La SNCF a équipé tous ses conducteurs d'un iPad

Nicolas Furno |

La SNCF a mené à bien un projet de longue date : la numérisation de tous les documents nécessaires dans les cabines de ses trains. On en parlait déjà à l’automne 2013 et près de trois ans plus tard, le processus est complet : tous les conducteurs de train utilisent désormais des tablettes pour gérer leurs trajets. Et c’est Apple qui a raflé ce gros marché : les 15 000 conducteurs de train ont tous été équipés d’iPad cellulaires.

L’iPad en situation. — Cliquer pour agrandir et essayer de deviner dans quelle gare a été prise la photo
L’iPad en situation. — Cliquer pour agrandir et essayer de deviner dans quelle gare a été prise la photo

La société nationale des chemins de fer a fourni jusque-là des iPad 4 puis des iPad Air, mais le parc devrait être renouvelé avec du matériel plus récent au fur et à mesure des besoins. Toutes ces tablettes sont livrées avec une coque chargée de les protéger, mais aussi de les charger, les cabines n’étaient pas toutes pourvues d’une prise électrique. Néanmoins, la batterie externe de 10 500 mAh vient se scratcher à l’arrière et elle est optionnelle. L’excellente autonomie des tablettes Apple suffit en effet sur la majorité des trajets, sachant que l’application exploite environ 10 % de batterie à l’heure.

À quoi servent ces iPad ? La SNCF installe sur toutes les tablettes une app conçue en interne qui sert à la fois dans la cabine et pour les préparations. SIRIUS NG (pour Système Informatique Regroupant les Informations Utiles au Service des conducteurs Nouvelle Génération… oui, on aime les sigles à la SNCF) sert d’abord pendant la conduite.

Pendant son travail, l’« agent de conduite » (ADC) comme on les nomme officiellement dans la société, a accès à la fiche train. Ce document autrefois sur papier, numérisé dans les années 2000 sur un petit smartphone HTC sous Windows Phone, est présenté dans une taille confortable pour être lisible sur les iPad.

Pendant le trajet, l’application sert avant tout à afficher la fiche train, le document qui répertorie précisément toutes les étapes.
Pendant le trajet, l’application sert avant tout à afficher la fiche train, le document qui répertorie précisément toutes les étapes.

Le conducteur voit à tout moment les prochaines étapes de son trajet et il a en permanence sous les yeux les informations essentielles, comme les vitesses autorisées et les éventuels retards. À terme, c’est aussi là que toutes les informations liées aux travaux seront répertoriées, mais ce n’est pas encore en place. Et s’il a quelque chose à signaler pendant son trajet, un bouton permet de mémoriser l’heure et la position et l’agent n’a plus qu’à saisir les informations correspondantes une fois arrivé à destination.

La SNCF configure automatiquement les iPad avec un profil préinstallé sur les appareils. La société exploite ainsi une des fonctions de base d’iOS pour améliorer l’utilisation de l’app et en particulier la bloquer pendant le trajet. Pour cela, l’accès guidé, une des fonctions d’accessibilité du système est utilisée. Une fois en place, il faut trois pressions sur le bouton d’accueil et saisir un code pour quitter l’app, ce qui évite les erreurs de manipulation.

Début d’un trajet avec les informations essentielles.
Début d’un trajet avec les informations essentielles.

Tant que le train roule, les notifications d’iOS sont totalement coupées et la SNCF collecte les données d’utilisation de la tablette. En temps normal, elles ne servent à rien, mais en cas de problème, la société peut vérifier si le conducteur utilisait bien la fiche train… et pas Candy Crush. Mais SIRIUS NG ne sert pas que pendant un trajet.

L’application regroupe aussi tous les documents utiles aux conducteurs de trains, y compris leur emploi du temps complet et les livrets de ligne. Ces documents, fournis au format PDF, contiennent de multiples informations sur les trajets et l’app permet de les télécharger à l’avance pour les garder toujours sous la main en cas de besoin. Les iPad sont équipés de puces cellulaires, mais le réseau mobile n’est pas toujours suffisant, surtout à la vitesse d’un TGV.

L’emploi du temps d’un conducteur, y compris ses temps de repos et ses déplacements.
L’emploi du temps d’un conducteur, y compris ses temps de repos et ses déplacements.
Section de l’app dédiée aux livrets de ligne. Le conducteur télécharge ceux qui sont nécessaires à ses trajets.
Section de l’app dédiée aux livrets de ligne. Le conducteur télécharge ceux qui sont nécessaires à ses trajets.
Consultation d’un livret de ligne dans l’app.
Consultation d’un livret de ligne dans l’app.

Au total, même avec sa housse bien épaisse qui la protège bien, cette tablette est une solution bien plus légère qu’avant. L’un de nos contacts estime ainsi qu’il économise 2 à 3 kg dans son sac en retirant tous les papiers qu’il devait garder avec lui en permanence. La SNCF a passé du temps avec des conducteurs pour améliorer l’ergonomie, le point noir de la solution conçue à l’origine, et manifestement, cela a payé. La solution semble très populaire et l’entreprise envisage de l’utiliser encore plus.

Il manque les informations travaux, mais elles seront intégrées dans l’app. Il manque aussi le mémento, un guide qui détaille très précisément tout ce qu’un agent de conduite doit faire en cas d’incident. Pour le moment, il reste sur papier, parce que ce document doit rester toujours accessible, sans batterie et fonctionnel lors d’un accident. Mais il est épais, notamment parce qu’il contient des pages et des pages de paramètres en fonction des caractéristiques du train. SIRIUS NG pourrait intégrer un module de calcul pour l’alléger et fournir les données plus rapidement aux conducteurs.

Pourquoi un iPad ? Nos contacts à la SNCF, des conducteurs de train et notamment @conducteur_sncf, ne connaissent pas les raisons de ce choix. Une tablette sous Android serait potentiellement beaucoup moins coûteuse et certains, au sein de l’entreprise, auraient préféré cette voie, jugée plus logique à une telle échelle. L’entreprise n’aime pas communiquer sur ce sujet et nous n’avons obtenu aucune réponse de la part de son service presse.

À défaut d’avoir la raison officielle de la société, on peut émettre quelques hypothèses. L’iPad est peut-être meilleur sur quelques points clés, comme l’autonomie, la lisibilité de l’écran ou le coût d’entretien. L’ergonomie d’iOS, les fonctions d’accessibilité qui permettent de bloquer l’app pendant le fonctionnement… autant d’arguments en faveur de la tablette d’Apple. Et après l’échec du précédent système conçu autour d’un petit smartphone, on peut penser que la SNCF a davantage écouté les conducteurs… et qu’ils ont réclamé un iPad plutôt qu’une tablette Android bon marché.

Première version de SIRIUS, sur un smartphone HTC.
Première version de SIRIUS, sur un smartphone HTC.

Est-ce que l’entreprise a contacté directement Apple pour obtenir de meilleurs prix ? C’est possible, mais la SNCF travaille aussi avec Bouygues Telecom, qui fournit un abonnement avec 5 Go de data par mois à tous les utilisateurs de SIRIUS NG. Quoi qu’il en soit, le projet a bien avancé depuis les expérimentations de 2013 et les conducteurs semblent satisfaits. Une belle réussite restée très discrète pour l’iPad !


avatar ckermo80Dqy | 

@un visionnaire :
Pardon ??? En UK c'est une catastrophe, c'est de notoriété publique, demande aux britanniques. J'ai pu le vérifier moi-même maintes fois. Ubuesque.

avatar lolo57 | 

Oui il faut se renseigner :
Rentabilité et efficacité : Une des principales attentes de la privatisation était que les services ferroviaires seraient produits de manière plus efficace par le secteur privé grâce à la recherche du profit. L'espoir que des charges considérables pouvaient être éliminées du système fut déçue. Les nouveaux exploitants se sont rendu compte que les BR avaient déjà réalisé l'essentiel de ce qui pouvait être fait pour améliorer l'efficacité. En outre, la motivation par le profit s'est trouvée affaiblie quand certains exploitants voyageurs ont rencontré des difficultés financières et ont dû s'inscrire dans des contrats de gestion avec les autorités de régulation, qui réduisaient l'incitation à innover. De plus, les nouvelles contraintes en matière de santé et de sécurité et la complexité de la structure privatisée avaient introduit des coûts supplémentaires dans l'activité. Au total, les subventions versées par l'État aux chemins de fer sont bien plus élevées maintenant qu'elles ne l'étaient du temps des BR. (Wikipédia)

avatar fousfous | 

@madaniso :
Bah disons que l'ouverture à la concurrence pour le train ça va juste tuer le train... Déjà qu'il y a les cars qui commencent bien à tout tuer...
Ça arrange pas les choses sur la route et d'un point de vue écologique c'est complément débile, mais ici on ne parle que d'un point de vue économique...

avatar madaniso | 

@fousfous C'est pas ça le problème, le problème c'est que la SNCF a un monopole et du coup fait le strict minimum, ils communiquent depuis des années sur leur 97% de trains à l'heure. Ils feraient mieux de se fixer comme objectif d'arriver à 98% au lieu de faire de la belle communication.

Oui bah justement la majorité des français ont l'air de vive dans une bulle où l'Etat gère tout et va tous nous sauver. Pauvres gens, Uber, c'est qu'un débat. Dans 20 ans, le train ne sera plus du tout ce qu'il est aujourd'hui et la RATP sera toujours avec son pauvre petit monopole... La SNCF aura peut etre coulé elle.

avatar marc_os | 

@ madaniso
La SNCF qui serait feignasse parce que pas de concurrence...
La bonne blague. Et le TGV, il vient d'où ?
Et toi, ton métier, c'est quoi ?
Si ton voisin ne te fait pas concurrence, tu fous rien ? En fait c'est toi la feignasse, c'est ça ? C'est pour ça que tu ne peux pas imaginer que les agents de la SNCF puissent bien faire leur travail, parce que TOI, si tu étais à leur place, tu n'en branlerais pas une ?
Non, c'est pas ça ? Si toi tu étais fonctionnaire ou assimilé, tu t'engagerais à fond ? Mais alors pourquoi imagines-tu que les autres ne le feraient pas ? Tu te sens supérieur ?
Vas-y, expliques nous ton problème.

avatar madaniso | 

@marc_os :
La Sncf est une entreprise énorme par sa taille comme Orange, La Poste et elle ne fait aucun effort pour s'adapter au monde actuel.
Oui le principe du monopole c'est de rien foutre tout à fait.
Je n'ai pas parler des salariés mais de la philosophie de l'entreprise.
Les salariés par contre font bien leur travail et défendent leur acquis a coup de grève c'est leur droit... Ils sont malheureusement manipuler par les syndicats comme des enfants gâtés. En 2019 quand je ferai mon Paris Lyon en TGV allemand, espagnol ou italien, le choc va etre dur pour eux.
Le TGV c'est bien mais on en vend plus, c'est produit purement etatique puisque c'est VGE president qui avait fait couler le projet d'un grand entrepreur français pour ne pas faire de tord a l'Etat. Cette invention c'était l'aerotrain et le concept etait un monorail en beton. Mais les amis de VGE qui vendaient de l'acier sont venus pleurer pour dire qu'ils n'auraient plus de boulot alors on a fermé et fait couler le projet de Jean Bertin.

On est en désaccord ce que je respecte, le soucis c'est que tu ne connais pas toute l'histoire.

avatar Orus | 

L'Hyperloop devrait relancer le train d'une manière encore jamais vue.
Les cars, ok, mais encore aurait-il fallut qu'ils soient obligatoirement tous électrique ou au gaz.
Mais avec les politiciens sans visions d'avenir que nous avons en France; nous aurons à la place des cars diesel bien polluants et des compagnies étrangères peu sûr.

avatar simnico971 | 

@fousfous :
Uber va tuer les taxis, les low-costs vont tuer l'aérien, l'ouverture à la concurrence va tuer le train et bien sûr les cars se meurent... On va tous finir à pied !

avatar boubloux | 

@madaniso :
La SNCF est une Societe privé !!
La RATP est une régie c'est à dire q'uelle ne fait pas de bénéfice mais sue les bénéficie sont redistribués pour l'amélioration du réseau

avatar madaniso | 

@boubloux Très utopique comme discours.

avatar marc_os | 

@ madaniso
Utopique ? Toujours des paroles vides sans aucun argument ni fait relevé.
Donc en pratique, dis-nous voir qui à par l'Etat, c'est à dire nous, touche des dividendes venant de la SNCF.

avatar Hideyasu | 

@marc_os :
T'as cru que la SNCF faisait du profit ? xD Chaque année l'état renfloue les caisses, argent du contribuable. Je pense qu'on est en droit par conséquent de critiquer le manque de transparence.

avatar madaniso | 

@Hideyasu :
Ouf je me sentais un peu seul en tant qu'homme éclairé !

avatar cecemf | 

@madaniso :
A mondes ont à le réseau ferroviaire ouvert à la compétition est cest n'importe quoi, chaque ligne as une compagnie différente et ont un contrat pour un certain nombre d'année donc investisse pas dans les trains ou leur service car il sont là pour faire le plus d'argent tant qu'ils ont le licencie d'une ligne. Donc crois moi c'est pas mieux ! C'est pire même !

avatar madaniso | 

@cecemf :
Rassure toi j'investirai pas dans le train, je vais laisser nos compagnies nationales s'écraser toutes seules comme des grandes. Ensuite on pourra imaginer des choses plus intéressantes.

avatar Sokö | 

@cecemf :
« A mondes ont à le réseau ferroviaire ouvert »
Mais plus précisément ?

avatar Milouze | 

Toutes les liaisons non rentable fermerait ainsi que les tranches horaires pas assez lucrarives. On a l'exemple ferroviaire américain ou britannique de privatisation du rail et il est calamiteux.

avatar Mathias10 | 

@madaniso :
À voir tes com tu ne sembles pas connaître le fonctionnement des grandes entreprises.

Généralement et encore plus avec la sncf il y a une étude de besoins, besoins métiers / fonctionnels etc... Et en fonction de ça ils valident des lots un par un. Chaque prestataire répond à un lot avec des combinaisons possibles.

La sncf ne va jamais interroger tous ses employés pour connaître les besoins, ils prendront un échantillon représentatif (genre 2-3 personnes de chaque métier) et hop. Sachant qu'à partir d'une certaine taille im est compliqué de plaire à tous.

Enfin, le choix final est le meilleur pour l'entreprise si les chefs de projet font leur boulot, nous n'avons pas à juger ou dire quoi que ce soit.

avatar marc_os | 

@ madaniso
Vivement les privatisations, que les actionnaires puissent prélever leurs taxes privées qu'ils appellent « dividendes » ?

avatar madaniso | 

@marc_os :
Si les actionnaires ont des dividendes c'est que l'entreprise est rentable et gagne de l'argent. Je trouve ça bien plus saint qu'un service public pourri et déficitaire. Mais tu as raison c'est bien mieux de pénaliser tout les usagers plutôt que de permettre a des investisseurs de faire du profil. C'est tellement sale l'argent.

avatar marc_os | 

@ madaniso
Tu me rappelles une personne qui me parlait de rendre les hôpitaux "rentables".
Résultat, l'accueil des jeunes autistes est pitoyable. Vouloir rendre un centre d'accueil pour autistes « rentable », c'est juste une hérésie, c'est juste inhumain.
Quant à une entreprise "rentable et qui gagne de l'argent", c'est grâce au travail de qui ?
Certainement pas au travail de l'actionnaire qui tel un rentier ne fournit aucun travail.
L'actionnaire qui profite d'un système qui lui permet de voler, de détourner à son profit les richesses produites par les salariés et par personne d'autre; car comme disait mon père, « je n'ai jamais vu un billet de banque travailler ».

avatar madaniso | 

@marc_os :
Arrêtes avec tes exemples extrêmes. Je suis libertarien et pour moi, ses exemples extrêmes doivent aussi être traité par les entreprises privées et/ou des associations. D'ailleurs les associations dont déjà nombreuses, preuve que l'état et les services publics en plus d'etre hors de prix et de proposer des services pas a la hauteur ne sont pas capables d'aider tout ceux qu'ils devraient.
Tu parles des actionnaires comme quelqu'un qui répète ce qu'il voit à la tele. Un actionnaire place son argent avec un risque et il peut très bien tout perdre. Je ne suis pas dans un discours de victimisation comme toi mais un actionnaire riche peut très bien se retrouver ruiné du jour au lendemain. Et sans actionnaires tu n'aurais pas grand chose chez toi a commencer par tes produits Apple.

avatar Hideyasu | 

@marc_os :
Vision gauchiste de base. Triste.
Les capitaux qui ont permis l'entreprise de se créer et de créer des emplois, ils viennent d'où à ton avis ?
Mais non les gens qui ont de l'argent sont toujours mal vu en France

avatar Biking Dutch Man | 

@madaniso :
Drôle de mentalité, seuls les mauvais ouvriers ont de mauvais outils! Un iPad c'est stable, ça s'upgrade et ça n'a pas de m'alerte!

avatar MacGruber | 

Du wifi ds tous les trains ! Ce serait génial !

avatar Akilo67 | 

Photo prise en gare de Strasbourg :-) En zoomant sur la fiche train sur l'iPad "Strasbourg ville" et on reconnaît les briques rouges de la gare en arrière plan :-)

avatar Sebfi | 

@Akilo67 :
Je confirme, la 1ère photo montre en arrière plan les couleurs du TER Alsace sur un train Bombardier.

avatar MacGruber | 

Sachant que j'ai traversé la France Sud- nord pdt la demi-finale. Et que je n'ai rien pu voir du match alors que tous ceux sur Orange le pouvait...

avatar lll | 

Tu es chez qui ? Moi (je ne sais plus si j'étais chez SFR ou Bouygues à l'époque), je n'ai quasiment pas eu accès au réseau pendant un Paris - Le Mans en TGV il y a quelques mois... Impossible même de recevoir des mails, connexion trop instable.

Sinon, j'aime bien la façon dont la SNCF devient une entreprise cool dès qu'elle adopte un peu d'Apple. Le reste du temps, ce sont des fainéants avec des avantages sociaux gnah gnah gnah.

avatar Hideyasu | 

@lll :
Je prends le train souvent et iPad ou pas j'ai toujours la même opinion de la SNCF je te rassure. Et autant te dire qu'il n'y a pas grand chose de positif.

avatar MacGruber | 

@lll :

Chez Bougues

avatar MisteriousGaga | 

Apparemment vu son tel on leur fournit pas d'iPhones... :p

avatar gimly54 | 

C'est marrant de voir qu'Orange est en partenariat avec la SNCF pour couvrir toutes les lignes en 4G (Paris-Lyon et Paris-Lille pour l'instant) et que la SNCF choisit Bouygues Telecom pour le réseau cellulaire des tablettes ;)

avatar fabricepsb71 | 

des iPad pour les conducteurs à la SNCF : ils vont être tellement contents qu'ils ne voudront plus faire grève et ne voudront plus partir en retraite à 55 ans

Merci Apple :-)

avatar lll | 

Attention, tu as oublié le hashtag #humourdedroite !

avatar tofssy | 

Malheureusement non , mysteriousGaga , pour les téléphones c'est Samsung , allez comprendre pourquoi ...

avatar cecemf | 

Aussi les iPad sont pas au risque d'être abandonné comme la plupart dès tablette Android ou il y as pas de support et pas vraiment de mises à jour logiciel. Avec l'iPad ils ont une source sûre. Changer de tablette après 1 ans car HTC as abandonné sont support etc... C'est pas ce qu'une entreprise a besoin.

avatar Manubzh | 

Très bonne initiative ! Si ça peut améliorer leur façon de travail je félicite la SNCF

Je comprends pas les râleurs sérieux...
Y a toujours un pauvre gars ici qui viendra râler pour râler .
Ce pays commence vraiment à me sortir par les yeux...

avatar Manubzh | 

@manubzh :
Façon de travailler pardon

avatar klouk1 | 

Comme quoi l'iPad est et a toujours été un outil pro
Pour les grincheux, la sncf se plie aux règles des marchés publics et donc des marchés publics

avatar boubloux | 

Le probleme du train c'est le prix !
Paris antibe 150 euro aller retour le car 30 euro !
Le choix est vite faite

avatar Sokö | 

@boubloux :
« Le probleme du train c'est le prix !
Paris antibe 150 euro aller retour le car 30 euro !
Le choix est vite faite »

Mais ce n'est pas du tout le même service. Durée du voyage en train contre celui en car ?

avatar oomu | 

@simnico971
"@fousfous :
Uber va tuer les taxis, les low-costs vont tuer l'aérien, l'ouverture à la concurrence va tuer le train et bien sûr les cars se meurent... On va tous finir à pied !"

disons que l'ubérisation de l'emploi salarial et le retour au 19e siècle qu'il profile va provoquer un sévère retournement de baton. Patience... patience...

avatar alan1bangkok | 

Je suis pour , si cela permet au trains de partir ou d'arriver à l'heure ...tout le reste je m'en fous

avatar oomu | 

Je ne vois rien à redire sur la SNCF.

C'est une entreprise publique (pour encore combien de temps) ce qui me va très bien pour un service et infrastructure vitale à l'économie du pays.

Elle est financée par le prix de ses services et l'Etat, ce qui me va très bien. Les rentrées d'argents de l'état et de l'entreprise se doivent de servir à quelque chose.

Concernant l'achat de bidules d'une marque ou d'une autre, la sncf est obligée de passer par les marché publics qui sont une horreur administrative de l'enfer où faut tout justifier et ruser à mort pour obtenir un moindre boulon différent du reste. Qu'Apple (ou plus exactement un revendeur quelconque) ait pu s'y glisser, chapeau.

-
bloqué à ce point, un ipad reste qu'un écran de contrôle. ce qui est une bonne chose.

-
Moins on peut sortir d'une application unique, mieux on se porte. Les erreurs dû à la fermeture inopinée d'un logiciel son mon cauchemar industriel.

-
@marc_os
"Vivement les privatisations, que les actionnaires puissent prélever leurs taxes privées qu'ils appellent « dividendes » ?"

Ceci est effectivement la définition de l'actionnariat sur les entreprises cotées. Elles ont obtenu un investissement mais au prix de la création de rentiers souvent fantasques et colériques. Idéalement, une entreprise se doit de rendre ses actionnaires aussi inoffensif que possible.

avatar marc_os | 

@oomu
« Ceci est effectivement la définition de l'actionnariat », tout court. Pas seulement sur les « entreprises cotées ».
Même une SARL doit reverser des dividendes aux détenteurs de parts.
Mon père l'a "découvert" à ses dépends un an après avoir créé sa SARL et après que des amis ayant participé au capital de départ aient commencé à lui réclamer des dividendes. S'il n'était pas capable de les fournir, il n'avait qu'à mettre la clef sous la porte lui a-t-on gentiment dit. Et mettre ensuite sa femme et ses enfants à la rue tant qu'à faire. Finalement il a réussi à racheter ses parts aux soit disant amis qui voulaient s'enrichir sur son dos.

avatar madaniso | 

@marc_os :
C'est pour cela qu'il ne faut jamais faire d'affaire avec sa famille. Quand tout va bien ok mais en situation difficile, on va venir te demander de récupérer son argent alors que c'est là que tu en as le plus besoin.
Les gens ne savent absolument pas ce que c'est que d'être actionnaire, c'est un métier.

avatar oomu | 

Je sais d'expérience familiale qu'il ne faut jamais faire d'affaire avec des amis (si du moins on veut les garder comme amis bien sur :) ) et encore moins avec la famille. Bravo pour votre père qui a trouvé une solution.

Il y a toujours un "conflit" ou plutôt des intérêts contradictoires entre un fondateur sous pression et des actionnaires exigeants.

Ce que dit @madaniso est très vrai. Actionnaire est un métier.

avatar Hideyasu | 

@marc_os :
Tu relis ce que tu écris ? Si toi tu investis c'est pour avoir un retour derrière non ? Ou alors tu donnes de l'argent sans rien attendre ?

Si j'investis 20% de mon argent dans une entreprise c'est normal d'essayer d'avoir des bénéfices ensuite, sinon pourquoi investir, pour tes beaux yeux ? Mais lol

avatar Pkoka | 

Strasbourg, la plus belle gare du monde ;-)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR