Le mode nuit des Pixel est aussi impressionnant que promis

Nicolas Furno |

Quand Google a présenté ses nouveaux Pixel à l’automne, nous avons eu droit à une démonstration d’une fonction de l’appareil photo qui n’était pas encore présente. « Night Sight »1, un mode nuit qui promettait de prendre des photos là où aucun smartphone ne pouvait le faire auparavant, y compris dans le noir quasiment complet. En guise de démonstration, le géant de la recherche avait donné cette comparaison qui avait bluffé tout le monde… et créé quelques sceptiques au passage.

Photo prise avec un iPhone XS à gauche, avec un Pixel 3 en mode nuit à droite (photos Google).

La différence était telle que l’on avait le sentiment que Google avait trafiqué les photos pour creuser l’écart entre son appareil photo et celui d’Apple. L’absence de la fonction au lancement a entretenu ces suspicions, mais l’entreprise a annoncé hier que le mode nuit était finalisé et que tout le monde allait pouvoir le tester. D’ailleurs, la fonction n’est pas réservée aux nouveaux Pixel 3, tous les Pixel, y compris le modèle de 2016, peuvent en bénéficier, via une mise à jour de l’appareil photo qui sera distribuée dans les prochains jours.

Android oblige, il était en fait possible de tester la fonction en avance. Un petit malin avait trouvé comment débloquer la fonction et on pouvait déjà télécharger une version alternative de l’appareil photo, avec Night Sight. C’est ce que j’ai fait dès que j’ai reçu le Pixel 3 XL que je suis en train de tester, et j’ai été impressionné par les résultats.

Le mode nuit brille dans certaines situations et échoue parfois spectaculairement dans d’autres. C’est pourquoi il s’agit d’un mode spécifique, que l’utilisateur doit activer, et non d’une option qui s’active automatiquement, comme le mode HDR des smartphones modernes. Quand l’appareil photo juge qu’il n’y a pas assez de lumière, il suggère de l’activer avec un message à l’écran. Si l’utilisateur le souhaite, il peut alors faire défiler la longue liste d’options, toucher « Plus » et activer le mode nuit proposé dans la liste de modes spéciaux.

L’appareil photo du Pixel n’active jamais le mode nuit pour vous, il suggère de le faire au mieux (gauche), mais c’est à l’utilisateur de l’activer (centre). Par ailleurs, l’icône de la lune rappelle en permanence que l’on est dans ce mode spécifique (droite).

Les résultats ne sont pas toujours bons, mais il y a un autre point qui peut poser problème : le mode nuit est lent. Comme nous l’avions évoqué dans un précédent article, Google utilise une pose longue pour capter davantage de lumière. La différence, c’est que plusieurs photos (jusqu’à 15) sont combinées pour augmenter la durée de la pose par un savant assemblage. De fait, même si prendre une photo en mode nuit est plus long, il ne faut qu’une seconde ou deux en général, pour obtenir l’équivalent d’une pose de cinq à six secondes.

Concrètement, la prise se fait en deux étapes. Dans un premier temps, le Pixel 3 va prendre une photo avec un temps de pose légèrement plus long que la normale. Pendant cette étape, l’appareil vous indique de ne pas bouger, et si vous voulez éviter du flou, il est important de respecter la consigne. De la même manière, tous les objets trop rapides seront flous pour cette raison. Cette étape dure moins d’une seconde en général, et une deuxième suit pour collecter de la lumière. Celle-ci peut durer une à deux secondes, mais elle n’oblige pas à garder le smartphone bien stable, il s’agit uniquement d’enrichir la première photo avec des informations supplémentaires.

Deux étapes pour prendre une photo en mode nuit sur le Pixel : une première qui nécessite de rester bien stable pour prendre une première série de photos (gauche) ; une deuxième où l’utilisateur peut bouger un petit peu, pendant laquelle l’appareil photo capte davantage de lumière (droite).

Le traitement n’est pas appliqué en direct, il faut deux ou trois secondes de plus pour que Google « prépare » l’image. Tout est effectué en local, grâce à une puce spécifique présente dans les Pixel, mais il faut malgré tout une petite attente pour obtenir la photo finale. Dernier point important à noter, ce qui est affiché au moment de prendre la photo n’a rien à voir avec le résultat final. L’app pousse au maximum la sensibilité pour vous permettre de voir quelque chose et le résultat est très granuleux, mais la photo finale sera meilleure.

Dans la suite, la photo standard est toujours à gauche, celle en mode nuit est à droite. Toutes les photos ont été prises avec un Pixel 3 XL et avec un mode nuit en bêta.

Assez parlé, que vaut ce mode nuit ? Comme vous pouvez vous en douter, il fonctionne mieux de nuit, surtout dehors. Dans ce cadre, on obtient des photos spectaculaires, avec parfois le sentiment étrange qu’il faisait encore un petit peu jour. Il faut dire que Google utilise de l’intelligence artificielle pour la balance des blancs, avec parfois des résultats étranges, comme ce ciel bien bleu alors que l’on était en pleine nuit.

La balance des blancs améliorée par l’intelligence artificielle ajoute un petit peu trop de bleu dans le ciel, mais la photo est plus équilibrée.
Bel exemple de ce que le mode nuit peut offrir, avec nettement plus de détails et de couleur.
La lumière directe peut poser problème au mode nuit, avec un halo assez prononcé. Mais la photo est exploitable, au contraire de celle classique.

Même s’il ne fait pas totalement nuit, ce mode peut améliorer des photos, ou en tout cas offrir une version plus lumineuse, plus nette et avec moins de grain. Ces photos prises au petit matin en témoignent bien.

Le mode nuit est rarement « réaliste », dans le sens où il collecte des informations que même l’œil humain ne distingue pas. C’était très clairement le cas ici, mais le ciel embrumé est cette fois bien mieux rendu sur la photo en mode nuit.
Cet exemple n’appelle aucun commentaire, même s’il y a du grain sur la photo de nuit, elle est nettement plus intéressante que la standard.

J’ai surtout utilisé le mode nuit en intérieur néanmoins, et même dans ce cadre, on peut obtenir des résultats assez bluffants. Les photos en mode nuit sont plus lumineuses, naturellement, mais aussi souvent plus justes en termes de colorimétrie, avec une balance des blancs qui évite les couleurs trop chaudes de l’appareil photo classique.

Le mode nuit agit parfois comme une sorte de flash intelligent, qui s’applique sur toute la scène et pas uniquement le premier plan.
Bon exemple aussi de ce flash plus malin, avec ici une photo bien mieux éclairée par le mode nuit.
Même chose ici, avec un premier plan bien mieux éclairé et aussi une balance des couleurs moins chaude en mode nuit.
Un autre exemple pour la route, avec de bien meilleures couleurs sur la version prise avec le mode nuit.

Même si les conditions lumineuses sont bonnes, le mode nuit offre parfois une meilleure balances des blancs, en tout cas un rendu moins jaune. Comme Google l’explique, son mode nuit essaie de tenir compte des éclairages et de restaurer les couleurs de jour, ce qui veut souvent dire limiter la teinte jaune que l’on a de nuit. Sur ces exemples, cela permet aussi d’obtenir un blanc moins jaune, tout en améliorant aussi la netteté de l’image.

Exemple assez impressionnant de la différence de balance des blancs entre le mode standard et le mode nuit.
Le mode nuit améliore la balance des blancs et la netteté, en particulier sur les poils du chat. La différence est aussi sensible sur les yeux, avec un reflet bien net en mode nuit.
Ici, les couleurs du poster sont mieux reproduites en utilisant le mode nuit. Les détails sont également bien mieux conservés, notamment tous les dessins sur la tête de Yoda.
Il arrive que le Pixel 3 se plante complètement sur la colorimétrie, comme sur cet exemple qui n’était pas du tout rouge en vrai. Le mode nuit restaure les « bonnes » couleurs.

Google indique qu’il faut un petit peu de lumière pour que le mode nuit fonctionne, mais il en faut en fait très peu. Si vous n’avez pas peur d’avoir du grain numérique, vous pouvez prendre des photos quasiment dans le noir et obtenir un résultat qui est loin d’être parfait, mais qui peut servir. Ce sont des cas où je n’aurais même pas imaginé prendre une photo avant, le résultat à cet égard est impressionnant.

Cette scène mal éclairée donne une photo totalement inutile de base. Avec le mode nuit, il y a beaucoup de grain, mais on peut éventuellement partager l’image.
Cas extrême, pratiquement dans le noir. Ici, la photo de base est quasiment noire, alors que l’on distingue bien mieux qu’à l’œil nu la pièce avec le mode nuit. Certes, c’est très granuleux, mais on peut l’utiliser.

Le mode nuit fonctionne également avec les selfies, à condition de ne pas trop bouger et de ne pas essayer dans le noir. Le capteur avant est moins bon, ce qui veut dire que Google ne peut pas utiliser une pause aussi longue et les résultats souvent nettement moins bons. Vous pourrez obtenir une image plus nette, mais la peau est lissée de manière agressive et le grain revient vite… pas de miracle, le capteur au dos est plus adapté au mode nuit.

Outre une colorimétrie plus juste, ce selfie en mode nuit est surtout plus net.
Un selfie dans l’obscurité est amélioré par le mode nuit, mais ces deux photos ne sont pas terribles. On atteint les limites du capteur à l’avant et il sera préférable de prendre les photos en retournant le smartphone.

Le mode nuit ne donne pas toujours de bons résultats. Si votre sujet bouge beaucoup, comme un chat par exemple, vous risquez d’obtenir une série de photos floues sans grand intérêt. Et il y a quelques situations qui ne donnent pas de bons résultats, notamment des photos prises dans le noir, avec des LED. On obtient une image baveuse, tout juste bonne à jeter.

Un bon exemple de ce que le mode nuit ne sait pas faire : améliorer une photo prise dans le noir, avec une source lumineuse comme une LED. Aucune photo n’est réussie.
Une photo de chat en mode nuit réussie, un sacré défi.

Pour conclure, le mode nuit apporte une souplesse jamais vue sur un smartphone auparavant. Ce n’est pas de la magie, mais Google profite de son avance en matière de photographie informatisée pour offrir une fonction très difficile à mettre en place auparavant. Des apps tierces pouvaient déjà faire des poses longues, certaines comme Hydra ont même déjà exploité l’idée de combiner plusieurs photos en une seule pour capter plus de lumière, mais les résultats sont très inférieurs.

Le Pixel 3 ne se contente pas d’assembler plusieurs images ensemble, il collecte aussi davantage de lumière après avoir pris la photo, et surtout il applique une montagne de traitements et d’intelligence artificielle. En comparant le mode nuit de Google au mode basse luminosité de Hydra qui combine dix images, la différence est nette, surtout quand la photo est prise dans la pénombre. Ajoutons que l’app pour iPhone ne gère pas du tout les mouvements, alors que le géant de la recherche sélectionne une image clé pour aligner toutes les suivantes.

Photo prise avec Hydra sur un iPhone X à gauche, avec le mode nuit du Pixel 3 XL à droite.
Photo prise avec Hydra sur un iPhone X à gauche, avec le mode nuit du Pixel 3 XL à droite.

Bref, ce n’est pas de la magie, mais c’est un outil supplémentaire très simple à utiliser et qui pourra sauver bien des photos. Google a pris de l’avance dans le domaine, mais on ne serait pas surpris qu’une fonction similaire arrive chez Apple (et les autres) dans les prochaines années.

Pour en savoir plus sur Night Sight et obtenir quelques conseils pour avoir de meilleurs résultats avec un Pixel et son mode nuit, le blog de Google offre de nombreuses précisions supplémentaires. Les Pixel 3 sont disponibles en France à partir de 859 €.


  1. En français, le mode « Vision de nuit », mais la suite de l’article évoquera simplement le mode nuit. ↩︎

avatar romainB84 | 

Ça serait cool si Google proposait une application d’appareil photo sur iOS (comme elle le fait pour Google map/music/mail/photos...)
Ça permettrait de voir ce que donnerait le couple « meilleure puce mobile + excellent algorithme ?

avatar byte_order | 

Ils pourraient probablement porter la partie purement logiciel dans une app iOS en effet.
Mais cela serait se tirer une balle dans le pied alors que c'est actuellement la killer feature de leur Pixel 3...

avatar nomatechapl | 

Essayez ProCamera de cocologics et vous serez émerveillé des résultats en mode LowLight+ avec stabilisateur et enregistré en RAW... avec réduction du bruit ou pas !!!
J’ai fait une photo avec mon iPhone 8 Plus de Notre Dame de Paris à 23h et la luminosité laisse penser que c’était en plein jour !!!

avatar Hōjō Tokyo | 

90 commentaires, dont 70 sur la protection des données privées et la gué-guerre Google/Apple :

Pas de doutes, je suis bien sur Macgeneration.

avatar huexley | 

et moumou92 inventa le commentaire sans savoir de quoi il parle… Il est fort pour redécouvrir ce qui existe sur internet depuis ouhla au moins 100 ans…

avatar byte_order | 

@Moumou92

C'est pas *une* pose longue, mais l’agrégation logiciel d'une série de poses plus courtes avec compensation du flou de bougé aidé par du calcul mais également les infos de capteurs inertiel.

Par ailleurs, ils n'ont jamais prétendu avoir "inventer" quoi que ce soit, seulement d'avoir implémenter de manière plus automatique et surtout principalement logicielle des techniques effectivement connues depuis longtemps en photographie, astrophotographie en particulier.

avatar gsf | 

assez mitigé...

Certaines photos sont bluffantes et d'autres... bah... immondes. C'est un peu le problème du "tout logiciel" faudra encore quelque temps pour que ce soit vraiment intéressant.

avatar Garfield3 | 

Ça fait sourire ceux qui critiquent les résultats obtenus du genre c'est juste une longue exposition ou inventent des contraintes inexistantes comme il faut pas bouger il faut un trépied ou presque en encore ça dénature les photos ah bon ? Moi au contraire je trouve que restituer les couleurs dans des milieux sombres c'est plutôt uns très bonne chose ça permet de prendre des photos dans des lieux où le flash est interdit ou inxeploitable comme les musées ou galleries ( reflets sur les vitres).
Mais au fait sinon ceux qui critiquent c'est quoi les alternatives sur smartphone ?
Simple il n'y en a pas, même pas quelque chose d'approchant a part obtenir des résultats bien dégueulasse.
Le mieux c'est ceux critiquent sans avoir essayé tout simplement pitoyable...

avatar gsf | 

@Garfield3
ce qui est pitoyable c'est de s'exciter à ce point parce que certains ne sont pas de ton avis.

Et pour aller jusqu'au bout de ton idée, tu te permets de dire "Simple il n'y en a pas, même pas quelque chose d'approchant a part obtenir des résultats bien dégueulasse."

As-tu essayé l'intégralité des smartphones ? Ou fait tu partis de "ceux critiquent sans avoir essayé tout simplement pitoyable...".

avatar Garfield3 | 

@gsf

Encore un qui essaie de minauder et qui n'accepte pas la vérité et qui veut de faire croire "subtilement" qu'il y a une alternative sous prétexte que je n'ai pas testé tous les smartphones dispo....
Tu prends Google où bing ou qwant on un autre moteur de recherche et tape " tests comparatifs du night shot pixel " et comme par magie tu vas avoir une foule de test comparatifs fait par des pro sur les flagship du moment qui vont te montrer ce que tu ne veux pas reconnaître....
Tiens tu peux commencer par lire l'article juste au dessus et regarder les photos avec ou sans sur iPhone flagship actuel d'Apple.
Tu trouveras les mêmes conclusions avec le S9, le p20 pro, le one+6, le note 9 etc
Et si tu as un peu de sens critique tu arriveras a la même conclusion que sans night shot les résultats sont a jeter d'office donc bien dégueulasse.

Et ferais tu partie de ces gens pitoyable au point de dire qu'il y a une alternative sans etre capables de la montrer ou essayer de minaudé encore une fois en répondant a côté....?

Et que les gens ne soit pas de mon avis je m'en moque c'est l'hypocrisie de se cacher des excuses bidons comme toi ( genre t'as pas tout testé) que je mets en relief et a voir ta réaction tu n'aimes pas ça...

avatar gsf | 

@Garfield

ça t'intéresse vraiment que j'aime ça ou non ?

Mon avis n'était pas si tranché. Mon propos initial était de dire que les résultats sont très contrastés, certaines photos m'ont plu d'autre pas du tout (sans parler du sujet, mais juste sur le plan visuel)... et que cela sera amené à s'améliorer. Si cela te détend, je rajoute "à mon goût" devant mon premier commentaire, bien que cela me semble couler de source.

Mais tu as préféré réagir de façon désagréable, limite insultante. Je ne t'ai donc pas répondu sur le fond mais simplement sur ta logique absurde de dire qu'il est "pitoyable" de critiquer sans essayé. Et de me découvrir des talents pédagogiques exceptionnels, puisque désormais tu te fais un fervent défenseur des tests et comparatifs. Bravo, tu as donc avancé et c'est manifestement grâce à moi. Essai d'avoir l'honnêteté de ne pas me "refourguer" tes arguments, surtout ce en bois de cagette.

Après sur la gueguerre apple vs le reste du monde sur laquelle tu souhaites aller, je ne suis vraiment pas intéressé par cette discussion. Lorsque je prend une photo avec mon iPhone, je me fiche de savoir si les autres appareils que je n'ai pas acheté fais plus ou moins de points sur DXO. Et j'avais la même logique avec le Huawei que j'avais avant, idem avec le samsung précédent...

Si tu veux que je te dise que l'iphone n'est pas top en faible luminosité, je te le dis sans aucun problème. Si tu veux que je te dise que d'autres font mieux sur ce critère (notamment Huawei), pas de problème non plus.

Par contre, sur des bases plus respectueuses et s'il y a vraiment une volonté d'échange, on peut discuter de ce qui est plaisant ou non d'après le test proposé par macg du mode nuit du pixel 3, dont je ne conteste pas les qualités photos. Elles sont reconnus d'à peu près tout le monde.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR