Promo : Canal+ avec Apple TV+ à 15,99 € par mois pendant deux ans

Nicolas Furno |

Canal+ propose une réduction temporaire sur son offre 100 % Canal qui comprend l’accès à neuf chaînes de télévision en direct ainsi qu’aux contenus associés proposés en streaming sur myCanal, et aussi à tout le contenu d’Apple TV+. Pendant encore quelques jours, vous pourrez activer cette offre à 15,99 € par mois avec un engagement de deux ans. L’abonnement passera ensuite à un engagement annuel avec reconduction tacite et un prix de 32,99 € par mois.

Même s’il y a déjà eu des promotions plus intéressantes, ça reste une bonne offre si vous n’êtes pas actuellement abonné à Canal+. Le bon plan est en effet réservé aux nouveaux venus seulement et il faut au minimum un mois entre la fin d’un abonnement et la souscription d’une nouvelle offre pour en bénéficier, alors ce ne sera pas possible pour cette fois.

En plus des contenus de base, l’option TV Plus qui ajoute plus de cinquante chaînes est offerte pendant deux mois, puis elle sera facturée 10 € de plus par mois. Deux écrans sont inclus dans cette offre, ce qui veut dire que deux personnes peuvent regarder deux contenus différents sur deux appareils différents. L’offre est valable jusqu’au 26 février.

Mise à jour le 23/02/2024 15:30 : après les deux premières années d’engagement, on passe sur un engagement annuel avec reconduction tacite. L’article a été corrigé.

Lire les commentaires →

Apple et Spotify sont front contre front avant une possible amende de Bruxelles

Florian Innocente |

Spotify et Apple continuent de s'échanger des amabilités sur le fonctionnement de l'App Store alors que Bruxelles pourrait infliger une forte amende au groupe californien.

La bisbille entre Spotify et Apple se poursuit par déclarations interposées dans les médias américains. Le timing n'est pas anodin, la Commission européenne pourrait annoncer une amende salée pour Apple le mois prochain, en l'accusant de pratiques anticoncurrentielles sur l'App Store. Aucune déclaration officielle n'a encore été faite, mais la semaine dernière, le Financial Times évoquait une amende de 500 millions d'euros.

Plainte de Spotify : Bruxelles infligerait à Apple une amende de 500 millions

Plainte de Spotify : Bruxelles infligerait à Apple une amende de 500 millions

Apple considère en quelque sorte que le service suédois cherche à tondre le mouton sans vouloir le nourrir :

Nous sommes heureux de soutenir le succès de tous les développeurs — y compris Spotify, qui est la plus importante application de streaming musical au monde. Spotify ne paie rien à Apple pour les services qui l'ont aidé à créer, mettre à jour et partager son application avec des utilisateurs Apple dans 160 pays à travers le monde. Fondamentalement, leur plainte consiste à essayer d'obtenir un accès illimité à tous les outils d'Apple sans rien payer pour la valeur offerte par Apple.

Apple a cité quelques statistiques pour appuyer son argumentaire, comme les 420 mises à jour de Spotify passées en revue par ses équipes de validation ; les 119 milliards de téléchargements de l'app ou de ses révisions effectuées sur l'App Store ; ou encore la somme d'API et de frameworks utilisés par les développeurs de Spotify.

Apple omet toutefois de dire que l'exploitation qui est faite de ses services est importante… parce qu'elle en impose l'utilisation. Impossible pour Spotify ou n'importe quelle autre app de s'installer sur les iPhone sans en passer par Apple. Le succès de l'iPhone et de l'App Store découle pour une part immense des apps tierces dont ils disposent. Cette co-dépendance n'est guère mise en avant par Apple.

Spotify a aussitôt réagi en jugeant pour sa part que la concurrence tarifaire avec Apple Music était faussée dès lors qu'il ne peut communiquer librement avec ses utilisateurs :

Le succès de Spotify a été possible en dépit des efforts d'Apple pour obtenir un avantage déloyal en favorisant, à chaque instant, son propre service de musique, tout en posant des obstacles et en imposant des restrictions injustes au nôtre.

Selon leurs règles actuelles, Apple contrôle l'accès de Spotify à ses propres clients et donne à Spotify le choix entre deux options intenables : soit nous devons offrir une expérience utilisateur médiocre, où nous ne pouvons pas communiquer directement sur la manière d'acheter ou de s'abonner à Spotify sur les iPhone ; soit nous devons accepter un coût de 30 % vis-à-vis de notre plus grand concurrent.

Ce ne sont pas des règles du jeu équitables. Nous soutenons la Commission européenne et sommes convaincus qu’elle prendra bientôt des mesures pour créer un écosystème équitable pour tous les protagonistes.

Bruxelles enquête sur Apple depuis 2020 après une plainte déposée par Spotify l'année précédente. Le champ de cette investigation s'est resserré sur l'interdiction faite aux plateformes de streaming audio de promouvoir leurs offres d'abonnement à l'intérieur de leur app.

Selon les règles de l'App Store, ces apps qui donnent accès à un contenu (audio, vidéo, livres… les apps dites "reader") peuvent utiliser les In-App d'Apple comme toutes les autres. Mais si leurs éditeurs refusent le système d'abonnement d'Apple qui se traduit par une commission de 15 à 30 %, ils peuvent mettre un lien qui dirige l'utilisateur vers un site web. Outre que cela rend plus complexe le parcours du client, le lien ne peut être accompagné d'une mention sur l'existence de ces formules d'abonnements externes ou de promotions.

Cette possibilité de placer un lien avait été imposée à Apple en 2022. L'année précédente elle avait été obligée par la justice à faire d'autres concessions. Parmi celles-ci, d'autoriser les développeurs à communiquer — par courriel par exemple — directement avec leurs clients sur leurs offres d'abonnement.

App Store : Apple autorise les développeurs à communiquer davantage avec leurs utilisateurs

App Store : Apple autorise les développeurs à communiquer davantage avec leurs utilisateurs

Bruxelles pourrait non seulement sanctionner Apple financièrement, mais lui intimer de faire sauter cette clause de son contrat avec les éditeurs d'apps de services de streaming musical.

Crédit : Spotify.

Pour Spotify, l'issue la plus favorable — telle qu'il l'a décrite par une série de visuels, à l'aune de l'entrée en vigueur du DMA en Europe — consistera à afficher librement ses formules d'abonnement sans In-App ; de permettre à l'utilisateur d'en changer immédiatement ; de signaler des opérations de promotion. Tout cela sans quitter l'app.

Lire les commentaires →

Des utilisateurs se plaignent de problèmes avec le Bluetooth des iPhone 15

Nicolas Furno |

Des utilisateurs rencontrent des problèmes de connexion en Bluetooth sur les nouveaux iPhone 15, comme le rapporte MacRumors en se basant sur des témoignages publiés sur les forums d’Apple ainsi que les siens. Des problèmes variés, puisqu’ils concernent autant la connexion à une voiture et des enceintes Bluetooth qu’à des AirPods ou d’autres écouteurs qui reposent sur la norme. Les témoignages remontent à la sortie de la dernière génération du smartphone d’Apple et les mises à jour successives d’iOS 17 n’ont apparemment pas amélioré la situation pour ceux qui sont concernés.

Image iGeneration.

Ce n’est pas un défaut généralisé et nous ne l’avons jamais croisé à la rédaction, même si Cédric se plaint d’une moins bonne reconnaissance par sa Tesla de son iPhone 15 Pro utilisé comme clé de voiture. Il est difficile de savoir ce qui se passe, mais les témoignages indiquent bien que les iPhone d’ancienne génération ne posent aucun problème dans la même configuration. Il semble bien qu’un changement spécifique aux iPhone 15 et 15 Pro soit à l’origine de ces défaillances, sans résolution pour le moment. Réinitialiser l’appareil n’a pas suffi selon plusieurs retours et les déconnexions intempestives se poursuivent sans véritable option.

Le défaut pourrait même être matériel. En tout cas, quelques clients ont obtenu un nouvel iPhone 15 ou 15 Pro par le biais du SAV d’Apple suite à des déconnexions et le problème a bien disparu avec le nouveau modèle. Si vous utilisez un iPhone de dernière génération, avez-vous également noté un problème ? N’hésitez pas à témoigner dans les commentaires.

Lire les commentaires →

Bouygues Telecom en négociations exclusives pour reprendre la Poste Mobile

Pierre Dandumont |

L'opérateur virtuel La Poste Mobile pourrait passer dans le giron de Bouygues Telecom, alors que MVNO emploie actuellement le réseau de SFR (qui en détient 49 %). Bouygues Telecom a en effet annoncé entrer dans des négociations exclusives pour le rachat, quelques semaines après l'annonce de la décision du groupe La Poste de se séparer de son opérateur.

Avec ses 2,3 millions de clients, la Poste Mobile est un achat intéressant pour Bouygues Telecom, qui gagnerait de nombreux abonnés tout en profitant du réseau de distribution de La Poste. Le communiqué indique aussi que le groupe pourrait proposer des offres fixes pour profiter de l'aura de la marque.

Le logo de l'opérateur.

Bouygues Telecom indique que le prix d'acquisition serait de 950 millions d'euros, et que les clients ne devraient passer du réseau de SFR à celui de Bouygues Telecom qu'à la fin de l'année 2026, quand le contrat actuel se terminera. Il reste tout de même deux étapes à franchir avant ce rachat : obtenir les autorisations administratives nécessaires (notamment auprès des autorités de la concurrence) et vérifier que SFR ne compte pas profiter de ses droits. En effet, l'opérateur dispose d'un droit d'agrément qui lui permet de s'opposer à la vente et d'un droit de préemption pour acquérir les 51 % qui appartiennent au groupe La Poste. Mais étant donné la situation financière du groupe Altice, très endetté, un achat de cette importance pourrait être mal vu par les investisseurs, comme l'indique Le Figaro.

Lire les commentaires →

L'iPhone ne serait pas le premier à se plier chez Apple

Florian Innocente |

Plier un écran ok, mais de quelle dimension ? Apple aurait bien un produit à écran pliable au programme affirme Digitimes mais ce ne sera pas un iPhone. Plutôt un appareil à classer dans la catégorie des tablettes ou des portables. Le site taïwanais avait déjà formulé cette hypothèse fin 2023.

Les rumeurs autour de cette catégorie d'appareils, que les fabricants Android continuent de labourer, Samsung en tête, restent assez évasives sinon contradictoires lorsqu'il s'agit d'Apple. Tantôt il s'agit d'un smarpthone à clapet, tantôt d'une tablette que l'on déplierait. Gageons qu'Apple a tout testé avant d'orienter son choix. Digitimes explique que les efforts portent désormais vers la faisabilité et la difficulté serait moins au niveau de la charnière que de la qualité de l'écran.

Via PatentlyApple.

Apple plancherait activement sur ce produit depuis au moins 5 ans, on a vu des brevets remontant à 2014 et d'autres de plus détaillés, qui s'intéressaient à la charnière, en 2016. Pour Omdia, un cabinet d'études qui publiait hier ses recherches et estimations sur l'arrivée d'écrans OLED dans les iPad et Mac, une dalle pliable pourrait être utilisée à partir de 2027. Omdia la pressent dans un grand iPad Pro de 20,3". Ce qui ferait une sacrée surface… en quête d'une raison d'être.

Lire les commentaires →

Synchroniser deux iPhone pour des photos en stéréo

Pierre Dandumont |

Si Apple a intégré les vidéos spatiales (en simplifiant, des vidéos avec une notion de profondeur) dans les iPhone 15 Pro, certains préfèrent faire des photos en stéréo avec deux appareils. Et le montage de Pascal Martiné, un Allemand, est intéressant car il emploie deux iPhone 11 Pro qu'il synchronise avec une méthode un peu étonnante : un double câble Lightning.

Le décalage permet un rendu en relief (image Pascal Martiné)

Le but est simple : prendre des clichés identiques mais légèrement décalés, pour ensuite les récupérer dans des programmes qui peuvent les combiner pour créer du relief. Si la 3D semblait abandonnée depuis quelques années, elle revient en effet un peu à la mode avec le casque Vision Pro d'Apple, qui est un excellent produit pour ce genre de contenus. Pascal Martiné donne beaucoup d'exemples et de tutoriels sur son site (en anglais).

Deux iPhone 11 Pro en parallèle (image Pascal Martiné)

Sa première idée pour synchroniser les deux appareils était de passer par un déclencheur Bluetooth, mais ils ne peuvent visiblement pas se connecter à deux appareils simultanément. Sa seconde solution a donc été de passer en filaire. Il s'est rendu compte que la télécommande des EarPods (en Lightning dans le cas de l'iPhone 11 Pro) permettait de déclencher l'appareil photo et il a donc sacrifié deux kits Lightning. En ne gardant que la télécommande et en la reliant aux deux prises Lightning, l'ensemble fonctionne : une pression déclenche la prise de photos.

Le déclencheur (image Pascal Martiné)

Avec un pied construit à partir de support pour les vélos et en fixant manuellement le focus avant de prendre la photo - sans cette astuce, il peut y avoir un décalage quand un des deux iPhone décide d'effectuer un traitement ou choisit d'autres paramètres que le second -, les résultats semblent bons. Il explique qu'il peut arriver que la synchronisation entre les deux images ne soit pas parfaite, mais que le problème ne se pose pas dans la majorité des cas. Le système a surtout l'avantage d'être portatif et assez léger, ce qui n'est pas le cas des solutions qui se basent sur des reflex, qui sont nettement plus lourds qu'un iPhone.

Le résultat dans les rues de Troyes (image Pascal Martiné)
iOS 17.2 bêta 2 introduit l

iOS 17.2 bêta 2 introduit l'enregistrement de vidéos spatiales sur iPhone 15 Pro pour le Vision Pro

Lire les commentaires →

Promo : iPhone 15 Pro à 1 017 € (-210 €), iPhone 15 Pro Max à 1 282 € (-197 €)

Florian Innocente |

Mise à jour le 22 février : quelques-uns des modèles décrits précédemment ont continué de baisser de prix et demeurent plus compétitifs que sur Amazon France (en Italie, le tarif définitif — inférieur à celui affiché sur la page du produit — apparaît avant le règlement, une fois la TVA calculée).

  • iPhone 15 Pro de 128 Go à 1 017 € sur Amazon Italie au lieu de 1 229 € sur l'Apple Store français
  • iPhone 15 Pro Max de 256 Go à 1 282,78 € sur Amazon Italie au lieu de 1 479 €

Les iPhone 15 Pro et 15 Pro sont de nouveau bien moins onéreux sur les Amazon de nos voisins que sur l'équivalent français. Avec des réductions plutôt intéressantes selon les capacités. Attention, tous les coloris ne sont pas au diapason. Tous sont en stock. Les prix donnés ci-dessous incluent les frais d'envoi en France.

Promo : -150 € sur l

Promo : -150 € sur l'iPhone 15 (819 €) et l'iPhone 15 Plus (969 €) 🆕

Lire les commentaires →

Pages