Le nouveau film produit par Joss Whedon uniquement en VOD

Mickaël Bazoge | | 19:35 |  8

Les initiatives cherchant à bousculer la chronologie des médias se poursuivent. Le dernier film d'Abel Ferrara, Welcome to New York, sera ainsi diffusé non pas en salles, mais directement sur internet, en vidéo à la demande (lire : « Welcome to New York » bouscule la chronologie des médias). C'est aussi le cas pour le nouveau long métrage écrit et produit par Joss Whedon, In Your Eyes, proposé en exclusivité à la location sur Vimeo : pour 5 $, on obtient le droit de visionner le film pendant une durée de 72 heures.

Joss Whedon.

Le créateur de Buffy contre les vampires et réalisateur des Avengers a produit avec In Your Eyes une gentille bluette teintée de fantastique, qui aurait certainement gagné à être sévèrement raccourcie, son scénario tenant sur la tranche d'un ticket de cinéma (un homme et une femme que tout oppose sont connectés par une sorte de lien psychique : chabadabada). Le film, réalisé par Brin Hill, a été dévoilé en avant-première au festival Tribeca de New York il y a quelques jours, et plutôt qu'un lancement traditionnel au cinéma, le producteur a décidé d'« explorer une nouvelle forme de distribution ».

Avec un tel parrain, In Your Eyes est au moins sûr de faire la une de l'actualité; c'est aussi l'occasion pour Vimeo de faire connaître son service de location de vidéos, à qui il manquait un blockbuster pour sortir du lot. À noter : le film est en anglais uniquement, mais on pourra le suivre avec des sous-titres en français.

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


8 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar jibu 22/04/2014 - 19:59 via iGeneration pour iPad

C'est également l'auteur de l'excellente série Dollhouse, dont je recommande chaudement le visionnage.

avatar tipablo 23/04/2014 - 00:38

C'est très bien, Agents of SHIELD... ça démarre juste doucement. ;)

avatar Raph77 23/04/2014 - 07:54

Des films qui sortent directement en location ou DVD, aux Erats-Unis, il y en a à la pelle. Et en effet, c'est parce que les producteurs savent qu'ils vont au casse-pipe si ils le sortent en salle (mais ils le savent souvent avant de tourner).