300 jours avec l’iPad mini

La rédaction |

Il y a maintenant près de 1 an, Apple décidait d’envahir un peu plus le monde des tablettes avec son nouvel iPad, en version « mini ». Désaveu pour les uns, génie pour les autres, comme toujours les choix du géant divisent. Malgré cela, plusieurs adeptes de l’iPad premier du nom ont tenté l’expérience. Voici le retour de Dan Frommer, journaliste tech américain, après une utilisation de la bête pendant plus de 300 jours.

En introduction, soulignons que notre cobaye avait déjà tenté le challenge avec son iPad de première génération. 300 jours passés, il n’a pas totalement été convaincu par le produit. Pire, il ne savait pas exactement où il pourrait s’intégrer, dans son usage quotidien. Tantôt une tablette, tantôt un ordinateur d’appoint, la première itération d’Apple ne l’avait pas convaincu.

Toutefois, avec la version « mini », il a eu une révélation. D’après ses dires, l’appareil serait devenu en un an, un de ses compagnons les plus fidèles, après son iPhone. Léger, facilement préhensile et portable, l’iPad mini le suit partout. De ses vacances au Brésil jusqu’au tour de France, cette mini tablette lui rend de nombreux services (consultation de mails, Twitter, lecture d’e-book, ses usages sont très nombreux). Il est vrai que la navigation web se fait parfois difficilement, mais il n’oublie pas pour autant qu’il possède aussi un Mac, afin de remplir des tâches plus délicates à effectuer sur un petit écran.

En parlant d’écran, Dan Frommer spécule sur les prochains plans d’Apple. En effet, si l’on croit le journaliste, le combo iPhone/iPad mini reste un couple de choix. Pourquoi donc ne pas se lancer dans le domaine de la phablet ? Un iPhone avec un écran entre 5 et 6 pouces pourrait facilement remplacer un des appareils. De plus, si l’on regarde du côté de la concurrence, le Galaxy Note de Samsung est arrivé à se positionner comme un appareil de grande consommation. Le marché est donc bien présent et il resterait intéressant de réfléchir là-dessus.

En conclusion, l’expérience fut un grand succès. Apple a selon lui frappé un grand coup avec la version miniature de sa tablette tactile.


Tags
avatar patogo | 
Ai offert un iPad mini à mon fils le jour de sa sortie l'an dernier. Entre temps il y a 3 iPad mini à la maison. Personne ne voudrait plus s'en séparer !! J'avais un iPad 1 pour le boulot avant... iPad mini est juste incomparable ! Apple a réellement frappé un grand coup avec le mini. Le retina n'est pas forcément nécessaire (à mon âge surtout)
avatar abohbot | 
Je me tâte pour un Ipad mini Retina avec 4G, pas de fonction téléphone pour moi. Je me sers encore de l'Ipad 4, mais il est vraiment trop lourd!
avatar YanDerS | 
C'est surtout que les Phablet sont dans un format bâtard. Pour qu'il ne le soit pas, il faut faire une UI et des Apps spécifiques à ce format. Sinon ce sera trop petit pour des Apps iPad et l'inverse pour des Apps iPhone. Il y a une cohérence à tout.
avatar Oh la belle Pomme | 
@ robrob : Ou alors c'est parce que c'est Apple... Peu de monde, ici, étaient favorables à un iPad Mini avant sa sortie (comme Jobs en fait). L'expérience que j'ai eu avec le premier (gros) iPad n'a pas été transcendante (un peu comme le Monsieur de l'article) mais je pense en prendre un (mini), une fois le modèle Retina sorti.
avatar YanDerS | 
Quoiqu'en pensait Jobs, la production de l'iPad Mini, soit un terminal-pocket, était logique et inévitable. Logique parce que répondant à un vrai besoin et donc à un vrai créneau commercial. Celui de terminaux suffisamment grand pour offrir un surface de visualisation confortable, tout en étant minimale et juste assez réduite pour être emmené partout dans une poche. Ce qui correspond à un vrai besoin dans la mobilité Le problème pour Apple a surtout été un problème de cohérence de la plateforme iOS toute entière. Fallait-il rajouter un nouveau format intermédiaire aux 2 déjà existants, et donc un nouvel environnement logiciel avec des UI spécifiques, etc... (ce que des Phablets pommées réclameraient. Donc niet pour le moment) Le choix qu'a finalement fait Apple a été comme toujours dans l'économie et la rationalité, en gardant, le concept de base, le format 4/3 et la définition de l'iPad 1, en attendant que celle-ci soit doublée -comme celle des derniers iPads- quand les composants requis seront en production industrielle (fin 2013/debut 2014).
avatar YanDerS | 
je suis d'accord sur le fond, à savoir que l'Apple de Jobs avait une volonté de produire les "meilleurs produits" et surtout voulait privilégier des produits aboutis avec une meilleure expérience utilisateur possible. Je suis conscient de tout ça puisque c'est ça qui m'a toujours passionné chez eux. Il y a cependant un autre versant qui est leur coté commercial sans lequel la société n'aurait probablement pas survécu. Et pour maintenir de manière durable certaines gammes de produits, il y a des stratégies commerciales qui sont nécessaires. L'iPad Mini correspondait autant à la logique mobile (hors critère commercial : c'est-à-dire un appareil qui correspond à certain types de besoins que la mobilité crée de fait, comme une bonne surface de visualisation dans une ultra-mobilité) ... qu'à un bouche-trou dans la gamme. Ce terme n'est absolument pas péjoratif (puisque je vise moi aussi un Mini Retina pour 2014) J'emplois ce terme à bon escient. Comme les terminaux "pocket" correspondent à de vrais besoins dans la mobilité, ils deviennent de fait un créneau commercial. C'est-à-dire que si Apple ne fournissait pas de solutions, c'était les autres concurrents qui pouvait l'occuper en le dominant. C'est ce qui avait commencé à se passer. Ne pouvant pas apparemment concurrencer l'iPad, ils (Samsung et Google principalement) s'étaient rabattu sur la gamme des mini-tablettes 7". Apple, qui avait bouleversé le monde mobile avec ses iPhone et iPad, ne pouvait pas se permettre de laisser ses concurrents s'engouffrer dans la brèche en répondant à certains types de besoins réels, et en ne proposant pas son tour une version de son iPad qui avait fait ses preuve et qui beneficiait d'une bonne logithèque. Il y avait l'iPhone d'un côté, et il y avait l'iPad de l'autre. Entre : rien Bref un trou comme un boulevard laissé à ses concurrents, et à Android. C'est pourquoi j'emplois le terme de bouche-trou, dans le sens d'une stratégie d'une consolidation commerciale nécessaire, même si je considère le Mini comme un iPad à part entière, qui a toute sa place et son public grandissant.
avatar Pierre H | 
Oui enfin Apple c'est un peu l'entreprise qui peut te dire le contraire de ce qu'elle pense lundi pour mieux créer la surprise mardi. Je suis franchement étonné que certains d'entre vous en soient restés à cette phrase de Jobs, qui, si ça se trouve, était parfaitement d'accord pour le faire le mini, c'est juste qu'ils ont toujours eu une planification bien espacée entre chaque nouveau produit d'une même gamme. Un peu comme quand il disait qu'ils ne feraient jamais de téléphone, ou que "dieu merci non" ils ne mettraient jamais en place d'App Store sur Mac... Faut grandir un peu, et comprendre que nous sommes face à des (très bons) commerçants, mais en aucun cas des dieux... Sinon pareil, je ne changerai pas mon iPad 2 tant que le mini ne sera pas rétina avec un processeur plus puissant...
avatar YanDerS | 
"Faut grandir un peu, et comprendre que nous sommes face à des (très bons) commerçants, mais en aucun cas des dieux..." c'est moi, ou y'a du radotage dans l'air ?
avatar an3k | 
Il a été dit que chez Apple ils ont vite testé le format 7" de la première Samsung Galaxy Tab qu'ils ont trouvé pas si mal que cela finalement. Le reste est du pragmatisme.
avatar koluchon | 
Le phablet est effectivement un format batard qui ne veut rien dire : pas assez gros pour lire un magazine ou regarder un film correctement mais trop grand pour téléphoner prendre des photos ou l'avoir dans sa poche. Le combo iPhone/iPad Mini est pas mal. Mais comme certains je suis dans l'attente d'un Retina car je lis beaucoup dessus et ma vue n'étant pas à 100% j'ai parfois du mal lorsque je fatigue…
avatar dtb06 | 
Idem, j'ai eu l'iPad 1,2,3 trop lourd même si bel écran rétina. Je ne me sépare plus de mon mini, il me suit partout avec mon iPhone, et franchement qu'il ne soit pas rétina n'est pas du tout un problème. Je préfère de loin sa talle 7,9 au 7 de la Nexus, qui pour moi est un poil trop petite, malgré un écran HD. Maintenant j'attends de voir le futur iPad 10 qui devrait bien être allégé, pour l'instant le mini est pour moi le meilleur
avatar Tyrael | 
Alors c'est marrant, j'ai aussi un iPad mini depuis presqu'un an dont je suis devenu quasi inséparable, délaissant mon iPhone et l'iPad 10" de ma femme. Et ma conclusion est exactement l'inverse : pourquoi se contenter d'un phablet au format bâtard, avec 2 pouces de moins, et tirer une croix sur les spécificités de l'interface d'iOS sur iPad, bien plus agréable en général que sur iPhone ? Un iPad mini dans le sac pour me suivre partout, éventuellement plus compact/fin et Retina, et un iPhone à "petit" écran pour la consultation web d'appoint, facile à transporter dans une poche et sans la déformer. Les appareils 5 ou 6", c'est juste un compromis, en général dicté par des considérations financières. Moins pratique qu'un téléphone pour téléphoner (trop gros), moins agréable qu'une tablette (écran trop petit).
avatar mg49 | 
J'ai eu l'ipad 2 puis j'ai pris le Mini dès sa sortie et le résultat est sans appel: j'utilise 2 fois plus mon mini que je n'utilisais l'ipad 2 ! La taille a fait toute la différence car je l'emporte quasiment partout. Dire que Steve était contre le format 7-8" ^^
avatar dtb06 | 
Le problème de Jobs, c'est qu'il était têtu et n'écoutait pas trop son entourage. Cook est plus cohérent et plus à l'écoute, avec le mini il a réussi un bon coup
avatar mg49 | 
C'est tout à fait ça !
avatar gimly54 | 
"Un iPhone avec un écran entre 5 et 6 pouces pourrait facilement remplacer un des appareils." Je pense qu'Apple préfère qu'on achète un iPhone + un iPad plutôt qu'un seul iPhone à écran large.
avatar Mousse72 | 
Phablet or not phablet.... http://www.clubic.com/univers-mac/apple/actualite-536688-apple-preparerait-iphone-4-8-pouces-2013.html
avatar YanDerS | 
"Apple préparerait un iPhone de 4,8 pouces pour 2013" Je vais me répeter. Ce n'est pas pour jouer sur les mots, mais 4,8" n'est en rien un format de Phablet. C'est le format limite, avec peut-être le 5", du concept de smartphone dont un des critères majeurs est la maniabilité et l'utilisation si possible d'une main. (Pour le PC portable c'est 17", au-delà c'est du transportable) Maintenant qu'Apple préparerait un iPhone avec un écran plus grand, oui cela me parait inévitable selon moi, car dans la logique même de l'iPhone, du smartphone ou plus précisément du "terminal-ecran-de-poche". C'est même ce que j'espère pour l'iPhone 6.
avatar YanDerS | 
mon avis ne fait pas l'unanimité non plus. Mais bon, sur ce point nous nous rejoignons.
avatar kasimodem | 
Je trouve au contraire que le retina apporte beaucoup pour le confort de lecture. On peut le voir sur l'iPhone, le format retina est un réel plaisir pour les yeux. Si le mini passe au rétina, je remplace illico mon iPad 2, qui m'a rendu de bon et loyaux services (et continu à le faire) il faut quand même le préciser.
avatar max68lola22 | 
excellent iPad mini comme il est le retina n'a pas d'intérêt pour moi trop vieux aussi
avatar LeConcombreMaske | 
Pas sûr qu'un iPad mini Retina ne vienne pas rogner sévérement les parts de marché de l'iPad...je pense qu'Apple ne mettra pas de Retina dans les iPad mini...car c'est certainement plus rentable de vendre l'iPad plutôt que son petit frère...le Retina serait certes un plus mais pas indispensable...donc à voir!
avatar Tyrael | 
Jobs était a priori contre l'idée d'une tablette 7". Mais, à l'époque du développement de l'iPad, cette position avait aussi ses arguments : on peut supposer que pour imposer l'idée même de tablette tactile, il fallait créer une vraie rupture avec les smartphones comme l'iPhone et créer une catégorie d'appareils intrinsèquement nouvelle. Un iPad 10" présenté comme un substitut au livres illustrés, aux magazines, voire aux netbooks 11" faisait à l'époque plus de sens qu'un iPad 7" trop proche d'un Kindle, avec une faible autonomie avec les composants de l'époque… On a plusieurs témoignages de cadres Apple disant qu'une fois l'iPad 1 sorti, Jobs était nettement plus ouvert à l'idée d'un iPad mini. Avec le recul, il est facile de voir l'iPad mini comme un succès assuré mais, au moment de sa conception, chaque flou dans le concept pouvait aussi signifier un échec. Un iPad 10" était définitivement un appareil identifié comme nouveau par le public, esquivant habilement la comparaison avec les liseuses existantes. Le fait que la Galaxy Tab 7" et la Nexus 7 soient sortis avant l'iPad mini n'a pas de rapport avec les hésitations de Jobs : Apple voulait simplement être sûr de son coup, avec une qualité à la hauteur. Retrospectivement, les tablettes 7" qui ont précédé l'iPad mini étaient, effectivement, techniquement moins bonnes. Précipitation vs maturation : on assiste toujours aux mêmes erreurs. Ultrabooks vs Macbook Air, Nexus 7 vs iPad mini, LG Virtue vs iPhone, lecteur MP3 Creative ou Archos vs iPod. Je mettrais ma main à couper qu'on assistera au même phénomène avec les montres et TV connectées… Pour le format phablet : Apple y viendra peut-être un jour si la demande le justifie mais il me semble que cela ira de paire avec l'évolution des technologies pour la coque. Apple pourra sortir un iPhone 4.7" à 5.5" quand la finesse du combiné et l'absence de bords épais rendront le design d'alors guère plus volumineux que l'iPhone actuel. Les phablets actuels (l'équivalent d'un missel collé à l'oreille) n'ont guère d'attractivité sortis d'un marché de niche…
avatar YanDerS | 
" on peut supposer que pour imposer l'idée même de tablette tactile, il fallait créer une vraie rupture avec les smartphones comme l'iPhone et créer une catégorie d'appareils intrinsèquement nouvelle." je formulerai ça d'une manière différente, car tel que formulé là (c'est pas un procès d'intention, c'est sur la formulation) on pourrait croire que l'iPad qui aurait été en quelque sorte obligé de s'éloigner de l'iPhone pour trouver sa spécificité, ce qui n'est pas juste puisque l'on sait que l'iPhone a été une adaptation reduite du projet de la tablette. Je pense en recoupant toutes les infos et la chronologie, que le projet qui tenait vraiment à cœur à Jobs, c'était la tablette. Parce que c'était la concrétisation d'un vieux rêve devenu par la suite un vieux serpent de mer, dont les origines remontaient sans doute à la fin des 70'/ début 80', et très probablement au moment de la rencontre avec Alan Kay au PARC. L'auteur du Dynabook dont les idées auront une grande influence sur Apple et sur Jobs. C'est sûrement présomptueux, mais je pense qu'il faille voir l'iPad dans l'esprit de Jobs comme une base, comme la pierre angulaire d'une tentative de renouvellement et de refondation de la micro. Ni plus ni moins D'où son terme de post-pc. De fait, c'est lui le pivot de départ, appelé à avoir des évolutions, des extensions, des enfants illégitimes ou des variations originales. Le Mini en est une 2nde, après celle de l'iPhone. Très légère, puisque les principes généraux en ont été conservés. Le format 7"/8" des mini-tablettes était plus que probable, pour un tas de raisons difficilement contournables. D'une part, pour des raisons d'ordre pratique dans la mobilité (grand terminal-ecran de poche) d'autre part parce que le mobile est un terrain technologique nouveau, qui appelle à des évolutions rapides et des prouesses technologiques remarquables mais qui coûtent cher, un terrain commercial nouveau où les risques sont grands et où donc il est préférable de ne pas avoir la folie des grandeur tout de suite, d'être plutôt pragmatique, didactique et progressif, un terrain où au niveau des interactions H-M il y a des continents de choses à debrousailler et à installer progressivement dans les habitudes des utilisateurs, et où donc il est préférable d'accrocher les wagons avec ce que les gens connaissent déjà plus ou moins, dans des prix et des niveaux d'utilisations en conséquence assez abordables et modestes dans un 1er temps. Maintenant, comme l'iPad est une base, on peut être sûr que le format 9"/10" sera dépassé à l'avenir. On sent bien qu'il serait interessant d'avoir des tablettes plus grandes (certaines marques proposent des 12"nan?) pour la consultation de revue/bd/encyclopédies/etc. (en A4 retina, on est dejà au +300dpi), plus puissantes : pour des logiciels de production et de création, adaptés à de nouvelles interactions, tactiles/verbales ou autres. Le Mini a repondu à des 1ères exigences "vers le bas", on peut s'attendre à ce qu'il y en ait d'autres vers le haut par la suite
avatar YanDerS | 
cela fera partie de l'évolution naturelle d'iOS, un OS qui sera amené à s'élargir. Je ne parlais pas là pour le court terme. Car on peut être sûr que tout évoluera et se diversifiera, même si on sait que Apple essaiera toujours de garder un minimum de cohérence entre ses produits et d'économie dans ses gammes, afin de ne pas trop se disperser et d'être souple et réactif pour toute nouvelle direction à prendre. La tablette 13/15" ne correspondrait évidemment plus à la definition d'un terminal mobile, mais à celle d'un portable. A la différence qu'elle pourrait faire le lien avec toute la logithèque tactile existante, et même celle à venir, dans le cadre du "Post-PC", c-à-d avec des nouvelles ergonomies bien plus intuitives et efficaces en utilisation. On a vu que l'iPad a interessé des editeurs de logiciels de musique et de 3D comme Autodesk. Le problème est sa puissance et son format 10" encore trop restreint pour permettre des utilisations plus poussées. Les prochaines evolutions technologiques pourraient permettre des tablettes plus grandes et plus puissantes tout en restant aussi fines et autonomes. Une surface d'affichage plus grande pourrait ainsi correspondre à nombre de besoins, dont celui de la simple consultation de revues et de médias au format A4 ou approchant, de travaux divers comme l'édition-correction de documents de travail etc.
avatar LeConcombreMaske | 
J'ai oublié de dire que je possédais également un iPad mini et que je le trouve parfait!...juste un peu capricieux des fois avec le WiFi...
avatar Edziu | 
Avant j ai eu iPad 1 et hop vers iPad Mini ! Ça me suffit pour le moment :-)

CONNEXION UTILISATEUR