.

L'Alpha à droite et le S5 à gauche

Lire la suite

Un lancement Android Wear sur fond de tensions entre Google et Samsung

18/07/2014 | 11:35

Les tensions entre Google et Samsung reprennent une fois de plus. Ce sont désormais les smartwatch qui sont au coeur de la discorde entre les deux entreprises.

Larry Page, cofondateur de Google, aurait émis des réserves sur les investissements massifs de Samsung dans son Tizen, son OS embarqué dans les montres Gear et Gear 2. Il est assez logique que Google montre une certaine frustration face à ce système made in Samsung, car cela leur pose plusieurs problèmes : les montres Tizen sont conçues pour fonctionner uniquement avec les smartphones Samsung, et il s'agit d'un concurrent direct d'Android Wear.

De son côté, Jay Y. Lee, vice-président de Samsung, estimerait que Google n'a absolument rien à dire sur la conduite de Samsung. Tizen est d'ailleurs en développement pour être, à terme, également porté sur smartphones. La rencontre entre les deux hommes se serait déroulée dans une atmosphère assez tendue, selon The Information. Il est vrai que Samsung ne semble pas avoir porté grande attention à Android Wear, en se contentant de livrer une Gear 2 légèrement modifiée et rebadgée sous l'appellation Gear Live.

A gauche la Gear live, à droite la Gear 2.

Les tensions entre les deux entreprises ne sont pas nouvelles. Google a déjà reproché plusieurs fois à Samsung de trop modifier les interfaces d'Android sur ses smartphones,...

Lire la suite

Samsung s'intéresse à Under Armour et SmartThings

16/07/2014 | 16:45

Coup sur coup, deux rumeurs annoncent Samsung à l’assaut de deux marchés à forte croissance — et dans lesquels Apple continue de s’investir. On prête ainsi au constructeur coréen la volonté de s’allier avec Under Armour, un équipementier sportif qui s’est forgé une image de marque aux côtés de géants comme Adidas ou Nike.

À en croire Yonhap News, il s’agirait pour Samsung de muscler sa gamme de produits connectés pour les sportifs. Lee Jay-yong, futur patron de Samsung, et son homologue Kelvin Plank, fondateur d’Under Armour, se sont rencontrés pour évoquer le partenariat entre Nike et Apple : depuis 2006, les deux entreprises travaillent ensemble pour mieux intégrer les équipements sportifs de l’un avec la plateforme mobile de l’autre.

Les discussions vont visiblement bon train. Lee a ainsi été entr’aperçu à la conférence Sun Valley d’Allen & Company (Tim Cook y a également participé) vêtu d’un maillot Under Armour. Le genre de détails qui ne trompe pas… Samsung a cependant une longueur d’avance sur Apple en matière d’objets connectés, le constructeur ayant à son actif rien moins que 4 montres fonctionnant sous 3 systèmes d’exploitation différents (Android, Tizen et Android Wear).

Yonhap rapporte que Samsung détient 71% du marché du prêt-à-porter informatique, avec un demi-million d’unités livrées. Cette alliance avec Under Armour, qui a déjà à son actif un traqueur d’activité et une montre, serait une manière pour Samsung de gagner en crédibilité sur le marché du sport connecté — rappelons que le fabricant a présenté fin mai...

Lire la suite

Samsung compare sa Galaxy Tab S à l'iPad

12/07/2014 | 08:00

Samsung cherche encore des noises à Apple dans ses deux dernières publicités. Après s’être moqué des utilisateurs d’iPhone en chasse de prises électriques dans les aéroports (lire : Samsung flingue l'autonomie des iPhone dans une pub), le constructeur coréen s’attaque cette fois à l’iPad. Les deux réclames comparatives ci-dessous mettent en avant les deux principaux atouts des nouvelles Galaxy Tab S, fleuron de la gamme d’ardoises du fabricant.

Dans la première, on voit un père et son bébé se battre pour pouvoir regarder chacun leur programme préféré : le foot pour le premier et un dessin animé pour le second. Évidemment, en l’absence d’affichage de deux applications en simultané, tout le monde est mécontent (le père en particulier use de méthodes non conventionnelles pour s’accaparer ce qui ressemble à un iPad Air). Heureusement, la fonction de multi-fenêtrage de la Galaxy Tab S met tout le monde d’accord.

Si l’on accepte de suspendre sa crédulité devant un tel scénario assez improbable, il est clair que le multi-fenêtrage est un réel argument de vente pour Samsung (tout comme pour Microsoft et ses Surface). Rappelons tout de même que toutes les apps Android ne sont pas compatibles avec le système multitâches de Samsung. iOS 8 pourrait bien retirer à la concurrence cet avantage, Apple planchant sur le sujet (lire : iOS 8 : le multi-fenêtrage pour l'iPad ?).

... Lire la suite

Encore raté pour le smartphone Tizen

11/07/2014 | 21:30

C’est encore raté pour Tizen. Samsung a annoncé que son tout premier smartphone intégrant le système d’exploitation développé en tandem avec Intel ne sortira pas comme prévu en Russie — alors que la présentation officielle du Samsung Z était programmé pour ce jeudi, avec une disponibilité programmée pour le troisième trimestre (lire : Samsung annonce enfin son premier smartphone Tizen). Le constructeur coréen ne donne aucune date en vue d’un lancement prochain, mais assure que le mobile sortira bien un jour ou l’autre en Russie, « quand nous pourrons offrir à nos utilisateurs un catalogue d’applications complet ». Plus globalement, le fabriquant atteste de son engagement « envers les membres de l’association Tizen afin de développer le système d’exploitation et son écosystème ».

Ce smartphone ressemble de plus en plus à une Arlésienne : il devait déjà être lâché l’an dernier au Japon; à l’époque, Samsung avait expliqué que les conditions du marché étaient trop « pauvres » pour le lancement d’une nouvelle plateforme mobile. L’entreprise s’est ensuite tournée vers les marchés émergents, Russie en tête, afin de laisser à Tizen une petite chance face aux mastodontes du secteur. Le report du lancement du premier mobile laisse penser que le système d’exploitation n’est pas encore suffisamment bien armé pour rivaliser avec iOS et Android.

Samsung a néanmoins prouvé son intérêt dans Tizen, en proposant deux montres connectées Gear (les Gear 2 et Gear 2 Neo) fonctionnant sous l’OS. Il est impossible de savoir si ces périphériques rencontrent le succès ou pas, mais le...

Lire la suite

TSMC rejoint Samsung dans la production de l'A8

10/07/2014 | 16:00

L'iPhone 6 va être l'occasion d'une montée en charge de Taiwan Semiconductor Manufacturing Co (TSMC) aux dépens de Samsung, indique le Wall Street Journal. Le principal concurrent d'Apple va devoir composer avec son rival taïwanais dans la fourniture du principal processeur du nouveau smartphone et des prochains iPad.

Les livraisons par TSMC de puces A8 gravées en 20 nm ont débuté au second trimestre, poursuit l'article. Ce rapprochement doit également s'intensifier avec le développement de la prochaine génération de processeurs en 16 nm, prévus pour les modèles 2015/2016.

Des sources au fait de ces échanges ont expliqué que le sous-traitant avait envoyé des centaines d'ingénieurs à Cupertino l'an dernier pour préparer cette production et répondre aux standards de qualité dictés par son client.

Crédit : TSMC

Samsung n'est pas complètement mis hors jeu puisqu'il fournira lui aussi des processeurs, mais Apple s'assure un second canal d'approvisionnement avec probablement des avantages financiers à la clef. Le quotidien souligne néanmoins le recul depuis 2012 de Samsung dans la liste des fournisseurs d'Apple pour ses appareils mobiles, que ce soit pour les écrans ou des composants mémoires achetés à d'autres vendeurs (comme Toshiba et SK Hynix pour la flash).

Le premier volume de production de cet iPhone est estimé à 68 millions par le site d'information taïwanais Business Weekly. Pegatron et Foxconn auraient reçu le feu vert dans la seconde quinzaine de juin. La quantité est considérable, mais cela peut aussi...

Lire la suite

Le Galaxy S5 ne suffit pas à redresser Samsung

08/07/2014 | 11:45

Pour le troisième trimestre consécutif, les résultats financiers de Samsung Electronics devraient être en baisse. La firme coréenne s’est fendue d’un avertissement sur résultats et — pour la première fois de son histoire — a publié une analyse détaillée de ce trimestre qui devrait être le pire qu’elle a connu en deux ans.

Chez Samsung, on avait le sourire. Mais ça, c'était avant. Image Samsung.
Chez Samsung, on avait le sourire. Mais ça, c'était avant. Image Samsung.

La société ne devrait que péniblement dépasser les 7 billions de wons (5 milliards d’euros) de bénéfice ce trimestre, pour un chiffre d’affaires atteignant 52 billions de wons (37,8 milliards d’euros). Une chute de l’ordre de 25 % que les analystes les plus pessimistes n’avaient pas vu venir — et ils avaient pourtant été pessimistes, en tablant sur une forte accélération du rythme de repli de Samsung.

La société avait déjà annoncé une baisse de 3,3 % de son bénéfice au premier trimestre : ce deuxième trimestre fiscal sera le troisième consécutif à la baisse — mais le premier de baisse à deux chiffres depuis la fin 2011. Le renchérissement du won et le ralentissement de la demande pour les écrans LED contribuent à ces mauvais résultats, mais la gamme de téléviseurs de Samsung Electronics s’est aussi très bien vendue en cette période de Coupe du monde.

Non, si les finances de la société coréenne s’érodent de trimestre en trimestre, c’est d’abord et avant tout à cause d’« un ralentissement global du marché du smartphone » et d’« une concurrence accrue en Chine et dans certains pays européens ». Des facteurs structurels contre lesquels le Galaxy S5, qui s’est pourtant très bien vendu, n’a rien pu...

Lire la suite

Samsung Galaxy F : beaucoup de Galaxy S5… et un peu d’iPhone 5s

04/07/2014 | 17:25

GSM Arena publie de nouvelles photos volées du Samsung Galaxy F, future version premium du Galaxy S5. S’il en reprend la forme générale et le dos amovible en plastique texturé, il adopte une structure métallique… qui n’est pas sans rappeler celle de l’iPhone 5/5s.

Samsung s’était pourtant éloigné de la copie servile en mettant au point son propre langage visuel. Il n’a sans doute pas l’attrait de celui d’Apple, de HTC ou même de Sony, mais il n’en demeure pas moins efficace : appliqué des modèles d’entrée de gamme aux tablettes en passant par les Galaxy S et Note, il est cohérent et distinctif.

À défaut de nouveaux procès, cet « hommage » aux chanfreins polis de l’iPhone 5/5s ne manquera pas de provoquer quelques débats — même s’il faut rappeler que HTC se les était déjà réappropriés, et qu’il est possible que Samsung change d’avis d’ici la commercialisation du Galaxy F. Attendu pour la rentrée, il devrait intégrer un écran 2 560x1 440 px, un processeur quadricœur Qualcomm Snapdragon 805 et 3 Go de RAM.

[MàJ 5/07 à 10h00, 1ere éd. 4/07 à 17h25] Le toujours très bien informé @evleaks publie ...

Lire la suite

Samsung flingue l'autonomie des iPhone dans une pub

03/07/2014 | 19:03

Samsung a trouvé un nouvel angle d'attaque sur l'iPhone : son autonomie. Sa dernière pub est à ce titre très réussie, elle met en scène des « squatteurs de prises de courant » dans un aéroport. Pas une seule prise dans les hall ou dans les toilettes qui ne soit occupée par un utilisateur d'iPhone en manque de jus. Se retrouvant tous dans des situations inconfortables, ils sont toisés par les clients de Samsung qui profitent de leur téléphone.

Dans le pire des cas, ceux qui ont un Galaxy S5 se contentent de remplacer leur batterie par une nouvelle lorsque la première est vide (elles sont amovibles) ou d'activer les fonctions poussées d'économie d'énergie intégrées par Samsung.

Lors de nos tests du Galaxy S5 et du HTC One M8 nous avions justement souligné l'aspect pratique de ces réglages et la bonne tenue de ces deux appareils question autonomie (les 24h facilement atteignables par l'HTC et presque 48h pour le S5, en jouant avec ces réglages et grâce à son écran AMOLED).

C'est un sujet sur lequel on attend Apple pour les iPhone 6. Dans iOS 8, rien n'a été montré pour mieux réguler la consommation du point de vue de l'utilisateur. On ne peut qu'espérer que le processeur A8 réserve quelques bonnes surprises sur ce point.

Deux fois plus de croissance des ventes pour l'iPhone que pour Samsung

03/07/2014 | 14:30

En toute logique, Samsung vendra plus de smartphones qu’Apple et qu’aucun autre constructeur mobile au second trimestre. Rob Cihra, analyste chez Evercore, estime ainsi que le constructeur coréen pourrait écouler 81 millions d’unités entre avril et juin, contre 35 millions d’iPhone pour la Pomme. Au vu du pléthorique catalogue de téléphones intelligents de Samsung, ça n’a rien de très étonnant; ce qui l’est plus, c’est que la croissance des ventes par rapport au même trimestre de 2013 est nettement plus à l’avantage d’Apple : si les chiffres de Cihra s’avèrent, alors Apple aura vendu 12% d’iPhone en plus d’une année à l’autre. Et 6% seulement pour son rival.

Le Galaxy S5 devrait réussir à atteindre ses objectifs de vente, mais pas les mobiles d’entrée et de milieu de gamme, rapporte l’analyste. Ce serait notamment le cas dans les marchés émergents, pris d’assaut par des constructeurs chinois qui ont copié les méthodes de Samsung : marketing, design, production… Ces fabricants, dont les catalogues se contentaient de singer ceux des constructeurs haut de gamme, ont rapidement appris à réutiliser les recettes mises au point par le leader du secteur.

Si Apple peut s’appuyer sur iOS pour se différencier sur le marché, c’est plus difficile pour les constructeurs de terminaux Android et a fortiori pour Samsung qui « inspire » bon nombre de concurrents chinois plus agiles et flexibles sur les prix (les mauvaises langues persifleront qu’il s’agit là d’un remake de l’arroseur arrosé). Et la volonté nette de Google de resserrer les règles de personnalisation d’Android va limiter de plus en plus les possibilités, pour ses partenaires, de se différencier sur le plan logiciel.

Lire la suite

Pages