Ventes d'iPhone : un fournisseur d'Apple revoit brutalement ses prévisions à la baisse

Florian Innocente |

Deux nouvelles, coup sur coup, viennent faire planer quelque nuages sur les performances commerciales à venir des iPhone en général et du XR en particulier.

Lumentum Holdings, dont certains composants équipent le système TrueDepth des iPhone depuis la version X, a brutalement revu à la baisse les estimations de son prochain second trimestre fiscal 2019. Les projections initiales avaient été communiquées il y a moins de 15 jours, durant la présentation des résultats du premier trimestre 2019.

Au lieu d'un CA compris entre 405 à 430 millions de dollars, Lumentum s'attend dorénavant à une fourchette de 335 à 355 millions. En cause, un ajustement opéré tout récemment chez l'un de ses gros clients :

Nous avons récemment reçu une demande de l’un de nos plus importants clients industriel et dans le secteur grand public, à propos des diodes laser pour la détection 3D, de réduire de manière significative les expéditions qui étaient prévues durant notre second trimestre fiscal, pour des commandes passées précédemment.

Nulle part Apple n'est citée dans cette déclaration, mais la Pomme pèserait pour 30 % du CA de Lumentum. Les deux entreprises ont d'ailleurs vu leur action baisser en bourse à la suite de ce communiqué (-4% pour Apple et -27% pour son fournisseur). Au vu des nouvelles prévisions de Lumentum, des analystes tablent sur un différentiel de 18 à 20 millions d'iPhone en moins à équiper.

Plutôt que des ventes nécessairement en berne, un analyste cité par Reuters émet l'hypothèse d'un stock en composants trop important, qu'il convient pour Apple de purger. Dans un cas comme dans l'autre, cela peut signifier une mauvaise appréciation des ventes à l'origine.

Pour l'analyste Ming-Chi Kuo, Apple va vendre moins d'iPhone XR que ce qu'il escomptait. Il a modifié à la baisse ses estimations pour la première année de vente du produit. Il les fait passer de 100 millions à 80 millions d'unités.

Il cite trois facteurs : une baisse de confiance chez les consommateurs, notamment en Chine, relative à la guerre commerciale déclenchée par les États-Unis ; une attente pour un prochain XR vendu au prix actuel mais avec deux caméras et un écran aux bordures plus fines, et enfin, la concurrence des Mate 20 de Huawei.

Pour le trimestre en cours, Ming-Chi Kuo reste sur une projection de 75 à 80 millions d'iPhone (les ventes de XS et de modèles antérieurs pouvant compenser celles du XR). Pour le prochain trimestre, il envisage en revanche une fourchette de 47 à 52 millions d'iPhone vendus au lieu de 55 à 60 millions.

Il y a une semaine, le Nikkei parlait d'un gel des projets d'augmentation de la production des XR. Les prochains résultats d'Apple seront connus à la fin janvier, mais on n'en saura guère plus sur les volumes de vente de l'iPhone, puisque cette information ne sera plus communiquée.

avatar C2SC3S | 

Le marché des smartphones est devenu tellement plat, monotone. Rien de détonnant, donc rien d'étonnant. Les golden years ne sont plus qu'un souvenir pour tous les fabricants.

avatar A884126 | 

Un très bon article sur le sujet.

Poor iPhone Sales Forcing Apple Into More Dangerous Decisions

https://www.forbes.com/sites/ewanspence/2018/11/12/apple-iphone-xr-sales...

avatar LisbethSalander | 

Il y a aussi une concurrence de plus en plus qualitative. Mon compagnon a prit à Pixel 3 XL. Une fois passer l’effet rébarbatif du design de l’appareil, surtout à côté de mon Xs Max, force est de constater que le Pixel tourne comme une horloge, avec un Android très plaisant et proche d’iOS. La charge rapide et la recharge sans fil est top, et les Google bud, si ils n’ont pas l’esthétique des AirPod, ont un bon son( j’ai pas eu le goût de tester GA ).
Si baisse des ventes il y a , ce n’est pas que par la politique tarifaire.

avatar Ducletho | 

Le problème pour Apple est qu’il commence à avoir une bonne proportion de fanboys en commission de surendettement

avatar roquebrune | 

Si huawei sortait un genre iPad haut de gamme je suis plus sur de rester chez Apple

avatar pat3 | 

@roquebrune

Perso, je pense que j’aurais un iPad bien plus longtemps que je n’aurais un iPhone. J’utilise l’iPhone au quotidien, mais comme j’utiliserais un autre téléphone. En revanche, je pense qu’il faudra du temps avant qu’une autre tablette me procure le plaisir, la performance et l’encapacitation d’un iPad.
Je pense que j’aurais pu migré sur un Android s’il n’y avait pas la folie de l’aspiration de données de Google derrière.

Mais d’un autre côté, l’OS Android m’emmerde, je le trouve absolument bordélique, je n’arrive pas à m’y faire (comme Windows, en fait). Je crois que j’ai trop adhéré à la philosophie d’Apple pour en revenir, du moins dans l’état actuel des choses. Si je n’avais pas à être productif, je prendrais le temps de me lancer dans Linux, mais pour l’instant, j’au trop besoin de crouter.

Et je me fous complément d’avoir le dernier cri. Donc si mon prochain iPhone est trop cher en neuf, je prendrais un iPhone d’occasion, et je prendrais le temps de bien le choisir pour avoir un modèle en excellent état.

Mais mon iPhone 6s me convient toujours autant. Je changerais de Mac (MacBook 2011 dont les accessoires commence à donner de gros signes de fatigue), et d’iPad (Air 2 impeccable, mais j’aurais plus tendance à craquer pour iPad Pro - attendons la génération 2, voire 3, elle sera parfaite), avant de changer d’iPhone.

avatar Crevador | 

L’iPhone est un bon smartphone, j’ai même acheter le Xs 256go, mais il ne vaut pas son prix, heureusement que j’ai attendu 3ans avant de changer mon 5s pour celui là, que je vais garder aussi longtemps je pense.
J’aime bien Apple comme beaucoup de gens mais là c trop chère

avatar Clément34000 | 

Mdr et au mois de février, plus de 70 millions d’iPhones auront été vendu sur les 3 derniers mois lol, comme d’hab

avatar coucou | 

D'où le fait qu'apple ne va plus communiquer sur le nombre d'appareils vendu, logique :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR