iPadOS, une « reconnaissance » de la spécificité de l’iPad

Stéphane Moussie |

Neuf ans après sa naissance, l’iPad a finalement droit à son propre système d’exploitation, ou tout du moins à un OS qui a sa propre appellation. Présenté à la WWDC 2019, iPadOS 13 est une version d’iOS 13 survitaminée pour la tablette.

Steve Jobs présentant l’iPad en 2010.

Des fonctions incontournables du Mac trouvent enfin leur place dans l’iPad : gestion des supports de stockage externes et réseaux, navigation par colonnes dans l’explorateur de fichiers, écran d'accueil plus complet, prise en charge des polices tierces, navigateur « de bureau », multitâche plus puissant… En réalité, certaines de ses nouveautés sont également disponibles sur iPhone, mais elles présentent plus d'intérêt sur grand écran.

« Nous avons élargi le domaine où les gens peuvent dire que l’iPad est la meilleure solution », estime Craig Federighi dans une interview accordée à CNET. Pour autant, le responsable de l’ingénierie logicielle se refuse toujours à présenter l’iPad sous iPadOS 13 comme le remplaçant des ordinateurs portables — et ce même si le discours général d’Apple va dans ce sens depuis un moment.

Craig Federighi présentant iPadOS neuf ans plus tard.

« C’est devenu une expérience vraiment distincte, pose Craig Federighi. Ce n’est pas une expérience iPhone. Ce n’est pas une expérience Mac. Le nom [iPadOS] est une reconnaissance de cet état de fait. »

Ce nom confirme aussi qu’une fusion d’iOS et macOS n’est vraiment pas au programme, comme Apple l’avait promis à la précédente WWDC. C’est une troisième voie qui s’ouvre, ou plutôt qui se poursuit de manière plus affirmée.


avatar bonnepoire | 

@ RomanYeager
C'est une beta. Attendons la beta publique pour se faire une idée plus précise.

avatar Bob dArvey | 

J'ai une question stuoide. J'ai un iPad Pro tournant sur iOS 12. Lors des prochaines màj, va-t-on me proposer par défaut iOS 13, iPadOS 13, les deux ? Ou pour avoir iPadOS 13, il va falloir que je fasse une réinstallation ?

avatar bonnepoire | 

En mettant à jour ios12 deviendra ipados13.

avatar kamil | 

« Ce nom confirme aussi qu’une fusion d’iOS et macOS n’est vraiment pas au programme, comme Apple l’avait promis à la précédente WWDC. »
iPadOS n’est-il pas une sorte de fusion entre iOS et MacOS ?!

avatar webHAL1 | 

@kamil
« iPadOS n’est-il pas une sorte de fusion entre iOS et MacOS ?! »

Oui, mais Apple n'aime pas reconnaître qu'elle faisait fausse route.

avatar oomu | 

"iPadOS n’est-il pas une sorte de fusion entre iOS et MacOS ?!"

non.

et parce que cela n'a aucun sens, ni sémantiquement ni techniquement.

iOs, ipadOs, macOs, magrandmereOs sont déjà fusionnés, DEJA ! et depuis des années !

Ils se partagent TOUS la même fondation (le noyau) et incroyablement toujours plus les même outils de développement et bliothèques de programmations (les cadres applications, ou framework, tel Catalyst et Swift UI)

Votre "os fusionné", vous l'avez SOUS vos yeux depuis des lustres ! c'est Darwin/noyau MAch + cocoa/swift/app kit/ui kit au coeur de macOs, iOs, tvOs et maintenant ipadOs.

Avec Catalyst et Swift UI ils continuent le travail de modernisation de cocoa/appkit de macOs qui fut initié avec iOs (uikit) rapprochant toujours plus le développement d'apps pour ordi de poche, ordi de genoux, ordi de bureau, ordi de Steven Spielberg, ordi de télévision et ordi tout plat.

Parce que la base technique est déjààààà la même ! Celle hérité de OsX et modernisée depuis le projet iphone/ipad.

Ce qui est spécifique et c'est LA BONNE METHODE, c'est l"interface et les outils qui eux sont spécifique au FORMAT de la machine (présence ou non de clavier, ordi qui s'utilise d'une main, tablette pour grand espace de dessin, grozordi pour que Steven Spielberg puisse éditer son nouveau film 16K en 3,5s, ou bidule qu'on utilise avec une manette PS4)

Il est normal que les interfaces (et donc le code qui anime l'interface) soit spécifique au FORMAT de l'ordinateur.

C'était la folie de Microsoft de vouloir imposer la même UI sur bureau et tablette (avec vaguement une adaptation pseudo dynamique) qui était l'Horreur. Et la lubie du monde Linux de tenter le même gag jusqu'au mobile et montre fut un échec total (personne a réussi, tout le monde a jeté l'éponge, Canonical étant le dernier à avoir lâché après un vrai gros investissement derrière)

-
L'approche déclarative qu'a montré Apple avec SwiftUI est ptet un bon compromis.

A méditer.

avatar webHAL1 | 

@oomu
« et parce que cela n'a aucun sens, ni sémantiquement ni techniquement. »

Mais fonctionnellement, si. Et je pense que c'était le sens de la question de kamil.

avatar kamil | 

@oomu

« Il est normal que les interfaces (et donc le code qui anime l'interface) soit spécifique au FORMAT de l'ordinateur. »

Comme pointé par WebHAL1 « fonctionnellement » et c’été bien le sens de ma question (réthorique).

On sais bien que la base « Darwin » est la meme sur tous les bidules, et ça a faillis ne pas être le cas (merci scott), et que l’ADN binaire et commun a tous le chmilblik meme windows ?.

Ceci dit, je reste sur l’idée que iPadOS est bien un enfant de iOS et macOS.

avatar Bigdidou | 

@kamil

« Ceci dit, je reste sur l’idée que iPadOS est bien un enfant de iOS et macOS. »

A mon avis, pas du tout.
Il n’y a aucun changement fondamental de l’interface sur iPadOS, et les interaction restent les mêmes.
Si la souris et les trackpad avaient été réellement implantés, on aurait pu commencer à en discuter ;)
Mais là, ça reste des machines fondamentalement conçues pour le tactile et Apple a réaffirmé qu’elle n’y dérogera pas.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Si la souris et les trackpad avaient été réellement implantés, on aurait pu commencer à en discuter ;) »

Alors on peut commencer à en discuter, puisque leur support est pris en charge (certes de manière bancales et détournées). ;-)
Sans parler de :
- La prise en charge des supports de stockages USB.
- Le multi-fenêtrage.
- Les widgets sur l'écran d'accueil.
- Le mode "bureau" de Safari.
- La possibilité d'importer des photos directement dans une application autre que celle par défaut.

Et tout ce que j'oublie.

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

« Alors on peut commencer à en discuter, puisque leur support est pris en charge »

Il me semblait que ma phrase était claire, et les news à ce propos aussi ;)

En terme d’interaction, iPasOS reste fondamentalement conçu pour être utilisé avec le(s) doigt(s).
Et MacOS avec des périphériques de pointage.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« En terme d’interaction, iPasOS reste fondamentalement conçu pour être utilisé avec le(s) doigt(s).
Et MacOS avec des périphériques de pointage. »

Tout à fait.
Ça ne change rien au fait que, fonctionnellement, iPadOS, emprunte à iOS et à macOS, et peut donc être vu comme l'enfant des deux.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR