Edward Snowden n'a pas recommandé les iPhone sans Touch ID de Back Market

Soumis par Mickaël Bazoge le 22h30

Il y a quelques jours, le spécialiste du reconditionné Back Market a eu l'idée un peu curieuse de lancer une « collection Snowden » d'iPhone, en référence bien sûr au lanceur d'alertes qui a révélé les manigances des agences américaines de renseignement. Ces iPhone reconditionnés — des 5s et des 6 — ont une particularité : un Touch ID non fonctionnel.

Cliquer pour agrandir

Cela arrive lors du remplacement du bouton d'accueil : le capteur d'empreintes digitales est associé physiquement à la carte-mère du smartphone ; si l'opération est réalisée ailleurs qu'auprès d'Apple ou d'un centre de services agréé, Touch ID ne fonctionnera plus. Est-ce à dire pour autant que l'iPhone en lui-même n'est plus bon à rien ? Bien sûr que non. Et rien n'empêche d'utiliser le bon vieux code de déverrouillage à 4 ou 6 chiffres.

Back Market vend de tels iPhone sans Touch ID depuis deux ans, mais cette campagne avec Edward Snowden en tête de gondole a fait sourciller. À commencer par le principal intéressé qui, dans un tweet, rappelle qu'il ne pratique aucune recommandation commerciale.

Que s'est-il passé ? « La référence à Snowden est vraiment plus à comprendre comme un hommage léger à quelqu'un qu'on admire beaucoup par ailleurs, que comme une tentative de récupération commerciale douteuse », nous explique Back Market. Il n'était donc pas question de capitaliser sournoisement sur le dos de ce pauvre Snowden, il s'agissait plus d'un hommage un peu maladroit (la page est toujours visible dans le cache de Google).

Plus étonnant, Back Market vantait le fait que ces iPhone reconditionnés sans Touch ID étaient les seuls soucieux des données personnelles des consommateurs qui n'ont « pas du tout envie de donner [leurs] empreintes digitales à Apple ». Voilà un argument qui dénote d'une certaine méconnaissance de l'architecture de sécurité mise en place par le constructeur : le profil des empreintes digitales est conservé dans l'enclave sécurisée de la puce Ax, sans aucun transfert sur les serveurs d'Apple ou à quiconque (c'est le même principe pour Face ID).

« Plutôt que de se contenter de dire "Touch ID non fonctionnel", on trouvait amusant de positiver ce défaut en mode "Le seul iPhone qui ne vous demande pas vos empreintes digitales". C'était vraiment sur le ton de la blague », indique-t-on encore du côté de l'entreprise, qui manie beaucoup l'humour dans ses pages.

Un humour à double tranchant donc qui se retourne un petit peu contre Back Market… Le distributeur a préféré retirer ces produits de la vente, « pour éviter tout quiproquo ». La société est la seule à notre connaissance à commercialiser en France de « vrais » iPhone reconditionnés par Apple.