Gendarmerie : 60 000 smartphones pour faciliter les contrôles

Mickaël Bazoge | | 09:25 |  19

Pour contrôler un conducteur sur le bord de la route, les gendarmes dégaineront bientôt un smartphone. D’ici la fin de cette année, la gendarmerie nationale va en effet équiper ses pandores de 60 000 smartphones (et quelques tablettes). Ces appareils Android « grand public » sont équipés de leur propre OS, Secdroid, développé par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), explique le Nouvel Obs.

Les gendarmes ne pourront utiliser que des applications mises spécifiquement au point pour leurs besoins. Et bien sûr, les communications sont chiffrées. L’un des objectifs de cet investissement conséquent (20 millions d’euros) est d’accélérer le traitement des contrôles routiers. Le gendarme pourra ainsi vérifier plus rapidement l’identité du conducteur et les informations du véhicule. Un simple scan de la bande au bas de la carte grise avec l’appareil photo du smartphone permettra de tout savoir de la voiture.

Le brigadier a accès au fichier des immatriculations, mais également à celui des véhicules volés (mais pas des assurances). Le contrôle du permis de conduire (et le décompte des points) sera aussi facilité. Mieux encore, si jamais le contrôlé a besoin de porter plainte (en cas de « visite » impromptue de son véhicule, par exemple), le grippe-coquin sera en mesure de pré-remplir un dépôt de plainte avec l’identité de la personne, les informations de la voiture, le tout agrémenté des photos du véhicule au besoin. « C'est vraiment beaucoup plus rapide, on doit facilement diviser le temps par trois », se réjouit le lieutenant-colonel Olivier Langou.

Et ça n’est pas tout. À terme, la gendarmerie envisage de collaborer avec des services privés, comme Waze, afin de signaler des accidents « afin de leur signaler des accidents avant même qu'on ait pu s'y rendre », précise le colonel Yves Marzin.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


19 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar MacGruber 19/01/2017 - 09:37 via iGeneration pour iOS

Mouai ! 🤔

avatar C1rc3@0rc 19/01/2017 - 12:11

Je dirais meme plus: mouais moais... ;)

«Le brigadier a accès au fichier des immatriculations, mais également à celui des véhicules volés (mais pas des assurances)»

Pour l'instant, mais je suis certain que le 1er Sinistre - Like Stasi - ne va pas resister a un petit croisement de fichiers de plus... et apres ce seront les donnees medicales!
:(

«Et ça n’est pas tout. À terme, la gendarmerie envisage de collaborer avec des services privés, comme Waze, afin de signaler des accidents « afin de leur signaler des accidents avant même qu'on ait pu s'y rendre », précise le colonel Yves Marzin.»

Et developper un service public qui fasse justement cela, qui est bel est bien une vraie amelioration de la securite, non ?
On a pas d'ingenieurs en France capables de monter un tel service, faut donner les responsabilité de l'etat a des multinationales? On a pas une Ecole des Mines ni rien du coté de Grenoble, ce doit etre ça...
Et donc a quand Arnault ou Mulliez a l’Élysée?

avatar House M.D. 20/01/2017 - 03:53 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Pour le coup autant je suis d'accord avec le début de votre intervention, autant pour la fin je ne le suis pas : des milliers d'utilisateurs ont choisi de prendre Waze, qui fonctionne très bien. Pourquoi vouloir à tout prix réinventer la roue sous prétexte que ce qui existe n'est pas propriété de l'Etat? Pourquoi engager des millions d'euros de développement pour au final arriver à un produit qui ne sera pas autant utilisé, voire totalement boudé (signaler juste les accidents et non les contrôles en même temps, vous croyez vraiment que ça va prendre face à Waze qui fait les deux?)?

avatar MrFloyd 22/01/2017 - 09:43 via iGeneration pour iOS

@House M.D.

Ca signifierait que l'armée base son action sur une société dont les actionnaires sont hors d'Europe, j'y vois un problème.

avatar macfredx 21/01/2017 - 02:50 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Et qui paie ?...

avatar MrFloyd 22/01/2017 - 09:45 via iGeneration pour iOS

@macfredx

Toi et moi. Mais je préfère payer pour ça que pour des incompétents en mairie qui ferment à 15h45 et qui font mal leur (maigre) boulot en te renvoyant vers le (nul) site internet.

avatar Mathias10 19/01/2017 - 09:47 via iGeneration pour iOS

Ça fait genre 6 mois que c'est deja le cas... c'est le décalage horaire Mickaël 😆 ? <- la blague est drôle

avatar Mickaël Bazoge macG 19/01/2017 - 09:50 via iGeneration pour iOS

@Mathias10

L'annonce officielle date d'hier...

avatar iVador 19/01/2017 - 10:18 via iGeneration pour iOS

Grippe-coquin 😳😂

avatar scanmb 19/01/2017 - 11:02 via iGeneration pour iOS

@iVador

Idem
👍🏽

avatar EBLIS 19/01/2017 - 10:39

Comment se fait-il qu'ils aient récupéré le nom d'une application vieille de plusieurs années ? Il y a une relation entre deux?

avatar noooty 19/01/2017 - 11:11 via iGeneration pour iOS

Et il y aura des dépôts de plaintes sans fautes?
Ça changera des gendarmes de saint Tropez…
😀

avatar bebex44 19/01/2017 - 11:52

Donc un truc soit disant sécuritaire sous android... moi j'dis ça j'dis rien, mais c'est comme vouloir de neige chaude

avatar C1rc3@0rc 19/01/2017 - 12:22

Alors la tu presumes outrageusement de l'incompetence de l'Anssi...

Allez une petite explication: Android est un OS libre, dont chaque constructeur doit adapter au moins les drivers pour une machine specifique. Quand on parle de smartphone android, en fait on parle de smartphone de ma marque X avec la version N modifié par X... donc au final il n'y a pas un seul smartphone qui fonctionne avec l'OS que met en distribution Google: il y a N Android basé plus ou moins sur les sources de Google.

Partant de la, les incompetents de l'Anssi... ne vont bien entendu pas auditer le code, ne vont pas le modifier pour le securiser, ne vont pas chiffrer les données qui sortent des applications,... et il vont bien entendu utiliser des protocoles publics non chiffrés (genre, je sais pas moi, aller disons FTP) pour effectuer les echanges avec le serveur...

Perso c'est pas la qualité de l'Android produit pas l'Anssi qui m'inquiete, c'est plutot le croisement avec d'autres fichiers... Et c'est surtout le piratage de l'Etat par les enarques qui m'inquiete de plus en plus.

avatar umrk 19/01/2017 - 12:33 via iGeneration pour iOS

Je sens qu'on va bien rigoler ...

avatar Mike Mac 19/01/2017 - 14:48

@Mickaël Bazoge

info suiviste répondant au manant lui faisant remarquer que l'info date de 6 mois :

"L'annonce officielle date d'hier..."

Cette prudence dans l'information au service du lecteur vous honore.

Vous devriez faire de même avec les nouveautés Apple !

avatar Mickaël Bazoge macG 19/01/2017 - 16:56

En fait il y a eu des expérimentations depuis 2015 dans plusieurs régions.

avatar codeX 19/01/2017 - 14:49

Dépot de plainte .......... Mouarf. Quand on sait comment finissent la majorité de ces plaintes on se demande bien s'il est encore utile de les réveiller pour ça. Maison cambriolée, voiture fracturée, roue de secours volée et usurpation de plaque minéralogique, à chaque fois j'ai reçu au bout de quelques mois (1 an je crois) un joli petit papier me disant que l'affaire était classée et que si je voulais bla bla bla ......

avatar geo44270 19/01/2017 - 20:16 via iGeneration pour iOS

La version Android utilisée est dépouillée des principales fonctions "classiques" et sécurisée pour ne pas installer n'importe quoi (pas de playstore). C'est comme la version de Linux qui est actuellement utilisée sur les PC. Pendant les phases de tests en 2015, c'était sur des galaxy S5 totalement dépouillée dont les fonctions étaient remises une à une (pas d'APN, pas de de vibreur, pleins de réglages inactifs...)