LG n'a pas encore signé avec Apple pour les iPhone 2018

Soumis par Florian Innocente le 19h30

LG a officiellement déclaré qu'il n'avait toujours pas signé de contrat de fabrication d'écrans OLED pour Apple. Si quoi que ce soit devait être formalisé entre les deux groupes, une annonce sera faite, sinon rendez-vous est donné dans un mois pour faire un point, rapporte le Korea Herald d'après des propos adressés aux autorités de la bourse sud-coréenne.

Une déclaration qui suivait un article de presse faisant état d'un contrat dûment signé et de préparatifs en cours dans l'une des usines de LG pour les écrans de l'iPhone X.

Cliquer pour agrandir

Qu'Apple cherche à diversifier ses sources d'approvisionnement n'a rien de surprenant. À la fois pour ne pas dépendre uniquement de Samsung et probablement aussi pour s'assurer des volumes importants en 2018. La rumeur lui prête la volonté d'avoir deux modèles OLED, dont un de plus grand format que l'actuel (lire Le retour à l'aluminium pour le futur iPhone « abordable » de 6,1" ?).

La participation de LG pour les dalles OLED d'Apple sera intéressante à la lueur de ce qui s'est passé avec Google pour ses nouveaux Pixel 2.

Le grand modèle "XL" avec un écran LG a reçu de nombreuses critiques pour sa qualité d'image, à l'inverse du plus petit équipé d'une dalle Samsung (lire Google enchaîne les problèmes avec ses Pixel 2 et Le revêtement oléophobe de certains Pixel 2 XL se fait la malle).

Lors de l'annonce de l'iPhone X, Apple a bien pris soin de souligner qu'elle n'utilisait pas des dalles OLED génériques de Samsung et que ce dernier avait répondu à un cahier des charges spécifique. En particulier pour que l'image ne tire pas trop vite sur le bleu lorsqu'on observe l'écran de biais. LG ne devrait pas être soumis à une pression moindre et les volumes réclamés par Apple sont d'une autre toute ampleur que ceux de Google.