Quand la maison connectée déraille

Soumis par Stéphane Moussie le 11h20

Autant la maison connectée peut améliorer le confort et faire faire des économies, autant elle peut entraîner de nouveaux imprévus.

En Allemagne, une enceinte Amazon Echo a décidé apparemment toute seule de jouer de la musique à fond en pleine nuit alors que son propriétaire était absent. Les voisins ont appelé la police pour faire cesser le tapage nocturne.

Le propriétaire de l’enceinte assure qu’il n’a pas activé la lecture à distance. Une hypothèse avancée par le service client est qu’Alexa a interprété comme une commande vocale une discussion dans la rue, mais le propriétaire rétorque qu’il habite au sixième étage et que ses fenêtres étaient fermées. La cause reste donc pour l’heure inconnue.

« Bienvenue chez nous ! » « Merci pour l’invitation. Alexa, commande deux tonnes de maïs en crème. Alexa, confirme la commande. » XKCD (licence CC BY-NC)

Autre mésaventure arrivée hier à un Français : tout son équipement domotique ne répond plus. « Ce matin, impossible d’ouvrir mes volets, mon alarme, ma porte, retour au manuel, toute ma maison est down… », écrit l’utilisateur. Ce n’est pas le fabricant de la solution domotique (Somfy en l’occurrence) qui est responsable, mais OVH qui héberge les services et qui fait face à une grosse panne.

L’habitant explique dans d’autres tweets qu’il n’est pas véritablement coincé chez lui, mais qu'il doit mettre la main sur des piles pour la télécommande de secours et qu’il se souvienne comment l’utiliser. « J’ai juste mis 30 minutes à ouvrir mes volets 😄 », dit-il en souriant.