EE acheté par BT : Orange empoche 4,6 milliards d'euros

Mickaël Bazoge | | 09:20 |  6

L'opérateur EE (Everything Everywhere) est désormais propriété de BT, l'équivalent britannique de France Télécom, qui a décidé en 2013 de se (re)lancer sur le marché de la téléphonie mobile au pays de sa gracieuse majesté. Cette acquisition géante va coûter à BT 12,5 milliards de livres, soit environ 16,7 milliards d'euros. BT se rajoute d'un coup 31 millions de clients, la plus importante base clientèle 4G en Europe.

BT avait abandonné le marché mobile lorsqu'il a revendu ses parts dans O2 en 2002. Depuis, l'opérateur historique s'était concentré sur ses propres marchés, à savoir la téléphonie fixe, la gestion de réseaux, la fourniture d'internet. Avec EE en poche, l'ancien monopole va se retrouver en concurrence directe avec O2, le deuxième plus important opérateur en Grande-Bretagne (EE étant le premier), mais aussi Vodafone et Three.

Orange, partenaire de Deutsche Telekom dans EE, va recevoir 4,6 milliards d'euros en cash, ainsi — et c'est sans doute le plus important — que 4% dans la nouvelle entité EE/BT. Avant que chacun sabre le champagne, il faudra toutefois attendre le feu vert des autorités de la concurrence. Si tout va bien, l'acquisition sera validée d'ici au mois de mars 2016.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


6 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Plastivore 05/02/2015 - 11:54

Ben déjà qu'EE file un mauvais coton niveau service client (40 minutes pour un appel à la hotline (mais tu peux payer 50p supplémentaires pour passer en priorité; bien que tu sois déjà client), et la carte SIM en Pay as you go de ma femme qui a mis 1 mois à arriver alors que le site dit 24h (entre temps, on a empoché le crédit de la première recharge)), sans compter la couverture inexistante sur mon lieu de travail (chose qui était très courante avant la mutualisation des réseaux d'Orange et de T-Mobile) bien que leur simulateur indique que je devrais capter la 3G à fond à l'intérieur du bâtiment... Ah, oui, et puis ils veulent que je paie une vingtaine de livres pour faire débloquer mon iPhone (et c'est légal, puisque c'est indiqué clairement sur le site de l'Ofcom - équivalent de l'ARCEP et du CSA), même une fois que le contrat sera terminé !

Et donc là, ils se font récupérer par BT qui a l'une des pires réputations en service client (mais qui est l'opérateur historique donc ils restent majoritaires sur le fixe - pire, le dégroupage total n'est pas très courant et je crois que TalkTalk sont les seuls à le faire, mais alors là on touche le fond en qualité de service...).

Je crois qu'à la fin de mon contrat je vais encore changer...

avatar Ali Baba 05/02/2015 - 13:49 via iGeneration pour iOS

Dommage, j'imaginais bien EE comme tête de pont d'une fusion Orange-Telekom (leurs réseaux sont extrêmement complémentaires et couvrent à eux deux une large partie de l'Union).

avatar philiipe 05/02/2015 - 15:22 via iGeneration pour iOS

" EE en poche, l'ancien monopole va se retrouver en concurrence directe avec O2, le deuxième plus important opérateur en Grande-Bretagne (EE étant le premier), mais aussi Vodafone et Three. "

=> donc si je sais compter ils sont 4 opérateurs outre-Manche et ça pose de problèmes à personne :-)

avatar Plastivore 05/02/2015 - 15:47 (edité)

Oui, même qu'ils étaient 5, avant le rapprochement d'Orange et T-Mobile pour former EE. Historiquement, O2 était le plus gros, vu que c'était l'héritier de BT Cellnet, mais la fusion d'Orange et T-Mobile (qui étaient n°3 et 4, il me semble) a mis un peu de temps vu que leur fusion leur a permis de rafler la première marche du podium.

Par contre, ce qui a tendance à porter les clients à confusion, c'est que les marques Orange et T-Mobile sont encore utilisées pour les forfaits 2/3G, et que la marque EE est réservée à la 4G. Mais si tu veux un forfait Orange ou T-Mobile, il faut aller dans une boutique EE (sinon, les sites web sont encore différents). Ce que je trouve le plus débile, c'est qu'il est impossible pour un Client Orange de simplement passer sur un forfait EE ou T-Mobile ; il faut résilier et faire porter son numéro, alors qu'en fait on reste chez le même fournisseur...

Aussi, pour la petite histoire, Orange a été fondée par une holding hongkongaise (Hutchison Woampa), qui a vendu Orance à France Télécom, pour ensuite revenir avec un réseau tout 3G : Three (qui avait un accord d'itinérance 2G avec Orange qui ne marchait pas super bien...). Il me semble même que physiquement, il n'y a que 3 réseaux 3G au Royaume-Uni : O2, Vodafone et le réseau mutualisé EE/Three, puisque Orange et Three avaient fini par mutualiser leur réseau, avec l'ajout de celui de T-Mobile à la création d'EE.

Mais bon, je ne pense pas que les autorités de la concurrence britanniques verront un problème à avoir un deuxième opérateur mobile qui appartient à un groupe britannique (O2 = Telefónica). C'est dans l'autre sens que ça leur poserait problème !

avatar Applesoft 05/02/2015 - 19:40 via iGeneration pour iOS

J'ai pas compris le commentaire de l'article sur le fait que les 4% dans EE/BT, c'est le plus important ...

avatar skyskysky 06/02/2015 - 07:07 via iGeneration pour iOS

Le paiement va se faire en partie en cash et en partie en actions. Car les actions BT ont une valeur, c'est une part de l'entreprise.

Le paiement en cash c'est les 4 milliards que va recevoir Orange ca c'est simple.
En même temps, BT va créer de nouvelles actions (ou alors rachat de ses propres actions pour ne pas diluer ses propres actionnaires ? Si quelqu'un peut m'aider ici) qui seront données à Orange et qui permettra à Orange de détenir 4% du nouvel ensemble BT/EE.

Le cash c'est bien, avoir 4% d'un mastodonte c'est bien aussi ;-). Apres c'est le futur qui nous dira si c'était effectivement mieux de prendre des parts de la nouvelle entreprise.