App Store : Apple complique la mise en place de promos quand Google la simplifie [MAJ]

Stéphane Moussie |

Mise à jour le 10 mars à 15 h 45 : Il ne s'agissait apparemment que d'un bug. Comme plusieurs développeurs et nous-mêmes avons pu le constater aujourd'hui, il est de nouveau possible d'éditer le descriptif et les autres infos sans soumettre une nouvelle version.


Depuis aujourd’hui, les développeurs iOS n’ont plus la possibilité de modifier le descriptif ainsi que toutes les autres infos de leur application sans en soumettre une nouvelle version, rapporte 9to5Mac.

Cette nouvelle politique introduite discrètement pourrait compliquer la mise en place des promotions, notamment : pour indiquer dans la fiche App Store que son application est en promo (comme il est de coutume de le faire), un développeur devra donc faire valider une nouvelle version de son app. Et pour supprimer la mention de la promo, il faudra resoumettre une mouture…

Dans la description du jeu, la mention d’une remise temporaire de 85 %.

Dans le même temps, Google a amélioré la mise en place et l’affichage des promotions sur Google Play. Le prix habituel et le prix soldé sont présentés aux clients (le premier est barré), ainsi que la durée de la promotion dans un encadré dédié. Ces informations sont ainsi visibles plus facilement que sur l’App Store.

Capture Android Police

Apple n’a pas justifié son changement de politique. Peut-être s’agit-il d’une mesure visant à réduire des abus. En tout cas, les utilisateurs comme les développeurs gagneraient à ce que l’App Store propose un système de promotions plus carré, comme le fait maintenant Google sur Android.

avatar Balthu | 

Ils ferment trop l'app store c'est abusé...

avatar Soner | 

Le système de Google est top. Simple, clair, rien à dire.

avatar Rom 1 | 

Un autre fan de Boule & Bill ! 😃

avatar etienne2pain | 

@Rom 1

...?

avatar Rom 1 | 

@etienne2pain

Image à la une depuis l'application. ;)

avatar AlexG | 

J'espère que la monture ne doit pas être différente de la précédente parce que ça achèverait la pertinence de la chose...

avatar oomu | 

Vous comprenez pas.

Apple a une responsabilité et elle le sait : ne pas aspirer toute la valeur de l'Univers.

Elle doit donc régulièrement s'imposer des limites, énerver ses clients, troller ses partenaires, brider les développeurs, bouder les politiciens, etc. Si Apple faisait tout bien avec tout plein d'amour pour tous, elle ferait des trillions de $ de bénéfices... faut pas. Faut en laisser pour les autres.

Ou alors Apple fait ce qu'elle estime bon pour son propre intérêt et protéger SON commerce en utilisant les fous qui tentent l'aventure avec elle.

Mais c'est quoi son commerce ? Être le DISNEY de l'informatique !

avatar Terragon | 

@oomu

Étrange comme argumentation.

La raison est pourtant simple. Certains ont abusés. Il a été expliqué que certains développeurs faisaient approuvé leurs applications et changeaient le fonctionnement (par le biais extérieur de l'app) ou encore le descriptif était manipulé. Plusieurs avaient fait approuvé une application pour par la suite apporté des modifications qui contrevenait aux règles.

Donc, personnellement, je suis 100% en accord avec Apple qui fait cela pour protéger l'utilisateur.

Est-ce chiant pour les développeurs? Oui. Est-ce légitime de la part d'Apple? Oui, car malheureusement ce ne sont pas tous les développeurs qui sont honnêtes.

avatar oomu | 

:)

Il va de soi que je pondais une petite provocation farfelue.

Bien que mon image de "disney de l'informatique" n'est pas un pur délire. Je pense honnêtement qu'Apple et Disney (disney le studio d'animation et producteur) se ressemblent, en particulier sur la vision qu'elles ont de ce qu'elles doivent fournir au public.

Sur le sujet du jou..de la nuit, sérieusement:

Je comprends parfaitement pourquoi il faut brider les manipulations de la description des Applications. C'est le risque de voir le développeur tromper les gens , corriger immédiatement pour brouiller les pistes, changer des mots clés selon l'actualité et sorties de concurrents, etc.

Mais je pense aussi que tout n'est pas bon dans l'attitude jusqu'au-boutiste d'Apple.

Essentiellement Apple prend la décision la plus simple et paresseuse dans son intérêt :

- bloquer.
- réutiliser un mécanisme qu'elle possède déjà: celui de soumettre une nouvelle version de l'app.

Ce n'est PAS suffisant. C'est à Apple de proposer à la fois un mécanisme qui limite les abus mais qui répond aux attentes des développeurs : communiquer avec le public, permettre de proposer des prix différents et cela rapidement.

A Apple d'être d'avantage efficace et capable de dialoguer rapidement et convenablement avec les développeurs quand ceux souhaitent mettre à jour, changer la communication ou varier leurs prix.

avatar Domsware | 

@oomu

Eh bien en fait c'est déjà le cas : la soumission de nouvelles versions à déjà grandement été simplifiée avec un site qui a fortement évolué et continue d'évoluer et les délais de validation ont été fortement raccourcis.

avatar r e m y | 

@Terragon

Apple a raison! C'est de toute façon le postulat de base.
Ces développeurs qui modifient la description de leur application pour proposer un rabais temporaire ca ne peut plus durer! Ces promotions ont un impact majeur sur les résultats d'Apple et Apple doit pouvoir s'y opposer sans quoi ils risquent le dépit de bilan et là tout le monde va venir pleurer.

Et puis il faut protéger l'utilisateur en affichant le vrai prix des choses! Laisser passer des promos c'est tromper l'utilisateur sur la valeur réelle de l'application qu'il s'apprête à acheter.

avatar Yohmi | 

@r e m y

C'est clair, y'en a marre des promotions ! Après ça, nous autres consommateurs n'avons plus de points de repère.
C'est vraiment hypocrite de permettre aux gens de payer moins alors qu'on aimerait qu'ils paient plus.

avatar deltiox | 

@Yohmi

J'irais plus loin, ils devraient payer plus car Apple s'engage pour les développeurs, les bi, les tris, les gros, les maigres, les blancs, les bleus, les démocrates, les verts, les jaunes, les noirs, les petits, les grands et l'injuste maltraite des nouilles ébouillantées et cela à un coût que la grande générosité de Tim Cook ne voit pas assez
Aidez Apple achetez plus cher

avatar spece92 | 

Pourtant l'App Store génère bien plus de bénéfices que le Play Store.

avatar oomu | 

preuve que quoi qu'on en dise, moi y compris, Apple sait ce qu'elle fait.

Cependant, je me méfierais des "success story" en trompe-l'oeil. S'il y a des succès éclatants, ils masquent la majorité d'éditeurs qui ne trouvent pas leur public du tout malgré que leurs logiciels soient utiles et bien faits.

avatar AbsolutMoi | 

Historiquement Apple avait l'amour des dev mais petit à petit il nous repousse. Depuis que j'ai découvert la publication sur le play store, mon app c'est la primeur des dev pour Android et iOS c'est en second plan pour moi.

Évidement que je continuerai de publier dessus mais simplement la ou iOS avait l'avantage à mes yeux, il n'a maintenant que des inconvénients.

avatar levincefr | 

En 2009, j'étais très enthousiaste pour remplacer mon portable hp 17" par un imac.

Aujourd'hui, je suis tout aussi enthousiaste à l'idée de m'acheter un nuc intel pour le remplacer. Les derniers sont top (kaby lake, ddr4, thunderbolt 3, ssd NVme, 4k ready), ouvert, évolutif et pas cher du tout. J'ai hâte de reprendre le contrôle de ma vie numérique et d'arrêter de lire ces news énervantes sur ce big brother qui sait ce qui est bien pour moi ou pas. Je pensais le passer en nucintosh mais je n'en suis plus sûr du tout aujourd'hui.

avatar Domsware | 

@levincefr

Une autre solution plus simple est de prendre du recul par rapport à ces News énervantes afin de percevoir de quoi il s'agit vraiment. Et non de réagir à chaud à un article qui ne montre qu'un aspect des choses associés à des commentaires majoritairement de mauvaise fois.

Ainsi dans le cas présent il me semble nécessaire de comprendre les raisons pertinentes du changement de politique d'Apple sur le sujet.

avatar MrCrvsr | 

@Domsware

Il manque peut-être, une fois encore, une toute petite explication de la pomme. Ce qui pourrait faire passer tellement mieux ce genre de décision...

avatar Domsware | 

@MrCrvsr

Oui, en effet. Après il y a peut être une raison toute simple qui tient dans la teneur même de la description. Le contenu étant en effet publié sur l'App Store, Apple a une responsabilité éditoriale.

Après il ne faut pas exagérer sur la gêne que cela provoque pour les éditeurs non plus. Lorsqu'une promotion est prévue et les dates arrêtées dans le temps il suffit de publier une version suffisamment à l'avance en indiquant la date de mise à disposition automatique.

Je parle en connaissance de cause : je suis éditeur d'applications.

avatar levincefr | 

@Domsware

Ok mais sur tous les sujets, Apple va à l'encontre de ce que je pense. Ils verrouillent tout. Ils savent mieux que tout le monde ce qui est bien pour tout le monde. Alors que ce ne sont que des capitalistes. Ils seraient à la tête d'un pays, ce serait une dictature.

Tout les ans, le prix de base de leurs ordis s'envole. Et ce pour accueillir des nouveautés largement discutable.

Pas d'évolutivité parce qu'il nous faut des ordis les plus fins possibles, plus d'autonomie parce qu'il nous faut des ordis les plus fins possibles, pas de clavier avec pavé numérique sans fil pour une raison que j'ignore mais forcément absurde, des câbles hyper fragiles pour le design (et pour en vendre un max à des prix délirants), des options à des prix de bâtard mais comme on joue les faux cul ça passera, on optimise fiscalement donc la morale on en a pas mais comme nos clients s'en foutent, c'est tout bénèf pour nous et nos actionnaires, on interdit la réparation par des réparateurs externes non agréés pour verrouiller le marché et finir par ce gaver sur des produits qu'ils ont déjà vendu. C'est comme si pour réparer ta voiture tu devais obligatoirement aller chez la marque de ta voiture. Tu imagines les abus possibles ? C'est eux qui profitent et qui volent le client sous prétexte que chez les réparateurs non agréés tu vas forcément te faire arnaquer. Et bien sûr comme c'est Apple qui le dit, les moutons approuvent de suite.

J'étais tellement enthousiaste en 2009 quand j'ai acheté mon premier mac (et mon dernier). Certe il a duré jusqu'à récemment. Mais j'ai dû changer les barrettes de ram par trois fois depuis. Je me vois mal mettre 2000€ dans une machine non réparable aujourd'hui.

Ils peuvent se dire attaché à l'environnement, ce sont les pires pollueurs de la planète avec leurs machines. La ram est grillée, pas de souci on change toute la carte mère. Faux cul et capitaliste jusqu'au bout. Et les clients, des moutons ignorants ou je m'en foutistes et complices.

avatar macfredx | 

@levincefr

"Apple va à l'encontre de ce que je pense. "

Voilà donc le problème ! 😏

avatar levincefr | 

[modéré] FI

avatar Bigdidou | 

@levincefr
Ta vie est passionnante, mais elle n'a strictement aucun rapport avec la news.
C'est beta.

avatar LondonRom | 

En tant que developer Apple, j'ai toujours trouvé ça bizarre de pouvoir changer toute la description de l'app sans qu'Apple ne relise, puisqu'ils ne se gênent pas pour rejeter des applis pour un oui ou pour un non.

en gros je pouvais mettre des insultes, du porno, des liens marketing affiliés...la porte ouverte a toutes les fenêtres.

donc je vois plutôt ca comme une erreur rectifiée et + logique.

avatar Yohmi | 

@LondonRom

Je comprends, mais si par exemple tu te rends compte que ta description n'est pas très claire, ou qu'il y a des fautes, c'est un peu ridicule de devoir mettre à jour ton application juste pour rectifier ces erreurs qui n'ont pas grand-chose à voir avec l'application elle-même… et c'est sans parler de ces promotions, qu'il faut bien indiquer quelque part.

avatar r e m y | 

C'est à ce genre de détail qu'on peut vérifier que Tim Cook est un lève-tôt et que sa première action de la journée est de lire sur MacG, les réactions à ses décisions de la veille...

avatar byte_order | 

Apple ne complique pas la mise en place de promos, puisque l'AppStore ne dispose pas de mécanisme officiel de gestion de promos.

Ce que Apple complique, c'est le moyen habituellement utilisé par les développeurs pour contourner cette absence fonctionnelle.
Hélas, c'est le même moyen habituellement utilisé par des développeurs peu scrupuleux pour contourner les règles de publication sur l'AppStore : modifier le texte descriptif *après* validation de la demande de publication de l'app.

avatar Malum | 

C'est au moins la cinquième nouvelle qui attaque Apple avant qu'un démenti ne vienne la contredire qui est publiée par MacG. Le mal est fait. Dans n'importe quelle profession ces répétitions seraient considérées comme des fautes lourdes. N'importe quel professionnel digne de ce nom qui se serait fait prendre une fois par une info ensuite démentie prendrait à l'avenir plus de précautions. Ici c'est une faute répétitive qui n'entraîne aucun changement de comportement. Par ailleurs nombreuses informations favorables à Apple ne sont pas répertoriées ici comme récemment le meilleur service SAV, la meilleure marque intime, Renault qui implante Apple Car dans toutes ses voitures, l'affiche de Logan intégralement réalisée sur iPad Pro (non ce n'est pas pour les professionnel, hein ?), nombreux accords avec des entreprises qui ne visent que le marché professionnel, les récentes études qui prouvent qu'au final entre le SAV, la facilité d'utilisation les Mac sont bien moins chers que la concurrence jusqu'à 370 $ par machine en 2 ans etc.

avatar Florian Innocente | 

Je crois qu'on a parlé d'à peu près toutes les infos que tu énumères.

Pour prendre le cas de l'affiche, on a parlé de celle de Stranger Things mais on ne va pas non plus comptabiliser toutes celles qui arrivent après.
https://www.igen.fr/ipad/2016/08/stranger-things-laffiche-realisee-sur-un-ipad-pro-96730

Renault :
https://www.igen.fr/ios/2017/03/renault-roule-pour-carplay-et-android-auto-99028

Bref…

avatar marc_os | 

@ Rédaction Macg
« Cette nouvelle politique introduite discrètement »

En fait il ne s'agissait donc que d'un bogue.
Il serait peut être temps de revoir votre façon de faite du « journalisme » à coup de procès d'intention, non. ?
Vous avez certes pondu une mise à jour mais je pense que la moindre des choses serait de vous excuser !!!

avatar Yohmi | 

@marc_os

De s'excuser auprès de qui ? De l'association des fanatiques blessés dans leur amour propre ? Tu veux pas un chèque pour te payer une séance chez le psy pour compenser le choc aussi ?
Apple ne communique presque jamais au sujet de l'App Store, sauf lorsque ça prend des proportions incroyables dans la presse et sur les réseaux sociaux.

Le fait est que la situation est tellement ridicule qu'un bug ressemble à s'y méprendre à l'une des très nombreuses contraintes arbitraires qu'Apple sème au gré de ses lubies.
Si les règles étaient claires, ça n'arriverait tout simplement pas.

avatar r e m y | 

@marc_os

Surtout que rien ne prouve que c'était un bug! Je penche plutôt pour une décision de Tim, sur laquelle il est revenu bien vite quand, au saut du lit et après avoir fait un tour sur MacG comme tous les matins, il a vu les réactions...

avatar byte_order | 

@marc_os
> En fait il ne s'agissait donc que d'un bogue.

On en sait rien. Ce que l'on sait c'est que c'était plus possible de modifier le descriptif après validation, et que c'est à nouveau possible. Apple n'ayant pas communiquer sur les raisons du premier comme du second changement, on est dans la spéculation.

L'article spéculait lui aussi ("pourrait", "peut-être s'agit-il", ...) sur ces raisons. Vous pouvez lui reprochez d'avoir un biais en spéculant que ces raisons étaient plus probablement volontaires que techniques, mais en n'ayant aucune explication d'Apple, difficile d'affirmer dans un sens comme dans l'autre.

Si vous voulez afficher la neutralité "journalistique" que vous aspirez de vos voeux, ne dites pas que c'était un bogue, dit simplement : "sans plus d'explication, modifier le descriptif après publication est à nouveau possible, et l'on ignore pourquoi elle avait disparu.".
Point.
Vous ne pouvez pas affirmer que son retrait était un bug, tout comme Macg ne peut pas affirmer que le retrait était un choix volontaire.

Notez, justement, que l'article ne l'a jamais affirmé. Il a seulement spéculé sur cette possibilité, tout comme vous pourriez spéculer sur le fait que ce n'était qu'un bug.

Mais pas l'affirmez - comme vous le faites pourtant, "journalistiquement" parlant.

avatar levincefr | 

Ah ! On dirait que j'y suis allé un peu fort d'après MacG ! C'est ma première modération.

CONNEXION UTILISATEUR