Des « livres » pas chers et vite lus sur l'iBookstore

Anthony Nelzin-Santos |

Apple a lancé une nouvelle section dans l'iBookstore, « Quick Reads ». Elle regroupe de nombreux ouvrages — pour le moment tous en anglais — qui ont la particularité d'être courts (moins de 100 pages) et abordables (moins de 4 €).

iTunes

Cette section rappelle les Kindle Singles d'Amazon : plus que des livres conçus comme tels, il s'agit de longs articles, souvent publiés sur le Web, qui sont désormais disponibles sous la forme d'un livre électronique. De longs articles, mais des livres courts : la plupart tournent autour de la cinquantaine de pages et se lisent donc assez vite. Quelques nouvelles sont aussi proposées.

Les Kindle Singles sont la seule section du Kindle Store qu'Amazon modère activement : seuls les articles de qualité sont proposés à la vente. Apple semble avoir pris un parti-pris similaire : parmi les quelques titres proposés, on trouve par exemple les articles de Thomas Fleming ou de Joshua Hammer sur l'histoire américaine, d'autres titres sur l'histoire, ou encore sur des faits de société.

[Via TNW]


Tags
avatar Lio70 | 
Sinon en livres pas cher, il y a les gratuits du projet Gutenberg. Et là pour découvrir ou re-découvrir les classiques c'est le pied. Pour ceux qui ne connaissent pas ce sont les livres tombés dans le domaine publique, donc accessibles par tous, les droits d'auteurs ayant "expirés" pour faire simple. Il y a une section sur l'iBook Store.
avatar tigre2010 | 
Le vrai problème c'est la bouderie stupide des éditeurs
avatar STi_wings | 
Même à 4€, plus ou moins 100 pages, c'est cher. Rien qu'à la FNAC, on trouve des grands classiques de - par exemple - Dostojevski pour 6€. Et c'est autre chose comme littérature qu'un recueil de moins de 100 pages.
avatar jegolu | 
@sebastiano J'allais le dire. Globalement je n'achète pas les livres au poids. Attention au mot FNAC, mal vu ici !
avatar Lio70 | 
@sebastiano: Et ben justement, Dostoevsky fait parti des auteurs tombés dans le domaine public. Donc à la limite là, t'a presque perdu 6€. Presque, parce bon, c'est de toute façon un bon investissement ^(^ (et vu que tu parles de la FNAC, je suppose que t'a acheté l'objet livre, et pas la version numérique)
avatar STi_wings | 
Oui j'ai acheté la version papier :) qui reste, pour moi, préférable au numérique. Vu ce que ça coûte au téléchargement, un bouquin de moins de 100 pages pixelisées, faudrait les placer au même prix que les applis iPhone (moins d'1€). Et puis, quel plaisir ce sera de transmettre de tels chefs d'oeuvres sur support physique, à mes enfants ou petits-enfants. Plutôt que de leur transférer quelques codes binaires via wi-fi ... :p
avatar lamarmotte | 
@sebastiano : Justement c'est pas cher parce qu'on a plus besoin de payer l'auteur, vu qu'il est mort depuis longtemps. Tout les benefs vont dans la poche de l'éditeur.
avatar dacunha | 
Pk un long article serai plus cher qu'un petit jeu?
avatar nostronemo | 
non, la vraie connerie, c'est le prix. Payer 20e un "livre" qui est dispo à 7e en poche dans ma librairie de quartier... sachant qu'il n'y a presque aucun frais lié à sa commercialisation. Aujourd'hui, le prix est mon seul frein à l'achat d'ebook, parce que c'est vraiment prendre les gens pour des cons !
avatar marian | 
+1 régulièrement je compare les prix des livres en format Kindle et en version papier, la version dématerialisée coûte toujours plus cher... Ils voudraient tuer le livre numérique ("vous voyez bien que ça ne se vend pas") qu'ils ne s'y prendraient pas autrement... ...ah bon, c'est justement le but ?
avatar eipem | 
Bon, je ne vais pas me plaindre de trouver des livres moins chers, mais c'est vrai que l'idée de mesurer le prix d'une oeuvre à la quantité de pages me semble un peu étrange. Vous croyez qu'on va trouver des balances à la caisse de nos librairies?
avatar nessbeal | 
En parlant de livre pas cher, il en est où le livre de MacGeneration sur OSXLion? J'ai dû rater un épisode.

CONNEXION UTILISATEUR