Sony



Notre test du casque sans fil MDR-10RBT de Sony

Sony propose une gamme très complète de casques pour tous les prix et tous les usages. Au sein de cette gamme, nous nous intéressons au MDR-10RBT, un produit Bluetooth qui a l’avantage d’être à un prix raisonnable tout en proposant, du moins sur le papier, une qualité audio d’un très bon niveau. Qu’en est-il dans les faits ? Réponse dans notre test !



Morpheus : la réponse de Sony à l’Oculus Rift

À l’occasion d’une conférence donnée hier soir, Sony a présenté un nouveau produit, encore au stade du prototype. Morpheus est un casque conçu pour la PlayStation 4 qui intègre tout ce qu’il faut pour jouer avec un niveau d’immersion bien supérieur à ce que l’écran de la télévision peut offrir. À cet égard, le constructeur japonais offre une réponse au prometteur Oculus Rift, qui n’a toujours pas été commercialisé.

À l’intérieur de cet étrange appareil qui vient se positionner sur le front et devant les yeux, un écran LCD 1080p de cinq pouces positionné si près des yeux qu’il devrait paraître immense. Le Morpheus sera également bardé de capteurs pour suivre vos mouvements, tandis que la PlayStation Camera sera utilisée pour suivre le joueur. L’ensemble permettra de jouer en ayant vraiment l’impression d’être dans le jeu, et non pas à quelques mètres d’un écran.

Pour que l’ensemble fonctionne, il faudra encore résoudre quelques défis technologiques, notamment concernant la connexion. Le prototype actuel exploite un long câble USB et HDMI, mais Sony veut commercialiser un modèle sans fil. Il faudra aussi convaincre les développeurs pour qu’ils intègrent les fonctions de l’appareil à leurs jeux. Sur ce point, le concepteur de la PlayStation 4 a annoncé des accords avec plusieurs partenaires, dont Epic Games, Crytek ou encore Unity.

Un kit de développement sera fourni dans un futur proche, mais le Morpheus n’a pas encore de date de sortie, ni de prix évidemment. Sony a déjà quelques démonstrations à montrer avec plusieurs titres, comme Thief ou encore EVE Valkyrie.

[Via : The Verge]

Sur le même sujet :
John Carmack chausse de nouvelles lunettes



Sony : Apple devrait renouveler plus souvent ses iPhone

Apple commet une erreur et perd des clients en s'attachant à un cycle annuel de renouvellement de ses téléphones. La suggestion vient de Sony, par la voix de Pierre Perron, son responsable pour une partie de l'Europe. Sony-les-bons-conseils n'a pas toujours été le plus rapide lorsqu'il a fallu fournir rapidement les dernières mises à jour Android à ses clients, mais sur le matériel il tente un autre discours.

Alors que son modèle phare, le Z1, est sorti en septembre, le Z2 a été annoncé à Barcelone cette semaine, avec une commercialisation pour avril. La demande en nouveautés est permanente et il faut y répondre, explique Pierre Perron à The Inquirer.

Z1 à gauche et Z2 à droite - IBT

Du point de vue de Sony, il convient de proposer aux clients « La meilleure technologie sur la meilleure plateforme et [qu'ils] ne soient déçus en rien ». Pierre Perron ajoute : « Il existe un cycle dans le marché du chipset qui nous donne les moyens de lancer un nouveau produit plus souvent qu'une seule fois par an. Ce marché bouge très vite. Parce que les consommateurs mobiles sont plus exigeants quand il s'agit de l'expérience de divertissement [Ils] veulent accéder à la musique, à des expériences ludiques, plus rapide et plus facilement, d'une manière plus intégrée ».

Le Z2 entend répondre à cet objectif, ce n'est pas une remise à plat du Z1, mais une version améliorée : écran plus grand, RAM abondante, processeur plus véloce et enregistrement vidéo en 4K. Car le client Sony en veut toujours plus, conclut Perron.

Sur le même sujet :
- Sony : une nouvelle génération de Xperia et un traqueur d'activité

Tags:


Sony : une nouvelle génération de Xperia et un traqueur d'activité

Sony n'est pas venu les mains vides au MWC 2014. Le fabricant nippon, qui s'était déjà distingué au CES le mois dernier avec des annonces intéressantes, a dévoilé la deuxième génération des produits Xperia Z et un traqueur d'activité.

Xperia Z2

Le Xperia Z2 remplace le Z1 en gardant ses principales caractéristiques : étanchéité (IP 55/58) et design OmniBalance. Tout le reste évolue. L'écran est plus grand (5,2" Full HD), le processeur plus puissant (Snapdragon 800 quad-core 2,3 GHz) et la RAM plus importante (3 Go). Sony insiste sur son appareil photo 20 Mpx capable de filmer en 4K en 30 images par secondes. Autrement on peut filmer en 120 FPS en 720p. Le Xperia Z2, fabriqué en une seule pièce d'aluminium, sera disponible en avril à 699 €.

Xperia M2

Dans le segment du milieu de gamme, Sony propose le Xperia M2. Ce smartphone, toujours étanche, est équipé d'un écran 4,8" 540×960 pixels seulement, d'un processeur Snapdragon 400 quad-core 1,2 GHz, d'un appareil photo 8 Mpx et il prend en charge la 4G LTE. Il sera dans les étalages en mai à 299 €.

Xperia Z2 Tablet

L'iPad Air a trouvé un rival. Présentée comme « la tablette étanche la plus légère et la plus fine au monde », la Xperia Z2 Tablet est plus légère (439 g contre 469) et plus fine (6,4 mm contre 7,5) que l'iPad Air. En revanche son écran IPS 10,1" se limite à une définition de 1 920 x 1 200 pixels, quand la tablette d'Apple affiche 2 048 x 1 536 pixels.

La Xperia Z2 Tablet est équipée d'un processeur Snapdragon 801 quad-core 2,3 GHz, de 3 Go de RAM et d'un appareil photo 8 Mpx. Elle sera disponible à partir de 629 € en mars.

SmartBand SWR10

Dernière annonce de Sony au MWC 2014, le SmartBand SWR10, un traqueur d'activité assez basique qui n'a pas d'écran. Il fonctionne de concert avec l'application Android Lifelog grâce à une connexion Bluetooth 4.0. Il peut servir de télécommande multimédia grâce à des tapotements. Étanche lui aussi, ce produit sera vendu 99 € le mois prochain.



Sony a vendu 5,3 millions de PS4 et devance la Xbox One

Sony a vendu 5,3 millions de PlayStation 4 à travers le monde en seulement trois mois. L'entreprise dépasse ainsi son objectif de 5 millions de ventes durant son année fiscale qui se termine en mars. Elle surpasse aussi la Xbox One de Microsoft.

Lancée le 29 novembre dernier dans 48 pays différents, la PS4 est un produit qui cartonne. Elle a été la console la plus vendue aux États-Unis au mois de janvier et ses ventes aux consommateurs ont d'ores et déjà dépassé les prévisions de Sony.

Microsoft est actuellement en retrait. Les derniers chiffres officiels annoncent 3,9 millions de machines vendues aux consommateurs. La Xbox One est disponible dans 13 pays depuis le 22 novembre dernier. Ses exclusivités ont du mal à faire pencher la balance et son prix est plus élevé que la PS4 (100 euros de plus). Pour essayer d'atténuer cet argument tarifaire en faveur de Sony, Redmond met actuellement en place des promotions sur les jeux dématérialisés.

La PS4 est au-dessus... Photo : TNW

Les chiffres communiqués par Sony arrivent au bon moment. En effet, la dernière console de Sony est en passe d'être vendue au Japon le 22 février prochain. De son côté, Microsoft n'a toujours pas de date officielle pour l'archipel nippon.

[Source Reuters]



Sony vend son walkman étanche dans une bouteille d’eau

Sony commercialise toujours des lecteurs audio portables et le constructeur japonais a conservé la marque mythique, mais un peu datée, Walkman. La gamme est aujourd’hui réduite, mais dans le lot on note le NWZ-W273B qui ne brille pas par son nom, mais qui a la particularité d’être étanche. On peut l’utiliser pour nager en surface, mais aussi sous l’eau, jusqu’à deux mètres de profondeur.

Cet appareil est vendu depuis plus d’un an, mais le constructeur a trouvé une manière très originale de le vendre en Nouvelle-Zélande. Pour le proposer directement aux intéressés et mettre en avant la fonction unique de l’appareil, le constructeur commercialise le Walkman dans une bouteille d’eau vendue dans un distributeur automatique. Les principaux intéressés peuvent ainsi trouver le produit directement à la piscine : il fallait y penser !

En France, il faudra commander le walkman dans une boutique traditionnelle. C’est un petit peu décevant, mais Amazon par exemple le vend à une soixantaine d’euros pour 4 Go de stockage.

[Via : TNW]

Tags: ,


Sony abandonne aussi sa librairie électronique

En pleine restructuration, Sony a annoncé fort discrètement son désengagement du marché nord-américain de la lecture électronique. Alors que le fabricant japonais ne commercialise pas son dernier modèle de liseuse aux États-Unis, le Reader Store y fermera ses portes le 20 mars 2014.

Michael Serbinis, le fondateur de Kobo, qui a très récemment abandonné la direction du fabricant canadien. La société est désormais dirigée par Takahito Aiki, ancien patron de Rakuten, la maison-mère japonaise de Kobo.
Michael Serbinis, le fondateur de Kobo, qui a très récemment abandonné la direction du fabricant canadien. La société est désormais dirigée par Takahito Aiki, ancien patron de Rakuten, la maison-mère japonaise de Kobo.

Une annonce qui concerne aussi nos lecteurs canadiens, dont les achats sur la boutique de Sony seront transférés vers celle de Kobo. Le processus sera en partie automatisé, et Sony enverra un courriel aux clients concernés pour expliquer comment finaliser le transfert. Comme le fait remarquer Actualitté, l’avenir de Pottermore, la boutique autour de l’univers d’Harry Potter sponsorisée par Sony, n’est pas évoqué.

Le transfert vers Kobo devra être effectué avant le 31 mai si vous voulez conserver un éventuel crédit prépayé. Les cartes cadeau Reader Store ne seront quant à elles plus valables après le 20 mars. Les abonnements aux journaux et périodiques seront suspendus à cette date, comme les précommandes en cours. Les listes de souhaits et les notes de lectures seront purement et simplement supprimées : il faudra donc penser à en faire une copie.

Cette fermeture est motivée par « les mutations du marché sur [le territoire nord-américain] ». Sony a déjà été partenaire de Kobo dans certains pays, comme elle est partenaire de Chapitre en France. Une stratégie d’adaptation du volet logiciel des liseuses numériques en fonction des marchés qui n’est sans rappeler celle de… Kobo, justement, qui est par exemple partenaire de la Fnac en France.



Un Windows Phone Sony est toujours possible

Sony n'exclut pas de produire à nouveau des smartphones équipés de l'OS de Microsoft. Pierre Perron, à la tête de la division mobile européenne de Sony, a déclaré à TechRadar qu'une telle diversification a du sens dès lors que Google a une relation directe avec un concurrent sur Android. « Nous ne voulons pas être un fabricant pour un seul OS, je ne crois pas que ce soit une situation viable sur le long terme ». Sony travaille déjà depuis longtemps avec Microsoft pour ses PC, cette collaboration va se poursuivre et des discussions sont en cours pour élargir éventuellement ce partenariat.

Sony avait déjà frayé avec Microsoft dans le mobile à la fin de l'année 2008, la période de l'iPhone 3G. L'Xperia X1, sorti sous la marque Sony Ericsson, utilisait Windows Mobile Professional. Un terminal à clavier coulissant avec un système qui avait subitement pris des rides face à iPhone OS.

Xperia X1 avec Windows Mobile 6.1

L'idée d'un Windows Phone chez Sony n'est pas nouvelle. TechRadar rappelle que ce responsable avait tenu des propos similaires en 2012, avant que le grand patron de la branche mobile ne siffle la fin de la partie. Plusieurs stratégies sont certainement débattues régulièrement en interne chez Sony et elles évoluent en même temps que les conditions du marché.

Un marché Android où Samsung est dominant, suivi par LG et où Google a mis la main sur Motorola avec les premiers fruits de cette acquisition qui sont commercialisés. Au troisième trimestre 2013, Sony était absent du top 5 des fabricants mondiaux de smartphones, relégué dans la catégorie fourre-tout des anonymes. Une situation que l'on peut trouver injuste pour un fabricant à la forte notoriété, qui propose maintenant une gamme étoffée, homogène et qui s'est élargie cette semaine en direction des iPhone avec le "petit" mais costaud Xperia Z1 Compact (lire Sony veut inspirer et susciter la curiosité).

L'Xperia Z1 Compact lancé au CES 2014

Si Sony arrive sur Windows Phone, le challenge pour la marque sera le même que pour Nokia au départ : marquer sa différence. Et ce d'autant plus que Microsoft va fabriquer ses propres smartphones. « C'est une chose que d'utiliser la plateforme Windows Phone, c'en est une autre que de répondre à la question : 'Que pouvons-nous y apporter en plus ?' » souligne à juste titre Pierre Perron.



Sony veut inspirer et susciter la curiosité

Comme d'autres, Sony a profité du CES pour aligner des séries de chiffres, présenter de nouveaux produits, parler de l'adoption de la 4K et se positionner sur le marché de l'informatique vestimentaire. Mais Kaz Hirai a aussi détaillé la nouvelle mission de l'entreprise qu'il dirige depuis bientôt deux ans.

PS4 : 4,2 millions d'unités vendues

Microsoft annonce qu'elle a vendu 3 millions de Xbox One au 31 décembre 2013 ? Sony répond, avec juste ce qu'il faut de fierté, que 4,2 millions de PlayStation 4 avaient trouvé preneur au 28 décembre 2013. Un chiffre qu'il faut bien sûr tempérer en rappelant que la console de Sony a été lancée une semaine avant celle de Microsoft.

Une console qui ne sera bientôt plus nécessaire pour jouer : la firme japonaise a levé le voile sur PlayStation Now, le service issu de l'acquisition de Gaikai. Un simple téléviseur Bravia peut recevoir la vidéo de jeux streamés depuis les serveurs de Sony, le catalogue comptant déjà Beyond: Two Souls, God of War: Ascension, The Last of Us et Puppeteer.

Mais PlayStation Now sera d'abord lancé sur PS3 et PS4 puis PS Vita avant d'être intégré à la plupart des nouveaux modèles Bravia. Et encore uniquement aux États-Unis pour le moment, où les joueurs pourront louer des jeux ou s'abonner à une offre d'abonnement global.

Un Xperia Z1 haut de gamme, mais compact

Sony a officialisé le rebranding de ses appareils Nex en « Alpha » et présenté de nouvelles caméras et de nouveaux ordinateurs, mais son annonce la plus intéressante concerne le monde du smartphone. Comme son nom l'indique, le Xperia Z1 Compact est… un Xperia Z1 compact. Et ça change tout.

Qui dit « petit » smartphone Android dit souvent smartphone d'entrée ou de milieu de gamme, les composants les plus avancés étant réservés aux modèles les plus grands. Malgré son écran de « seulement » 4,3 pouces, le Xperia Z1 Compact a tout d'un grand : il possède un processeur Snapdragon 800, un capteur 20 Mpx et une batterie 2 300 mAh.

Mieux encore, il se permet de surpasser son grand frère sur certains points : si son écran est limité à 720p, il adopte la technologie IPS. Sony ne cache pas son ambition de concurrencer directement l'iPhone avec ce modèle, qui est en tout cas un des rares smartphones Android directement comparables à celui d'Apple. Il sera disponible le mois prochain, malheureusement sous Android 4.3 plutôt que 4.4.

L'adoption de la 4K prendra plus de cinq ans

Alors que Samsung et LG ont présenté des téléviseurs courbes, Sony a présenté des téléviseurs… pyramidaux, environ deux fois plus épais à la base qu'au sommet. Une forme qui permet de doter les Bravia W850B (HD) et X900B (4K) de meilleurs haut-parleurs — pensez « téléviseurs à barre de son intégrée », des téléviseurs qui ne seront pas disponibles avant la fin de l'année.

Image Engadget.

Ils seront alors accompagnés non seulement de PlayStation Now, mais aussi d'un nouveau service de « TV dans le nuage ». Encore en développement et à ce titre encore flou, ce service combinera télévision en direct, vidéo à la demande et enregistreur en ligne, le tout synchronisé sur différents appareils.

En marge de ces annonces, Kaz Hirai est intervenu sur le sujet de la 4K lors d'une conférence relayée par The Verge. Alors que les annonces dans le domaine se multiplient, elles ne restent que des annonces et le CEO de Sony rappelle que l'adoption de la 4K sera lente. Il n'hésite pas à comparer la transition de la HD à la 4K à celle de la SD à la HD, une transition qui avait pris plus de cinq ans.

La nouvelle mission de Sony

Mais Sony veut s'inscrire dans des cycles de développement longs, seuls garants de transformations profondes des technologies. « Je crois que la mission de Sony est d'inspirer et de susciter la curiosité », explique Kaz Hirai : « il est temps de faire mieux que "juste bien". » Une nouvelle mission pour un Sony dont les divisions travaillent ensemble pour proposer des technologies fonctionnant de concert.

Un mouvement qui s'inscrit dans un nouveau paradigme, celui de l'informatique ambiante, baptisé Life Space UX chez Sony. Kaz Hirai donne l'exemple, classique dans les démonstrations futuristes, d'un mur-écran qui serait une fenêtre ouverte sur le monde : « imaginez être un surfeur passionné et avoir une fenêtre sur le monde à l'échelle d'un mur pour voir les meilleurs spots de surf du monde en direct. »

Pour une fois, ce ne sont pas que des palabres : dès cet été, Sony commercialisera un Ultra Short Throw Projector capable de projeter des images en haute définition sur une surface plane d'une diagonale maximale de 147 pouces et de détecter une interaction sur cette surface. Un mur ou une table pourront alors être transformés en surfaces tactiles — une piste que Microsoft avait défriché avec PixelSense, mais que Sony compte démocratiser. Même si le premier modèle coûtera 30 à 40 000 $.



Bientôt un nouveau firmware pour la gamme DSC-QX

Sony a annoncé une mise à jour prochaine pour ses « modules photo » DSC-QX100 et DSC-QX10 transformant n'importe quel smartphone dont l’iPhone en un appareil photo de meilleure facture.

Fin janvier 2014, la nouvelle version du firmware permettra de prendre des vidéos en 1 920 x 1 080 à 30 images par seconde, au lieu des 1 440 x 1 080 pixels actuels.

Le Sony DSC-QX100 disposera d’autre part d’un mode priorité à la vitesse d’obturation ainsi que la possibilité de choisir la sensibilité en mode automatique. Il comportera également un nouveau mode manuel.

La version actuelle n’offre qu’un mode Programme automatique, et une sensibilité maximale d’ISO 3 200 qui passera à ISO 12 800. Le DSC-QX10 verra sa sensibilité passer pour sa part d’ISO 1 600 à ISO 3 200.