Les opérateurs ne veulent pas payer des milliards d'euros pour les fréquences 5G

Mickaël Bazoge |

Les opérateurs français veulent éviter à tout prix de casser leur tirelire pour les enchères 5G. L’épouvantail dans ce domaine, ce sont les enchères 5G qui se sont déroulées en Italie : poussé par le nouveau venu Iliad, le secteur a déboursé la bagatelle de 6,5 milliards d’euros pour arracher les fréquences, alors que les attentes du gouvernement italien tournaient autour de… 3 milliards.

Tant mieux pour les caisses publiques du pays, mais ces milliards d’euros ne serviront pas au financement des infrastructures indispensables pour créer les réseaux 5G. De ce côté-ci des Alpes, on voit ces enchères d’un mauvais œil. Les opérateurs français ont beau jeu de pointer du doigt le mécanisme choisi par l’État italien pour faire monter les enchères : après tout, c’est le jeu.

En revanche, la Fédération française des télécoms n’a sans doute pas tort en rappelant le précédent de l’attribution des fréquences 3G, au début des années 2000, qui avait siphonné les ressources des opérateurs et retardé le déploiement des réseaux 3G en France. Le gouvernement a publié cet été une feuille de route pour la 5G avec en ligne de mire de premières applications dès 20201 ; quant aux opérateurs, ils ont d’ores et déjà entamé la bataille de la communication autour de la 5G.

La réflexion suit donc son cours, et les opérateurs veulent prendre les devants pour éviter de se retrouver sans le sou après d’éventuelles enchères trop élevées. Pas question d’un scénario « à l’italienne » donc. Le modèle qui a la faveur des opérateurs, c’est celui signé avec l’État en début d’année.

Selon les termes de ce « New Deal », les opérateurs s’engagent notamment en faveur de l’aménagement numérique du territoire pour couvrir les zones blanches en échange de la réattribution gratuite des fréquences 900 MHz, 1 800 MHz et 2,1 GHz (lire : Les quatre opérateurs déposent des candidatures pour la réattribution des fréquences).


  1. D’abord un déploiement commercial dans « au moins » une grande ville en 2020, puis la couverture des principaux axes de transport en 5G à l’horizon 2025. ↩︎

Pour aller plus loin :

Source
Tags
avatar Jacalbert | 

Déjà qu’en France ?? le 4G ne fonctionne qu’à moitié
Oubliez le 5G

avatar JCKrow | 

Qu’apporte réellement la 5G ? Un meilleur débit? Les promesses de la 4G sont déjà pas mal, un moment donné va falloir s’arrêter...

avatar armandgz123 | 

@JCKrow

De capter plus loin et à travers les murs aussi il me semble.
Personnellement, je veux un meilleur débit car j’ai une boxe 4G à la maison

avatar Nesus | 

Plans que les 3 opérateurs historiques avaient déjà validés pour la 2G et 3G et jamais mis en place. Ils étaient trop occupés à engraisser leur actionnaires et lutter avec leurs avocats pour ne pas être condamner pour entente illicite. C’est sûr qu’aujourd´hui c’est plus dur. Mais bon, personne ne les oblige à monter au-delà d’un prix raisonnable.

avatar YAZombie | 

"trop occupés à engraisser leur actionnaires"
On n'a pas le moindre doute que tu as compulsé leurs documents financiers avec intérêt et sérieux, que tu connais leur niveau d'endettement, le service de leur dette, les montants de leurs investissements, les dividendes versés… et que donc tu ne racontes pas des bobards sans avoir la moindre idée de ce dont tu parles.
Non, vraiment. Pas le moindre doute…

avatar pagaupa | 

On nous refait le coup de la couverture des zones blanches...
Il me semble que c’était déjà le discours pour la 4G...
La réalité, c’est que dans un village de 400 habitants, on n’a même pas de 3G...
Cette France est devenu le tiers monde.

avatar YAZombie | 

"Cette France est devenu le tiers monde"
Ce qui est certain c'est qu'elle a perdu le sens des mots et que, toujours dans le peloton de tête des 10 pays les plus riches du monde, elle a oublié ce qu'était la honte.

avatar Marc68 | 

Actuellement je suis en Corée et il ont deja la « 5g X » donc bon .. la France a 2 ans de retard sur le calendrier

avatar YAZombie | 

Non, c'est la Corée qui est en avance. Pour rappel les specs de la 5G ont été finalisées fin 2017, si je me souviens bien il doit y avoir un, peut-être deux, téléphones compatibles 5G sur le marché… Alors parler de retard, c'est vraiment sot.

avatar Maxi93 | 

Il ont bien raison

Pages

CONNEXION UTILISATEUR