Sécurité, rapidité, accessibilité : Face ID contre Touch ID

Nicolas Furno |

Quatre ans après sa présentation, Apple met déjà Touch ID à la retraite. Le capteur d’empreintes digitales figure encore sur les iPhone 8, mais il est absent de l'iPhone X.

La reconnaissance faciale est la seule méthode biométrique pour déverrouiller un iPhone X. Cliquer pour agrandir
La reconnaissance faciale est la seule méthode biométrique pour déverrouiller un iPhone X. Cliquer pour agrandir

Si l’iPhone X est bien le futur du smartphone, l’absence de capteur Touch ID et le passage à une nouvelle méthode d’authentification biométrique qui exploite la reconnaissance faciale est un signal fort. Comment Face ID se compare-t-il à Touch ID ? On fait le point !

Lequel est le plus sécurisé ?

Pendant la présentation de l’iPhone X, Apple a bien souligné que Face ID était encore plus sûr que Touch ID. Le capteur d’empreintes intégré dans l'iPhone était déjà une méthode sécurisée pour déverrouiller le smartphone. La reconnaissance faciale est-elle vraiment meilleure ?

Pour commencer, rappelons que le capteur Touch ID se base sur votre empreinte et un modèle mathématique pour enregistrer un profil spécifique aux caractéristiques de votre doigt. À chaque fois qu’un doigt est posé sur le bouton d’accueil, un profil est immédiatement enregistré et comparé avec le vôtre. Si les deux sont suffisamment proches, l’iPhone, l’iPad, le Mac ou n’importe quelle app compatible se déverrouille.

Chaque empreinte est unique, certes, mais le capteur Touch ID n’est pas suffisamment précis pour distinguer parfaitement toutes les empreintes au monde. Le modèle mathématique simplifie l’empreinte, si bien qu’il n’y a pas un profil unique pour chaque empreinte. Pour le dire autrement, une empreinte proche de la vôtre peut tromper Touch ID.

Pendant la présentation de l’iPhone X, Apple a insisté sur la sécurité renforcée de Face ID, par rapport à Touch ID. Cliquer pour agrandir
Pendant la présentation de l’iPhone X, Apple a insisté sur la sécurité renforcée de Face ID par rapport à Touch ID. Cliquer pour agrandir

Apple estime qu’il y a une chance sur 50 000 pour que le capteur Touch ID confonde votre empreinte avec celle d’un tiers. C’est cinq fois mieux que les chances pour un tiers de deviner votre code de déverrouillage à quatre chiffres (1/10 000), mais Face ID est vingt fois plus sécurisé.

Il y a seulement une chance sur un million pour qu’une personne déverrouille votre iPhone X à votre place en utilisant Face ID, selon Apple. Sur le papier, cette nouvelle méthode est bien plus sécurisée, mais il y a des différences importantes à noter par rapport à Touch ID. Des différences qui réduisent la sécurité du dispositif à l’usage.

Sur le principe, Face ID est équivalent à Touch ID. L'iPhone enregistre au préalable non pas une photo de votre visage, mais un profil créé à partir d’un modèle mathématique. Ce modèle se base sur des caractéristiques de votre visage, comme l’espace entre vos yeux, la taille de votre nez, la largeur de votre bouche, etc. En tout, l’iPhone X émet sur votre visage 30 000 points (invisibles) et définit le profil en fonction de la position ou des caractéristiques de chaque point.

Profil d’un visage créé par Face ID : un ensemble de 30 000 points sur trois dimensions. Cliquer pour agrandir
Profil d’un visage créé par Face ID : un ensemble de 30 000 points sur trois dimensions. Cliquer pour agrandir

À chaque fois que l’appareil exige une authentification, la caméra TrueDepth logée dans l’encoche au-dessus de l’écran s’active pour détecter un visage. Face ID génère alors un profil du visage en fonction du même modèle mathématique et le compare avec celui qui est mémorisé. Si les deux sont suffisamment similaires, l’iPhone X est déverrouillé, l’accès à l'app est autorisé, ou le paiement avec Apple Pay est validé.

De la même façon que Touch ID n’est pas capable de distinguer chaque empreinte unique avec suffisamment de précision, Face ID n’est pas assez précis pour différencier chaque visage existant. En enregistrant 30 000 points différents, le système d’Apple en fait à la fois beaucoup et trop peu pour différencier tous les visages sur la planète. De fait, il y a quelques cas où ce nouveau système sera dupé, le plus évident étant les jumeaux qui peuvent parfois être extrêmement proches physiquement.

Alors que les empreintes digitales de deux jumeaux n’ont pas plus en commun que les empreintes de deux étrangers, leurs visages sont très proches. Trop dans la plupart des cas pour que Face ID ne s’emmêle pas les pinceaux et ne distingue pas correctement les deux utilisateurs. Il y a environ 3 % de jumeaux dans le monde, soit des centaines de milliers d'utilisateurs de futurs iPhone qui ne pourront pas profiter de Face ID en toute sécurité.

Pendant la présentation, Apple a souligné avec une touche d’humour que les jumeaux poseraient problème. C’est pourtant l’un des plus gros défauts de Face ID. Cliquer pour agrandir
Pendant la présentation, Apple a souligné avec une touche d’humour que les jumeaux poseraient problème. C’est pourtant l’un des plus gros défauts de Face ID. Cliquer pour agrandir

De ce fait, même si Face ID est plus sécurisé en théorie, il le sera moins en pratique dans bon nombre de cas. Sans même parler des jumeaux identiques ou des dopplegänger, ces personnes sans aucune affiliation qui se ressemblent parfaitement, Apple a bien indiqué que le risque d’1/1 000 000 est nettement plus bas au sein d’une même famille. Il faudra vérifier à l’usage si l’iPhone X confond des frères ou des sœurs, ou bien des enfants avec leurs parents.

Apple réfléchit en tout cas à augmenter la sécurité de l'iPhone dans ces cas-là, au détriment du confort toutefois. Craig Federighi a indiqué dans une interview qu’une option pourrait être ajoutée pour exiger Face ID et un code de déverrouillage. Peut-être qu’une solution plus élégante dans le futur consistera à combiner les données biométriques. Un iPhone équipé de Face ID et d’un capteur Touch ID pourrait utiliser les deux et demander une empreinte si la reconnaissance faciale n’est pas suffisante. Mais il n'est pas dit que Touch ID fasse son retour

Apple pourrait aussi ajouter un scanner d’iris, comme Samsung l’a fait sur ses derniers smartphones, ou un tout nouveau scanner biométrique qui n’existe pas encore. Une autre solution, nettement plus simple, serait de combiner Face ID et l’Apple Watch : si la montre associée au terminal est à proximité immédiate, elle pourrait confirmer le déverrouillage.

Lequel protège mieux les données biométriques ?

Touch ID et Face ID sont à égalité en matière de stockage de l’information biométrique. L’enclave sécurisée intégrée directement au système-sur-puce des appareils iOS stocke le profil des empreintes ou du visage. Cette information ne sort jamais de l’enclave, elle n’est jamais stockée sur un serveur et iOS lui-même n’y a pas accès. Le système mobile d’Apple ne gère pas l’identification, il se contente de demander une autorisation et reçoit une réponse binaire : oui ou non.

Ce choix technique est essentiel pour assurer la sécurité de l’ensemble, il empêche notamment qu’une app malveillante puisse récupérer les informations, ou que des pirates s’en emparent sur les serveurs d’Apple. En contrepartie, cela explique pourquoi vous devez à nouveau enregistrer vos empreintes ou votre visage sur chaque nouvel appareil : l’information n’est jamais synchronisée.

Comme ses prédécesseurs, l’Apple A11 Bionic intègre une enclave sécurisée où les informations biométriques sont exclusivement stockées. Cliquer pour agrandir
Comme ses prédécesseurs, l’Apple A11 Bionic intègre une enclave sécurisée où les informations biométriques sont exclusivement stockées. Cliquer pour agrandir

Les deux systèmes reposent sur les mêmes mesures de sécurité qui désactivent la biométrie dans plusieurs cas de figure. Au démarrage de l’iPhone X, il faudra saisir le code de déverrouillage. Si l’appareil reste verrouillé pendant 48 heures de suite, Face ID sera aussi désactivé. Et après cinq essais ratés à la suite, le code sera la seule méthode disponible pour déverrouiller le terminal, ce qui explique le bug pendant le keynote.

Le modèle généré pour les besoins de Face ID n’est pas disponible pour les apps, y compris pour celles qui, comme Snapchat, utiliseront les données enregistrées par les capteurs à des fins ludiques. Les développeurs n’ont pas accès aux données brutes, l’API distincte proposée par Apple offre une précision moindre, mais qui devrait suffire pour suivre le visage et appliquer des effets en temps réel.

Snapchat exploitera les capteurs de l’iPhone X pour améliorer les filtres de visage, sans pour autant accéder directement aux données. Cliquer pour agrandir
Snapchat exploitera les capteurs de l’iPhone X pour améliorer les filtres de visage, sans pour autant accéder directement aux données. Cliquer pour agrandir

Au passage, ce sera la même chose pour les animojis, ces emojis qui s’animent en suivant votre visage. La fonction repose sur une version très simplifiée des données fournies par le capteur Face ID qui suffit pour animer un dessin, mais pas à vous identifier précisément.

Lequel est le plus rapide ?

Touch ID est rapide, très rapide. La deuxième génération présente sur tous les iPhone depuis le 6s et sur les iPad les plus récents est si rapide qu’Apple a été obligé de modifier iOS pour que l’écran de verrouillage reste pertinent. Le plus souvent, il suffit de cliquer une fois sur le bouton d’accueil pour allumer l’écran et déverrouiller le terminal dans la même opération.

Ce n’est pas instantané au sens strict, mais c’est suffisamment rapide pour que l’opération semble instantanée. Pendant la présentation de Face ID, la sécurité du dispositif a été mise en avant, pas vraiment sa vitesse. Et pour cause, la reconnaissance faciale a beau se faire en un quart de seconde, le processus reste plus long qu’avec Touch ID, surtout avec la deuxième génération du capteur d’empreintes.

Si vous utilisez Touch ID au quotidien, vous aurez certainement noté la différence. Il se passe moins d’une seconde entre le moment où l’iPhone X est levé et le moment où il est déverrouillé, un laps de temps très court, certes, mais qui n’existait pas avec Touch ID.

Cette lenteur n’est pas nécessairement liée à Face ID toutefois, du moins pas uniquement. L’animation du cadenas qui s’ouvre sur l’écran verrouillé est en fait plus lente que la reconnaissance faciale elle-même, si bien que le déverrouillage de l’iPhone X pourrait être plus rapide. Apple corrigera peut-être ce paramètre d’ici la sortie ou dans une future version d’iOS, mais on sent que le constructeur a voulu faire preuve de pédagogie sur la première version. Cela explique aussi pourquoi le cadenas est aussi gros sur l’écran verrouillé.

La détection elle-même est censée être suffisamment rapide pour vous permettre de déverrouiller l’iPhone X plus rapidement, par exemple en le sortant de la poche. C’était un gros avantage de Touch ID, on pouvait toucher le capteur même dans la poche et l’iPhone était accessible au moment où on le portait à la bonne hauteur pour l’utiliser. En théorie, ce sera pareil avec Face ID : vous pourrez commencer le geste juste au moment où vous le sortez de la poche et au moment où l’appareil sera face à vous, la reconnaissance faciale devrait avoir fait son travail.

En théorie, l’iPhone X devrait être déverrouillé avant même d’être au niveau de votre visage. Cliquer pour agrandir
En théorie, l’iPhone X devrait être déverrouillé avant même d’être au niveau de votre visage. Cliquer pour agrandir

Il faudra naturellement vérifier ce que cela donne en pratique. Les premiers retours de la part des employés d’Apple qui vivent avec un iPhone X depuis quelques semaines sont encourageants, mais il faudra voir ce que cela donne en dehors de Cupertino et sur plusieurs mois.

En attendant, Face ID devrait l’emporter haut la main sur Touch ID en matière de rapidité pour le premier enregistrement biométrique. Non pas que mémoriser son empreinte soit vraiment long, mais l’équivalent avec le visage devrait être beaucoup plus rapide. Après une première étape qui ressemble à un selfie, vous devrez tourner légèrement la tête une fois et… c’est tout.

Lequel est le plus pratique ?

Si Touch ID a autant plu, c’est aussi parce qu’il était extrêmement pratique. Fondu dans le bouton d’accueil des iPhone puis des iPad, il se faisait totalement oublier : on appuyait déjà sur ce bouton pour réveiller son appareil, on pouvait désormais le faire pour le réveiller et le déverrouiller en toute sécurité. Le bouton d’accueil est devenu de fait un bouton deux-en-un, capable à la fois de sortir le terminal de veille et de le déverrouiller.

Le capteur d’empreintes est logé dans le bouton d’accueil des iPhone, ce qui rendait Touch ID largement transparent. Cliquer pour agrandir
Le capteur d’empreintes est logé dans le bouton d’accueil des iPhone, ce qui rendait Touch ID largement transparent. Cliquer pour agrandir

Face ID devrait être plus transparent encore, et donc encore plus pratique à l’usage. Si tout fonctionne aussi bien qu’Apple le laisse entendre, on pourra utiliser l’iPhone X normalement, sans jamais se soucier de la sécurité. La reconnaissance faciale devrait fonctionner en temps réel et en permanence et ainsi vous laisser accéder au téléphone ou à une fonction protégée sans effort supplémentaire de votre part.

En ce sens, Face ID devrait être nettement plus pratique que Touch ID, même si poser un doigt sur le bouton d’accueil n’était pas gênant. Mais imaginez que la reconnaissance biométrique iPhone X soit aussi efficace qu’on peut l’espérer, vous n’aurez plus jamais à vous soucier de sécurité.

Pour fonctionner correctement, Face ID n’a pas besoin d’être face à votre visage. L’angle de fonctionnement des capteurs est suffisamment large pour que la reconnaissance faciale fonctionne même si l’appareil est posé sur une table, par exemple. Cliquer pour agrandir
Pour fonctionner correctement, Face ID n’a pas besoin d’être face à votre visage. L’angle de fonctionnement des capteurs est suffisamment large pour que la reconnaissance faciale fonctionne même si l’appareil est posé sur une table, par exemple. Cliquer pour agrandir

Pour être aussi transparent, Face ID devra fonctionner dans de nombreux cas de figure. Apple a déjà signalé avoir pensé à bon nombre d’entre eux. Par exemple, le profil de votre visage n'est pas gravé dans le marbre après le premier enregistrement. À chaque déverrouillage de l’iPhone X, le modèle est mis à jour pour enregistrer les changements, sans se prendre les pieds dans le tapis si l’appareil est déverrouillé par un mot de passe et que le système reconnaît que ce n’est pas du tout votre visage. C’est pour cette raison que le déverrouillage fonctionnera même si vous laissez votre barbe pousser, ou si votre visage change pour une raison ou une autre.

Face ID a besoin de vos yeux pour fonctionner correctement, mais des lunettes de vue ne devraient poser aucun problème. En revanche, certaines lunettes de soleil pourront bloquer les ondes infrarouges nécessaires à son bon fonctionnement. Les filtres polarisants ne poseront pas de problème, mais certains traitements du verre pourront bloquer la reconnaissance et il faudra alors les retirer, ou changer de lunettes.

Autre limite par rapport à Touch ID, un masque comme celui porté par un chirurgien ou un voile couvrant la majeure partie du visage devraient bloquer Face ID. Outre les yeux, la reconnaissance se base aussi sur le nez et la bouche et les trois éléments doivent être visibles. En revanche, l’iPhone X ne devrait pas être dérangé par un voile autour du visage, un chapeau ou un casque de moto. La détection se fera correctement en extérieur ou en intérieur, de jour ou de nuit, avec l’appareil bien en face de vous ou posé sur une table.

Il y a bien quelques inconvénients nouveaux, mais Touch ID n’est pas parfait non plus. Le capteur d’empreintes est totalement inopérant avec des gants, ce qui est courant ne serait-ce qu’en hiver. Et alors que les iPhone sont désormais capables de résister aux projections d’eau, le capteur ne fonctionne pas du tout avec des doigts mouillés. Voici deux cas de figure où Face ID devrait être nettement plus pratique.

Par contre, l’iPhone X ne pourra mémoriser qu’un seul visage, alors que Touch ID enregistre jusqu’à cinq doigts. On n’a qu’un seul visage et dix doigts, certes, mais cela veut dire que le téléphone ne pourra plus du tout être partagé sans saisir le code, par exemple au sein d’une famille.

Lequel protège le mieux en cas de problème ?

La biométrie est une mesure de protection beaucoup plus simple qu’un mot de passe ou un code de vérification et c’est souvent une solution plus sécurisée. Mais cette facilité d’usage peut devenir un inconvénient dans certains cas, comme lors d'un vol ou d’un passage de frontière.

Sur ce point, Face ID est potentiellement inférieur à Touch ID, puisqu’il est plus facile de pointer votre iPhone X face à votre visage que de prendre votre doigt pour le poser sur le bouton d’accueil. Néanmoins, Apple a prévu plusieurs garde-fous, le premier étant que la reconnaissance faciale ne fonctionne pas sans votre attention.

Face ID nécessite une combinaison de plusieurs capteurs et appareils différents pour fonctionner. Outre la caméra principale, une caméra infrarouge, un projecteur de points et un projecteur de lumière infrarouge (invisible à l’œil nu évidemment) sont exploités en même temps. Cliquer pour agrandir
Face ID nécessite une combinaison de plusieurs capteurs et appareils différents pour fonctionner. Outre la caméra principale, une caméra infrarouge, un projecteur de points et un projecteur de lumière infrarouge (invisible à l’œil nu évidemment) sont exploités en même temps. Cliquer pour agrandir

Par défaut, Face ID ne déverrouille le terminal que si votre visage est correctement identifié et si vous regardez l’iPhone. Si vous avez les yeux fermés, il ne se passera rien, pas plus que si vous regardez ailleurs. Cela évitera aussi qu’un iPhone X posé au milieu d’une table entourée de plusieurs personnes essaie constamment de reconnaître les visages : tant qu’il n’y a pas d’intention claire, il ne se passe rien.

De ce fait, débloquer le téléphone à votre insu devient en théorie impossible. Cela n’empêchera pas quelqu’un de vous forcer la main, mais c’était déjà le cas avec Touch ID. Et pour éviter que cela arrive, Apple a intégré un nouveau mécanisme de défense dans l’iPhone X, mais aussi dans les iPhone 8 et 8 Plus.

En maintenant pendant quelques secondes le bouton de verrouillage à droite et l’un des deux boutons de volume à gauche, vous bloquez toute identification biométrique, qu’il s’agisse de Face ID ou de Touch ID, et rendez ainsi obligatoire la saisie du code de déverrouillage. Les anciens modèles bénéficient d’un système similaire, mais qui implique de presser cinq fois de suite le bouton de verrouillage, ce qui est moins rapide et moins pratique.

Lequel est le plus accessible ?

Le capteur Touch ID présente l’avantage d’être intégré à un bouton. Même s’il n’est plus physique sur les iPhone 7 et 8, il est toujours parfaitement sensible sous le doigt, sans même regarder le téléphone. C’est un point fort en matière d’accessibilité et Face ID posera peut-être un problème dans ce cadre.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Puisque Face ID repose sur les deux yeux pour son identification, une personne malvoyante devra peut-être désactiver la reconnaissance d’attention et donc réduire la sécurité du dispositif. Cette même personne ne pourra plus utiliser le téléphone sans le sortir de sa poche, en exploitant uniquement Voice Over. Sans aller jusque-là, l’absence de bouton compliquera sans doute le quotidien de tous ceux qui s’en servaient pour identifier l’orientation de leur iPhone.

VoiceOver, la fonction qui dicte ce qui est affiché à l’écran, sera opérationnel pour configurer la reconnaissance de visage et une voix demandera à l’utilisateur de tourner sa tête de manière à enregistrer correctement son visage. Par ailleurs, les fonctions d’accessibilité associées au bouton Touch ID sont reprises par le bouton latéral de droite. Le triple-clic qui active certaines fonctions d’accessibilité sera ainsi toujours disponible par ce biais.

L’iPhone X sera plus simple à utiliser dans certains cas — un handicapé moteur peut déverrouiller le téléphone sans le toucher — et plus complexe dans d’autres — cliquer sur un bouton peut être plus simple que glisser en bas de l’écran.

avatar  Funky-Droid | 

La reconnaissance faciale, 3d ou non, est une absurdité sur smartphone.
Je fais le pari que ça va faire un joli flop, comme force touch.

avatar  vlsf1 | 

Pourquoi ce serait plus une absurdité qu'une reconnaissance digitale ?

avatar  Xap | 

@vlsf1

Un troll de base. Et un mauvais en plus, pas la peine de répondre.

avatar  C1rc3@0rc | 

@vlsf1

Le niveau de securité est le meme entre les deux, donc en terme de biometrie, on est sur le meme niveau. Apple a beau clamer qu'il y a moins de risque de tomber sur une personne avec sa trombine qu'avec ses empreintes, ça ne change rien a la facilité de tromper le systeme.

Apres, ce que l'on juge c'est la fonctionnalité d'usage. La securité, c'est entendu, la biometrie grand public n'y repond pas, seul le mot de passe solide et les precautions comptent.

Par contre, pour deverrouiller son telephone, on ne parle pas de securité, mais d'usage et d'ergonomie.
Le fait de placer son doigt sur un capteur qui devrouille instantanement, en plus d'une certaine elegance, c'est extremement fonctionnel.
L'utilisation de la reconnaissance faciale pour arriver a la meme chose est loin d'etre aussi explicte, simple et rapide. Et en terme d'elegance on n'en parle meme pas.

L'autre problematique c'est que TouchID a ete enfin validé par les groupe bancaire et nombre de systemes transactionels du genre. Il a fallut 4 ans, ce qui pour une banque est tres rapide. Combien de temps vont prendre ces organismes pour valider FakeID, s'ils le valident ? 4 ans? Et pendant ce temps on fait quoi? On achete des iPhone 8, des iPad, des Macbook Pro, qui eux utlisent TouchID, qui est certifié...

Est ce que FakeID va faire le meme flop que 3D touch?
C'est une probabilité.
D'abord pourquoi 3D touch fait un flop? Parce qu'en terme d'ergonomie c'est une ineptie. Tout du moins lorsque ce n'est pas redondant. Et quand ça l'est ce n'est ni plus simple ni plus rapide. Par contre 3D touch a des applications specifiques possibles, mais pas telle qu'a l'heure actuelle.

FakeID c'est une des fonctions derivées et anecdotiques de l'extraordinaire TrueDepth. FakeID, son principe va etre exploité pour beaucoup d'autres choses, pendant que TouchID lui va continuer d'etre present sur tous les appareils pommés (et futurs)...

avatar  vlsf1 | 

"Le fait de placer son doigt sur un capteur qui devrouille instantanement, en plus d'une certaine elegance, c'est extremement fonctionnel.
L'utilisation de la reconnaissance faciale pour arriver a la meme chose est loin d'etre aussi explicte, simple et rapide. Et en terme d'elegance on n'en parle meme pas."

WTF ? Il n'y a rien à faire. Qu'est-ce que c'est cette histoire d'élégance ?

Pour Apple Pay tu es dans tes petits délires, il n'y aura aucune nouvelle validation nécessaire.

3D Touch est une ineptie en termes d'ergonomie... Si tu veux... Mais quel rapport avec Face ID ? Le problème de 3D Touch, c'est qu'on ne sait jamais si sur un bouton, ça va déclencher quelque chose ou pas. Alors que Face ID, c'est ultra simple, encore plus que Touch ID...

Et arrête d'écrire Fake ID, si tu as plus de 12 ans, ça ne fait que te ridiculiser...

avatar  Lestat1886 | 

@C1rc3@0rc

Tout est question d’équilibre entre usage et sécurité.

Rien ne permet de dire que faceID est un flop vu que ce n’est pas encore sorti! Et vu qu’il est plus indispensable que 3d touch, ca ne le sera pas sauf gros problème technique ou flop de l’iPhone lui-même...

quand a 3d touch, qui n’a rien a voir avec le sujet, c’est vrai que peu de gens l’utilisent mais ca reste très utile quand on le connaît! Je l’utilise tous les jours (raccourcis telephone, le peek and pop...) et ca me manquerait sur d’autres appareils. Dans ce cas la, tous les assistants virtuels sont des flops aussi parce que pas grand monde ne les utilise souvent en fait

avatar  adixya | 

Oui mais si c’est de la bouse en barre vu que ça vient de tim cool et jony ive ceux qui vont provoquer la chute d’apple, cherche pas...

avatar  jimmy92250 | 

@adixya

C’est pour leur entreprise le produit le plus important, le plus vendues, le plus rentable.
Ils n’ont pas intérêt à s’être trompé.

avatar  Chris K | 

@C1rc3@0rc : Est ce que FakeID va faire le meme flop que 3D touch? C'est une probabilité.

À moins d'un gros bug, ta probabilité reste très faible. Et d'une parce que beaucoup vont vouloir tester FaceID en achetant leur iPhone X et de plus, contrairement à 3D Touch, FaceID est visible.

avatar  Thegoldfinger | 

Si C1truc dit que FaceID va être un flop, FaceID sera un succès.

Ce gars est un incompétent, TOUT les bides qu'il a annoncé ont été des succès.^^

avatar  Kensei68 | 

@C1rc3@0rc

"D'abord pourquoi 3D touch fait un flop?"

Parle pour toi, moi je m'en sers tous les jours et je trouve ça très pratique. Et je suis sur que je ne suis pas le seul...

avatar  romano10ci | 

@Funky-Droid

En quoi force-touch est un flop?? Tu es resté bloqué sur l’iPhone 6 ou...?
Ou tu n’utilise pas ses fonctions pourtant a géniales... je ne les utilises pas toutes non plus mais l’accès par quelques raccourci, l’animation des Live Photos ou encore mieu: le mode curseur...🙄

avatar  Vanton | 

@romano10ci

Pouvoir déplacer le curseur avec 3D Touch est en effet très très efficace. C’est personnellement l’usage principal que je fais de cette technologie.

avatar  ofaysse | 

@Funky-Droid

Ou vois tu un flop sur force touch

avatar  marenostrum | 

Ça m’a jamais servi. Plus facile est de cliquer sur l’icone de l’app que d utiliser force touch. Une fonction que la plupart des gens ne savent même pas que ça existe.
Le seul endroit où on est obligé de l utiliser est Photos. On dirait l’ont fait exprès.

avatar  Dranouss | 

@Funky-Droid

On mets des 💶 sur la table ? 😈

avatar  codeX | 

Pour pouvoir parier il faut clairement annoncer ce que l'on a à perdre. On t'écoute.

avatar  Dgamax | 

@Funky-Droid

Comme force touch?! Force touch est juste genial, rien que pour editer son texte! Je ne peux plus m’en passer...

avatar  vlsf1 | 

Concernant la rapidité et la simplicité, pour moi Face ID a un énorme avantage : aucune action à faire. Même s'il est techniquement plus lent, vu qu'on n'aura rien à faire, ça sera transparent..

Ca aura aussi un avantage pour un aspect important : la différenciation entre déverouiller et délocker. Depuis iOS10 il faut en plus appuyer sur le bouton pour délocker. Donc une action de plus. Le but est de pouvoir garder les notifications à l'écran et de l'ouvrir. Sauf que ça implique de l'ouvrir puiis de mettre le doigt sur le capteur. C'est une action assez chiante si on l'a fait 20 fois par jour. Avec Face ID, y'aura juste à l'ouvrir, le déverouillage sera transparent.

Je sais que depuis iOS10 on peut aussi mettre l'ancien paramètre, délocker l'écran avec juste le doigt posé, mais l'inconvénient c'est que quand on a ce réglage (et je l'ai fait), les notifications disparaissent instantanément. Il faut "réveiller" le téléphone autrement, avec le bouton latéral.

Bref tout ça pour dire que Touch ID n'est pas SI simple et SI pratique. C'est très simple, très pratique, mais on a intégré des usages qui finalement ne sont pas toujours géniaux. Face ID résoudra ça en grande partie, avec une utilisation plus logique. Un geste pour délocker, ou la possibilité d'ouvrir une notification.

Niveau sécurité, Face ID a l'air mieux, on ne peut que faire confiance aux chiffres d'Apple, c'est dur à vérifier nous même. Pour moi le seul doute pour le moment est la fiabilité, saura-t-il me reconnaitre quand j'ai une barbe de 3 jours, ou si j'ai le téléphone pas précisément en face de moi ? D'après ce que dit Apple oui, mais ça il faudra le vérifier à l'usage. Je suis pas spécialement inquiet !

avatar  C1rc3@0rc | 

«Concernant la rapidité et la simplicité, pour moi Face ID a un énorme avantage : aucune action à faire. Même s'il est techniquement plus lent, vu qu'on n'aura rien à faire, ça sera transparent..»

C'est justement le principal inconvénient: on perd le contrôle.
Et accessoirement, cela implique que la camera scrute et tente de reconnaître tout ce qui passe devant l'ecran. Imagines le nombre d'endroits et de situations qui sont incompatibles avec ce comportement... Et je ne parle pas que des zones de securités, entreprises ou l'on doit aveugler les webcam des PC,... il y a toutes les questions de droit, a commencer de celui de l'image...

Je te donne un exemple. Tu prends un iPhone 5, il y avait avant iOS 10 le "glisser-deverrouiller", qui etait super fonctionnel et quasi aussi elegant que le TouchID (y a pas touchID sur iPhone 5). Apple a supprimé dans iOS 10 ce geste, a la place faut cliquer, quand ça veut bien. On perd en ergonomie et en elegance, c'est desagreable.

Que va-t-il se passer lorsqu'on ne pourra pas utiliser FakeID pour deverouiller l'iPhone X? Appuis sur une touche (laterale), puis composition du code. Et hors des zone securisée ou du droit a l'image, il y a aussi la chute qui va endommager la camera, ou du moins le verre devant, pas assez pour que le cout de reparation d'un produit a 1500 balles justifie le cout, mais trop pour permettre la reconnaissance...

avatar  vlsf1 | 

Quel contrôle ? Ca déverouille le téléphone, mais tu as toujours le contrôle d'aller sur l'écran d'accueil ou de rester sur l'écran vérouillé pour voir les notifications. Contrôle total sur ton usage !

Justement c'est pour préserver les notifications qu'Apple a ajouté la nécessité d'appuyer sur le bouton. Avant, tu n'avais aucun contrôle, ça déverouillait. Maintenant, tu as le contrôle : où voir tes notifications, et les ouvrir, ou aller sur l'écran d'accueil. Tu peux régler le téléphone quand avant (accès à l'écran d'accueil automatique), mais je suis d'accord, on perd en ergonomie et en élégance. Face ID rétablie cette ergonomie et cette élégance.

Et ton dernier paragraphe est faux. Pas besoin d'appuis sur une touche latérale, un geste sur l'écran suffira. Quand aux prétendues réparations, tu affabules.

Tu devrais sérieusement te renseigner sur le sujet, tu sors un paquet monstrueux de conneries.

avatar  0MiguelAnge0 | 

@vlsf1

Tu gagnerais à citer la personneà qui tu réponds.

Pour les réparations, un peu de mauvaise foi, tu ne trouves pas?!

Tout ce qui obstruera un des capteurs du FaceID condamnera le systèmes: exemple une fissure du verre.
De plus, on peut aussi penser pour que le système fonctionne, il y a certains ajustements à respecter, ajustement qui devront resister aux chutes du quotidien (même avec protection).Sans vouloir voir le mal partout, dire que FaceID est plus fragile que TouchID n'est pas exagéré, non?

Si problème il y a avec le TouchID, la pièce est un ensemble en elle-même.
FaceID se trouve derrière la verre laminé de l'OLED et est séparé en 2 modules distincts. Le même prix pour toi?

avatar  Sgt. Pepper | 

@0MiguelAnge0

« FaceID se trouve derrière la verre laminé de l'OLED « 

Non pas du tout ...
Au desssus et entre les cornes 😀

FaceId ne devrait pas être plus fragile que les autres capteurs : proximité, luminosité, photo ....

avatar  earnest | 

Avec la généralisation de la technologie de type faceID les prix vont baisser, on pourra mettre ces caméras partout et ca remplacera avantageusement les camera de surveillance avec l'identification des personnes. Vive le futur...

avatar  DylanPerdigao | 

Mdr même TouchID des fois il a du mal a reconnaitre ma propre empreinte 😂

avatar  yoyo3d | 

Et l impact sur la batterie? J imagine que Face ID nécessite que les capteurs soient sans cesse actifs.

avatar  vlsf1 | 

En un sens, Touch ID aussi. Moins, évidemment, mais quand même. Apple a peut-être aussi lié ça au gyroscope pour que ça ne reste pas activé si le téléphone ne bouge pas.

avatar  reborn | 

@vlsf1

L'anneau métallique de touch id détecte une différence de potentiel électrique, et lance un scan.

Donc le scan n'est lancé qu'en présence d'un doigt

avatar  vlsf1 | 

Le scan oui. Mais du coup l'anneau métallique détecte en permanence un possible contact.

Y'a moyen de faire en sorte que Face ID ne se mette en place qu'avec une interraction : bouger le téléphone, appuyer sur l'écran, sur un bouton...

avatar  reborn | 

@vlsf1

L'anneau métallique ne consomme rien, c'est comme dire qu'un interrupteur différentiel consomme de l'électricité pour son fonctionnement.

avatar  Funky-Droid | 

Si on veut être scientifiquement correct, même un vulgaire câble traversé par un courant possède des pertes donc consomme.
Voir le modèle du quadripole élémentaire d'une ligne.
Un différentiel est constitué d'enroulements, donc de pertes fers et pertes cuivre. Même si on est dans l'ordre du micro watt, un différentiel consomme.

avatar  C1rc3@0rc | 

@Funky-Droid

C'est quand meme pas comparable en terme de ressources consommées. Dans un cas faut alimenter une camera, une numérisation active (eclairage du potentiel sujet), lancer une analyse, donc un calcul lourd, tout ça de maniere systematique et continue.
De l'autre on a un contacteur avec un micro-courrant qui va lorsqu'il est activé lancer la comparaison digitale...

Accessoirement, TouchID a l'avantage de ne rien faire d'autre que detecter un contact physique et analyser une empreinte digitale... Aucun impact avec l'environnement qui ne soit explicite.

avatar  alfatech | 

@Funky-Droid

"Si on veut être scientifiquement correct, même un vulgaire câble traversé par un courant possède des pertes donc consomme.
Voir le modèle du quadripole élémentaire d'une ligne.
Un différentiel est constitué d'enroulements, donc de pertes fers et pertes cuivre. Même si on est dans l'ordre du micro watt, un différentiel consomme."

Un câble relié à rien......Ne consomme rien du tout car il ne sera pas passant, il ne génèrera aucun effet joule non plus. Comme l’anneau de Touch id lorsqu’il n’y a pas de doigt dessus.

avatar  sachouba | 

@reborn & alfatech :
L'anneau de TouchID consomme de l'énergie, même quand aucun doigt n'est posé dessus.

C'est le même principe qu'un écran tactile capacitif. Il vous viendrait à l'esprit de dire que la dalle tactile d'un smartphone ne consomme rien du tout tant qu'aucun doigt n'est posé dessus ?

Ça m'étonnerait fortement que TouchID soit déclenché par le signal analogique que provoque l'arrivée d'un doigt sur un conducteur (le numérique est passé par là !)...

À ma connaissance, il y a bien une mesure de la capacité électrique de l'anneau en permanence, et si ça consomme peu d'électricité par rapport à un écran tactile complet, ce n'est pas non plus une consommation nulle.

avatar  jimmy92250 | 

@sachouba

Êtes vous un utilisateur d’androïd?
Avez vous en parallèle un Apple ?

Étant donné l’étendu de vos connaissances (sans second degré ) seriez vous prêt à faire une synthèse dès technologies tant discutées en ce moment comme les écrans, capteur, os, hardware.
Que l’on comprenne bien la ou on met les pieds..!

avatar  sachouba | 

@jimmy92250 :
Je suis un utilisateur Android.

Je fais régulièrement des remarques sur les technologies utilisées par les smartphones dans les commentaires ici, surtout quand il y a des erreurs qui sautent aux yeux.
Lis mes commentaires si ce que j'écris t'intéresse. :-)

Mais ce que j'écris peut généralement être retrouvé sur Internet (en anglais), je me base sur des articles/publications, ou des connaissances générales techniques.

avatar  alfatech | 

@sachouba

"C'est le même principe qu'un écran tactile capacitif. Il vous viendrait à l'esprit de dire que la dalle tactile d'un smartphone ne consomme rien du tout tant qu'aucun doigt n'est posé dessus ? »

Non ça ne me viendrait pas à l’esprit car ceux sont 2 choses strictement différentes

« Ça m'étonnerait fortement que TouchID soit déclenché par le signal analogique que provoque l'arrivée d'un doigt sur un conducteur (le numérique est passé par là !)... »

Donc tu n’es pas sur de toit

À ma connaissance, il y a bien une mesure de la capacité électrique de l'anneau en permanence."

D’où viennent tes connaissances? tu as un lien pour appuyer ton « ça m’etonnerait »?

avatar  bargio | 

Quelqu'un peut m'expliquer en quoi FaceID et TouchID sont plus sécurisés ? Puisqu'au bout de 5 essais le téléphone se bloque et demande le code à 4 chiffres et qu'on retombe donc à 1/10 000 et aux problèmes liés aux "codes" et mots de passe d'une manière générale.
Pour moi, c'est juste un argument de facilité de déverrouillage et d'utilisation du téléphone mais pas un argument de sécurité. À moins que je passe à côté de quelque chose... D'où ma question :)

avatar  armandgz123 | 

@bargio

Tu peux mettre un mot de passe très complexe à présent puisque ça devient rare de devoir le taper

avatar  C1rc3@0rc | 

Un mot de passe complexe n'est pas un mot de passe long et difficile a taper. Un mot de passe robuste est long et difficile a taper...

Mais ce n'est pas ça qui fait que Touch ID et Fake ID sont plus securisés... en fait ils ne le sont pas!
Et comme le suppose @bargio, il ne sagit que de simplifier le deverrouillage, pas de securiser.

Apres on peut argumenter que TouchID offre un niveau de securité plus grand que le gars qui met 1234 comme mot de passe. Mais hors de ce contexte, le mot de passe robuste reste pus efficace en terme de securité que la biometrie grand public, et de loin.

avatar  Marco89 | 

@bargio

6 chiffres, pas 4 depuis un petit moment maintenant.

avatar  bargio | 

Pas vraiment convaincu. La plupart restent sur 4 chiffres et c'est sans compter sur les génies qui mettent 1234 ou 0000 (voire leur date de naissance) en code... Je sais qu'on ne peut pas protéger les gens malgré eux, n'empêche que dans ces cas là (bien trop nombreux) TouchID et FaceID ne sont pas des protections :(

avatar  marenostrum | 

Celui qui ne veut pas se proteger ne montre pas la faiblesse de la protection d’un système.

avatar  C1rc3@0rc | 

La faiblesse d'un systeme reside dans sont element le plus faible.
Si c'est une chaine, c'est le maillon de plus faible qui determine la solidité de la chaine...

avatar  vlsf1 | 

Je pense que la sécurité n'est pas liée au moment où on demande le code (sur ça, ça agit exactement comme sur Touch ID), mais sur la capacité à tromper Face ID. En gros, fabriquer un faux visage est plus dur que fabriquer une fausse empreinte.

avatar  C1rc3@0rc | 

@vlsf1

En fait, meme pas. Contourner un systeme biometrique ne se resume pas a fabriquer un faut doigt ou un faux visage (ou simplement placer une image devant la camera). Ce sont juste des techniques - triviales - parmi toutes celles possibles.
En fait on peut tromper, contourner, zapper, le processus a plusieurs niveaux et de plusieurs manieres, et les experts en securité vont en faire la demonstration tres vite.
Il est d'ailleurs probable que la plupart des failles seront au niveau de l'OS, mais il y a aussi des failles de realisations (on va esperer qu'il y en a pas de conception) du FakeID... Et ce qui va determiner la faiblesse de FakeID c'est le niveau de traitement le plus facile a duper...

avatar  Chris K | 

@C1rc3@0rc : Oui enfin c'est la même chose que pour un mot de passe... qui en plus peut se déduire plus facilement ou être tout simplement volé (il en existe encore qui mette leur mot de passe dans leur tiroir).
Dire que l'on peut tromper un système informatique... c'est l'évidence même.

avatar  simnico971 | 

@bargio

Exactement : la sécurité d'un système est celle de son maillon le plus faible, donc ici celle du mot de passe.
Et l'argument d'en profiter pour complexifier son mot de passe (puisqu'on s'en sert bien moins fréquemment - ce que j'ai immédiatement fait lorsque j'ai acheté mon 5s) ne tient pas, étant donné que la grande majorité des utilisateurs ne le font pas...

avatar  etetaud | 

Bizarre
Les handicapés moteur peuvent déverrouiller le téléphone mais après ils font comment ? Ah oui Siri est là.

avatar  anonx | 

J'adore... les moutons du monde se prennent tous pour james bond 🤣

Sachez que si quelqu'un veut vous espionner il lui suffit juste de fouiller vos poubelles 😉

Pages

CONNEXION UTILISATEUR